Un nouveau contrat local de santé pour le Val de Saône Vingeanne en Côte-d'Or

12 janvier 2023

Le pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) Val de Saône Vingeanne, l’ARS, le Conseil départemental de la Côte-d’Or et leurs partenaires s’engagent dans un nouveau contrat local de santé en vigueur jusqu’en 2027.

Agir sur les causes des maladies chroniques, renforcer l’accès aux soins pour tous, accompagner les personnes fragiles, sensibiliser à la santé environnementale : autant de priorités du contrat local de santé (CLS) signé ce mercredi 11 janvier entre l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, le Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) Val de Saône Vingeanne, le Conseil Départemental de Côte-d’Or et leurs partenaires. Cette nouvelle feuille de route santé de proximité poursuit et amplifie les engagements pris dans le cadre du premier contrat signé en 2016.

De nombreuses actions concrètes au plus près des besoins des habitants sont d’ores et déjà identifiées pour chaque axe stratégique défini dans le but de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

Pour agir sur les causes des maladies chroniques, le contrat prévoit entre autres de déployer les parcours  sport - santé, de favoriser l’éducation nutritionnelle  ou de prévenir et améliorer la prise en charge des conduites addictives.

Prenant appui en grande partie sur la mobilisation des nombreux services de proximité du Département et des opérateurs du territoire (Protection maternelle et infantile, Agence Solidarités Côte-d'Or, Soutien et maintien à domicile des personnes âgées, MDPH) et sur les dispositifs de l'ARS,  certaines actions sont financées par le Conseil Départemental (prévention de la perte d’autonomie) ou par l’ARS (actions de marketing territorial, d’éducation nutritionnelle, de production de livret d’informations aux séniors).


Accompagnement des personnes vieillissantes, lutte contre les violences conjugales.
L’accès aux soins passe par le renforcement de la démographie des professionnels de santé de premier recours (accueil des stagiaires professionnels de santé, information sur l’exercice coordonné, promotion du territoire…)

Le CLS vise encore l’accompagnement des personnes âgées (via notamment la filière gériatrique du centre hospitalier d’Auxonne, les actions de prévention en direction des séniors), mais aussi la lutte contre les violences conjugales.

Concernant les problématiques de santé en lien avec l’environnement, le contrat a identifié la lutte contre la prolifération de l’ambroisie (plante invasive et allergisante), le moustique tigre et, de manière générale, la sensibilisation aux maladies vectorielles.


Les signataires engagés dans le CLS :

Les CLS, clés d’un partenariat efficace
Instaurés par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires de 2009 et confortés par la loi de modernisation de notre système de santé de 2016, les CLS engagent les collectivités locales et les acteurs de santé d’un territoire avec l’ARS. Objectif : favoriser la cohérence territoriale au service de l’amélioration de l’état de santé des populations concernées.

Le contrat signé ce 11 janvier 2023 engage les signataires à l’horizon 2027. Il constitue l’aboutissement d’une concertation de près de deux ans pour établir un diagnostic de territoire et prévoir le calendrier des actions au service de la santé de ses habitants.

 


Emmanuelle Coin 1ère vice-présidente du Département «Cette signature du 2ème Contrat Local de Santé, qui s'étendra de 2022 à 2027, est un moment important pour le PETR Val de Saône Vingeanne qui rassemble 2 Communautés de communes, 67 communes et près de 36.550 habitants, car c'est la conclusion d'un beau projet structurant et fédérateur rassemblant l'ensemble des acteurs institutionnels du domaine de la santé du social et du médico-social au service du territoire. Je suis particulièrement attachée à cette démarche qui vise à mettre en réseau les acteurs de santé et du médico-social à l'échelle d'un territoire. En effet, face aux inégalités sociales et territoriales de santé qui s'aggravent, il est plus que jamais nécessaire de coordonner nos efforts pour répondre aux préoccupations de nos concitoyens.
Le CLS est, à ce titre, un outil essentiel pour consolider le partenariat local et renforcer les dynamiques de santé. C'est la raison pour laquelle le Conseil Départemental de la Côte-d'Or a fait le choix d'être signataire des Contrats Locaux de santé du département. Et je tiens à féliciter et à remercier l'ensemble des acteurs qui se sont beaucoup investis pour que ce 2°me CLS voit le jour.»

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Transition écologique et énergétique, lancement du réseau ‘’Élus pour Agir’’ en Bourgogne-Franche-Comté
De nombreux élus de communes ou de collectivités...
Centre Hospitalier La Chartreuse : la Maison Matisse se réinvente et intègre de nouveaux locaux, à proximité du Centre Hospitalier
Le Centre Hospitalier La Chartreuse est fier d’annoncer le...
Téléthon 2023 : plus de 25 000 € collectés à Chevigny
25 060,50 € ont été collectés à...
Dans le Châtillonnais, Jérémie Brigand présente des vœux en mode ACTION pour un territoire où il fait bon vivre !
Près de 500 personnes se sont réunies pour écouter les...
A la COVATI, Luc Baudry présente des vœux en mode transition énergétique et solidarité entre les communes !
Sur fond de marasme international, le président de la COVATI se veut...
Inauguration d'un bâtiment frigorifique collectif en Val de Saône : optimiser le stockage de produits maraîchers et leur commercialisation
Olivier BOURGEOT, Président du Groupement d’Intérêt...
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté devient Ambassadrice de « Mon espace santé »
L’Agence Régionale de Santé de...
A Salmaise, Florence Delarue offre des voeux solidaires et humanistes pour un village en mutation !
Avant de se concentrer sur l’actualité de cette petite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *