Préservation de la ressource en eau : Dijon métropole et l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse renouvellent la convention de partenariat 2022-2024

18 janvier 2023

François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropole, en présence de Frédéric CARRE, secrétaire général de la préfecture de Côte d’Or, Laurent ROY, directeur de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, et Pascal GAUTHERON, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Métropole de Bourgogne, ont signé le renouvellement de la convention de partenariat 2022-2024 entre Dijon métropole et l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse

PRÉSERVATION DE LA RESSOURCE EN EAU
RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION ENTRE DIJON MÉTROPOLE
ET L’AGENCE RHÔNE-MÉDITERRANÉE-CORSE

 Sur le plan de la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques, Dijon métropole entretient un partenariat avec l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse depuis 2017, grâce à la formalisation de deux contrats de travaux (2017-2018 et 2019-2021). Le partenariat a été réaffirmé lors du conseil métropolitain du 29 septembre 2022 par un nouveau contrat pour la période 2022-2024 qui s’articulera autour de l’adaptation du territoire au changement climatique et du programme d’intervention de l’agence de l’eau « Sauvons l’eau ».

Parmi les objectifs poursuivis, sont notamment prévus :

- la limitation des fuites sur les réseaux d’eau potable par le renouvellement des canalisations d’adduction et de distribution,
- la restauration de la qualité des eaux brutes du captage de Couternon,
- la poursuite de l’opération Protect’eau en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie Métropole de Bourgogne pour aider les entreprises et les collectivités à réduire les pollutions de rejets toxiques https://www.metropole-dijon.fr/Services-et-missions/Eau-et-assainissement/L-assainissement
- la gestion des eaux pluviales.

 

Dans le cadre du contrat, Dijon métropole prévoit d’investir 28,4 millions d’euros sur la période 2022-2024 avec un engagement de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse à participer au financement des actions à hauteur de 7,4 millions d’euros.

Dijon métropole réaffirme ici une politique globale et des investissements structurants en matière de gestion de l’eau, dans l’optique d’une optimisation de celle-ci, tout en étant attentive à la préservation de cette ressource essentielle. Gagner des habitants ne signifie pas avoir besoin d’augmenter la production d’eau (c’est-à-dire le volume total prélevé dans le milieu naturel (nappes, sources) pour l’alimentation en eau potable).

En effet, en 2005, la métropole dijonnaise produisait 25 millions de m³ d’eau pour desservir 275 000 habitants (240 000 habitants de la métropole et 35 000 habitants des 42 communes desservies en dehors de la métropole). En 2021, la métropole dijonnaise a produit 19,8 millions de m³ d’eau pour 300 000 habitants (260 000 dans la métropole et 40 000 en dehors de la métropole).

Soit 5,2 millions de m³ économisés en plus de 15 ans.

 

Depuis 2015, la CCI travaille en partenariat sur son territoire avec l'Agence de l'eau et les collectivités pour contribuer à l'atteinte du bon état des masses d'eau. C'est donc tout naturellement que la CCI a répondu favorablement à la sollicitation de Dijon Métropole pour mettre son expertise à sa disposition dès 2021 dans l'opération PROTECT'EAU.
Cette opération sur l'eau propose aux entreprises de Dijon Métropole de réduire des pollutions toxiques dispersées dans les effluents industriels pour atteindre le bon état écologique du milieu naturel.
Comment ? Grâce à la réalisation de diagnostics de la gestion des effluents industriels et de la sécurisation des produits dangereux sur le site même de l'entreprise.
Si des non-conformités sont détectées, la CCI accompagne l'industriel au dépôt de dossier de demande d'aide auprès de l'Agence de l'eau.
Les entreprises peuvent bénéficier d'un taux de subvention de 70 % pour toutes études ou investissements, liées à la réduction des pollutions toxiques, dont le montant est supérieur à 5 000 € TTC.
En parallèle, la collectivité régularise la situation administrative de l'industriel si besoin : attestation de non rejet au réseau d'assainissement ou autorisation de déversement.
Pour Protect'eau, sur le terrain, le travail est mené par Ludivine FILORO, Manager du Pôle environnement et transition écologique de la CCI et par 2 agents des délégataires de Dijon Métropole : SOGEDO et ODIVEA.
Ils réalisent des diagnostics de conformité réglementaire et un accompagnement au dépôt de dossier de subvention.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

De l'histoire de la Route des POTEs... à l'ouverture de la version 1
La Route des POTEs est un projet phare du réseau des POTEs qui a...
Conseil municipal de Dijon du lundi 30 janvier ; un niveau d'investissement à la hausse pour le budget primitif 2023
Le conseil municipal s’est réuni le lundi 30 janvier 2023 pour...
160 étudiants inventent les solutions de demain pour répondre aux projets des entreprises et des collectivités
Comment inciter les citoyens à se déplacer différemment...
Nuit de la solidarité : La ville de Dijon et ses partenaires se mobilisent au plus près des sans-abri
La Nuit de la Solidarité vise à connaître le nombre de...
Avec Le Splendid, Grand Dijon Habitat construit l'avenir
Résultat de 5 années de réflexion, la résidence Le...
Les informations marquantes du Conseil Métropolitain du jeudi 15 décembre 2022
François REBSAMEN, maire de Dijon et président de Dijon...
Signature de la convention-cadre de partenariat entre les musées de la ville de Dijon et le musée du Louvre
La Ville de Dijon porte depuis plusieurs années un projet structurant...
Dijon fait face à la hausse du prix de l'énergie
Comme les particuliers, les collectivités doivent faire face à la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.