L'Opéra de Dijon dévoile sa saison 2024-2025 !

L'Opéra de Dijon dévoile sa saison 2024-2025 !

Info+ :

Ouverture de la billetterie : 

  • abonnements à partir du 29 mai 2024
  • ventes individuelles à partir du 12 juin 2024

A noter :

L'Opéra de Dijon propose aussi des ateliers participatifs liés aux spectacles, des actions pour les scolaires. Il étend ses activités hors les murs et collabore régulière avec le CHU et les services de néonatalogie, de gériatrie mais aussi la prison, "pour tisser un lien avec les personnes qui ne peuvent pas venir jusqu’à nous". (Bruno Hamard)


07 mai 2024

C’est dans la nouvelle salle Triangle de l’Auditorium à Dijon que Christine Martin, présidente de l’Opéra de Dijon, Dominique Pitoiset, directeur général et artistique et Bruno Hamard, directeur général délégué ont présenté, mardi 7 mai 2024, la saison 2024-2025 de l’Opéra de Dijon. Une programmation éclectique et pointue, qui accueille des artistes fidèles en laissant une part belle à la nouveauté. 

« Je suis une présidente heureuse » s’enthousiasme Christine Martin pour débuter la présentation de la nouvelle saison 2024-2025 de l’Opéra de Dijon. La saison 2023-2024 qui s’achève a été un succès, aussi bien en termes de programmation que de fréquentation, avec « un nombre d’abonnés inégalé dans son histoire ». Et la direction de l’Opéra compte bien continuer sur cette lancée, en s’appuyant sur une programmation variée, en phase avec son temps, et une offre encore plus importante malgré la fermeture pour travaux du Grand Théâtre. « Nous aurons moins de spectacles intimistes, car l’Auditorium ne s’y prête pas, pour autant notre offre va augmenter : 80 000 places seront proposées au public et 10 000 aux scolaires, contre 65 000 et 4 500 pour la saison passée » précise Bruno Hamard, directeur général délégué. Elle sera exceptionnelle en terme d’opéra, puisque l’Opéra de Dijon est à l’origine, à la programmation et à la production déléguée de quatre opéras (contre deux habituellement, trois quelques fois) : « c’est une charge importante, car on fabrique la quasi totalité des décors et des costumes, et toutes les répétitions ont lieu dans cette maison ».

Une programmation d’artistes fidèles et des nouveautés !

Les habitués de l’Opéra de Dijon auront le plaisir de retrouver plusieurs artistes en 2024-2025 : l’Orchestre National de France, la compagnie de danse (LA)HORDE, le violoniste Renaud Capuçon, les pianistes Bertrand Chamayou, Katia et Marielle Labèque, Nour Ayadi, le maître du oud Anouar Brahem, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre de chambre de Bâle, l’Orchestre Victor Hugo, la metteuse en scène Amélie Niermeyer, le chorégraphe Rachid Ouramdane, le chef d’orchestre Sir John Eliot Gardiner (qui a rechigné venir à Dijon, avant de tomber amoureux de l’acoustique de l’Auditorium)… Une fidélité qui plait au public et « permet de découvrir plusieurs facettes du talent d’un artiste » ajoute Bruno Hamard.

Tous auront le plaisir de la découverte et de l’exception. On note par exemple le cycle de mini symphonies destinées aux petits comme aux grands pour montrer les différentes facettes de la musique symphonique, le récital de Bertrand Chamayou qu’il n’a pas joué depuis 10 ans et qui reprend l’intégrale de l’oeuvre de Maurice Ravel (un hommage à l’occasion du 150eme anniversaire de sa naissance en 2025), « L’Uomo Femina » un opéra qui n’a pas été joué depuis le 18ème siècle, et qui donne les commandes aux femmes… Les femmes qui trouvent d’ailleurs toute leur place dans cette nouvelle saison : à la mise en scène, à la direction musicale, à l’interprétation, la chorégraphie etc.

La nouveauté s’installe aussi dans les murs, avec la salle Triangle : « une salle de répétition pouvant accueillir des dispositifs volumineux, un outil indispensable qui va permettre de développer un projet d’éducation artistique et culturelle, d’accueillir des points presse, des rencontres avec les mécènes » détaille Dominique Pitoiset, directeur général et artistique. « Et qui pourra même à l’avenir accueillir des petites formes et actions spécifiques pour un public plus concentré, entre 100 et 150 personnes, des ateliers de fabrication, de pratique partagée ».

Une programmation éclectique et accessible

La saison 2024-2025 débute avec trois spectacles à l’image de cette nouvelle programmation : un concert symphonique, de la danse, et des musiques du monde, bref, de l’éclectisme ! Une palette artistique possible « car notre plateau s’y prête, et ce n’est pas le cas de toutes les maisons d’opéra » souligne Bruno Hamard. Une chance qui s’illustre aussi en matière d’accessibilité financière : l’opéra coûte cher, et proposer d’autres formes permet à l’Opéra de Dijon de pratiquer des tarifs accessibles, et d’être l’un des moins chers de France. « Nous maintenons un équilibre financier aussi grâce aux financements publics de la Région, de l’Etat, et surtout de la Ville de Dijon qui investit à hauteur de 6,6M€ » ajoute le directeur général délégué. « Voilà pourquoi les gens viennent et reviennent, la sortie à l’Opéra n’est plus exceptionnelle, elle peut devenir un rendez-vous régulier ». Un retour massif du public après la crise sanitaire qui prouve aussi comme l’exprime Christine Martin « que chacun a besoin d’îlots d’espérance dans un monde brutal, et c’est ce que la musique, l’opéra, la danse et le spectacle vivant nous proposent ».

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

60 ans du lac Kir et 20 ans de Dijon plage : une nouvelle base nautique et de sports de nature ouverte sur l’extérieur
Cette base nautique et de sports de nature, d’une superficie de 2000 m2...
La ville de Dijon et Dijon métropole sont fières de leurs équipes sportives
François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon...
Concours « Je filme le métier qui me plaît » : le palmarès régional dévoilé
Océane Godard, vice-présidente de la Région...
Dijon et Dijon métropole se préparent pour le Tour de France
Cette année, le Tour de France passera par la métropole et...
Quand l’art contemporain rencontre le patrimoine historique
Pour la troisième édition, l’Office du Tourisme de Dijon...
Dijon métropole, la French Tech Réunion, Guadeloupe et BFC ensemble pour un avenir durable et connecté
Les 27 et 28 mai 2024, Dijon Métropole a accueilli les régions...
"On y est !" : la programmation de Lalalib 2024 est dévoilée !
La programmation de l'incontournable concert de rentrée dijonnais...
Opération « Optim’eau » : des créneaux supplémentaires pour la distribution des kits économiseurs d’eau
Dijon métropole, en partenariat avec Odivea, Suez et Sogedo, a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *