Transition énergétique, le SICECO-Territoire d'énergie Côte-d'Or répond présent et dégaine ses armes

Transition énergétique, le SICECO-Territoire d'énergie Côte-d'Or répond présent et dégaine ses armes

Info+ :


SICECO - Territoire d’énergie Côte-d’Or
Constitué en 1947, le SICECO est un syndicat mixte fermé agissant sur le territoire de la Côte-d’Or et regroupant 675 communes et 18 Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre.
Fondé sur les grands principes de la solidarité intercommunale, c’est-à-dire la mutualisation des moyens, il participe activement à l’aménagement du territoire, au service des élus et des usagers. Tout en respectant l’environnement, il favorise le développement économique et la qualité de vie.
Le SICECO opère dans les domaines suivants : distribution publique d’électricité, de gaz et de chaleur, éclairage public, énergie (maitrise de l’énergie et énergies renouvelables), bornes de recharge pour véhicules électriques, cartographie et service d’information géographique, technologie de l’information et de la communication, communications électroniques, planification énergétique.

www.siceco.fr

 


25 janvier 2024

En matière de transition écologique, le SICECO-Territoire d'énergie Côte-d'Or se veut exemplaire. Fin 2023 il inaugurait la rénovation énergétique de ses locaux, permettant de réduire de plus de 60 % sa consommation d’énergie. En 2024, il faudra aller plus loin et mettre en oeuvre les travaux et financements adaptés à la transformation du patrimoine public et des services, dans l’objectif de répondre à la Planification écologique* présentée le 13 décembre dernier par le Ministre Béchu. Les efforts et changements à accomplir sont immenses : pour faire simple, il s’agit de baisser les émissions de CO2 dès 2024 au même niveau que la chute constatée en 2020 pendant le COVID =>- 5%


Après le Consortium en janvier 2023, la cérémonie des voeux 2024 a réintégré les locaux rénovés du SICECO.
Les effets de la rénovation énergétique de nos locaux** sont importants explique Jacques Jacquenet "Le confort s’est grandement amélioré. La différence est nette, nous ressentons beaucoup moins le froid et consommons moins d’électricité". Pour ses adhérents le syndicat se devait d’être exemplaire en la matière précise le président "car nous souhaitons accélerer nos offres de services à nos adhérents afin de les aider à diminuer leur émission de CO2 et d'accéder à l'autoconsommation".

En 2024, le Siceco veut accélérer sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique.

Ainsi en parallèle de la poursuite de ses missions historiques de service public pour la distribution d’électricité et de gaz, le SICECO va accélérer ses activités en faveur de la diminution des consommations d’énergie, surtout fossile, et donc diminuer les émissions de CO2 : rénovation énergétique des bâtiments publics et de l’éclairage public, développement des énergies renouvelables et de la mobilité propre notamment avec le développement du bioGNV.

"Nous allons donc continuer à développer le bois énergie avec 3 Réseaux en phase de Maîtrise d’oeuvre, terminer le remplacement des 50 chaudières fioul engagé en 2024, et mettre en oeuvre le Contrat chaleur avec l’Ademe pour financer ce programme, ainsi que les projets des entreprises éligibles, le SICECO instruisant uniquement le dossier et le versement de l’aide pour ces dernières.

Poursuivre également la rénovation du patrimoine éclairage public
mais avec sobriété, puisque la Planification écologique impose de diviser par 2 la pollution lumineuse d’ici 2030.

Nous allons donc engager un gros programme de remplacement des lampes sodium par des sources Leds en conservant les luminaires ; c’est la meilleure solution en termes d’impact CO2 ! L’objectif est de remplacer 20 000 lampes en 2 ans.

La rénovation du patrimoine de nos adhérents
est aussi une priorité avec la poursuite et la montée en puissance des études énergétiques et des opérations d’isolation des bâtiments.

Notre SEML Côte d’Or énergies, après avoir construit des centrales PV en toiture, va s’attaquer en 2024 à la construction des premières centrales au sol de 5 hectares à Courchaton en Haute-Saône, à Labergement-les-Seurre et nous avons obtenu notre premier permis de construire éolien à Cérilly.

Création de la filiale Côte d’or Solaire avec le Département et la Banque des territoires afin d’équiper les toitures des Collèges, du SDIS et du Conseil départemental.

L’autre modèle économique pour les renouvelables, c’est l’autoconsommation et le SICECO va pouvoir concrétiser les 27 études engagées en 2023 pour produire et consommer localement à partir des toitures communales et communautaires. L’objectif est de reproduire le montage juridique sur le territoire où les acteurs auront cette volonté de mettre en commun.

Le SICECO s’appuiera donc sur ses partenaires historiques que sont l’Etat, la Région, l’Ademe, le Département pour réaliser ces projets.
Nous aurons prochainement l’occasion de nous rencontrer au niveau régionale Etat-Région-Ademe et avec les 7 autres syndicats d’énergie de manière à dynamiser notre convention et coordonner nos efforts.

Côté achat d’énergie, le groupement d’achat est renouvelé.
Il s’est agrandi et permettra d’acheter de l’énergie verte issue des producteurs locaux via les fameux contrat PPA. Le niveau des prix reste haut et le maintien des dispositifs financiers tels bouclier et amortisseur électrique, sera le bienvenu pour les petites entreprises, collectivités et particuliers …

Un mot sur les mobilités qui sont au coeur des enjeux CO2.
Notre étude lancée en partenariat avec le Conseil départemental devra permettre de prendre des décisions quant à l’avenir des 40 bornes de recharge pour véhicules électriques et des besoins en matière GNV-bioGNV et éventuellement hydrogène.
Il est de notre responsabilité avec les EPCI adhérents du SICECO et réunis régulièrement en Commission Consultative Paritaire de prendre en main l’organisation et l’évolution indispensable de nos modes de déplacement.

Je me tourne maintenant vers nos concessionnaires :

La concession de distribution du gaz naturel devrait voir une évolution importante avec le transfert de compétence des communes restées autonomes jusqu’alors, dans le but de construire un nouveau contrat de concession, si possible comprenant l’ensemble des communes desservies, calé sur le nouveau modèle national définit avec GRDF et notre Fédération nationale.
Concernant la concession de distribution d’électricité, notre contrat en cours avec ENEDIS se termine fin 2028, ce qui nous demande un gros travail de préparation avant d’entamer des négociations sur la base du nouveau modèle national, qui comme en gaz a été finalisé en 2017 par la FNCCR, France urbaine, ENEDIS et EDF.
Ce nouveau modèle est très différent notamment en ce que les dotations aux provisions pour renouvellement ont disparu et que les redevances ont beaucoup évolué.

Je tiens à souligner la bonne qualité des relations avec nos interlocuteurs locaux et que nous agissons efficacement ensemble pour une bonne qualité d’électricité et au bénéfice des usagers de notre réseau public.
Notre syndicat a mis en place une stratégie, en adéquation avec les différentes lois sur la Transition énergétique, loi APER, loi Climat et résilience, Planification écologique, etc. … et chaque fois, nous nous mettons aux côtés des Services de l’Etat pour aider au mieux nos adhérents communes et communautés de communes à répondre dans la mesure du possible aux exigences d’un avenir social acceptable pour ceux qui vont nous suivre.

Pour conclure, je remercie vivement toutes les personnes qui m’entourent pour relever ces défis, à savoir les élus, Présidents des Commissions, membres du Bureau, délégués des Communes aux Clés et au Comité syndical, ainsi que les agents du SICECO toutes et tous passionnés et engagés dans leurs missions au service de nos Adhérents."

*Planification écologique

** Le Siceco a inauguré la rénovation énergétique de ses locaux

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Brognon, un village 100% led
Fini les lampes énergivores, la commune de Brognon vient de finir la...
L'efficacité énergétique rapporte 49 970 € à 33 collectivités de Côte d'Or
Le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, valorise...
Le Siceco a inauguré la rénovation énergétique de ses locaux
En 1 an, le siège du SICECO s’est métamorphosé afin...
Le SICECO, territoire d'énergie Côte-d'Or, en faveur du développement des énergies renouvelables locales
Aujourd’hui, parler de transition énergétique...
Accélérer la rénovation du patrimoine bâti des collectivités
Les élus de la commission « Énergie et transition...
La C.C. Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche s'engage dans le photovoltaïque
La Communauté de communes de Pouilly-en-Auxois et...
4 millions d'euros investis pour la rénovation de l'éclairage public en Côte-d'Or
Dans le cadre du Fonds vert mis en place par l’État, le SICECO,...
SICECO : Les énergies de demain imaginées par les enfants d'aujourd'hui
Sur l’année scolaire 2022-2023, le SICECO, territoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *