EDF, une entreprise engagée dans la solidarité

25 octobre 2023

Depuis plus de trente ans, l’entreprise EDF est ancrée dans une démarche solidaire pour accompagner ses clients en difficulté. Le groupe intervient notamment aux côtés des conseils départementaux, des CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), des PIMMS (Points dInformation et de Médiation Multi-Services), des associations (Croix Rouge, Secours Catholique…) et autres acteurs sociaux pour lutter contre la précarité énergétique. Ils se sont rencontrés jeudi 19 octobre 2023 au Village by CA à Dijon lors du Forum Solidarité EDF, pour faire le point sur les actions menées et échanger autour de bonnes pratiques. 

 

Organisé par le pôle solidarité de la région Est, le Forum Solidarité EDF 2023 a permis à plus de 80 invités, travailleurs EDF, partenaires et travailleurs sociaux des départements de toute la région de se rencontrer. Après un point sur les actualités du secteur (évolution des marchés de l’énergie, trêve hivernale, chèque énergie…), EDF a présenté les résultats d’une enquête recherche et développement portant sur les effets de la limitation de puissance à 1kva dans la vie des foyers concernés.

Le groupe a profité de la pause déjeuner pour exposer leurs outils d’animation pédagogique, créés pour inciter à toujours moins consommer d’énergie. Avant de poursuivre par deux tables rondes au sujet du FSL (Fonds de Solidarité Logement) et de la médiation sociale, avec l’intervention des responsables des différentes structures. « L’objectif est de créer un réseau, du lien entre les partenaires de la région Est, de leur donner la parole pour évoquer les problématiques rencontrées et mettre en lumière les bonnes idées » explique Anne Descombes, correspondante solidarité EDF en Bourgogne.

Au quotidien, tous restent mobilisés pour venir en aide aux personnes en situation de précarité et trouver des solutions pour que l'énergie ne soit pas un facteur aggravant de leur situation.

Travailler ensemble pour trouver des solutions sur mesure

230 experts solidarité EDF - les conseillers client solidarité et les correspondants solidarité - répartis sur l’ensemble du territoire oeuvrent avec les travailleurs sociaux pour accompagner les clients en situation de précarité.

Grâce à ses 8 pôles solidarité dédiés aux travailleurs sociaux, EDF met en place des solutions pour résorber les difficultés de paiement : vérification de l’adéquation du contrat aux besoins, mise en place d’échéanciers… En complément, des structures de médiation telles que les Pimms ou Unis Cité font un travail précieux d’accompagnement et d’orientation.

Face à des situations de plus en plus complexes dans ce contexte de crise et de hausse des prix de l’énergie, ce travail commun est précieux. « Les médiateurs vont sur le terrain, renouer contact avec les clients qu’EDF ne parvient plus à joindre. Ils prennent le temps de se rendre dans les associations, les épiceries sociales pour aller vers les personnes en difficulté, dialoguer, les informer, les accompagner » explique Anne Descombes.

EDF contribue par ailleurs à d’autres systèmes d’aides comme le Fonds Solidarité Logement à hauteur de 22 millions d’euros en 2022. Ce dispositif national géré au niveau départemental délivre des aides financières destinées aux personnes qui rencontrent des difficultés pour l’accès à un logement ou pour payer leurs charges. Le groupe facilite la bonne utilisation des chèques énergie par des campagnes d’information auprès des clients bénéficiaires mais aussi des travailleurs et associations, pour permettre à tous ceux qui en ont le droit, d’obtenir cette aide.

Enfin, EDF a mis en place le don d’énergie, en partenariat avec la Fondation Abbé Pierre pour permettre à ses clients de payer la facture d’électricité d’autres clients plus démunis.

Limiter plutôt que couper

« Depuis avril 2022, EDF est le seul fournisseur d’énergie à avoir fait le choix de ne plus couper le courant de ses clients protégés (ce statut particulier est réservé aux bénéficiaires du FSL ou du chèque énergie) qui ne paient plus leurs factures. A la place, nous limitons la puissance à 1kVA, ce qui permet de conserver la lumière, le frigo, d’utiliser la télé ou de charger un smartphone. » explique Anne Descombes. A noter qu’aucune limitation n’est mise en place pour les clients protégés pendant la trêve hivernale qui s’étend du 1er novembre au 31 mars.

Par cette décision, EDF s’affirme comme le fournisseur d’énergie de référence, toujours présent auprès de ses clients et en toutes circonstances.

Déborah Vital

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le bureau de poste de Fleurey-sur-Ouche adapte ses horaires à la vie locale
Pour mieux répondre aux attentes des habitants et des élus...
Téléthon 2023 : plus de 25 000 € collectés à Chevigny
25 060,50 € ont été collectés à...
Bienvenue en France
Avec émotion pour les unes, avec déférence pour les...
En 2024, Orvitis confirme son engagement au bénéfice des territoires
C'est dans des locaux complètement rénovés...
Epidémies hivernales en BFC: Vaccination, bons comportements : se remobiliser avant les fêtes !
Grippe, COVID-19, bronchiolites : face à l’intensification de la...
2024/2025 : Un plan de développement ambitieux pour Habellis
Pour les deux années à venir, Habellis bailleur social du groupe...
Participation citoyenne : élus et habitants ensemble pour construire la ville de demain
Depuis une vingtaine d’années, la ville de Dijon promeut et...
La Fondation AGIR a fêté ses 10 ans. Bilan et perspectives.
10 ans c'est un peu plus que l'âge de raison mais c'est encore un peu...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *