La Bourgogne Franche-Comté présente son écosystème hydrogène et rencontre la Commission européenne à Bruxelles

La Bourgogne Franche-Comté présente son écosystème  hydrogène et rencontre la Commission européenne à Bruxelles

Info+ :

Crédit photos : RBFC


16 mars 2023

Les 14 et 15 mars 2023, une délégation régionale conduite par Patrick Molinoz, vice-président chargé des politiques européennes, Nicolas Soret, vice-président chargé du Développement économique et Jean-Claude Lagrange, président de l’Agence économique régionale, et composée d’entreprises régionales, s’est déplacée à Bruxelles à la rencontre de représentants de la Commission européenne (*). Au moment même où la Commission européenne travaille à un Net-Zero Industry Act capable de répondre à l’Inflation Reduction Act des Etats-Unis, ce déplacement avait pour objectif de valoriser les réalisations et la singularité de l’écosystème Hydrogène de Bourgogne-Franche-Comté en Europe, et d’identifier les moyens et les outils utiles au déploiement de l’hydrogène au profit d’une économie décarbonée.

« La Bourgogne-Franche-Comté dispose d’une expertise et d’une connaissance des politiques européennes qu’elle souhaite mettre au service des acteurs locaux. Mieux connaître les fonds européens pour mieux saisir les opportunités de financement, et défendre à Bruxelles les ambitions régionales aux côtés des entreprises, est un enjeu stratégique pour la Bourgogne-Franche-Comté », indique Patrick Molinoz, vice-président chargé des politiques européennes.

Plusieurs rencontres avec des représentants de la commission européenne ont été l’opportunité d’échanger sur la mise en œuvre des politiques européennes, nationales et régionales pour le déploiement de la filière hydrogène, et notamment du Projet Important d’Intérêt Commun (PIIEC) consacré à l’hydrogène ainsi que les financements européens dont le programme Horizon Europe (programme pour l’innovation de l’Union européenne consacré aux entreprises) et le plan d’adaptation des compétences de l’Union européenne.

Les travaux ont également porté sur les freins réglementaires à lever pour accélérer le déploiement de la filière, sur la mise en œuvre des futurs financements de la Banque Hydrogène ainsi que sur les régimes d’aides aux entreprises pour favoriser la transition énergétique en cours de discussion au plan européen.

« La Bourgogne-Franche-Comté développe une stratégie différenciante qu’il nous faut savoir mettre en valeur au niveau européen. Alors que l’Europe affine son plan de développement de la filière, notre Région a l’opportunité de faire valoir la force de son écosystème hydrogène et des entreprises qui le composent. Positionnée sur toute la chaîne de valeur, disposant de projets d’ambition européenne voire internationale, la Bourgogne-Franche-Comté est au cœur de la transition verte », déclare Nicolas Soret, vice-président chargé du développement économique.

La délégation régionale a évoqué avec les services de la Commission européenne :

La nécessité de favoriser le développement de solutions européennes portées par des acteurs européens dans une logique de souveraineté industrielle,

Le principe de neutralité technologique, à travers notamment la solution du moteur à combustion hydrogène, qui permettrait au tissu des sous-traitants automobiles, très présent en Bourgogne-Franche-Comté, de mieux gérer la transition nécessaire vers les objectifs de neutralité carbone.


(*) Cinq entreprises implantées en région Bourgogne-Franche-Comté font partie de cette délégation :

Alstom le site de Belfort spécialisée dans le fret lance un projet de locomotive Hydrogène, pour lequel la Commission européenne autorise une aide au titre du PIIEC.

Forvia a créé son centre de R&D mondial pour la mobilité propre à Bavans (Doubs) et ouvre une première usine de production de réservoirs en Bourgogne-Franche-Comté. Forvia est également lauréate du PIIEC pour ses projets en Bourgogne-Franche-Comté.

GenHy spécialisée dans la conception et la fabrication d’électrolyseurs de technologie AEM a prévu d’implanter sa gigafactory en Bourgogne-Franche-Comté, à Montbéliard (Doubs).

McPhy l’entreprise McPhy, spécialisée dans la conception, fabrication et intégration d’équipements hydrogène, dispose de trois centres de développement, d’ingénierie et de production en France, Italie et Allemagne. Mc Phy a décidé d’ouvrir en 2024 une gigafactory d’électrolyseurs en région Bourgogne-Franche-Comté, à Belfort, projet pour lequel Mc Phy est lauréat du PIIEC.

Oreca Magny-Cours (Nièvre) constitue la branche moteur du groupe ORECA spécialisé dans la course automobile d’endurance. Oreca Magny-Cours développe une solution d’injection hydrogène pour les moteurs à combustion.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Plus de 2 150 projets ont vu le jour avec l’aide des programmes FEDER-FSE Bourgogne et Franche-Comté 2014-2020
Pour atteindre les objectifs fixés par l’Union européenne...
La Région Bourgogne-Franche-Comté et EDF renouvellent leur convention-cadre de partenariat au service d’un territoire décarboné.
Marie-Guite DUFAY, Présidente de la Région...
CESER BFC en Côte-d'Or - À la découverte de deux sites de production d'énergie verte
Les conseillères et conseillers des commissions...
Inauguration d’une placette de compostage partagé
Dans le cadre du printemps de l’environnement, le Conseil...
Mieux comprendre la mobilité électrique
La voiture électrique constitue un atout important pour améliorer...
La Région Bourgogne Franche-Comté à la rencontre des quartiers prioritaires
Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique en faveur des quartiers...
Accélérer la rénovation énergétique du patrimoine des collectivités
Les élus du SICECO, territoire d’énergie...
Dijon Métropole inaugure sa première station à hydrogène
Une première station de production et distribution...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *