La fibre s'installe dans deux nouvelles communes rurales de Côte-d'Or

La fibre s'installe dans deux nouvelles communes rurales de Côte-d'Or

Info+ :

Le site pour tout savoir sur le Très Haut Débit
Vous pouvez consulter l’état d’avancement des
travaux sur http://www.thd.cotedor.fr/

www.thd.cotedor.fr.


14 mars 2023

L’armoire optique de distribution de Voulaines-les-Templiers a été inaugurée lundi 13 mars. "C’est un moment important parce que c’est un pas de plus pour le déploiement de la fibre optique sur 100% du territoire de la Côte-d’Or. C’est un moment important pour les habitants des deux communes concernées par cette arrivée de la fibre". C'est avec ces mots qu'Hubert Poullot, Vice-Président du Conseil Départemental de la Côte d'Or a présenté l'engagement du Département dans le développement du très haut débit dans le département.

 

L’armoire optique de distribution de Voulaines-les-Templiers.

Deux communes concernées par cette arrivée de la fibre : Voulaines-les-Templiers et Leuglay qui représentent un bassin de population de près de 600 habitants.

L’ouverture commerciale effective du réseau sur ce secteur est intervenue le 15 février 2023 pour 99 % des logements des deux communes (382 prises ouvertes sur 395) de Voulaines-les-Templiers et de Leuglay.
Nota : coût moyen de la prise optique : 1.250 €

Cette armoire NRO va permettre d’apporter l’accès à la fibre à un total de 395 logements :
Les 1 % logements non encore éligibles le seront dans un délai de 6 mois (dans le respect des règlements en vigueur).
A noter que 5 prises supplémentaires pour Voulaines-les-Templiers et 22 pour Leuglay seront desservies par deux autres armoires de distributions non encore ouvertes à la commercialisation (ouverture prévue dans les 6 mois). 

 

Discours d'Hubert Poullot

Pour le développement du Très Haut Débit, nous avons pris le manche car c’est une question stratégique pour l’avenir de la Côte-d’Or et un enjeu de développement équitable entre les territoires. Et aucune demande de participation financière aux communes et aux intercommunalités n’a été faite. Fin 2023 toutes les communes de Côte d'Or situées dans le RIP* bénéficieront du Très Haut Débit.
 

La stratégie gagnante du projet RIP* (Réseau d'Initiative Publique) adopté par le Conseil Départemental or les zone AMI* 

Le Département a fait le choix de s’engager dans un RIP d’une taille importante car aucun opérateur privé, ni même la Région, n’avait voulu s’engager sur ce sujet.

L’objectif fin 2023 est la construction de 80.000 prises sur 405 communes (zone RIP)

Je rappelle que c’est le Département, dans le cadre du SDANT, qui a la maîtrise d’œuvre de ce déploiement THD est en est le 1er investisseur.

Nous n’avons pas attendu pour prendre le manche !

Les chiffres sont clairs à cet égard : un total de 136 M € a été engagé.
- 30 M € pour la fibre au cœur du bourg
- 106 M € pour la fibre à la maison (FTTH)

>Le Département assure 50 % du coût global du déploiement (67,36 M €).

>L’Etat finance 34,6 % (47,09 M €).
>La Région finance 9,5 % (12,85 M €).
>Enfin l’Union Européenne finance 6,2 % (8,4 M €)

De même, le Département est extrêmement vigilant à ce sujet auprès des entreprises et de nos partenaires quant à la bonne conduite de ce projet essentiel au développement de la Côte-d’Or.

Force est de constater que le rythme des déploiements des entreprises a marqué le pas en 2022.

Les entreprises mandatées, en propre ou dans le cadre de l’AMEL, et leurs sous-traitants, n’ont pas su honorer leur marché et leur parole (sous-traitances jusqu’à 7 niveaux ce qui dilue les responsabilités).

Comme annoncé dès le départ, nous appliquerons les pénalités prévues.

Un audit a été demandé à ce sujet par le Président Sauvadet.

Pour autant, le CD21 reste en avance sur les objectifs gouvernementaux du déploiement de la fibre fin 2025 et entend toujours respecter les protocoles afin d’avoir une fibre de qualité.

Malgré les aléas, nos engagements seront tenus !

Nous le redisons ici à Voulaines les Templiers, les engagements d’une couverture totale en fibre seront tenus !

Car pour le CD21, chaque habitant comme chaque commune comptent en Côte-d’Or.

 

Point d’étape sur le déploiement THD en Côte-d’Or

Je veux rappeler tout d’abord que la 1ère phase de la Montée en Débit (fibre au cœur du bourg) est terminée.

Le Département a construit 166 centraux ADSL/VDSL sur 216 communes. Près de 340 km de fibre ont été déployés pour un coût de 30 M € porté par le Département.
Grâce à la stratégie menée par le Département, plus de 90 % des Côte-d’Oriens bénéficient déjà du Très haut débit à 30 Mb/s et près de 100 % du haut-débit à 8 Mb/s. C'est-à-dire le débit nécessaire pour accéder à une offre « Triple-Play » (TV / Internet / Mobile à domicile).

La couverture restant à réaliser, liée aux conséquences des crises que nous avons connues (problème d’approvisionnement, de main d’œuvre…), va être résorbée. Pour ces derniers points de tension, des solutions de transition existent. Pour toute ligne inférieure à 8Mb/s un programme d’inclusion numérique leur est proposé : aide de l’Etat de 150 € et départemental de 170 € pour un kit satellitaire ou 4G fixe (soit une aide totale de 320 €).

La 2ème phase « FTTH » (fibre à la maison) que nous réalisons actuellement bat son plein : elle s’amplifie, s’accélère et entre dans sa dernière ligne droite. Cela représente un investissement de 106 M € pour le Département afin de déployer près de 18.000 km de fibre.

Nos choix stratégiques ont été les bons. Le choix de la qualité des matériaux utilisés, choix d’adhérer à l’AMEL, choix d’aller d’abord là où il y a le plus de carence, c'est-à-dire les petits villages, afin de réduire au maximum la fracture numérique au sein des territoires.

Nous allons tenir nos engagements avec 2 années d’avance sur les exigences gouvernementales.

 

Le CD21 sera aux rendez-vous des défis numériques de demain

Parmi les défis que nous avons à relever, nous avons celui de la transition numérique et de l’accompagnement pour lutter contre l’illectronisme.

Le THD, avec le développement des technologies du futur (l’intelligence artificielle, vidéoprotection,...), est la clef d’un développement territorial équitable et équilibré : où chacun doit se voir un avenir là où il a décidé de vivre.

Avec l’eau, c’est l’enjeu du futur.

Une connexion Internet de qualité constitue un atout pour les habitants et les entreprises.

L’objectif du CD21 est d’inscrire la Côte-d’Or dans l’ère du numérique et d’en faire un territoire connecté.

La crise que nous traversons a accéléré les mutations et le retour à l’aspiration à une vie équilibrée.

On assiste à une révolution numérique de grande ampleur dans la relation au travail, à la consommation et au lien social.

Je pense aux nouveaux modes de vie (l’aspiration à plus de bien être), de consommation (plateformes d’achats en ligne et promotion des circuits courts), de travail (montée en puissance du télétravail, de la télémédecine).

J’ai vu récemment les implications éthique, sociétale et économique que va engendrer l’essor de l’intelligence artificielle lors du Forum mondiale de l’IA à Cannes.

Or nous voulons que personne ne reste au bord du chemin.

Pour cela il nous faut maintenant lutter contre l’illectronisme et la fracture numérique en facilitant l’accès au service public simple, accessible, dématérialisé tout en restant humain.

Pour 2023, j’ai opéré une réorganisation de nos services vers une direction numérique digitale et intelligence artificielle pour faire face ensemble à cette formidable révolution.

Le CD21 investira 19 M € sur la période 2023-2027 pour la mise en œuvre de ce Plan de transformation numérique qui permettra d’accélérer la transformation numérique et digitale.

Ce plan va nous permettre de renforcer la sécurité de nos systèmes, en interne, et de moderniser nos équipements.

Il va aussi permettre de proposer une montée en puissance de notre capacité à accompagner les Côte-d’Oriens dans leurs usages et les communes à mieux faire face aux nouveaux besoins et aux nouveaux risques.

Car la question des usages est centrale et capitale pour l’avenir.

J’ai demandé queles Maisons France Services Côte-d’Or, présentes dans chaque chef lieu et ancien chef lieu de canton, puissent fusionner avec les Espaces Numériques Côte-d’Or.

La 1ère a été inaugurée en mars 2022 à Pontailler  et 4 sont actuellement en service.

Cela permettra de proposer tous des lieux de formation, d’e-working et un accès accompagné aux services publics.

Nous avons lancé en 2022 notre Bus Numérique et 5 conseillers numériques.

Cette démarche d’inclusion numérique est au cœur des missions du CD21 en termesd’aménagement et de solidarité territoriale.

Nous le ferons avec les mairies, avec les intercommunalités, avec nos partenaires locaux et avec l’Etat !

 

*Une Zone AMI est un territoire sur lequel un ou plusieurs opérateurs privés ont manifesté leur intérêt pour déployer un réseau en fibre optique FTTH. En Côte d'or, sur les territoires de Dijon métropole et de la Communauté d'aggomération de Beaune Côte et Sud 

*Un RIP (Réseau d'Initiative Publique) est un projet porté par les collectivités territoriales pour mettre en place un réseau de communications, en fibre optique 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Ma Région, le numérique
Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie...
Etre bien accompagné pour bien vieillir en Côte-d'Or !
Avec plus de 150 000 personnes de plus de soixante ans en...
Tour de France : 51 maires des communes traversées mobilisés pour le Tour en Côte-d’Or
Dans 90 jours exactement, 177 coureurs du Tour de France traverseront 51...
Déploiement du THD en Côte-d'Or... C'est bientôt terminé
Alain Lamy et Charles Barrière, vice-présidents du Conseil...
Session du Conseil départemental du Lundi 25 mars 2024
L’Assemblée départementale s’est réunie lundi...
J-100 jours avant le passage du Tour de France Le compte à rebours est lancé !
Le Tour de France arrive en Côte-d’Or et le Département de...
Des élus au service de l’eau
Au cœur des préoccupations sociétales, l’eau dispose...
L’ARS BFC et ses partenaires s’investissent pour un système de santé préventif, accessible et innovant
Jeudi 21 mars 2024, Jean-Jacques Coiplet, directeur général de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *