Epidémies hivernales en BFC: Vaccination, bons comportements : se remobiliser avant les fêtes !

15 décembre 2023

Grippe, COVID-19, bronchiolites : face à l’intensification de la circulation des virus de l’hiver, l’ARS recommande à la population de Bourgogne-Franche-Comté de se faire vacciner sans attendre. L’Agence vient aussi de lancer une nouvelle campagne pour rappeler les gestes simples qui nous protègent tous, et en particulier les plus fragiles : #pourquoijelefais.

Alors que la Bourgogne-Franche-Comté se classe en phase épidémique concernant les bronchiolites et en phase pré-épidémique sur le front de la grippe (indicateurs en augmentation en médecine de ville et à l’hôpital dans toutes les classes d’âge), la circulation du COVID poursuit sa progression dans la région, dépassant le niveau le plus élevé enregistré en 2023.
Le taux de cas confirmés augmente de plus de 10 points : il est passé de près de 50 cas pour 100 000 habitants la dernière semaine de novembre à plus de 60 cas pour 100 000 habitants la première semaine de décembre.
Les indicateurs de surveillance utilisés par Santé publique France confirment cette reprise épidémique : sur la même période, le pourcentage d’activité pour suspicion de COVID-19 des associations SOS Médecins s’inscrit à la hausse (plus de 8% contre moins de 6%), de même que le taux de passages aux urgences (2,2 % vs 1,9 %).
La proportion d’hospitalisations après passage aux urgences concerne principalement les 65 ans et plus (près de 91 %).
Double vaccination
Cette tranche d’âge fait justement partie des publics pour lesquels la campagne de vaccination grippe-COVID est particulièrement recommandée, comme pour les personnes immunodéprimées ou souffrant de maladies chroniques (quelque que soit leur âge) et les femmes enceintes.
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté insiste sur le sursaut collectif et solidaire nécessaire pour améliorer la protection des populations fragiles, en particulier dans la perspective des retrouvailles des fêtes de fin d’année.
Les doses sont disponibles et les professionnels de santé mobilisés : médecins, infirmiers, pharmaciens…qui jouent aussi un rôle déterminant dans la transmission d’informations aux patients.

Cette information concerne également les comportements de tous les jours qui nous protègent et protègent nos proches. On connaît les gestes indispensables complémentaires à la vaccination : porter un masque systématiquement lorsqu’on a des symptômes (toux, fièvre, mal de gorge), dans les transports en communs, les lieux très fréquentés, les lieux de soins…aérer régulièrement son logement, se laver fréquemment les mains. L’Agence Régionale de Santé vient par ailleurs de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation aux bons réflexes face aux virus de l’hiver, #pourquoijelefais. Une campagne positive ! L’Agence a travaillé avec un collectif régional de partenaires (professionnels de santé, maisons de santé, usagers…) pour co-construire des messages à partir de groupes de travail de populations (petite enfance, seniors actifs) ou de milieux de vie (santé au travail, transports en commun, foyers de jeunes travailleurs). Résultat : une campagne à la tonalité volontairement positive, bienveillante et responsabilisante, qui recourt à la bande-dessinée pour s’adresser aux parents de jeunes enfants et aux seniors actifs fréquemment confrontés à des situations à risques. #Pourquoijelefais propose des réponses et des recommandations sur les conduites à tenir en se basant sur trois situations concrètes de la vie quotidienne : la présentation des nouveau-nés à la famille, la garde des enfants malades par les grands-parents, les rencontres entre seniors actifs. Le Creusot, Dijon, Dole, Mâcon, Auxerre, Besançon, Montbéliard, Belfort … la campagne est visible dans les gares de la région (affichage) et sur les réseaux sociaux. Ses composantes sont disponibles sur le site internet dédié pourquoijelefais.com Chacun est évidemment invité à relayer ces messages !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orvitis inaugure le nouveau foyer de l’ADAPEI à Fontaine-Française
En présence de Nicolas Urbano, maire de Fontaine...
Bienvenue à la Maison d'Accueil Hospitalière Dijon Bourgogne
Un grand nombre de personnes éloignées de Dijon et qui doivent se...
Non à la suppression de postes d’enseignant : le Président Sauvadet saisit le Recteur de l’Académie au sujet de la suppression d’un poste de professeur de philosophie au lycée à Semur-en-Auxois
Communiqué de presse de François...
Signature entre la Région, la Banque alimentaire et trois lycées volontaires d’une convention visant à expérimenter le don alimentaire
Mercredi 15 mai 2024, Océane Godard, vice-présidente en charge...
8 500 habitants ont participé à « l’Opération Pouvoir d’Achat » des Maires
Lancée depuis mi-mars par 27 communes côte-d’oriennes,...
Le projet Territoire zéro non recours de Dijon métropole démarre
Mercredi 15 mai, Françoise Tenenbaum, Vice-Présidente de Dijon...
La Communauté de communes du Pays Châtillonnais baisse les taux d'imposition de 3,9% en 2024
Depuis de nombreuses années, entre transferts de compétences...
Profexpress, un nouvel outil de soutien scolaire à Chenôve
L’Education est une priorité de la politique menée par la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *