Arrivée du THD à Spoy, Flacey et Viévigne, François Sauvadet confirme la fin de construction du réseau en Côte-d'Or d'ici l'été

Arrivée du THD à Spoy, Flacey et Viévigne, François Sauvadet confirme la fin de construction du réseau en Côte-d'Or d'ici l'été

Info+ :

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or : La fibre arrive dans 18 communes du Châtillonnais

Le site pour tout savoir sur le Très Haut Débit
Vous pouvez consulter l’état d’avancement des travaux sur votre commune sur www.thd.cotedor.fr

 


13 avril 2023

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, Alain LAMY et Charles Barrière, conseillers départementaux avaient convié élus et habitants afin de présenter l’arrivée de la fibre optique et du Très Haut Débit dans les communes de Spoy, Flacey et Viévigne. Cette inauguration était l’occasion pour le Président,  de faire le point sur le déploiement du Très Haut Débit en Côte-d’Or.

 

Propos introductifs et contexte local

C’est un moment important pour les habitants des 3 communes concernées par cette arrivée de la fibre : Spoy, Flacey et Viévigne qui représentent à elles seules un bassin de population de près de 850 habitants.
Les travaux de mise en service de l'armoire de distribution optique à Spoy (dont le central optique principal de rattachement de l’armoire est situé à Lux) ont été réalisés par l’entreprise Eiffage sous la houlette du maître d’œuvre FM Projet et du maître d’ouvrage : le CD21.

L’ouverture commerciale effective du réseau sur ce secteur est intervenue le 11 janvier 2023 pour près de 90 % des logements des 3 communes (357 prises ouvertes sur 405) de Spoy, Flacey et de Viévigne.

Nota : coût moyen de la prise optique : 1.250 €

Cette armoire NRO (Noeud de Raccordement Optique) permet d’apporter l’accès à la fibre à un total de 405 logements :
- 189 prises à Spoy ; dont 177 prises déjà ouvertes (93,65 %),
- 118 prises à Viévigne ; dont 115 prises déjà ouvertes (97,46 %),
- 98 prises à Flacey ; dont 65 prises déjà ouvertes (66,33 %).

Précision importante pour Flacey : la totalité des travaux devraient être réceptionnés en avril pour une ouverture commerciale cet été.

 

 


Sébastien Chignardet, maire de Spoy
a rappelé l'importance de ce temps fort pour la vie de la
 commune et de ses habitants.

"L’arrivée de la fibre optique contribue au développement et à l’attractivité de notre commune, les nouveaux usages numériques, comme la visioconférence, la domotique, les objets connectés ou encore les jeux en ligne réclament de plus en plus de capacités, en particulier lorsqu’ils sont utilisés en même temps. En outre, il devrait rendre plus accessible l’emploi à distance."

Puis Monsieur le maire souligne qu'il est important que tous puissent "disposer des mêmes prestations que les grandes agglomérations, de tendre vers plus d’égalité dans l’accès à l’information entre les zones rurales et urbaines et d’engager la transformation numérique de nos territoires."

Droit constitutionnel depuis 2009, l’accès aux services de télécommunications est ainsi garanti et place l’égalité et la solidarité au coeur de l’action publique.

 

L'arrivée du THD à Spoy étatit l'occasion pour François Sauvadet de faire le point sur le développement de la fibre dans le département.

Le Département, dans le cadre du SDANT, Schéma Départemental d'Aménagement Numérique du Territoire a la maîtrise d’œuvre de ce déploiement du THD et en est le 1er investisseur.
Le Département a fait le choix de s’engager dans un RIP (Réseau d'Initiative Publique : projet porté par les collectivités territoriales pour mettre en place un réseau de communications, en fibre optique le plus souvent) d’une taille importante car aucun opérateur privé, ni même la Région, n’avait voulu s’engager sur ce sujet. L’objectif fin 2023 est la construction de 80.000 prises sur 405 communes (zone RIP). Il reste à construire 17.000 prises des 80.000 pour achever le déploiement.

Un total de 136 M € a été engagé, 30 M € pour la fibre au cœur du bourg, 106 M € pour la fibre à la maison (FTTH)
Le Département assure 50 % du coût global du déploiement (67,36 M €).
Et aucune demande de participation financière aux communes et aux intercommunalités n’a été faite.
L’Etat finance 34,6 % (47,09 M €).
La Région  finance 9,5 % (12,85 M €)
L’Union Européenne finance 6,2 % (8,4 M €)

Pour ce qui est des agglomérations beaunoise et dijonnaise, c’est Orange qui assure le déploiement de la fibre (69 communes).


Le déploiement THD en Côte-d’Or a été réalisé en deux étapes

> 1ère phase de la Montée en Débit(fibre au cœur du bourg)est terminée, le Département a construit 166 centraux ADSL/VDSL sur 216 communes.
Près de 340 km de fibre ont été déployés pour un coût de 30 M € porté par le Département. Plus de 90 % des Côte-d’Oriens bénéficient déjà du Très haut débit à 30 Mb/s et près de 100 % du haut-débit à 8 Mb/s, c'est-à-dire le débit nécessaire pour accéder à une offre « Triple-Play » (TV / Internet / Mobile à domicile). La couverture restant à réaliser, liée aux conséquences des crises que nous avons connues (problème d’approvisionnement, de main d’œuvre…), va être résorbée et pour les derniers points de tension, des solutions de transition existent, pour toute ligne inférieure à 8Mb/s un programme d’inclusion numérique leur est proposé : aide de l’Etat de 150 € et départemental de 170 € pour un kit satellitaire ou 4G fixe (soit une aide totale de 320 €).

> La 2ème phase « FTTH » (fibre à la maison) que nous réalisons actuellement bat son plein : elle s’amplifie, s’accélère et entre dans sa dernière ligne droite.

Cela représente un déployement de près de 10.000 km de fibre qui va se terminer avec 2 ans d’avance sur les exigences gouvernementales.
Concernant les questions d’enfouissement : tout ce qui est enfouissable sera enfoui avec le souci de préserver nos paysages et la sécurité de nos routes (800.000 € attribués aux entreprises en 2021). Mais il nous faut aussi aller vite et partout dans ce déploiement, d’où la présence malgré tout de certains poteaux, qui seront à moyen ou long terme enfouis.


Le Président a  réaffirmé être bien conscient que la fibre se fait parfois attendre dans certains territoires mais il confirme l’objectif d’aboutir à une fin de construction d’ici l’été prochain, pour une commercialisation des dernières prises avant la fin de l’année 2023. Nous le redisons ici à Spoy, les engagements d’une couverture totale en fibre seront tenus !

Fin 2023, la Côte-d’Or, 4ème département Français en nombre de communes et bassins de populations, sera fibrée à 100 %(sur les zone AMEL et RIP). 

«...mais je veux vous redire aujourd’hui que tout est mis en œuvre pour y arriver, avec le seul souci de répondre au mieux aux attentes de nos habitants à un rythme soutenu. De même, le CD21 est extrêmement vigilant à ce sujet auprès des entreprises et de nos partenaires quant à la bonne conduite de ce projet essentiel au développement de la Côte-d’Or.

Force est de constater que le rythme des déploiements des entreprises a marqué le pas en 2022. Les entreprises mandatées, en propre ou dans le cadre de l’AMEL, et leurs sous-traitants, n’ont pas su honorer leur marché et leur parole (sous-traitances jusqu’à 7 niveaux ce qui dilue les responsabilités).
J’ai demandé de mener un audit à ce sujet afin d’établir clairement les responsabilités de chacun, et cet audit confirme notre analyse de la situation.
- Le retard du maître d’œuvre FM Projet dans la fourniture d'études complètes, nécessaires aux entreprises afin de réaliser l'intégralité des travaux,
- Le retard des entreprises dans l’exécution des travaux dans le cadre des deux marchés complémentaires de travaux,
- L’insuffisance de la qualité de la documentation produite par les entreprises après travaux empêchant la reprise en exploitation rapide des ouvrages construits,
- Le nombre très élevé de réserves émises par l'exploitant (BFC Fibre) au moment des opérations préalables de réception, ce qui retarde de plusieurs mois la reprise en exploitation et donc la commercialisation des zones,
- Les délais très longs de levée des réserves par les entreprises de travaux.

Selon ces conclusions, nous avons décidé d’appliquer les pénalités de retard aux entreprises, telles qu’elles ont été définies dans les marchés qui lient le CD21 aux entreprises en charge des travaux

Depuis le lancement de ce programme, nous sommes aux côtés des entreprises pour les accompagner, d’autant qu’elles ont dû affronter la crise sanitaire, les délais d’approvisionnement allongés de certains matériaux voire les pénuries, les difficultés de recrutement. Sur tous ces sujets, nous avons été compréhensifs et conciliants. Mais là, nous nous devons de réagir et d’exiger le respect des clauses contractuelles. J’assume cette décision, car je suis gestionnaire et comptable de l’argent public devant les Côte-d’Oriens.

A présent, le respect du terme réactalisé udu déploiement de la fibre à lamaison dépend des entreprises à se mobiliser sur notre projet.»

Le CD21 sera aux rendez-vous des défis numériques de demain
Lutter contre l'illectronisme qui touche 40% de la population, les personnes agées comme les jeunes

«Parmi les défis que nous avons à relever, nous avons celui de la transition numérique et de l’accompagnement pour lutter contre l’illectronisme. Il faut savoir que 40 % de la population est en situation d’illectronisme. Le THD, avec le développement des technologies du futur (l’intelligence artificielle, vidéoprotection,...), est la clef d’un développement territorial équitable et équilibré : où chacun doit se voir un avenir là où il a décidé de vivre. Avec l’eau, c’est l’enjeu du futur.

Une connexion Internet de qualité constitue un atout pour les habitants et les entreprises et l’objectif du CD21 est d’inscrire la Côte-d’Or dans l’ère du numérique et d’en faire un territoire connecté.
La crise que nous traversons a accéléré les mutations et le retour à l’aspiration à une vie équilibrée. On assiste à une révolution numérique de grande ampleur dans la relation au travail, à la consommation et au lien social.
Je pense aux nouveaux modes de vie (l’aspiration à plus de bien être), de consommation (plateformes d’achats en ligne et promotion des circuits courts), de travail (montée en puissance du télétravail, de la télémédecine).
J’ai vu récemment les implications éthique, sociétale et économique que va engendrer l’essor de l’intelligence artificielle lors du Forum mondiale de l’IA à Cannes, or nous voulons que personne ne reste au bord du chemin.

Pour cela il nous faut maintenant lutter contre l’illectronisme et la fracture numérique en facilitant l’accès au service public simple, accessible, dématérialisé tout en restant humain.»

Le CD21 va investir 19 M € sur la période 2023-2027 pour la mise en œuvre d'un Plan de transformation numérique pour accélérer la transformation numérique et digitale.

«Pour 2023, j’ai opéré une réorganisation de nos services vers une direction numérique digitale et intelligence artificielle pour accompagner cette formidable révolution. Le plan va nous permettre de renforcer la sécurité de nos systèmes, en interne, et de moderniser nos équipements. Il va aussi permettre de proposer une montée en puissance de notre capacité à accompagner les Côte-d’Oriens dans leurs usages et les communes à mieux faire face aux nouveaux besoins et aux nouveaux risques. Car la question des usages est centrale et capitale pour l’avenir.

J’ai demandé que les Maisons France Services Côte-d’Or, présentes dans chaque chef lieu et ancien chef lieu de canton, puissent fusionner avec les Espaces Numériques Côte-d’Or. La 1ère a été inaugurée en mars 2022 à Pontailler et 4 sont actuellement en service. Cela permettra de proposer tous des lieux de formation, d’e-working et un accès accompagné aux services publics. Nous avons lancé en 2022 notre Bus Numérique et 5 conseillers numériques. Cette démarche d’inclusion numérique est au cœur des missions du CD21 en termes d’aménagement et de solidarité territoriale.

Nous le ferons avec les mairies, avec les intercommunalités, avec nos partenaires locaux et avec l’Etat !»

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Inauguration du sentier d’interprétation de l’Espace Naturel Sensible du Bois de Montfée
La Côte-d'Or bénéficie d'un environnement naturel...
Soirée de célébration des médaillés Côte-d’Oriens du Concours Général Agricole au Salon International de l'Agriculture
Lundi 13 mai, les participants Côte-d’Oriens au Concours...
Une soirée pour consacrer un territoire et sa marque "Savoir Faire 100% Côte-d'Or"
Lancée lors de l’édition 2019 de la Foire Internationale et...
Ne dites plus l'A38 mais "La Côte-d'Orienne"
"Le réseau routier dans un département est un...
Ma Région, le numérique
Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie...
Etre bien accompagné pour bien vieillir en Côte-d'Or !
Avec plus de 150 000 personnes de plus de soixante ans en...
Tour de France : 51 maires des communes traversées mobilisés pour le Tour en Côte-d’Or
Dans 90 jours exactement, 177 coureurs du Tour de France traverseront 51...
Déploiement du THD en Côte-d'Or... C'est bientôt terminé
Alain Lamy et Charles Barrière, vice-présidents du Conseil...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *