Orvitis pose la première pierre de sa 12ème gendarmerie en Côte-d'Or

Orvitis pose la première pierre de sa 12ème gendarmerie en Côte-d'Or

Info+ :

 


Avec 13 500 appartements ou maison à louer sur 130 communes de Côte-d'Or, Orvitis, premier bailleur du département, propose à des loyers modérés des logements de qualité, accessibles à plus de 70 % des familles.

Pour être au plus près de ses clients et de son patrimoine, et être le partenaire efficace des collectivités locales, Orvitis s'est doté de moyens et de méthodes d'une entreprise moderne et responsable. Il s’est organisé sur le territoire, multipliant les points d’accueil et intensifiant sa présence sur le terrain.

www.orvitis.fr


10 janvier 2024

C'est à Nuits-Saint-Georges que le premier bailleur social de Côte-d'Or va livrer sa 12ème gendarmerie. Les gendarmeries sont l'une des garanties de la sécurité et de la tranquillité dans les territoires. Elles sont un équipement indispensable pour le bien-être des citoyens. Aussi selon son Président François-Xavier Dugourd, cette nouvelle réalisation confirme l'engagement d'Orvitis d'accompagner les collectivités dans l'aménagement de leur territoire et de participer au maintien et au développement de l’économie locale.

 

Officiels présents : François-Xavier Dugourd, Président d'Orvitis, Frank Robine, Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Préfet de la Côte-d’Or, Général Sylvain Laniel, Commandant de la région gendarmerie Bourgogne-Franche-Comté et Commandant du groupement de gendarmerie de la Côte-d’Or, Alain Cartron, Maire de Nuits-Saint-Georges, Didier Paris, Député, Anne-Catherine Loisier, Sénatrice, Hubert Poullot, Conseiller Départemental, représentant M. Sauvadet, Valérie Bouchard, conseillère départementale de la Côte-d'Or.

La pose de la 1ère pierre de la gendarmerie de Nuits-Saint-Georges était l'occasion pour François-Xavier Dugourd, Président d’Orvitis, d'exprimer sa fierté de voir l’Office participer à la réalisation de la nouvelle gendarmerie en partenariat avec la commune et la gendarmerie nationale. Rappelant que l'entreprise porte des valeurs, notamment de proximité et à ce titre, elle veille à répondre aux projets de chaque territoire en Côte-d’Or, urbains, peri-urbains ou ruraux. Puis il a fait le point sur plusieurs sujets.

L'engagement d'Orvitis
"Depuis que la loi de 2007 nous en a donné la compétence en matière de construction de gendarmeries, nous avons permis à plusieurs territoires de la Côte-d’Or de disposer de nouveaux équipements, aujourd’hui, Orvitis est propriétaire de 11 gendarmeries en Côte-d’Or. C’est un engagement fort d’Orvitis auprès de sa collectivité de rattachement, le Conseil Départemental, que de l’accompagner dans l’aménagement du territoire au travers d’équipements tels que les gendarmeries. C’est une activité qui sort de champ de compétences classique d’un Office Public de l’Habitat mais qui correspond aux savoir-faire d’Orvitis et à notre stratégie de diversification."

Un modèle économique à faire évoluer
"Pas d’hésitation sur le rôle qu’Orvitis doit jouer dans la construction des gendarmeries qui mêle habitat et locaux professionnels.
Notre responsabilité est de souligner le déséquilibre financer qu’occasionne ce type de projet.
Le montant des loyers fixé par l’Etat n’est pas en adéquation avec les coûts de construction et d’entretien d’une gendarmerie.
Exemple : pour la nouvelle gendarmerie de Nuits-Saint-Georges, l’investissement engagé seul par Orvitis est de 5 M€ au travers d’un emprunt auprès de la Banque des Territoires et garantie en grande partie par le Conseil Départemental.
Le montant des loyers que nous percevrons en tant que propriétaire sera très loin de couvrir notre engagement financier.
Importance de souligner cette situation financière délicate car il en va de notre capacité à poursuivre cette activité au bénéfice des territoires, des militaires et des habitants."

Une réalisation positive pour l’économie locale
"La construction de la nouvelle gendarmerie est une source d’activité directe pour les entreprises locales.
20 PME ou TPE sont mobilisées sur ce projet.
Dimension essentielle dans la démarche RSE d’Orvitis de participer au maintien et au développement de l’économie locale."

 

Genèse du projet

La gendarmerie de Nuits-Saint-Georges se situe aujourd’hui dans un bâtiment de 1968 propriété du Conseil Départemental de la Côte-d’Or. Les locaux de service technique d'une superficie de 300 m2 sont conçus pour accueillir 10 militaires (8 sous-officiers et 2 gendarmes adjoints volontaires).

Bien que rénovés en 1990, les locaux de services ne sont plus adaptés à l'organisation et aux moyens de l'unité qui compte aujourd'hui 19 militaires (16 sous-officiers et 3 gendarmes adjoints volontaires).
Deux logements ont été déclassés en bureau et, faute de place, 8 personnels et leurs familles sont logés hors de la caserne.

En 2015, des discussions sont engagées entre les services de la Gendarmerie, la mairie de Nuits-Saint-Georges et Orvitis pour étudier la construction d’une nouvelle gendarmerie, plus adaptée aux besoins des militaires et du public.

Après plusieurs options étudiées en fonction des contraintes réglementaires et financières, le choix s’est porté sur un programme alliant confort et fonctionnalité de l’équipement.

En 2021, la vente du terrain communal était actée et Orvitis était désigné Maître d’œuvre en 2022.

La nouvelle gendarmerie allie fonctionnalité et confort

Le programme immobilier s’étend sur une surface totale de 4 400 m2.

La nouvelle gendarmerie comporte une partie résidentielle composée de 17 logements pouvant accueillir 16 sous-officiers et leur famille, ainsi que 3 gendarmes adjoints volontaires :

  • 1 T2, 5 T3, 8 T4 et 3 T5
  • 5 logements situés au RDC disposent d’une terrasse et les autres d’un balcon

Elle dispose également d’une partie technique et administrative de 530 m2 qui permettra non seulement une amélioration des conditions de travail des militaires, mais aussi d'offrir un meilleur accueil du public.

La conception des bâtiments et les matériaux utilisés permettront d’atteindre des performances énergétiques de niveau A pour la partie bureau et B pour les logements.

Les travaux ont démarré en août 2023 avec le terrassement puis la construction des logements et dans les prochaines semaines, le bâtiment technique. La livraison du programme est prévue pour le début d’année 2025.

Les travaux d’aménagement et de viabilisation en réseaux secs et humides de la nouvelle voie aux abords de la gendarmerie sont réalisés par la commune pour le compte de l’intercommunalité de Gevrey-Nuits dans le cadre d’un groupement de commande.

Un projet source d’activités pour les entreprises locales

Une vingtaine d’entreprises, essentiellement de la région, participent à la conception et la réalisation de ce projet :

  • AA Group à Dijon
  • ALKIMIA à Dijon
  • ALTITUDE INFRA à Dijon
  • ART DU TOIT à Arceau
  • BM à Marsannay-la-Côte
  • CANAUX à Norges-la-Ville
  • DEKRA à Dijon
  • ENEDIS à Dijon
  • GRDF à Longvic
  • NOIROT TP à Nuits-Saint-Georges
  • PAQUET à Fontaine les Dijon
  • PMI à Dijon
  • SERF à Nolay
  • SILFÉO à Dijon
  • SOCOTEC à Dijon
  • SMPP à Montchanin
  • SYNAPSE à Mâcon
  • TPM à Arc sur Tille

Eléments financiers

Orvitis assure la maitrise d’ouvrage du projet et 100 % de son financement. Le coût du programme s’élève à 5 M€ financés par un emprunt auprès de la Banque des Territoires, garanti par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or.

La Gendarmerie sera locataire des lieux une fois les travaux achevés.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Région accompagne la Communauté de communes du Pays Châtillonnais dans ses projets de territoire
Mercredi 27 mars 2024 à Leuglay, la Région...
Des élus au service de l’eau
Au cœur des préoccupations sociétales, l’eau dispose...
L’ARS BFC et ses partenaires s’investissent pour un système de santé préventif, accessible et innovant
Jeudi 21 mars 2024, Jean-Jacques Coiplet, directeur général de...
La Réserve naturelle de la Combe Lavaux-Jean Roland fête ses 20 ans !
Cette année, la Réserve Naturelle Nationale de la Combe...
Projets de revitalisation du centre-bourg de Saint-Jean-de-Losne ; Orvitis s'engage à nouveau
Dans la continuité de la récente ouverture de la maison de...
Une alliance territoriale pour un nouvel envol de l'Aéroport Dole-Jura ?
Outil d’aménagement du territoire favorisant le...
Composition de la commission régionale de conciliation sur l’artificialisation des sols de Bourgogne-Franche-Comté
La loi n°2023-630 du 20 juillet 2023 visant à faciliter la mise en...
Le bureau de poste de Fleurey-sur-Ouche adapte ses horaires à la vie locale
Pour mieux répondre aux attentes des habitants et des élus...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *