8 ans d'inscription pour les Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial

8 ans d'inscription pour les Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial

Info+ :

CE QUI EST INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL

Des Climats uniques au monde

Il aura fallu 2000 ans pour créer cette exception mondiale. Nulle part ailleurs, la volonté de relier le vin à sa terre d’origine n’a été poussée d’une manière aussi précise et intime que sur le vignoble des Climats de Bourgogne. Ici, chaque Climat a été progressivement identifié, délimité et nommé à l’échelle de la parcelle, pour donner naissance à un vint la typicité de son lieu de production. Sont ainsi nés plus de 1500 Climats.

Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015

Depuis le 4 juillet 2015 les Climats du vignoble de Bourgogne font partie des sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est-à-dire reconnus d’une importance culturelle telle qu’ils transcendent les frontières et présentent un caractère inestimable pour l’humanité. 

L’inscription porte sur le vignoble historique des Climats, le territoire où l’idée même de Climat est née et s’est développée. Le périmètre inscrit intègre ainsi l’ensemble du vignoble des Côtes de Nuits et de Beaune, les 40 villages et villes viticoles, dont Beaune et Dijon, ainsi que le patrimoine viticole, les monuments historiques, les savoir-faire et les traditions hérités de cette longue histoire viticole.

Une mission pour protéger, faire vivre et transmettre ce site exceptionnel

Depuis l’inscription, notre Association a pour mission de protéger, faire vivre et transmettre ce site exceptionnel, à travers des opérations de sensibilisation et un plan de gestion du territoire concerté avec l’Etat, les collectivités territoriales et les professionnels du monde de la vigne et du vin.


05 juillet 2023

Le 4 juillet 2023, l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne célébrait 8 ans d’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle invitait pour l’occasion ses partenaires, mécènes et ambassadeurs à découvrir le nouveau centre d’interprétation du site Patrimoine mondial – la Cité des Climats et vins de Bourgogne de Beaune- et à partager le programme d’actions, déjà engagé, qui rythmera les 3 prochaines années pour la protection, la connaissance et la valorisation du site inscrit.

« C’est avec un sentiment de grande fierté et de gratitude que nous voyons ce réseau de Cités ouvrir. Les Climats du vignoble de Bourgogne – Patrimoine mondial y sont expliqués d’une manière très complète, notamment à Beaune qui devient le centre d’interprétation principal des Climats - Patrimoine mondial.

En partenaire privilégié, nous avons activement contribué aux contenus du parcours scénographique portant sur la notion historique des Climats et sur les patrimoines qui composent le site inscrit. A Beaune, un espace entièrement dédié aux Climats-Patrimoine mondial propose un contenu très riche : des vidéos, des témoignages extraits de notre collecte « Paroles vigneronnes » ainsi qu’une grande carte interactive et tactile créée spécifiquement pour ce lieu et financée par l’Association des Climats. Un outil d’une très grande richesse qui fait voyager le visiteur à travers 2000 ans de viticulture, plus de 1500 Climats et leurs 40 villages viticoles. Chaque village, chaque Climat précisément délimité y est décrypté. On y découvre son appellation, l’histoire de son nom, sa superficie…  

Le Centre d’interprétation des Climats que représente la Cité à Beaune offre un lieu culturel de tout premier ordre pour que les visiteurs prennent conscience de la Valeur Universelle Exceptionnelle de la côte viticole.

Cette cité est le fruit d’un travail intense et collectif que je tiens à saluer et auquel je rends hommage. Le résultat est sublime, riche en contenu, interactif et vivant. C’est une formidable porte d’entrée pour la compréhension, par tous, petits et grands, des valeurs du site Patrimoine mondial, que ce soit l’histoire viticole, la géologie, la toponymie, les savoir-faire des vignerons...

Le territoire est désormais étroitement maillé, avec des offres complémentaires entre la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin à Dijon, la Maison des Climats et la Halle Chambertin. Cette cité est une véritable invitation à parcourir les vignobles et villages qui composent l’essence même des Climats et de la reconnaissance que nous a accordé l’Unesco. »

Gilles de Larouzière
Président de l’association des Climats du vignoble de bourgogne – Patrimoine mondial

 

La Cité des Climats et Vins de Bourgogne à Beaune : le nouveau centre d’interprétation pour les Climats du vignoble de Bourgogne – Patrimoine mondial

 

Gilles de Larouzière, présentant la carte digitale des Climats ©M.Joly

Un lieu de médiation envisagé dès le dossier de candidature Unesco

« La Cité des Climats et vins de Bourgogne s’inscrit dans le plan de gestion du site inscrit au Patrimoine mondial. Les prémices figuraient déjà dans le dossier de candidature Unesco. Depuis, toute la filière viticole, les collectivités territoriales et la ville de Beaune se sont mobilisées ensemble autour de ce projet pour qu’il puisse voir le jour. » précise Bertrand Gauvrit, directeur de l’Association. « La Cité devient ainsi naturellement le centre d’interprétation principal des Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial. » 

Un espace spécifique dédié aux Climats - Patrimoine mondial

Au cœur du parcours de visite, un espace est dédié au berceau historique de la notion même de Climat : le site inscrit au Patrimoine mondial. Le public y découvre les éléments qui composent le site inscrit entre paysages, patrimoines et savoir-faire. Un espace est aussi dédié à l’Unesco et au Patrimoine mondial, afin d’en partager les enjeux et les valeurs… mais aussi toute l'aventure humaine qui a accompagné l'obtention de cette reconnaissance internationale et qui a marqué profondément les habitants. 

Des contenus inédits, qui ont mobilisés l’Association et son comité scientifique

Le comité scientifique et l’équipe de l’Association n’ont pas ménagé leurs efforts. Ils sont venus en appui pour l’élaboration des contenus muséographiques et scénographiques pour les thématiques ayant un socle commun avec les Climats : l’histoire de la Bourgogne viticole, la notion de Climat, la toponymie, la géologie… et bien sûr l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Cela représente un travail continu de plus de deux ans. »

L’îlot dédié aux valeurs du site Patrimoine mondial ©M.Joly

La valorisation de contenus scientifiques nouveaux

Depuis l’inscription, la recherche scientifique a continué et s’est enrichie. Ces nouveaux éléments ont nourri le parcours de visite, notamment les îlots liés à l’histoire de la Bourgogne viticole et celle du développement du terme Climat. La collecte de « Paroles vigneronnes » (tonnelier, vigneron, négociant, ouvrier viticole, femme de vigneron) que menée par l’Association des Climats de 2017 à 2021 avec la Maison du patrimoine oral de Bourgogne, y est par exemple valorisée. (Cette enquête de terrain avait permis de mener 44 entretiens afin de capter les réflexions, les ressentis et les problématiques qui traversent les différentes générations dans le vignoble.)

Une immersion inédite dans les Climats, grâce à une carte tactile et interactive

Cette grande carte interactive et tactile en 3D, très innovante, a été conçue et financée par l’Association des Climats. La conception et le développement ont été réalisés par la société On-Situ, basée à Chalon-sur-Saône, d’après les cartographies de Sylvain Pitiot.

Cette carte permet au visiteur de parcourir, avec beaucoup de réalisme, plus de 1500 Climats et leurs 40 villages viticoles. En cliquant sur chaque village, chaque Climat, on en découvre son appellation, l’histoire de son nom, sa superficie… Les éléments emblématiques du patrimoine (porte de clos, cabotte, monument…) sont également visibles sur cette carte. Cet outil incroyable et novateur devrait ravir les amoureux de toponymie et de cartographie viticole.

Un nouveau lieu culturel à animer

Tout au long de l'année, la Cité des Climats et vins de Bourgogne accueillera des événements, expositions temporaires, rencontres avec des vignerons, conférences, ateliers-enfants... Notre Association prendra part à cette animation et à ce programme culturel.

Une soirée des partenaires pour partager la découverte du nouveau lieu d’interprétation des Climats avec ceux qui font vivre au quotidien le site inscrit

L’inscription des Climats sur la Liste du patrimoine mondial est la traduction d’une « conscience collective », incarnée par différents acteurs du territoire qui œuvrent au quotidien pour le maintien de leur vivacité, de leur pérennité et de leur transmission. Tous ont été réunis ce 4 juillet, afin de partager ensemble la découverte du désormais principal lieu d’interprétation du site inscrit :

- Les services de l’état, collectivités et organismes professionnels, membres fondateurs de la Mission Climats et financeurs institutionnels

- Les maires des villages et villes du périmètre inscrit

- Les Présidents des ODG du vignoble des Climats

- Les mécènes de l’Association des Climats, sans qui les actions de l’Association ne pourraient pas avoir la même envergure. Ils sont une cinquantaine à s’engager dans à la mesure de leur possibilité, par une donation allant de 150 à 10 000 euros par an.

- Les ambassadeurs, qui portent la voix des Climats auprès de leur réseau, partageant sans relâche leur passion pour les Climats et le site Patrimoine mondial, ainsi que des enjeux clés de leur préservation et de leur transmission.

- Les adhérents, qui prennent part à la vie de l’Association et contribuent à sa vivacité.

- Les bénévoles de l’Association, véritables chevilles ouvrières de l’animation du site inscrit. Ils font rayonner les Climats par leur sourire, leur force vive et leur pédagogie.

- Les membres du Comité scientifique, qui contribuent à enrichir et à partager la connaissance du site inscrit, de son histoire et ses patrimoines.

8 ans d’inscription… et une force d’action qui ne fléchit pas !

« On pourrait croire que l’essentiel du travail est derrière nous. Il n’en est rien ! » Bertrand Gauvrit, directeur de l’Association, annonce la couleur. Le film réalisé et diffusé pour l’occasion illustre bien son propos, qui reprend le chemin parcouru avant et après l’inscription ainsi que la multiplicité des actions à réaliser sur le territoire Patrimoine mondial.

« Depuis l’inscription en 2015, nous avons œuvré en priorité pour la protection du bien, de ses paysages et patrimoines fondateurs. » Nous nous sommes concentrés à finaliser avec les services de l’état les outils de protection du paysage viticole et du patrimoine des villages si emblématiques de la route des Grands Crus.

C’est dans cette veine qu’a été créé le Fonds patrimoine, aidant la restauration des murets, cabottes, portes de Clos. Nous sommes heureux d’avoir pu accompagner en 5 ans plus de 200 propriétaires dans cette démarche et d’avoir permis une véritable reconquête des savoir-faire de la pierre sèche qui étaient en réelle perdition. C’est un programme qui peut se poursuivre grâce à la générosité de nos mécènes.

Cette dynamique est à l’œuvre aujourd’hui à l’échelle du patrimoine souterrain, pour la réalisation d’une inventaire des caves en 3D.

Depuis trois ans, nous avançons aussi énormément avec la profession viticole sur la préservation du modèle viticole des Climats, dans les aménagements de parcelles et pour le maintien des terroirs, notamment face au défi des aléas climatiques. Le développement durable et le maintien de la biodiversité sont au cœur d’un nouveau dispositif d’aide que nous venons de lancer il y a quelques mois.

Aujourd’hui, notre objectif est de mieux identifier et protéger toute la diversité des éléments qui font l’harmonie et la richesse du site Patrimoine mondial : la mosaïque de vignes, les bâtis des ensembles agricoles, le grand paysage, les zones boisées ou les arbres isolés, la forme et la silhouette des villages… C’est ainsi que les valeurs du site pourront être respectées sans entamer ni la croissance économique du territoire ni son identité.

Cette démarche passe aussi par la connaissance et la recherche scientifique. Il y a eu de très grandes avancées depuis 2015. Nous en savons beaucoup plus sur la diffusion du terme Climat au sein de la Bourgogne et au sein même de la Côte. Le champ des connaissances à acquérir est encore très vaste. Des études viennent d’être lancées sur les liens avec les territoires en proximité directe, comme la côte chalonnaise ou les Hautes-Côtes. Nous allons en parallèle débuter cette automne une compilation de données historiques par village, afin de disposer d’une monographie de référence pour chacun des 40 villages et villes viticoles du site. Cette documentation viendra ensuite nourrir différentes formes de médiation : événements, visites, balades, etc.

La médiation et l’animation reste un ADN très fort de notre Association et de ses membres regroupés dans la Mission Climats. Si la période de candidature a été marquée par de grands événements de mobilisation nécessaires à l’inscription, l’après-inscription a vu grandir le « Mois des Climats », « Climats en fête » et a permis l’émergence d’équipements structurants pour le territoire : une signalétique territoriale et touristique sous la bannière du site Patrimoine mondial, mais aussi l’ouverture de la Maison des Climats dès 2017 et celle, plus récente, de la Cité des Climats et vins de Bourgogne. Une dynamique qui va continuer de grandir dans les années à venir autour de la Route des Grands Crus. C’est le squelette de la Côte viticole et LA voie de découverte des Climats. Un vaste travail de dynamisation de cette Route est enclenché collectivement, dopée par l’obtention d’un financement d’Atout France, et par l’objectif de célébrer avec ambition les 10 ans de l’inscription en 2025 et les 90 ans de la Route des Grands Crus en 2027.

Au final, plus de 23 projets phares attendent le territoire d’ici 2026, tous répertoriés et ratifiés par les 54 signataires de la Convention Cadre des Climats du vignoble de Bourgogne

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

1964-2024 - Côte-d’Or Attractivité souffle sa 60ème bougie !
Déjà plus d’un demi-siècle que l’agence de...
Un nouveau jour pour le château de Châteauneuf
Après deux ans de travaux et plusieurs mois de fermeture au public, le...
Dijon Bourgogne Tourisme & Congrès et la Ville de Talant signent une convention pour la commercialisation de visites guidées
Lundi 6 mai, Dijon Bourgogne Tourisme et Congrès et la Ville de Talant...
La Région Bourgogne-Franche-Comté lance un appel à projets pour le développement touristique structurant des sites patrimoniaux régionaux
Le nouveau Schéma régional de développement du tourisme et...
Le Parc national de forêts mobilise les acteurs touristiques du territoire
Lundi 6 mai prochain, le Parc national réuni les acteurs touristiques du...
Tourisme, 2024 sera une année riche en événements à Dijon Métropole !
Sladana ZIVKOVIC, présidente de Dijon Bourgogne Tourisme &...
UN CURIEUX EN BALADE Le 17e opus d’un infatigable découvreur !
Passionné par la Côte d'Or, André Beuchot livre un...
La Réserve naturelle de la Combe Lavaux-Jean Roland fête ses 20 ans !
Cette année, la Réserve Naturelle Nationale de la Combe...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *