A la COVATI, Luc Baudry présente des vœux en mode transition énergétique et solidarité entre les communes !

A la COVATI, Luc Baudry présente des vœux en mode transition énergétique et solidarité entre les communes !

Info+ :

 

A LIRE EN CLIQUANT SUR L'IMAGE

 


31 janvier 2024

Sur fond de marasme international, le président de la COVATI se veut optimiste, fédérateur, fervent défenseur de la transition énergétique et écologique, artisan du faire ensemble au bénéfice de tous ! s’il en découd un peu avec l’Etat et ses services, c’est pour rebondir sur les investissements nombreux, pour certains novateurs et audacieux qui permettent un développement harmonieux du territoire.

Ces temps de célébration, de réjouissance et de partage, plus que jamais indispensables pour Luc Baudry au évoque la guerre en Ukraine, gangrénant les rapports de force internationaux… Pire encore, le conflit israélo-palestinien et la montée des extrémismes faisant perdre tout discernement face aux grands enjeux actuels. Les COP s’enchainent, se ressemblent et ne semblent pas prendre la mesure des changements qui s’imposent, alors qu’élus et citoyens font d’ores et déjà face aux conséquences du changement climatique.

La nécessaire transition écologique semble d’ailleurs devenue un prétexte commode pour justifier le retour d’une tutelle de l’Etat sur les collectivités. Le ZAN (zéro artificialisation nette) en constitue l’illustration la plus frappante. Pour le président de la COVATI, sous couvert de lutter contre l’artificialisation des sols, objectif, les maires se voient dessaisis de leurs capacités à porter le développement de leurs communes.

« Le congrès des Maires de France a mis en exergue les difficultés du mandat d’élu de proximité, face à un État qui impose, qui dispose, un État sourd, un État sûr de savoir mieux que nous comment vivent nos habitants. Il faut faire un amer constat : les communes sont attaquées, leurs élus pris pour cible. Les moyens d’action des communes affaiblis, leur liberté entravée ! Chaque année, le gouvernement opère des transferts rampants, comme la responsabilité de prévention des inondations. Ces transferts échappent au principe constitutionnel de compensation et deviennent donc une charge supplémentaire pour les communes ou les intercommunalités. Chaque année, le gouvernement invente de nouveaux « Plans », qui suscitent des attentes légitimes de la part de nos concitoyens et dont la mise en œuvre est déléguée à nos collectivités, sans allouer de nouveaux moyens, au risque d’alimenter toujours plus la défiance populaire. Chaque année, le gouvernement nous impose des mesures « pansements » électoralistes, qui viennent grever nos comptes, sans considération des conséquences sur nos finances. »

Luc BAUDRY explique que les crises qui se succèdent et se cumulent font désormais partie de notre quotidien : après la crise sanitaire en 2021 et la crise énergétique en 2022, c’est désormais à la crise inflationniste que nous devons faire face. Pour les collectivités, ces crises ont un coût et représentent un véritable défi.

Après ce discours de « politique générale », le président de la COVATI reste optimiste, car la COVATI est une intercommunalité aux finances solides, qui a su relever le défi cette année encore, tout en réalisant son plan d’investissement à 100 %.

Et c’est notamment grâce aux conseils du SICECO, que la COVATI a pu maitriser ses coûts énergétiques, malgré l’envolée des prix de l’énergie. En 2023, la COVATI a réalisé plus de 2 millions d’investissements, ce qui représente une augmentation de 225 000 euros, par rapport à 2022.

On parle enfance-jeunesse, avec la construction d’une micro-crèche à Til-Châtel et la réalisation d’importants travaux à la grande crèche d’Is-sur-Tille avec le désembouage du circuit de chauffage, le changement des corps de chauffe, le changement du système de chauffage de l’eau chaude sanitaire solaire, reprise du bardage bois endommagé sur lequel a été posé un bardage métallique. On parle communication, avec l’achat d’un téléphone portable professionnel pour la réalisation de photos et de vidéos de qualité, ainsi que l’achat de divers supports de communication logotés COVATI.

On parle aussi sport, avec la réalisation d’études complémentaires pour le futur terrain de football synthétique et les frais inhérents au fonctionnement de la piscine, mais aussi l’achat depetit matériel, à l’occasion de la semaine Olympique et du village Olympique. Et action sociale, avec l’aménagement de nouveaux bureaux, dans les anciens locaux du Secours Populaire, afin de regrouper les agents du service au sein d’un même pôle. Mais aussi avec la livraison du bus numérique, qui a pris plus de temps que prévu, et sa mise en service dans toutes les communes de la COVATI.

Au cœur de ces investissements, on n’oublie pas la voirie communautaire, avec la réhabilitation de la 2e tranche de la route de la Grange Noire et la mobilité, avec l’aménagement d’un pôle d’échange multimodal et d’un espace de coworking et d’écomobilité à la gare d’Is-sur-Tille, dont la mise en service est imminente. Il s’agit aussi de l’aérodrome, avec la réalisation d’un enrobé, devant les hangars, sur une surface de 1 700 m2, afin de faciliter la circulation des avions au sol , du tourisme,avec lacréation et la mise en vente de cartes postales pour valoriser nos 23 communes et l’installation de panneaux pédagogiques à la truffière pilote. L’office de tourisme a également bénéficié de travaux de rénovation énergétique, avec isolation des bureaux situés à l’étage.

Et enfin, le développement économique n’a pas été oublié,avec laréalisation d’importants travaux de voirie dans la zone d’activité de Til-Châtel, afin de préparer l’implantation d’un bâtiment logistique de la SEB en 2025.

Tous ces investissements répondent à un même objectif… continuer à développer un territoire dans lequel il fait bon vivre, grandir, vieillir et investir !

La communauté de communes soutient d’ailleurs aussi des projets, dont elle n’est pas maitre d‘ouvrage. Plusieurs associations, dont l’action impacte l’ensemble de l’intercommunalité, ont cette année encore bénéficié de notre accompagnement financier. Tout comme certaines entreprises, via l’attribution de subventions et d’aides notamment.

La COVATI est résolument tourné vers la transition énergétique et écologique, une fierté pour monsieur le président de soutenir les projets écoresponsables, nombreux à y fleurir ! On parle du projet éolien en construction à Poiseul et Saulx-le-Duc, ainsi que ceux en projet de développement à Chaignay, Villecomte et Marey-sur-Tille, de création d’un béton de chanvre, par l’entreprise Alentour, à laquelle la COVATI contribue en tant que gestionnaire de projet et du projet de recyclage de matériaux de construction de l’entreprise Is-TP, pour lequel une vente de terrain est actuellement en cours.

Solidaire, l’intercommunalité l’est également envers ses communes.

En 2023, la COVATI a poursuivi de nombreuses actions comme le renouvellement du groupe de commande assurances, un gros dossier à gérer, qui permet aux municipalités de réaliser des économies d’échelle, des fonds de concours, qui s’élèvent à 10 000 € cette année ou encore la dotation de solidarité communautaire, qui représente 55 000 € d’aides directes en 2023, soit deux fois plus que l’an dernier. Il s’agit également de la prise en charge du FPIC. Cette année encore, la COVATI a pris en charge l’intégralité du versement des sommes dues, en lieu et place des communes, à hauteur de 153 269 €.

C’est également dans cet esprit de collaboration entre les communes et l’intercommunalité, que la Covati s’est associée aux municipalités d’Is-sur-Tille, Marcilly-sur-Tille et Til-Châtel, en vertu de l’ORT, pour le programme Petites villes de demain, qui vise à dynamiser ces 3 centre-bourgs, dans le cadre de notre projet de territoire.

« Mais la COVATI ne fait pas qu’investir pour l’avenir du territoire, elle est également très présente dans le quotidien de ses habitants, au travers des différentes compétences exercées. Nombreuses sont les actions portées par nos services. Permettez-moi d’en citer que quelques-unes, mises en œuvre en 2023 ! Sur le plan touristique, la COVATI a créé un parcours pédagogique à la truffière pilote, en partenariat avec le Pays Seine-et-Tilles en Bourgogne, la ville d’Is-sur-Tille, le Comité Régional de la propriété Forestière, ainsi que l’Association de la Truffe Côte-d’Orienne et Côte-d’Or Attractivité. Elle a également étoffé la Fête de la Truffe et des Papilles qui, pour sa 18e édition, s’est étendue de la place de la République à l’esplanade des Capucins. »

En ce qui concerne l’Enfance-jeunesse, le gros dossier de l’année 2023 a été la mise en place, d’une nouvelle grille tarifaire, pour le périscolaire et l’extrascolaire, dans l’objectif d’assurer le principe d’équité pour tous les usagers du service. La sectorisation a été instaurée dans les centres de loisirs et les sites périscolaires, quant à eux, ont poursuivi leurs actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire et pour la réduction des déchets. Deux nouveaux sites de compostage autonome ont été mis en place en 2023, aux restaurants scolaires de Spoy et Marsannay-le-Bois, en partenariat avec le SMOM et les municipalités. Dans les mois qui viennent, d’autres initiatives identiques verront le jour à Lux, Til-Châtel et Marcilly-sur-Tille. Du côté de l’accueil des tout-petits, la COVATI va aider à garantir le maintien de la micro-crèche de Marsannay-le-Bois, en participant à sa rénovation. La mise en service de la micro-crèche de Til-Châtel est, quant à elle, prévue pour le printemps 2024.

La politique culturelle n’a pas été en reste. L’école de musique a réalisé de nombreux concerts dans nos villages et continuera sa tournée cette année. Le festival Cov’Artistes a rencontré son public et nous a offert une palette de spectacles de haute tenue, qui ont enchanté petits et grands. En ce qui concerne la communication : un important travail de fonda été réalisé, afin de renforcer et harmoniser notre identité visuelle, grâce à la création d’une charte graphique.

« Notre politique actions sociales, quant à elle, poursuit son développement, avec la mise en circulation de notre bus numérique, destiné à tous les habitants désireux d’améliorer leurs connaissances du numérique ou de l’informatique. De nombreuses actions sont proposées en direction des séniors de notre territoire : portage de repas, visites de bénévoles, ateliers cuisine, activités diverses… ayant pour but de rompre l’isolement et d’améliorer la qualité de vie des aînés. Les familles ne sont pas oubliées :78 enfants ont bénéficié du CLAS en 2023 et de nombreuses activités ont été organisées pour les parents et les familles, dont une très belle soirée de fin d’été à la piscine intercommunale, en partenariat avec le service des sports. Service des sports qui a créé l’évènement cette année encore, en organisant le 1er village Olympique Côte-d’Or, en partenariat avec le Conseil départemental et la ville d’Is-sur-Tille. Une grande journée festive, sportive et familiale qui a rencontré un franc succès ! La 3e édition du Bike and Run a également été une réussite, avec une nette augmentation du nombre de participants cette année. »

Luc BAUDRY termine avec la prévention routière dans les écoles, un nouveau service que la COVATI propose désormais aux écoles de son territoire. Cette journée, coanimée par notre ASVP et notre éducateur sportif, est composée d’une partie théorique et d’une partie pratique, à vélo, sur piste cyclable.

« Tous ces services n’existeraient pas sans ceux qui font fonctionner la machine au quotidien. Je remercie donc tous nos agents pour leur travail, leur investissement fidèle et leur grand professionnalisme. J’adresse un remerciement particulier à notre Directeur Général des Services à la tête de cette belle machine. Merci Pascal !

Et puisque nous en sommes aux remerciements, voici l’occasion de saluer nos partenaires institutionnels, sans qui rien ne serait possible. Merci à l’Europe, à l’Etat, au Conseil Régional, au Pays-Seine-Tilles, à la Caf et à la MSA. Et je souhaite remercier plus particulièrement le Conseil Départemental, chers Catherine Louis et Charles Barrière, qui est de loin la collectivité qui accompagne le plus les communes et les intercommunalités dans leurs investissements, notamment grâce à la mise en place de son plan Marshal. Je vous remercie tous pour votre accompagnement au quotidien à nos côtés.

Développement de l’attractivité de notre intercommunalité et protection des communes, transition énergétique, solidarité et mobilité, voilà qui pourrait résumer les actions menées en 2023 par la COVATI ! C’est sous cette même dynamique que seront placés les projets pour l’année 2024 parmi lesquels sont actés la mise en service de la micro-crèche de Til-Châtel, la mise en service du pôle d’échange multimodal et de l’espace de coworking et d’écomobilité à la gare d’Is-sur-Tille, la mise en service de l’espace de coworking de Marsannay-le-Bois, la poursuite des travaux de construction d’un terrain de foot synthétique à Is-sur-Tille, les études d'avant-projet détaillé de la future école de musique, la révision du Document Unique et la mise en place d’actions de prévention sur tous les sites de la COVATI et enfin, le développement des activités du service Actions sociales, pour lequel d’important travaux d’aménagement seront engagés au siège de la COVATI.

« Pour mener à bien tous ces projets, je sais pouvoir m’appuyer sur des vice-présidents et un bureau communautaire investis dans la construction de notre politique intercommunale. J’en profite pour les remercier de leur engagement. »

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Transition écologique et énergétique, lancement du réseau ‘’Élus pour Agir’’ en Bourgogne-Franche-Comté
De nombreux élus de communes ou de collectivités...
Dans le Châtillonnais, Jérémie Brigand présente des vœux en mode ACTION pour un territoire où il fait bon vivre !
Près de 500 personnes se sont réunies pour écouter les...
Inauguration d'un bâtiment frigorifique collectif en Val de Saône : optimiser le stockage de produits maraîchers et leur commercialisation
Olivier BOURGEOT, Président du Groupement d’Intérêt...
A Salmaise, Florence Delarue offre des voeux solidaires et humanistes pour un village en mutation !
Avant de se concentrer sur l’actualité de cette petite...
A Semur-en-Auxois… Catherine Sadon présente les vœux d’une commune en transitions !
2023, année de remise en cause de l'acquis, est une année durant...
Cérémonie de vœux tonique et engageante à Montbard… Laurence Porte réaffirme le couple Commune - Intercommunalité !
Rénovation totale de l’hôtel de ville, faite, passerelle sur...
Le salon des maires est le rendez-vous convivial et de travail "cousu-main" préféré des élus locaux
Aménagement du territoire, sécurisation, travaux de voiries, mais...
Si tu ne vas pas au numérique, le numérique viendra à toi
À Avelanges, la Communauté de communes des vallées de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *