Un nouveau comité dédié aux services aux familles de Côte-d'Or

Un nouveau comité dédié aux services aux familles de Côte-d'Or

Info+ :

Organisation du Comité Départemental des Services aux Familles

Le Comité Départemental des Services aux Familles (CDSF) est composé de 42 membres, réparti au sein d’un bureau et de collèges de représentation.
Le bureau, instance de pilotage du schéma, est installé et présidé par le représentant du Préfet, le Secrétaire Général de la préfecture. La Présidente du Conseil d’Administration de la CAF Bérangère Chabrier, la 1ère Vice-Présidente du Conseil Départemental Emmanuelle Coint, la Maire de Pasques et représentante de l’AMF 21 Céline Viallet, assurent les fonctions de Vice-Présidentes.

Les 15 collèges sont représentatifs des acteurs de la petite enfance, de la parentalité et de l’animation de la vie sociale. Les membres apportent leur expertise respective pour une prise en compte globale des enjeux dans les orientations et actions déclinées en Côte-d’Or.


23 octobre 2023

Le Comité Départemental des Services aux Familles s’est installé jeudi 19 octobre 2023. Il veille à l’application des objectifs de son Schéma Départemental des Services aux Familles co-signé par la Préfecture, le Conseil Départemental, l’Association des Maires de France et  la Caisse d’Allocations Familiales, via des actions concrètes autour de la petite enfance, la parentalité et l’animation de la vie sociale.

Le Comité Départemental des Services aux Familles (CDSF) est une instance de réflexion, de conseil, de proposition et de suivi concernant toutes questions relatives à l’organisation, au fonctionnement, au maintien et au développement des services aux familles. Il veille à l’application du Schéma Départemental des Services aux Familles (SDSF) qui résulte d’un diagnostic réalisé par les partenaires, les professionnels de terrain, les bénévoles et familles, et exprime des objectifs traduits par des plans d’actions concrètes. « On est dans l’opérationnel, ce ne sont pas des voeux pieux. Dans ce comité, on met toutes nos compétences pour apporter une solution concrète aux besoins identifiés. » annonce Emmanuelle Coint, 1ère Vice-Présidente du Conseil Départemental de la Côte-d’Or.

Accompagner toutes les familles, à chaque étape, et dans toutes les dimensions

Caroline Michal, directrice de la CAF de la Côte-d’Or constate que les services aux familles « innervent toute la vie économique et sociale ». Selon Céline Viallet, maire de Pasques et représentante de l’AMF 21, « le CDSF est un outil de maillage qui permet de toucher plein de dimensions différentes : la petite enfance, la parentalité, le travail, la santé… ». Un ensemble d’objectifs a donc été défini pour couvrir et répondre aux besoins liés à ces dimensions.

Pour la petite enfance, 17 actions sont proposées dans le but de :
Soutenir et pérenniser l’offre d’accueil existante (suivre l’évolution de l’offre, améliorer la qualité d’accueil, développer l’accueil individuel…) Un parent qui travaille doit par exemple pouvoir bénéficier de solutions de garde adaptées à des horaires parfois atypiques. « On doit collaborer avec les entreprises pour proposer des solutions d’accueil » explique Bérangère Chabrier, présidente du conseil d’administration de la CAF.  
Améliorer l’accessibilité de tous les enfants (améliorer l’information grand public, renforcer la mixité sociale, soutenir les démarches d’accueil spécifique, développer l’accueil des enfants en situation de handicap). Emanuelle Coint estime que « c’est le pré-requis pour une école inclusive : plus on sera efficient sur l’accueil du jeune enfant porteur de handicap, plus il aura une inclusion sereine. »

Pour soutenir la parentalité, 15 actions sont proposées visant à :
Veiller à la qualité des actions et à leur adéquation aux besoins (soutenir des démarches innovantes, déployer l’offre de service sur tous les territoires, répondre aux parents confrontés à des situations familiales conflictuelles…)
Favoriser l’accessibilité des actions de soutien à la parentalité (communiquer sur les actions, promouvoir l’image de la médiation sociale et familiale, former les acteurs, professionnels et bénévoles…)
« A chaque âge clé d’un enfant il y a une solution, une offre de service faite. » précise Caroline Michal. « Les parents doivent savoir que des acteurs peuvent les épauler en cas de baisse de régime. » Emmanuelle Coint insiste sur la nécessité de prendre soin au global : « on est pluri-dimensionnel, on a besoin de nourrir notre esprit, notre corps, de se réaliser professionnellement, personnellement, dans le travail, les loisirs. Et cela doit se refléter dans nos politiques publiques »

Enfin, l’animation de la vie sociale (AVS) est déclinée en 11 actions suivant 3 grands axes stratégiques :
Soutenir les structures existantes (centres sociaux et espaces de vie sociale).
Faire de l’AVS un levier d’accompagnement des évolutions sociétales.
Promouvoir la participation citoyenne des habitants et des familles.
« On s’intéresse aux lieux où on organise la qualité de vie ensemble : comment on accueille l’altérité, comment on fait des espaces de rencontres, comment on construit ensemble une communauté de destins qu’est une commune, une communauté de communes, un territoire » précise Emmanuelle Coint.

Couvrir tout le territoire

La poursuite et la réalisation de ces objectifs d’accompagnement doivent pouvoir s’appliquer à toutes les familles, quelque soit leur lieu d’habitation. « On va aller dans l’infra-territorial, jusqu’au dernier mètre du département. Ce n’est pas un défi anodin, car la Côte-d’Or est le 4ème département de France en superficie » affirme Emmanuelle Coint.

L’accessibilité à tous les services liés à la petite enfance, à la parentalité et à l’animation de la vie sociale doit être améliorée, favorisée, et c’est l’action complémentaire de chacun des acteurs impliqués qui répondra à cette nécessité. « Le but c’est de trouver une articulation qui puisse nous faire aller dans la même direction : intervenir auprès de l’ensemble des familles de Côte-d’Or, que ce soit dans le rural ou dans la métropole » explique Céline Viallet. « Je suis ravie que l’AMF 21 puisse intervenir, et rendre compte de ce qu’il se passe sur le territoire ».

S’évaluer et s’adapter

« Les modes de vie changent vite, les besoins des familles aussi » constate Alix Dumont-Saint-Priest, directrice adjointe de la DDETS. Les familles en elles-mêmes sont très diverses et ne suivent plus un seul modèle, ce qui engendre « forcément une diversification une évolution constante des réponses » ajoute Emmanuelle Coint.  Le travail collaboratif mené au sein du Comité et notamment de son bureau va donc permettre une évaluation régulière des actions mises en place par chaque partenaire : « on pourra identifier les obstacles rencontrés, qu’ils soient relatifs au budget, à une incompréhension, à la législation, et les résoudre ensemble » s’enthousiasme la 1ère Vice-Présidente du Conseil Départemental. « Evaluer ses actions collectives et les remettre en question, en confiance, c’est à mon sens une bonne méthode pour construire des politiques publiques.

Déborah Vital

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Convention Territoriale Globale : la CAF Côte-d'Or et la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges s'engagent pour les habitants du territoire
La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de...
La CTG, un partenariat au service des habitants et des familles des territoires
Afin de mieux cerner les besoins de la population pour adapter l’offre de...
Une Convention Territoriale Globale (CTG ) pour grandir ensemble et contribuer à la stratégie d'attractivité du territoire
Catherine Louis, Présidente de la Communauté de communes...
Une nouvelle Convention Territoriale Globale entre Beaune Côte et Sud et la CAF Côte-d'Or au profit des habitants et des familles du territoire
Alain Suguenot, Président de la Communauté d'agglomération...
La CAF, un partenaire de proximité inscrit dans la durée aux côtés des collectivités
Les familles, sans restriction, s’inscrivent au cœur des...
La Caf est là à chaque étape de la vie !
Les Caf sont présents aux principaux moments de la vie des familles avec...
Un nouveau Relais Petite Enfance itinérant sur l'agglomération dijonnaise
Depuis le début de l’année 2023, VYV 3 Bourgogne a ouvert...
Accompagner la réussite éducative des enfants sur les territoires.
Le Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité (CLAS),...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *