La cuvée 2023 du Salon des Maires de Côte d’Or a fait « carton plein » entre transitions plurielles et innovations !

La cuvée 2023 du Salon des Maires de Côte d’Or a fait « carton plein » entre transitions plurielles et innovations !

Info+ :

Au service des Maires et des Présidents de communautés de communes du département, l'Association des Maires de la Côte-d'Or et des Présidents d’intercommunalité rassemble environ 99 % des adhérents potentiels (698 maires et 19 présidents).


18 décembre 2023

120 exposants, un espace relooké, resserré et plus chaleureux, pour ce salon dédié à l’aménagement du territoire et de l’espace public, seul rendez-vous annuel départemental réunissant tous les grands acteurs de la commande publique, l’ensemble de leurs partenaires, prestataires et fournisseurs spécialisés dans la gestion, les services, l’aménagement ou le développement des collectivités. Plusieurs centaines d’élus et d’aménageurs ont donné sens et convivialité à ce salon devenu incontournable. The Place To Be (là où il faut être) pour les élus qui font vivre le territoire de leurs administrés et pour les entreprises qui y trouvent un lieu de promotion et de valorisation de leur activité, les entreprises viennent consolider leurs relations commerciales et obtenir de nouveaux marchés.

Une cuvée 2023 qui réjouit Ludovic ROCHETTE, maire de Brognon et président de l’AMF de Côte d’Or, puisque cette année il a fallu refuser des exposants pour cause de « trop plein ». Un signe que tout le monde se remet dans la course, bon pied bon œil et surtout d’arrachepied pour faire face à toutes les mutations territoriales qui attendent les élus dès le 1er janvier 2024. Mutations profondes avec les nouvelles normes de gestion des déchets pour les intercommunalités, par exemple, la rénovation énergétique des bâtiments et notamment des logements du parc public ou encore l’engagement dans la transition écologique avec, autant que faire se peut la réduction du recours aux énergies fossiles au profit de la production d’énergie grâce au vent, au soleil ou encore aux déchets agricoles.

Une cuvée 2023 qui amène aussi sont lot de partenariats solidaires entre collectivités et entreprises au profit d’un aménagement vertueux du territoire, mais aussi et surtout au bénéfice des habitants objets de toutes les attentions de leurs élus. Valorisation paysagère, lutte contre le e-lettrisme, développement durable des territoires ruraux, il a été question de se parler, d’échanger et de construire ensemble pour le bien vivre de tous.

RENCONTRES ET BELLES SIGNATURES… OUVERTURE DU BAL avec la convention signée entre La Poste et l’Association des Maires de France !

La Poste et l’AMF c’est une longue histoire de confiance au niveau national et aussi au niveau local. La Poste ce sont 200 points de contact en Côte d’Or. Un lien clé entre les maires et La Poste au service d’une dynamique de services au public et du meilleur service rendu à la commune ou un groupement de communes desservies par La Poste. La convention signée entre l’AMF 21 et l’opérateur permet la mise en place de webinaires, d’ateliers de travail en commun pour une circulation fluide entre tous. Pour preuve le nouveau Contrat de présence postale territoriale (CDPPT) qui fixe les règles d’une présence efficiente sur le territoire. C’est aussi mettre en œuvre, grâce au Département la possibilité de se rapprocher du monde agricole dans le cadre du Plan Alimentaire Territorial, un partenariat main dans la main avec les maires pour identifier les producteurs souhaitant se lancer dans une démarche nouvelle de distribution de leurs produites ! Pour Ludovic ROCHETTE, et Blandine ALGLAVE, déléguée régionale du groupe La poste, renouvelle, à l'occasion de cette signature, le pacte de confiance entre l'institution historique et l'AMF 21.

ORANGE PARTENAIRES DE TOUTES LES SOLIDARITES !

POUR COMMENCER...

Cyprien Mateos, délégué régional BFC pour Orange et Ludovic Rochette, président de l’AMF 21 ont signé une convention de partenariat autour d’une opération de collecte et de recyclage des mobiles et accessoires électroniques usagés. Toutes les mairies qui le souhaitent peuvent s’inscrire en ligne afin de recevoir le carton de collecte, qui sera mis à disposition des habitants. Pour un aspect un peu plus ludique, les cartons seront pesés en avril 2024 et des prix seront remis ! (selon un rapport poids/nombre d’habitants). Cette signature marque plus globalement l’entrée dans « une nouvelle ère de relation de confiance » entre l’AMF 21 et l’opérateur.

 

La communauté de communes du Pays Chatillonnais et Orange s’engagent au travers de cette convention, dans le développement des usages numériques, mais aussi dans la prévention… une autre manière d’envisager les relations avec le numérique ! Un partenariat gagnant-gagnant pour Jérémie BRIGAND, président de la CCPC qui souligne l’intérêt de prestations gratuites pour mettre en place de nombreux ateliers et conférence sur la prévention « du je ne fais pas n'importe quoi » ou les dangers présents sur internet » auprès du public jeune, mais aussi pour informer les entreprises du territoire sur la cybersécurité ou encore permettre aux personnes éloignées du numérique de s’en approcher plus facilement. Un panel d’actions pour s’initier, se méfier ou prendre confiance avec un outil dont il est difficile de se passer ! Pour ORANGE, cette Lettre d’intention Mutuelle est, là aussi, l’occasion d’engager et de maintenir le dialogue avec les élus locaux loin des problématiques de réseau.

 

L'Association des Maires Ruraux de Côte d'Or consolide un partenariat de plusieurs années en maintenant ouverte la porte d’un dialogue de confiance, que ça aille ou pas ! Pour Bruno BETHENOD, le besoin des usagers étant de plus en plus exigeant, l’AMR 21 a choisi d’aller chercher la technicité chez un partenaire privilégié. Cyprien MATEOS, délégué régional Orange, rappelle l’étiquette rurale qui la singularise par rapport à la concurrence qui fait ce lien avec l’AMR 21 et les élus ruraux. Un dialogue qui permet, par exemple, l’information des habitants sur l’élagage qui, non respecté, peut causer des dommages importants aux lignes. C’est aussi accompagner les maires sur le chemin de la fermeture du cuivre en se plaçant au niveau de chacun pour une compréhension mutuelle. Un dialogue pour éviter des soucis, anticiper des solutions sur la base d’un échange direct… Au travers de cette convention, c’est aussi créer des ateliers numériques pour accompagner une transition pas toujours simple !

ET POUR FINIR 

Silvère Denis, directeur délégué French Tech en BFC et Cyprien Mateos, délégué régional BFC pour Orange ont signé une convention ancrant leur volonté de favoriser l’innovation dans la région. Nouvelles technologies innovantes, cybersécurité, intelligence artificielle, 5G… pour relever ces défis, il faut allier le « monde des start-up mais aussi les grands groupes comme Orange, par des collaborations, des expérimentations ». En plus d’appuyer les entreprises, ce partenariat vise aussi les collectivités « qui collectent un nombre d’informations énorme » et ont besoin de l’expertise d’un grand groupe comme Orange pour stocker et sécuriser ces données et de la French Tech pour « découvrir les solutions proposées par l’écosystème technologique français » afin exploiter ces données et ainsi « permettre de prendre de bonnes décisions, d’améliorer la vie des concitoyens et de changer les comportements ».

 

AVEC TOTAL ENERGIES

Signature convention Total Energies - AMR 21 

Bruno Bethenod, maire d’Arceau et président de l’AMR 21 a signé une convention avec Total Energies, symbole de « l’intérêt des maires ruraux pour l’énergie sous toutes ses formes ». Cette convention s‘articule autour de 3 axes principaux : La transition énergétique, vers la neutralité carbone, autour de l’ensemble des énergies « pour tirer au mieux partie des ressources disponibles sur les territoires, la solidarité territoriale via des démarches de concertation et travaux en commun avec l’ensemble des collectivités, l’emploi et le développement économique via des dispositifs et accompagnements de soutien à la création de l’emploi dans les territoires.

 

AVEC EDF

Signature La convention EDF Solidarité avec Habitat et Humanisme

Cette convention qui lie l'assaciation humanitaire et EDF, va permettre à l’association de bénéficier de services auprès d’EDF   tout en félicitant la tâche au quotidien. C’est aussi un accompagnement « accès à l’énergie » pour les locataires   dans le cadre de la maîtrise de la consommation énergétique.  Un appartement pédagogique est animé sur le site de la Fontaine d’Ouche où chacun peut apprendre comment réduire sa consommation grâce à des petits gestes du quotidien.  Alain COSTE, président de l’association, se félicite de cette convention, véritable levier pour lutter contre la précarité énergétique des bénéficiaires, précarité qui évolue depuis 2 ans de manière notable. 

A L'HEURE DES CONFERENCES !

TOTAL ENERGIE A OUVERT LE BAL ...

Bruno Bethenod, maire d’Arceau et président de l’Association des Maires Ruraux de Côte d’Or, Vincent Pierrot, maire de Chanceaux, Jean-Marie Virely, maire d’Epoisses et Sylvain Maes, responsable de l’agence BFC de Total Energies renouvelables ont échangé autour de la mise en application de la loi d’accélération de la production d’énergies renouvelables. Promulguée en mars 2023, elle fait de la planification territoriale des énergies renouvelables une priorité et invite les élus locaux à faire remonter leurs propositions de zones d’accélération au sein de leurs territoires. Si les trois maires présents ont exprimé leur satisfaction d’être « au cœur de ce travail », ils déplorent le peu de moyens et la moindre efficacité des outils mis à leur disposition pour l’entreprendre. Ils ont aussi souligné « la nécessité absolue » pour les territoires de produire différents types d’énergies renouvelables. Sylvain Maes a expliqué le rôle d’expertise de Total Energies, et comment l’entreprise aide les collectivités à « gagner du temps, apporter les connaissances techniques pour trier les zones qui pourront faire émerger des projets, et favoriser le mix énergétique ».

ET POUR SUIVRE LA CONFERENCE EDF...

Robert Poggi, nouveau directeur à l’action régionale du groupe EDF en BFC, Paul Garner, chargé d’affaires chez Dalkia (filiale d’EDF) et Eliott Guy, ingénieur projet et référent agrivoltaisme en BFC chez EDF renouvelables (filiale d’EDF) ont échangé autour de la transition énergétique des territoires. Après avoir présenté le nouveau dispositif qui remplacera l’ARENH (l’accès régulé à l’énergie nucléaire historique) en 2026, Robert Poggi a expliqué les mesures gouvernementales mises en place en 2023 par le groupe EDF pour répondre aux difficultés des collectivités : accompagnement pour réduire la consommation, bouclier tarifaire, bouclier électricité et amortisseur électricité, garantissant (selon conditions) l’application du tarif régulé de vente ou tarif bleu.

Paul Garner a expliqué comment Dalkia accompagne les collectivités dans leur transition énergétique, vers plus de sobriété : via le contrat de performance énergétique, un engagement signé avec le client sur un volume de consommation défini, et via le déploiement de réseaux urbains « l’arme numéro 1 de la décarbonation sur notre territoire ». Enfin, Eliott Guy a présenté la philosophie d’EDF renouvelables, qui développe des projets en collaboration étroite « avec les propriétaires exploitants, les collectivités, les riverains, même parfois des associations pour répondre aux problématiques agricoles et territoriales ». Il a notamment expliqué l’intérêt de l’agrivoltaisme, « qui permet de faire cohabiter en harmonie la production agricole et la production d’énergie photovoltaïque ».

DIJON METROPOLE N'EST PAS EN RESTE...

Jean-Patrick Masson, vice-président de la métropole du Grand Dijon délégué à la transition écologique, Damien de Malliard, directeur du pôle valorisation des déchets et de l’UVE de Dijon métropole et Eve Roseau, responsable des ambassadeurs du tri et de la prévention des déchets ont présenté le nouveau centre de tri de Dijon métropole. Ce nouvel outil écologique de valorisation des déchets de toute la Côte-d’Or s’inscrit dans « une logique de pointe » et d’innovation : utilisations de machines intelligentes (trieurs optiques), pilotage à distance, utilisation de moteurs économes en énergie électrique… C’est « une oeuvre collective » issu d’un dialogue entre Dijon et les territoires, qui concerne 500 000 personnes et va permettre de trier 30 000 tonnes de déchets.

C’est aussi une outil de réinsertion professionnelle, par l’emploi de personnes en difficulté en tant que valoristes, avec l’aide d'ID'EES 21. Eve Roseau a présenté les actions des ambassadeurs du tri, qui accompagnent les usagers et les aident à réaliser les bons gestes, face à l’évolution des consignes.

A L'HEURE DES TROPHEES !

Remise d’un trophée au président de l’association des maires de cote d’or

Vincent Martin, président de la FRTP BFC a remis à Ludovic Rochette, président de l’AMF 21. L’occasion de le féliciter pour l’organisation de cet « événement attendu par les entreprises » mais aussi d’alerter sur l’état de la commande publique « qui représente 60 à 70% » et la baisse des appels d’offres. Vincent Martin invite à la poursuite « d’une dynamique volontariste en termes d’entretien et d’aménagement des territoires » parce que c’est possible via les fonds proposés par le Conseil Départemental et l’Etat, pour soutenir l’emploi local, et pour s’engager dans la transition énergétique. Il encourage « à créer, agir et investir pour accroitre l’attractivité de nos territoires en vous appuyant sur le savoir-faire des entreprises locales ».

LA VALORISATION PAYSAGERE … UN TROPHEE TOJOURS TRES ATTENDU !

Le label « Villes et Villages Fleuris » s’intègre ainsi dans une véritable politique d’aménagement du territoire, rassemblant plus largement les dimensions patrimoniales, culturelles, économiques, de développement durable et de valorisation de l’image de la Côte-d’Or. Il récompense l’implication des maires et des habitants pour réussir le meilleur aménagement possible de l’espace public et contribuer ainsi à une vie meilleure pour nos concitoyens. 

Dans ce contexte, l’équipe de Côte d’Or Attractivité se mobilise sous la houlette de Marie-Claire BONNET-VALLET, présidente de Côte d’Or Attractivité, pour laquelle nos territoires font face à de multiples préoccupations, toutes plus complexes les unes que les autres. Nous ne pouvons cependant pas nous permettre de les subir. Il est urgent d’agir, car chacun souhaite une qualité de vie meilleure, dans des espaces de vie qui soient à la fois agréables, respectueux. Le Département de Côte-d’Or et Côte-d’Or Attractivité, incitent les collectivités à repenser leur aménagement, la gestion de leurs ressources et leur cohabitation avec la nature « Nous voulons œuvrer pour des lendemains heureux et défendre un modèle qui permet un équilibre des territoires, où priment l’authenticité, la qualité et le bien vivre. Nous travaillons à faire de la Côte-d’Or un territoire attractif, moderne, qui s’adapte aux grands défis de demain. La valorisation paysagère et le label « Villes et Villages Fleuris » en sont des marqueurs forts. »

67 communes labellisées « Villes et Villages Fleuris » côte-d’oriennes et les différentes réalisations des lauréats des Trophées départementaux de la valorisation paysagère, s’inscrivent parfaitement dans cette volonté commune de faire de notre département un territoire attractif où il fait bon et bien vivre. C’est grâce à l’engagement de chacun que la Côte-d’Or est labellisée « Département fleuri » depuis maintenant 16 ans, une vraie reconnaissance valorisant une forte implication à mieux accueillir… Il est donc certain que l’aménagement paysager est un outil de développement du territoire, en relation avec les habitants et au service de l’attractivité de la Côte-d’Or !

ET BIEN SUR LE PALMARES


 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le salon des maires est le rendez-vous convivial et de travail "cousu-main" préféré des élus locaux
Aménagement du territoire, sécurisation, travaux de voiries, mais...
Association des maires de Côte-d’Or… une assemblée générale placée sous les doubles signes des transitions et de la sécurité des élus !
Ils sont 320, les maires qui ont répondu à l’invitation du...
La sécheresse se poursuit et s'accentue, le préfet prend de nouvelles mesures de restriction
En dépit de quelques orages, la situation hydrologique continue à...
Elagage à côté des réseaux aériens : pour une meilleure communication
Orange et l’AMF 21 s’engagent pour renforcer l’élagage...
Recyclage et solidarité, Orange et l'AMF 21 s'associent pour collecter les mobiles usagés
Déclinaison départementale d’un accord national entre...
Un Ruban du Patrimoine pour saluer l'engagement de Reulle-Vergy au chevet de son église romane !
Depuis 1994, l’Association des maires de France et des présidents...
Non à la fermeture du canal de Bourgogne
Communiqué de presse de l'AMF 21 : l’AMF 21, à travers...
Franck Robine à la rencontre de ceux qui sont en 1ère ligne au quotidien, les maires de Côte d'Or !
Et c’était un rendez-vous attendu par les élu-es à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *