Le salon des maires est le rendez-vous convivial et de travail "cousu-main" préféré des élus locaux

20 décembre 2023

Aménagement du territoire, sécurisation, travaux de voiries, mais aussi mise en place des directives gouvernementales… Tous les élus interrogés le disent : le salon des maires, c’est l’endroit parfait pour se rencontrer et favoriser l’émergence ou la mise en place de projets ! A cette occasion, les collectivités, les entreprises, plus globalement tous les acteurs de la commande publique échangent, partagent leurs expériences, posent des questions et souvent trouvent des réponses. Petit florilège de l’édition 2023 ! 

 

Christiane Perruchot, 1ere adjointe au maire de Trochères

« Je viens pour me renseigner sur des entreprises qui font de l’aménagement paysager, voir s’il y a des prestataires intéressants, pour répondre à des questions. Nous avons un projet d’aménagement routier à Trochères, de sécurisation de la route départementale qui traverse le village. On voudrait faire des espaces ou des trottoirs pour les piétons, mais le devis réalisé il y a 2 ans a été augmenté de 20 000 euros… Nous n’avons donc pas pu lancer le projet, et nous ne savons toujours pas si nous pourrons le lancer en 2024, il faudrait faire un emprunt trop important. Pourtant on a déjà l’accord de subvention du département, on a les amendes de police… On a presque 30 000€ mais il en reste 40 000 à trouver et ce n’est pas simple. Est-ce que l’Europe pourrait aider ? Est-ce qu’on doit simplifier le projet par de la signalisation au sol ? C’est le problème des petites communes aujourd’hui ! »

 Florence Delarue, maire de Salmaise

« J’attends plein de choses du salon des maires ! Je viens pour rencontrer les partenaires dont j’ai besoin, des entreprises de voiries, parce que j’ai des problèmes de voiries sur ma commune… Je suis allée voir l’AMF, je vais aller voir l’AMR car je voudrais adhérer à leur association… Je viens rencontrer les collègues élus et discuter avec eux de leurs problématiques, et surtout, je ne veux pas manquer l’assemblée des maires. En fait, c’est le moment où jamais de rencontrer nos homologues et d’échanger sur nos problématiques communes, de voir nos fournisseurs, dans un esprit convivial, c’est intéressant ! Nous avons d’ailleurs un petit projet éolien sur la commune, donc c’est l’occasion de rencontrer les prestataires. »

 

Martine Eap, maire de Précy-sous-Thil et vice-présidente au conseil départemental de la Côte-d’Or

«  Le salon des maires, c’est un moment qui permet de se retrouver en tant que maires et de rencontrer un certains nombre d’intervenants, partenaires, entreprises… En tant que vice-présidente au conseil départemental, je peux rencontrer les maires et échanger autour de leurs projets, leurs inquiétudes, c’est toujours un moment fort ! Un moment convivial, mais aussi de travail cousu-main en fonction des besoins et des attentes. Sans oublier le temps fort qu’est l’assemblée générale annuelle. »

 

 

 

Jean-Michel Staiger, maire de Savigny-Le-Sec

« Je viens rencontrer un certain nombre de fournisseurs avec lesquels nous travaillons. C’est l’occasion de discuter, de faire avancer des dossiers, d’envisager des commandes. Nous avons beaucoup de projets en cours, et à venir à Savigny-le-Sec. Grâce à notre trésorerie nous pouvons investir dans des projets au service des habitants. Par exemple, nous venons de rénover la mairie pour qu’elle soit accessible aux personnes à mobilité réduite : elle est maintenant fonctionnelle, confortable avec une belle salle de conseil municipal et de mariages, équipée numériquement. Un autre projet est en cours, qu’on peine à terminer : une résidence sénior avec 14 logements entre 40 et 50m2 et une salle d’activités multi-générationnelle. Nous espérons le terminer en mai-juin 2024 ! Nous avons encore d’autres projets pour répondre à l’évolution de la commune : construire un nouveau bâtiment qui pourra accueillir une salle de classe et pourquoi pas un petit cabinet médical. »

 

Catherine Louis, maire de Val Suzon, présidente de la communauté de communes Forêts, Seine et Suzon et vice-présidente au conseil départemental de la Côte-d’Or

« Le salon des maires est un rendez-vous incontournable, suite au salon des maires national. Cela permet de rencontrer tous les collègues, d’avoir des échanges d’expériences, de rencontrer des entreprises dans un cadre détendu, convivial, qui n’empêche pas de travailler ! C’est important de sortir de ses murs et d’aller à la rencontre des collègues. On travaille autrement, on ne reste pas confinés sur son territoire et le fait d’échanger permet de réaliser qu’on a tous les mêmes problématiques et qu’ensemble, on peut les résoudre. La taille des collectivités importe dans le cadre des échanges, mais cela permet surtout d’avoir une grande variété de sujets. Les sujets qui concernent les communes concernent les communautés de communes et vice-versa. Donc aujourd’hui on est obligés de travailler, de réfléchir, et d’envisager ensemble ! »

 

Patricia Gourmand, maire d’Asnières-lès-Dijon, vice-président au conseil départemental de la Côte-d’Or et vice-présidente de la communauté de communes Norge et Tille

« Chaque année, le salon des maires nous permet de chercher de l’information sur tout ce que nous demande l’Etat - et il nous en demande beaucoup - car parfois on ne sait pas trop comment mettre en place les directives. Nous pouvons aussi voir les nouveautés proposées par les entreprises de BTP,  et que nous pourrons mettre en place sur nos communes. C’est un espace d’échanges autour des problématiques mais aussi d’idées nouvelles. Par exemple, j’ai rencontré l’association Sentiers, qui fait beaucoup de travaux dans nos communes (insertion de murs en pierres…) et cela peut générer des idées. Nous essayons de monter nos projets avec tout ce qui se passe ici. J’ai également rencontré le CAUE21 et des entreprises paysagistes pour construire un pôle d’ombre sur notre village. Face au réchauffement climatique, on sait que tout ne pousse plus comme avant ! »

 Alain Dunet, maire de Maxilly-sur-Saône 

« Je viens au salon des maires pour rencontrer les entreprises et voir les dernières innovations, suivant les besoins qu’on peut avoir dans la commune (panneaux d’affichage, travaux du BTP…). Je veux rencontrer les entreprises locales, c’est pour ça que je ne vais jamais au salon des maires à Paris. Ce n’est pas ici qu’on conclue des affaires, mais c’est l’endroit pour prendre contact et dans un second temps se retrouver plus calmement en mairie pour aborder les différents projets.
Par exemple, nous devons changer les pianos de cuisson dans la salle des fêtes donc j’ai discuté avec des sociétés spécialisées Idec et Lacanche, j’ai discuté avec la direction des finances publiques, j’ai rencontré la société Artec avec laquelle on travaille sur des panneaux de signalisation et surtout sur un nouveau concept d’utilisation de matériaux pour faire des composteurs, des bacs de plantes (à 85% en sciures de bois et 15% matières plastiques recyclées). C’est donc aussi l’endroit pour trouver des idées d’innovation ! »

  

Catherine Sadon, maire de Semur-en-Auxois

« Je viens chercher de l’information, rencontrer des partenaires, des collectivités pour essayer de faire avancer les projets, et éventuellement trouver des financements, des idées ! C’est l’occasion de rencontrer les personnes avec lesquelles on échange habituellement par téléphone ou par mail.
Nous avons toujours plein de projets, mais en fonction des rencontres que je vais faire, je vais me dire que c’est adapté pour faire avancer tel ou tel projet ! »

 

 

 

 

Paul Murano, maire de Longecourt-en-plaine et Amélie Bouchet-Gelin, adjointe au maire en charge des associations, de la communication et des écoles

« Nous sommes venus pour rencontrer les partenaires avec qui la commune travaille : les TP, les assurances… Et ceux avec qui on pourrait travailler par la suite. Nous avons par exemple un gros projet de rénovation de la salle des fêtes qui a plus de 40 ans. Nous voulons l’aménager pour que les associations puissent se sentir bien dans leur commune et avoir un nouvel outil de travail ! »

 

 

 

 

Daniel Lavèvre, maire de Marcilly-sur-Tille 

« Je viens voir ce qu’on peut nous montrer comme évolutions dans tous les domaines. Tout évolue tellement vite, dans la fibre, dans les matériaux, il y a forcément des choses à voir ! Je viens aussi pour rencontrer des partenaires pour des aménagements futurs. Nous avons par exemple un projet d’aménagement d’une école maternelle que nous venons de réhabiliter, avec ajout d’une classe supplémentaire et d’une salle de cantine. »

 

 

 

Vincent Chauvot maire de Saint-Marc-sur-Seine

« Je viens voir tout ce qui peut se passer dans l’environnement d’une commune, ça me permet d’imaginer, d’avoir des idées sur comment concrétiser un projet. C’est l’occasion aussi de voir les gens qu’on connait, d’entretenir le lien. On parle de nos projets respectifs avec les collègues, c’est sympathique. Nous avons un projet d’autoconsommation collective au niveau du village, un projet de salle des fêtes et un projet d’espace naturel sensible. Nous allons voir comment l’aménager, quelle pédagogie apporter pour que les gens apprennent des choses. »

 

 

 

Marie-Line Duparc, maire de Saint-Jean-de-Losne

« C’est un événement qu’on attend tous les ans, on se rencontre, on rencontre les partenaires. C’est aussi cette année l’occasion pour moi de promouvoir une nouvelle association que j’ai créé : l’association des communes navigables de France, qui vise à fédérer les 3 800 communes navigables en France, soit 19 millions de français concernés par les voies navigables. C’est surtout pour faire entendre la voix du fluviale, sur tout ce que ça comporte, auprès des grandes instances comme l’Assemblée Nationale, puisque le fluvial est complément noyé dans le maritime. En tant que maire d’une « petite ville de demain », je viens aussi rencontrer les partenaires, comme Orvitis avec qui nous avons travaillé sur la maison de santé, notre gros projet sorti récemment. »

 

 

Jean-Marie Virely, maire d’Epoisses

« Je viens chercher de l’information sur les besoins de ma commune : les entreprises, les entités de l’Etat, les associations… Mais aussi échanger avec les collègues pour partager nos expériences. Nous avons des projets de toute sorte sur lesquels il faut trouver des fonds et des entreprises qui veulent bien réaliser le projet, voir comment les choses se présentent, quels sont les délais et capacités. » 

 

 

 

 

Patrice Espinosa, maire de la commune d’Izier et président de la communauté de communes de la plaine dijonnaise

« Le salon c’est un moment important où nous pouvons rencontrer les entreprises locales, avec lesquelles nous pouvons échanger : sur leurs compétences, sur les services qu’elles peuvent mettre à notre disposition. C’est aussi un moment important de convivialité qui nous permet de rencontrer les élus pour échanger. C’est quasiment devenu une habitude de venir au salon depuis 2003 ! Nous avons plusieurs projets en cours à Izier : nous allons inaugurer notre nouvelle mairie-bibliothèque et fin 2024 une salle polyvalente intergénérationnelle. Nous venons aussi de racheter un ensemble immobilier d’importance qui va nous permettre d’urbaniser notre commune à l’avenir. » 

 

 

Luc Baudry, maire de Courtivron et président de la communauté de communes des Vallées de la Tille et de l'Ignon

"Je viens rencontrer les entreprises et les collectivités avec qui nous travaillons, c’est un moment d’échange qui nous permet de poser des questions sur des projets à venir ou qui ont déjà été réalisés, pour un retour d’expérience. Pour la communauté de communes nous avons plusieurs projets : un projet d’implantation du groupe SEB sur la zone de Til-Châtel, qui va permettre de créer 100 à 150 emplois et de conforter la présence du groupe SEB sur notre territoire. Un projet de construction de terrain synthétique à Is-sur-Tille, qui est important pour le club Is-Selongey football mais également pour les scolaires. Enfin, un projet de construction de micro-crèches à Til-Châtel car notre territoire est dynamique avec une forte démographie, nous avons beaucoup de jeunes enfants ! »  

 

 

 

Jérémie Brigand, maire de Massingy et président de la communauté de communes du pays châtillonais 

« Je viens tous les ans, c’est l’occasion de rencontrer les partenaires, de voir les nouveautés et aussi l’occasion de croiser d’autres collègues maires d’autres secteurs géographiques. C’est donc toujours un moment de rencontre, d’échange, de partage !  Aujourd’hui je suis venu plus particulièrement car nous avons noué un partenariat avec Orange, dans le cadre d’animations et d’ateliers tournés autour du numérique. »

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orange et les maires collectent pour l’environnement
Interlocuteurs privilégiés d’Orange, les maires, en...
Communiqué de presse AMF 21 : Les 2 200 communes qui devaient sortir du dispositif ZRR continueront finalement d’en bénéficier
Après avoir obtenu le prolongement des « Zones de Revitalisation...
Plus 360m2 pour le bien-être des enfants et des enseignants, c’est le pari tenu à Sombernon avec l’extension du pôle péri et extrascolaire
Une réalisation qui répond à l’objectif...
Dotation globale de fonctionnement : inventaire avant travaux...
Une journée de réflexion et de travail à...
La CC NeT signe 9 dossiers d’aides au BAFA
La Communauté de communes Norge et Tille s’engage à...
Tour de France : 51 maires des communes traversées mobilisés pour le Tour en Côte-d’Or
Dans 90 jours exactement, 177 coureurs du Tour de France traverseront 51...
Cap sur mon Projet Professionnel : répondre aux défis de l'emploi et de l'inclusion sociale sur le territoire de la Plaine Dijonnaise
En 2023, les chiffres de l'emploi ont évolué sur le territoire de...
La CC Net investit pour la jeunesse
Vendredi 22 mars, Ludovic Rochette, Président de la Communauté de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *