François Sauvadet présente des vœux 2024 engagés et solidaires aux côtés de tous !

11 janvier 2024

Pour paraphraser le Président CHIRAC « notre maison brûle et on ne peut pas, on ne doit pas regarder ailleurs. Le Département ne regardera pas ailleurs. » Face à de grands défis… au défi du changement climatique, au défi de la transition énergétique, chacun se doit de préparer la Côte-d’Or à y faire face. C’est un devoir pour nos enfants. De nombreuses raisons pour lesquelles le Département va continuer d’investir massivement, plus de 130 millions d'euros aux profits de grands projets, au bénéfice de tous les habitants. Pour François Sauvadet, l’année 2024 sera solidaire, numérique, cycliste, olympique et 100% Côte d’Or !

Le président du Département a tenu à adresser ses premiers mots à Christian PRUDHOMME, directeur du Tour de France, pour le remercier de sa présence à cette cérémonie de vœux du Département de la Côte-d’Or. Une attention à laquelle François SAUVADET a été particulièrement sensible, des liens d’amitié et de confiance s’étant tissés entre les deux hommes.

Il a également remercié chacun pour sa présence et, à travers tous, François SAUVADET a adressé des vœux de bonne année, de bonne santé aux 535 503 Côte-d’Oriens… Puisque depuis le 1er janvier ce sont les derniers chiffres du recensement de l’INSEE. Un remerciement particulier à Monsieur le Préfet de région, dont le président du Département salue la qualité des relations entretenues avec la Préfecture et avec ses services. « Nous avons beaucoup travaillé ensemble Etat-Département… Dans ces temps difficiles pour nos compatriotes qui parfois se désespèrent de l’action publique, le dialogue État-Département n’est pas une option, c’est une obligation. »

François SAUVADET a redit son soutien à l’action des forces de l’ordre gendarmerie, police, sapeurs- pompiers qui assurent notre sécurité et qui ont été particulièrement exposés ces derniers mois. Un mot également aux autorités judiciaires, militaires, civiles et religieuses qui ne ménagent pas leurs efforts pour une société plus juste et plus apaisée. « Merci aussi à vous tous qui agissez au quotidien : élus, maires, associations, les chefs d’entreprises, professionnels de santé et du champ social… vous tous, êtes aussi en première ligne face aux difficultés de nos compatriotes. Et vous comprendrez que j’adresse un message tout particulier, cher Xavier BARROIS, à nos 2 600 agents qui sont au quotidien aux cotés de tous les Côte-d’Oriens sur 100% du département. »

 

La première mission du Département, celle que la loi confie aux Départements, est de protéger les plus fragiles. Et dans le contexte actuel, c’est la première des priorités fixées avec la majorité départementale et les élus qui entourent monsieur le président !

Le budget de la Côte-d’Or consacré aux solidarités humaines va dépasser, pour la première fois, en 2024 un montant inédit de plus de 350 millions d’euros. Cela représente 62% du budget du département. Un effort nécessaire, indispensable, pour maintenir la cohésion sociale. « Quand tant de personnes souffrent, nous devons tout faire pour prévenir le risque de basculement dans la précarité de familles, y compris celles qui pourtant travaillent et ne s’en sortent plus… Prévenir les violences : faites aux femmes, aux enfants. Et nous sommes très engagés dans ce combat. Et vous le savez, à la demande du Président de la République, le Département copilote le pack nouveau départ destiné à isoler les conjoints violents et protéger les victimes. »

Pour François SAUVADET, s’il y a un sujet qui touche profondément tous les Présidents de Départements de France, c’est bien de protéger nos enfants. En Côte-d’Or, 3 000 jeunes de moins de 18 ans se trouvent sous la protection du Département. C’est une tâche difficile face à la montée des violences intrafamiliales et juvéniles. « Mais en même temps nous avons de belles réussites de jeunes que nous avons accompagnés. Mon objectif est bien de continuer à assumer toutes nos missions de solidarité sur 100% du Département. »

Dans ce sens, au 1er janvier 2024, le Département a repris en gestion directe l'Institut de Vigne de Semur-en-Auxois pour continuer d’accueillir 60 enfants et sauver 70 emplois. Le Département prend et prendra également « toutes ses responsabilités » dans le domaine de l’autonomie et de l’accueil de nos ainés, avec la priorité qu’est le maintien à domicile pour répondre au souhait de nos ainés. Il s’agira aussi d’accompagner les EHPAD qui font face à de grandes difficultés. « Nous continuerons de les aiderNous avons racheté l’EHPAD de Laignes pour préserver 45 emplois et éviter le déracinement des personnes qui y sont accueillies… Nous resterons très engagés pour que les personnes handicapées puissent mieux vivre dans une société que nous voulons plus inclusive. C’est devenu notre deuxième budget et nous allons consacrer cette année 93 Millions d’euros à la prise en compte du handicap. Et je vous le dis avec confiance dans l’avenir : nous allons faire face ensemble à ces difficultés. Mais comme je l’ai dit au gouvernement, la solidarité départementale ne pourra pas absorber à elle seule l’envolée des dépenses sociales et celles liées au vieillissement. »

Le choc est devant nous ! Par ces mots François Sauvadet rappelle un chiffre… On compte dans notre département plus de personnes de 65 ans que de jeunes de 15 ans.

Le second objectif du Département est de soutenir d’une main solide ceux qui sont au bord du chemin pour les engager à un retour à l’emploi. En effet, nous manquons de bras dans nos entreprises, chez nos artisans, dans l’agriculture, les métiers du bois, les métiers de la vie, de l’industrie ou encore dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration (cher Patrick JACQUIER).

« C’est le travail que nous menons ensemble Monsieur le Préfet dans le copilotage de l'expérimentation France Travail auprès des allocataires RSA. Nous avons des premiers retours positifs… Notre volonté c’est aussi de soutenir les familles. Nous avons fait le choix de maintenir pour la 4ème année consécutive le tarif de 2 € pour les repas servis dans nos collèges. Là encore c’est un effort pour notre collectivité. Et nous avons décidé d’un tarif unique parce que, pour nous, la prestation du repas n’a pas à jouer le rôle d’un impôt progressif. »

L’objectif est clair, aucun jeune de Côte-d’Or ne doit se retrouver à la porte d’une cantine au motif que ses parents ont des difficultés. Et ce temps du repas il est important pour sensibiliser nos jeunes aux produits locaux et à ceux qui les produisent, nos agriculteurs ! Le Département soutient et soutiendra l’agriculture qui fait face à de grands défis. La question du renouvellement et de la transmission est directement posée quand on voit que 35 % des exploitants et co-exploitants de Côte-d’Or ont plus de 55 ans. Cela veut dire que dans les 10 ans qui viennent, 1 500 exploitants vont partir en retraite dans notre département. Il faut prioritairement assurer cette relève pour parvenir à l’objectif de souveraineté alimentaire. Car, pour le président du Département, les problématiques géopolitiques auxquelles on assiste, celles liées au changement climatique font qu’inévitablement, on aura un choc alimentaire. « Nous avons le devoir valoriser nos produits locaux, de créer de la valeur-ajoutée sur les territoires, c’est l’objectif de notre marque « Savoir-Faire 100% Côte-d’Or ». C’est une marque pour assurer les consommateurs qui, en achetant un produit 100% Côte-d’Or, savent qu’ils soutiennent l’emploi et l’activité dans le département.

 François SAUVADET profite de ces vœux pour vous faire quelques annonces !

 « Nous mettrons à l’honneur la filière brassicole de Côte-d’Or lors du prochain salon de l’Agriculture en y associant les producteurs de houblon qui font leur retour sur le territoire départemental.

En marge du salon de l’agriculture, nous offrirons un espace exceptionnel à nos producteurs 100% Côte-d’Or sur la Tour Eiffel, pour rendre hommage à Gustave EIFFEL, Côte-d’Orien le plus connu au monde dont nous célébrons le centenaire de la disparition.

Oui comme j’ai eu l’occasion de le rappeler au Président de la République : le Département n’est pas que la collectivité du social. Nous sommes aussi la collectivité de l’aménagement et du développement équilibré du territoire. »

Pour un territoire numérique, cette année, la Côte d’Or arrive au terme du déploiement du réseau de fibre optique avec la construction des 80 000 prises prévues. Il faut que chacun mesure ce que nous avons accompli pour l’aménagement numérique de nos territoires. « Nous avons terminé le chantier du siècle. Nous avons achevé la construction physique de la fibre. Ce déploiement aura coûté 142 M€, financé à plus de la moitié par le Département, à 36% par l’Etat et à 9 % par la région.

Si j’avais un seul commentaire à faire pour la Région... Peut mieux faire !

Nous voulons faire du Département un véritable laboratoire des opportunités qu’offrent le numérique et l’intelligence artificielle.

Au 1er janvier, nous avons officialisé la création d’une grande direction du numérique et de l’intelligence artificielle, qui aura 3 missions : Le suivi de notre réseau de Très-Haut-Débit, l’exploitation des données pour répondre au plus près et agir rapidement. Puis, nous aurons un troisième pilier consacré à la mise à disposition des communes de toutes les opportunités offertes par l’intelligence artificielle. »

Monsieur le président rassurent les Maires de Côte-d’Or en annonçant que le Département restera résolument aux cotés des communes et des intercommunalités pour continuer d’aménager le territoire et apporter les services attendus par les Côte-d’Oriens en ville comme à la campagne ! « Nous continuerons d’investir pour notre jeunesse, investir dans nos collèges. Investir dans nos territoires. Investir dans les stratégies du futur pour demeurer attractif. Nous avons de nombreux atouts pour cela don ce magnifique nom de Côte-d’Or avec nos vins parmi les plus réputés au monde. »

 

Le Département vient de créer une nouvelle société baptisé Côte-d’Or Solaire avec la SEM Côte-d’Or énergies et la Banque des Territoires qui équipera cette année les premiers bâtiments et collèges de panneaux photovoltaïques. La construction d’un campus départemental Osmose à Dijon vient d’être lancé, près de la Toison d’Or, qui sera exemplaire dans sa conception et pour la qualité de vie au travail. « Nous allons aussi continuer de nous investir fortement dans le domaine de l’eau. Notre objectif c’est de l’eau partout, pour tous, à un prix abordable. »

En conclusion François SAUVADET lance un dernier mot pour dire que depuis le 1er janvier le Département a désormais la responsabilité de 5 710 km de routes départementales avec la reprise de l’A38 Pouilly-en-Auxois-Dijon. « J’ai souhaité que cette autoroute s’appelle « la Côte-d’Orienne » car c’est un axe structurant et gratuit, j’insiste, au service de tous les Côte-d’Oriennes et de tous les Côte-d’Oriens… Pour finir, quand j’évoque les routes, je veux bien sûr parler de notre fierté côte-d’orienne d’accueillir deux grands évènements à portée mondiale. »

Le Tour de France, qui sera de retour en Côte-d’Or en 2024 après 7 ans, pour un des plus longs passages du Tour de France dans un département. La grande boucle fera escale en Côte-d’Or pendant 3 jours du 4 au 6 juillet dans notre département : 45 communes seront traversées. Ce sera une grande première. Toutes les équipes du département seront mobilisées pour vivre cet évènement qui sera diffusé dans plus de 190 pays. « Et je veux saluer tout particulièrement Clément PERNOT, Président du département du Jura qui est le réfèrent du Tour de France pour les Départements de France. »

Puis après le Tour, viendra le temps des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 qui marqueront évidemment l’année et le siècle dans notre pays. « J’ai souhaité que la Côte-d’Or s’associe pleinement à la dynamique des Jeux avec le passage du relais de la flamme olympique le 12 juillet 2024 sur 8 sites de la Côte-d'Or et le relais de la flamme paralympique le 26 août à Chatillon-sur-Seine… Je terminerai par un vœu, c’est que ces grands évènements permettent à la Nation tout entière de se ressembler autour des valeurs universelles du sport et de l’esprit d’équipe. Et pour la Côte-d’Or je n’ai qu’un engagement : Je continuerai avec les Conseillers Départementaux à tout faire pour que notre département rayonne et que chacun soit fier d’être Côte-d’Orien et se voit un avenir là où il l’a décidé. »

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Etre bien accompagné pour bien vieillir en Côte-d'Or !
Avec plus de 150 000 personnes de plus de soixante ans en...
Tour de France : 51 maires des communes traversées mobilisés pour le Tour en Côte-d’Or
Dans 90 jours exactement, 177 coureurs du Tour de France traverseront 51...
Déploiement du THD en Côte-d'Or... C'est bientôt terminé
Alain Lamy et Charles Barrière, vice-présidents du Conseil...
Session du Conseil départemental du Lundi 25 mars 2024
L’Assemblée départementale s’est réunie lundi...
J-100 jours avant le passage du Tour de France Le compte à rebours est lancé !
Le Tour de France arrive en Côte-d’Or et le Département de...
Observatoire départemental de la sécurité routière 2023 : Baisse de la mortalité sur les routes départementales
François Sauvadet, Président du Département de...
La Parenthèse : un nouveau tiers-lieu des communs à Quetigny
Le nouveau tiers-lieu « La Parenthèse » a...
François Sauvadet lance le chantier Campus Territorial Osmose
Lundi 11 mars, François Sauvadet a donné le coup...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *