Dijon Métropole inaugure sa première station à hydrogène

25 juin 2024

Une première station de production et distribution d’hydrogène a vu le jour sur le territoire de Dijon Métropole tandis qu’une seconde station et le renouvellement des flottes de bus et de bennes à ordure sont également au programme. Avec une enveloppe de 100 millions d’euros, Dijon Métropole s’inscrit plus encore dans une mobilité plus respectueuse de l’environnement.

 

« Le projet a deux ans de retard mais la détermination est intacte » a insisté François Rebsamen, président de Dijon Métropole, qui inaugurait ce 24 juin la première station de production et de distribution d’hydrogène de son territoire. « Il faut du courage pour s’engager dans la démarche car cela représente un risque » a pour sa part affirmé Marie-Guite Dufay en manifestant sa fierté à voir le projet aboutir.

La collectivité consacre un budget global de 100 millions d’euros soutenu à hauteur de 24 millions d’euros par des subventions recueillies auprès de la Région (2,6 millions d’euros), de l’Ademe (11,6 millions d’euros), de l’Union européenne (9 millions d’euros) mais aussi de la Banque des territoires par l’intermédiaire d’un prêt de 7 millions d’euros et de la Banque européenne d’investissement avec 5 millions d’euros dédiés à l’acquisition de nouveaux bus.

Des objectifs ambitieux pour la planète

La nouvelle station, déjà opérationnelle, alimentera d’ici l’été 4 bennes à ordures ménagères et 28 bus urbain. « D’ici 2035, nous compterons une flotte de 22 bennes et près de 60 bus » a complété François Rebsamen. Avec ce nouvel équipement, l’élu entend réduire un peu plus l’empreinte carbone de son territoire. « 40 % des gaz à effet de serre de la Métropole proviennent de la mobilité. Ces émissions devront être réduites de 65 % en 2035 et de 90 % en 2040 » insiste l’élu.

La station de production et de distribution d’hydrogène évitera le rejet de 1 200 tonnes de CO2 par an. L’électrolyseur qui alimente la station en hydrogène pour une capacité de 430 kilos quotidien permettra qu’une vingtaine de véhicules face le plein chaque jour. La station compte d’ailleurs quatre bornes dont trois dédiés aux poids lourds avec une pression de sortie de 350 bars et une borne de distribution consacrée aux véhicules légers à 700 bars.

Des résultats concrets

« Ce projet vertueux se veut pionner en mobilité décarboné » a insisté François Rebsamen en soulignant que d’ici quelques mois il serait raccordé à l’unité de valorisation énergétique située en face pour se fournir en énergie. « Nous traitons les déchets ménagers de 92 % de la population du département. » Même si la station ne profite pas encore de cette valorisation des déchets, elle est toutefois alimentée par une énergie verte et pourra, si besoin, s’appuyer sur la production d’une centrale photovoltaïque.

Le mix énergétique appliqué à la mobilité et aux équipements, assure une complémentarité entre solutions électriques et à hydrogène, pour en faire une réalité sur le territoire. La nouvelle station à hydrogène vise toutefois à accélérer encore la transition tout en facilitant les usages. « Un bus urbain à hydrogène fera le plein en 20 minutes pour 300 kilomètres d’autonomie tandis qu’un bus urbain électrique a besoin de 4 heures pour pouvoir parcourir 180 kilomètres. »

Nadège Hubert

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Plus de 2 150 projets ont vu le jour avec l’aide des programmes FEDER-FSE Bourgogne et Franche-Comté 2014-2020
Pour atteindre les objectifs fixés par l’Union européenne...
La Région Bourgogne-Franche-Comté et EDF renouvellent leur convention-cadre de partenariat au service d’un territoire décarboné.
Marie-Guite DUFAY, Présidente de la Région...
CESER BFC en Côte-d'Or - À la découverte de deux sites de production d'énergie verte
Les conseillères et conseillers des commissions...
Dijon : Lancement des inscriptions en accueils et loisirs
Les inscriptions en accueils de loisirs les mercredis après-midi de...
Inauguration d’une placette de compostage partagé
Dans le cadre du printemps de l’environnement, le Conseil...
Conseil municipal de Dijon du lundi 24 juin 2024
Le conseil municipal de Dijon s’est réuni lundi 24 juin 2024 pour...
Mieux comprendre la mobilité électrique
La voiture électrique constitue un atout important pour améliorer...
La Région Bourgogne Franche-Comté à la rencontre des quartiers prioritaires
Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique en faveur des quartiers...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *