Coup d’envoi pour le projet de parc photovoltaïque du toit du monde occidental

Coup d’envoi pour le projet de parc photovoltaïque du toit du monde occidental

Info+ :

À l’heure des choix qui conditionnent la transition énergétique, la Société d’Économie Mixte Locale (SEML) Côte-d’Or Énergies développe, construit, investit et exploite des centrales de production d’énergie décentralisée à partir de sources renouvelables : éolien, photovoltaïque au sol ou en toiture, méthanisation ou encore hydroélectricité.

Côte-d'Or Énergies a été créée à l’initiative du SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or. 7 actionnaires, publics et privés, ont constitué le capital de départ : le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, (actionnaire majoritaire), la Région Bourgogne-Franche-Comté, la Caisse d’Épargne Bourgogne Franche-Comté, la Caisse régionale du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, la SICAE Est de Haute Saône, Dijon Céréales et la SEML Nièvre Énergies. Ils ont été rejoints en 2019 par la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts) et le SIED 70 (Syndicat d’Énergies de Haute-Saône). Elle est spécialisée dans le développement des énergies renouvelables.


10 avril 2024

Le 10 avril 2024, Yves Courtot, Président de la communauté de communes Pouilly-en-Auxois / Bligny-sur-Ouche, Jacques Jacquenet, Président de la SEML Côte-d’Or énergies et Christine Gochard, Directrice générale de GEG ENeR ont signé les statuts de la société SAS (Société par Actions Simplifiée) chargée de construire et d’exploiter la centrale photovoltaïque du toit du monde occidental.

Un lieu propice à l’implantation d’une centrale photovoltaïque
La communauté de communes Pouilly-en-Auxois / Bligny-sur-Ouche est propriétaire d’un ensemble de terrains sur lequel se trouvent déjà un aérdrome civil et des circuits automobile et de karting. Impliquée dans la transition écologique, elle souhaite valoriser l’espace restant en participant à l’accélération du développement des énergies renouvelables. Cet ancien terrain militaire, dégradé par l’activité humaine, se voit ainsi offrir une seconde vie avec ce projet de développement durable qui profitera à tous.
La SEML Côte-d’Or Énergies en association avec GEG ENeR, filiale de la SEML « Gaz Électricité de Grenoble » et spécialisée dans le développement de projets d’énergies renouvelables, ont été ainsi retenues par la communauté de communes pour développer ce projet.
Le projet de centrale est situé à l’est de l’aérodrome (à 70 mètres de la piste). Il ne modifie pas sa gestion ni son usage. La surface de la centrale couvrira environ 20 hectares. La production électrique sera commercialisée en tout ou partie dans le cadre d’une boucle locale d’énergies. Le nom du projet fait référence à sa localisation, proche de la ligne de partage des eaux (point triple entre les bassins versants du Rhône (par la Saône) vers la Méditerranée, de la Seine vers la Manche, et de la Loire vers l’océan Atlantique, appelée par Henri Vincenot, « toit du monde occidental »

Concilier développement d’une énergie renouvelable avec la biodiversité, le paysage et l’économie locale
La demande de permis de construire a été déposée en janvier 2024 pour une exploitation prévue d’ici 2026.
Durant les travaux et la durée de vie du parc, diverses mesures en faveur de la biodiversité seront mises en place : compensation des zones humides sur le bassin versant de l’Ouche, mise en place d’un suivi écologique de chantier, gestion des produits polluants, optimisation de la date de démarrage des travaux, pas d’artificialisation des sols (repousse spontanée de la végétation), entretien du site (pâturage par des moutons et non broyage/débroussaillage mécanique), mise en place de ruches. Le parc photovoltaïque du toit du monde occidental, aura également des effets positifs sur l’économie locale avec la création d’emplois locaux lors de la construction et lors de l’exploitation. Il générera également des recettes pour les collectivités (communes, communauté de communes, Conseil départemental) grâce au loyer et à la fiscalité.

 

LE PROJET EN CHIFFRES
36 166 panneaux sur 20 hectares
soit une puissance totale de 21 MWc
24 GWh de production annuelle estimée soit la consommation électrique annuelle de 10 675 habitants
11 371 t /an de CO2 émis en moins

 

 

Mercredi 10 avril 2024, Yves Courtot, Président de la communauté de communes Pouilly-en-Auxois / Bligny-sur-Ouche, Jacques Jacquenet, Président de la SEML Côte-d’Or énergies et Christine Gochard, Directrice générale de GEG ENeR ont signé les statuts de la SAS (Société par Actions Simplifiée) lançant officiellement le projet de la centrale. C’est la SAS, composée à 20 % par la communauté de communes, 40 % par la SEML et 40 % GEG ENeR, qui sera chargée de construire et d’exploiter les panneaux solaires. À l’avenir, le capital pourra être ouvert aux citoyens.

Yves Courtot a rappelé la forte implication de La Communauté de communes de Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche dans l’accélération de la transition énergétique sur son territoire. "Elle a donc décidé d’exploiter un terrain lui appartenant, situé à proximité de l’aérodrome afin de développer un projet d’énergie renouvelable ambitieux."

Jacques Jacquenet a présenté les activités de la Société d’Économie Mixte Locale (SEML) Côte-d’Or Énergies
"À l’heure des choix qui conditionnent la transition énergétique, la Société d’Économie Mixte Locale (SEML) Côte-d’Or Énergies développe, construit, investit et exploite des centrales de production d’énergie décentralisée à partir de sources renouvelables : 5 parcs photovoltaïques en développement, 40 GWh produits par an, 21 centrales photovoltaïques en toitures dont 16 en fonctionnement (3 600 MWh produits pat an) et 3 parcs éoliens en développement (127 GWh produits pa an) permettant d’alimenter 71 374 foyers (hors chauffage)."

Christine Gochard a présenté GEG ENeR,
"filiale de la SEML « Gaz Électricité de Grenoble » spécialisée dans le développement de projets d’énergies renouvelables emploie 450 salariés. Cette dernière détient effectivement 51 centrales en exploitation soit 73 MW installés, 353 GWh produits chaque année, soit l’équivalent de la consommation électrique résidentielle Grenobloise, issus du biométhane (31 GWh), de l’éolien (182 GWh), de l’hydroélectricité (24 GWh) et du photovoltaïque (22 GWh), permettant d’alimenter en électricité 150 000 personnes."

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Une journée consacrée à la mobilité électrique en BFC, c'est une bonne e-day
Que vous soyez convaincu ou encore sceptique de passer à la...
Défi de neutralité carbone des territoires : les 5 700 femmes et hommes du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté s’engagent pour le relever.
Le groupe EDF annonce s’engager à poursuivre en 2024...
Transition écologique et énergétique, lancement du réseau ‘’Élus pour Agir’’ en Bourgogne-Franche-Comté
De nombreux élus de communes ou de collectivités...
Brognon, un village 100% led
Fini les lampes énergivores, la commune de Brognon vient de finir la...
Transition énergétique, le SICECO-Territoire d'énergie Côte-d'Or répond présent et dégaine ses armes
En matière de transition écologique, le SICECO-Territoire...
L'efficacité énergétique rapporte 49 970 € à 33 collectivités de Côte d'Or
Le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, valorise...
Lancement de la COP régionale pour la transition écologique : « Il était temps ! »
Mercredi 13 décembre 2023, Christophe Béchu, ministre de la...
Le Siceco a inauguré la rénovation énergétique de ses locaux
En 1 an, le siège du SICECO s’est métamorphosé afin...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *