Un prix national pour l'église de Reulle-Vergy représentant la Côte-d'Or : VOTEZ

Un prix national pour l'église de Reulle-Vergy représentant la Côte-d'Or : VOTEZ

Info+ :

Un prix national pour l'église de Reulle-Vergy représentant la Côte d'Or, la région Bourgogne et le quart Grand-Est de la France.

Pour voter c'est ici : https://lnkd.in/eq5_FyBu

 

Envie d'en savoir plus sur le patrimoine de Ruelle Vergy, c'est par ici

https://www.reullevergy.fr/leglise-saint-saturnin

https://www.echodescommunes.fr/commune_cote-dor_reulle-vergy_529.html


13 juillet 2023

La très belle église romane au vocable de Saint Saturnin, campée sur la montagne de Vergy, dominant les Hautes Côtes de Beaune a fait l’objet d’une exceptionnelle restauration, sous la maîtrise d'œuvre de Simon BURI, architecte du patrimoine, qui signe là une réussite pleine d'éclat et de lumière. La Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français lance l’édition 2023 du Prix Trévise ! Ce prix créé en 2017 promeut et récompense des restaurations architecturales accompagnées par la Fondation et réalisées selon les règles de l’art. Du 10 juillet au 25 août 2023, chacun est appelé à voter pour un édifice à la restauration exemplaire. 

Campée sur la montagne de Vergy, dominant les Hautes Côtes de Nuits, l’église actuelle aurait été construite sur les restes d’une ancienne église mérovingienne datant du VIe siècle. Commencée au XIIe siècle, époque dont subsistent le chœur et le clocher, elle a été remaniée jusqu’au XVIe siècle avec l’agrandissement de la nef. Les trois arcs séparant le chœur de la nef sont du XIIIe. La nef date du XIIIe pour les murs et du XVe pour la voûte d’ogives. Le porche d’entrée date du XVIIIe siècle. La Société d’histoire et d’archéologie du Pays de Vergy organise des visites commentées de l’église. Dominant la vallée, l’église est situé dans la périphérie immédiate du site UNESCO des Climats de Bourgogne. Un environnement très préservé où ce chantier s’est déroulé dans le respect de l’environnement grâce à l’utilisation de pierres et de laves de Bourgogne, de mortier et d’enduits à la chaux. Toutes les parties en ciment ont été éliminées. La toiture en tuile de la nef, du porche et du clocher nécessitait une restauration complète. Les vibrations des cloches ont délité le mortier des murs du clocher qui comportait également de nombreuses pierres gelées. Un drainage extérieur était nécessaire pour assainir la nef. Les enduits extérieurs étaient constitués de ciment hydrofuge. Sous l’ancien enduit, un grand nombre de pierres gelées et délitées ont été découvertes. La réfection des contreforts a fait apparaitre également la destruction d’une partie des modillons. Un investissement de taille d’un montant de 522 792 € H.T. (627 350 € T.T.C.) aux termes de 8 années de travaux pour une commune de moins de 200 habitants, sous la maîtrise d’œuvre de Simon Buri, architecte du patrimoine.
Lire+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Quand l’art contemporain rencontre le patrimoine historique
Pour la troisième édition, l’Office du Tourisme de Dijon...
Pourquoi souscrire à la restauration de l'église Notre Dame de Salmaise ?
L’église de Salmaise, construite au début du XIe...
Rénover les lycées en BFC pour le bien-être de leurs occupants et de la planète
Trois ans après le début des travaux en février 2021, les...
Les Rubans du Patrimoine "Prix Régional" atttribué à la commune de Saint-Philibert
Chaque année, le Concours Les Rubans du Patrimoine est organisé...
Chantier international de jeunes bénévoles au château de Châteauneuf
Du 30 juillet au 12 août 2023, se déroulera au château de...
Présentation de l'ouvrage « Au fil de la Saône, histoire d'une rivière navigable »
La présentation de l’ouvrage « Au fil de la...
Des chantiers participatifs pour la sauvegarde du patrimoine rural au Parc national de forêts
Pour conserver et restaurer certains patrimoines bâtis en milieu rural,...
Classement Loi 1930 du site de la Côte nord de Beaune : une bonne nouvelle pour les Climats du vignoble de Bourgogne
C’est officiel, le ministère de la Transition écologique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *