Ne dites plus l'A38 mais "La Côte-d'Orienne"

24 avril 2024

"Le réseau routier dans un département est un élément vital pour sa vie économique et sociale. Il est la colonne vertébrale d’un territoire sans lequel il ne peut prospérer et se développer. Il permet à nos habitants de se déplacer librement, d’accéder à ses services essentiels et de profiter de loisirs. Il est aussi essentiel pour le développement économique de notre territoire" a rappelé François Sauvadet Président du Conseil Départemental lundi 22 avril 2024, au cours de sa visite du centre autoroutier de Mesmont, dans le cadre de la reprise de la gestion de l’A38 par le Conseil Départemental. C'était aussi l'occasion pour le Président de rappeler la politique du Département en matière de sécurité routière et aussi marquer l’intégration de nouveaux agents des routes au sein du Département de la Côte-d’Or résultant du transfert de l’A38.

 

Un transfert de l’A38 au Département est effectif depuis le début de l’année
"Depuis le 1er janvier 2024, la gestion de l’autoroute A38 (l’A38 entre Pouilly-en-Auxois et l’agglomération de Dijon - au niveau Plombière-lès-Dijon sur 36 km) a été transférée au CD21.
Pour rappel, avec la Loi 3DS, l’Etat a voulu se désengager de la gestion de certaines routes nationales et les transférer aux régions, départements et métropoles.
Nous avons pu trouver un terrain d’entente avec Dijon Métropole et compte tenu de notre expertise en matière de compétence d’entretien des routes, le Département a été préféré à la région pour reprendre l’A38.
Pour mémoire sur le contexte législatif de ce transfert :
Ce transfert s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du volet routier de la loi du 21 février 2022, dite loi "3DS", après la délibération du CD21 du 27 juin 2022.
Côté moyens humains, cela représente pour le Département le transfert de 21 postes (en ETP : 1 poste de catégorie A, 3,8 postes de catégorie B dont 1 agent basé à Mesmont, 16,2 postes de catégorie C dont 15 basés à Mesmont).
Pour mémoire sur le maillage territoriale du service des routes : il y a 235 agents d’exploitation des routes au CD21 et 32 responsables de StCO répartis sur 5 Agences.
Pour garantir ce transfert dans les meilleures conditions possibles, le fonctionnement classique pour l’entretien de cette route s’est prolongé jusqu’au 1er avril 2024.
Cela n’a eu aucun impact sur la qualité du service d’entretien et de gestion de l’A38 et je tiens à remercier les agents pour leur engagement et de leur professionnalisme. Ils ont continué à assurer les interventions d’urgence et la viabilité hivernale.
Mais l’Etat reste encore leur autorité de gestion (via la DIR Est) jusqu’à l’effectivité de l’exercice du droit d’option pour 2 ans (prévue en janvier 2025).
L’A38 restant une autoroute, le Préfet conserve le pouvoir de police. La limitation de vitesse actuelle ne devrait pas changer et l’accès à cette portion de route restera gratuit : c’est un engagement que j’ai pris et que j’ai toujours défendu.
Car, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, les habitants des territoire ruraux comme péri-urbain ont besoin de leurs véhicules au quotidien pour travailler, faire les courses, déposer les enfants à l’école ou tout simplement partir à la découverte des merveilles de notre département.
Le CD21 a donc désormais à sa charge toutes les dépenses liées à la gestion et à l’entretien de ces 36 km de voies rapides."

« La Côte-d’Orienne », une identité forte pour un axe routier majeur
"L’A38 entre Dijon et Pouilly-en-Auxois est un axe structurant en Côte-d’Or pour connecter l’agglomération dijonnaise à l’Ouest de notre Département et à l’A6 en passant par la vallée de l’Ouche et l’Auxois.
J’ai souhaité que cette route soit un symbole et ait une identité forte et fédératrice qui lui est propre.
J’ai proposé que cet axe soit nommé « La Côte-d’Orienne » car c’est un axe majeur et gratuit, j’insiste, au service de tous les Côte-d’Oriennes et de tous les Côte-d’Oriens."

Pour info : le trafic moyen sur l’A38 varie entre 10.000 et 20.000 véhicules par jour.

Une autoroute est un outil de promotion d’un territoire
"L’A38 permet à la Côte-d’Or d’être un axe touristique incontournable entre Lyon et Paris.
Et c’est l’une des missions fondamentales du Département que de veiller au bon rayonnement de son territoire, en plus du bon entretien de ses réseaux.
C’est d’ailleurs dans cette esprit que, avec APRR, nous avons accompagné l’installation de panneaux touristiques qui captent immédiatement l’attention et informent avant tout les visiteurs de passage sur le patrimoine de la Côte-d’Or.
Pour mémoire concernant les panneaux touristiques APRR :
Entre 2017 et 2019, sur l’A38, trois panneaux « Climats : Vignoble de Bourgogne », « Routes des Grands Crus » et « Muséoparc Alésia » ont été posés : 63.272 € d’investissement du Département.
Depuis 2019, 51 panneaux ont été installés le long des axes autoroutiers de Côte-d’Or (A31, A36, A39, A6, A5) : 295.600 € d’investissement du Département.
Ces panneaux permettent de mettre en valeur une histoire, un patrimoine, un savoir-faire, une spécificité d’un territoire et sont une formidable vitrine de ses richesses pour les automobilistes."

La sécurité des routes départementales est la 1ère des priorités et des compétences du Département de la Côte-d’Or.
"Avec maintenant un réseau routier départemental de 5.710 km (en comptant les 36 km transférés), le Département de la Côte-d’Or fait ses preuves chaque jour de sa connaissance fine des problématiques afférentes aux routes et à leur sécurité.
Pour mémoire sur le réseau dérogatoire à 90 km/h en Côte-d’Or :
Il y a 1.156 km de RD repassées à 90/km en Côte-d’Or sur 42 axe importants ; soit 18 % du réseau RD. Le choix de repasser à 90 km/h est décidé en fonction d’un seul critère : la sécurité des usagers de la route.
Ce réseau départemental représente près de 50 % des routes qui sillonnent la Côte-d’Or (12.432 km de routes en Côte-d’Or).
S’ajoute à cela la surveillance de 1.556 ponts et ouvrages d’art et plus de 1.000 murs de soutènement.

En 2024, nous investissons plus de 35 M€ pour entretenir, sécuriser nos routes (dont 1,1 M € en faveur de la sécurité routière : programme REAGIR).
Nous disposons des moyens et des compétences pour assumer cette nouvelle charge.
Nous avons toute l’expertise et la légitimité pour reprendre en gestion propre cette route nationale traversant notre territoire."

 


"S’engager au service du Département, c’est faire le choix d’œuvrer au service des autres pour une mission importante qui agit au cœur des solidarités humaines et territoriales" a rappelé François Sauvadet aux agents .
"Votre rôle en tant qu’agents des routes est donc crucial. Vous êtes en 1ère ligne pour assurer la sécurité et la fluidité du trafic de nos routes.
Vous êtes également responsables de l’entretien et de la maintenance du réseau, afin de garantir son bon état et sa durabilité.
Je sais que votre mission est exigeante et peut se faire dans des conditions parfois difficiles.
Je veux d’ailleurs vous rendre hommage mais aussi rendre hommage aux 235 agents d’exploitation des routes du CD21 pour leur travail.
Mais je sais que, comme auparavant avec l’Etat, vous êtes et vous serez toujours à la hauteur de la tâche avec dévouement et professionnalisme car vous représentez, sur nos routes, les valeurs du service public et de l’intérêt général.
Je suis convaincu que vous continuerez à faire un excellent travail et que vous contribuerez à la sécurité et à la bonne mobilité des Côte-d’Oriens sur « La Côte-d’Orienne ».
Vous intégrez une très belle équipe départementale dont l’action auprès des habitants est là pour apporter une attention, un lien où qu’ils vivent. Et elle est appréciée par les habitants !
Une action qui est d’une très grande modernité alors que nos concitoyens demandent toujours plus de proximité.
Tout d’abord dans nos missions de solidarité avec les plus fragiles (nos enfants, nos aînés, les personnes en situation de handicap) : c’est notre responsabilité première et notre cœur de métier.
Mais c’est également agir pour les solidarités territoriales, au service des Côte-d’Oriens, sur les routes, au sein des collèges, au service des agriculteurs et des communes afin de permettre à chacun de vivre là où il l’a décidé et de s’y voir un avenir.
Vous pourrez toujours compter sur moi, sur nos élus et sur votre encadrement pour que vos actions soient connues et reconnues de tous, tout en défendant la qualité de vie au travail.
Car on ne réussira que si vous vous épanouissez dans vos missions.

Pour conclure, je veux vous rappeler que s’engager au service du Département, c’est faire le choix d’œuvrer au service des autres pour une mission importante qui agit au cœur des solidarités humaines et territoriales.
N’oubliez pas que, sur les routes, vous êtes le visage de la Côte-d’Or. Alors bienvenu à vous et que vive « La Côte-d’Orienne » !"

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Trophées Génération Ecollège, les collèges de Côte-d’Or s’engagent pour le développement durable
C'est au collège Le Parc à Dijon qu'ont été remis...
Villages d'avenir, une ambition pour la ruralité
Pour accompagner les territoires ruraux face à leurs...
Le Département de la Côte-d’Or déploie la technologie ON’connect switch™ dans tous ses collèges pour préserver la ressource en eau
L'eau est devenue un bien rare et doit être préservée en...
Inauguration du sentier d’interprétation de l’Espace Naturel Sensible du Bois de Montfée
La Côte-d'Or bénéficie d'un environnement naturel...
Soirée de célébration des médaillés Côte-d’Oriens du Concours Général Agricole au Salon International de l'Agriculture
Lundi 13 mai, les participants Côte-d’Oriens au Concours...
Une soirée pour consacrer un territoire et sa marque "Savoir Faire 100% Côte-d'Or"
Lancée lors de l’édition 2019 de la Foire Internationale et...
Comment la Région diminue son impact et agit concrètement sur l’ensemble du territoire
Depuis 8 ans, les transitions écologiques, énergétiques,...
Etre bien accompagné pour bien vieillir en Côte-d'Or !
Avec plus de 150 000 personnes de plus de soixante ans en...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *