Dis-moi où tu manges, je te dirais qui tu es !

Dis-moi où tu manges, je te dirais qui tu es !

Info+ :

L'exposition est portée par un commissariat et se base sur les recommandations d'un comité scientfique. 

Plus d'informations sur le parcours et les événements organisés autour de l'exposition tout au long de l'année : https://www.citedelagastronomie-dijon.fr/


21 décembre 2023

Et si on allait au resto ? La deuxième exposition temporaire lancée par la Ville de Dijon à la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin nous plonge au coeur du restaurant, véritable institution gastronomique française. Inaugurée jeudi 21 décembre par François Rebsamen, maire de la Ville de Dijon, en présence notamment de Michel Escoffier, l’un de ses parrains, elle est à découvrir à partir du 22 décembre 2023.

Après « C’est pas du gâteau », l’exposition temporaire consacrée à la pâtisserie, la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin de Dijon accueille « Et si on allait au resto ? » une exposition pour découvrir, de ses origines à ses plus récentes métamorphoses, ce lieu familier et omniprésent dans notre quotidien qu'est le restaurant. Premières cartes, jeux multimédias, dioramas illustrés, saynètes commentées, interviews d’experts… Les visiteurs trouveront de quoi se délecter culturellement. 

Réalisée par la Ville de Dijon, l’exposition est parrainée par Michel Escoffier, arrière petit-fils d’Auguste - « considéré comme le père de la gastronomie moderne » précise François Rebsamen - Président d’honneur de la Fondation Escoffier, et Thierry Marx, chef étoilé et Président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, « une personnalité emblématique du monde de la cuisine contemporaine, qui sait communiquer, et se distingue par sa volonté de développer une cuisine accessible » salue le maire de Dijon.

Une exposition théâtrale, immersive et chaleureuse 

« Tous les sens sont sollicités avec la gastronomie : c’est le bonheur d’entendre un plat qui mijote, de toucher un pain frais, de percevoir les parfums qui s’échappent des cuisines... » déclare François Rebsamen, maire de Dijon. Le parcours de l’exposition est immersif et nous plonge dans cet univers passionnant et stimulant, à la manière d’un repas en 5 services. On commence par l’apéritif, manger hors de chez soi, qui appréhende les diverses typologies de restaurants en France. On poursuit par l’entrée, une invention française, pour un retour en 1765, date à laquelle Mathurin Roze de Chantoiseau ouvre les portes du premier établissement tenu par un « restaurateur ». Et on suit le succès de ce nouveau concept en immersion dans l’ambiance de célèbres restaurants parisiens, puis hors de la capitale, et même à l’étranger. On poursuit au coeur du sujet pour le plat : tous au restaurant ! C’est le moment de découvrir les différents métiers en action, et de profiter de nombreuses anecdotes (Une grève de la moustache ? De qui Auguste Gusteau dans le film Ratatouille tient son prénom ?). Place au fromage, on prend un peu de recul pour observer ce que le restaurant révèle de notre société et décrypter le comportement des « mangeurs ». Et on termine bien sûr par le dessert, accompagné du regard de trois experts sur la métamorphose du restaurant, liée à la révolution digitale, aux différentes crises mondiales et aux modifications du rapport au travail. 

Dijon, une capitale gastronomique

« Je suis très fier que cet événement aie lieu ici à la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin à Dijon, ville renommée pour sa gastronomie » salue François Rebsamen. Si le sujet passionne les français comme l’illustre notre culture littéraire « de la tripaille de Gargantua à la madeleine de Proust, en passant par le ventre de Paris de Zola » et le succès aujourd’hui d’émissions comme Top Chef, ou Le Meilleur Pâtissier, le lien est particulièrement fort à Dijon. L’exposition a été réalisée afin de valoriser le repas gastronomique des français, inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le maire de Dijon explique : « au sein de la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin, on fait vivre les valeurs reconnues par l’UNESCO, le repas gastronomique des français et les climats des vignobles de Bourgogne, à travers les restaurants, la Cave de la Cité, le village gastronomique l’Ecole Ferrandi et son pôle culturel… ». D’ailleurs, l’exposition offre un clin d’oeil à Dijon, en passant par l’un de ses anciens restaurants emblématiques « Aux trois faisans », devenu « Le Pré au Clercs » situé place de la Libération. 

 

Déborah VITAL

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Tourisme, 2024 sera une année riche en événements à Dijon Métropole !
Sladana ZIVKOVIC, présidente de Dijon Bourgogne Tourisme &...
Inauguration du Campus IMT Dijon
L’inauguration du Campus IMT Dijon a eu lieu vendredi 5 avril 2024, 1...
Antoine Hoareau inaugure le nouveau bassin d'orage de la station d'épuration eauvitale Dijon-Longvic
Dijon métropole, territoire écologique situé en tête...
Une journée consacrée à la mobilité électrique en BFC, c'est une bonne e-day
Que vous soyez convaincu ou encore sceptique de passer à la...
"Océan, ici commence la vie" : une exposition pour émerveiller et éveiller les consciences
Après une immersion dans l’univers des insectes pollinisateurs, le...
Quand la musique électro investit Dijon et attend le monde rural
Du 2 au 30 avril, la ville de Dijon s’anime au rythme de la musique...
Femmes dans l'agriculture : reconnaître et combattre les stéréotypes pour atteindre l'égalité professionnelle
Reconnues puis oubliées, les femmes reprennent depuis quelques...
Si la culture est l'âme de la démocratie... il lui fallait bien tout un PriNtEmPs pour en parler comme une chance pour nos campagnes !
Développer l’accès à la culture pour tous les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *