La Région Bourgogne soutient la replantation du bocage

08 avril 2015

Parmi les nombreux paysages qui composent la Bourgogne, le bocage fait partie du patrimoine naturel le plus caractéristique de la région. Il occupe en effet la majeure partie de l’espace rural bourguignon. Ce sont plus de 40 000 km de haies qui sillonnent le territoire régional. L’évolution des techniques, des pratiques et des productions agricoles, ainsi que les remembrements ont conduit à une mise en accusation des haies et à de nombreux arrachages.

 

 

 

 

 

Les haies qui demeurent sont souvent victimes de tailles régressives ou d’un manque d’entretien, et ne sont finalement pas remplacées. La disparition excessive des haies a montré leurs fonctions primordiales : agronomique, écologique, hydraulique, économique et esthétique.

 

Dans ce contexte, la région Bourgogne, dans le cadre de sa politique en faveur de la biodiversité, a décidé que la reconstitution du bocage constituait un axe majeur de sa politique environnementale.

 

Elle a lancé un Plan Bocage dont le présent appel à projets annuel, pour la plantation et la réhabilitation de haies et bosquets, constitue la colonne vertébrale.

 

Depuis 2005, la Région Bourgogne organise chaque année un nouvel appel à projets, afin d’encourager et soutenir des initiatives de plantation et de restauration de trames bocagères, s’inscrivant dans une réflexion globale d’aménagement du territoire.

 

 

Le bocage, un atout pour votre territoire

 

 

REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGELe bocage fait partie du patrimoine naturel le plus caractéristique de la région. Les haies  structurent  le  paysage  en  mettant  en  évidence  les  éléments  naturels. 

 

Dans  certains contextes, elles peuvent contribuer à intégrer du bâti, ce qui apporte une valeur ajoutée au paysage.

 

Pour le tourisme et cadre de vie, les haies représentent un attrait touristique et apportent une plus- value au cadre de vie de nos terroirs.

 

 

Le bocage participe à la régulation climatique. En effet la haie joue un rôle de régulateur microclimatique. En été, elle offre ombre et fraîcheur. L’hiver, elle offre une protection contre les vents froids et lutte contre les phénomènes de congères par temps de neige.

 

 

Pour la qualité de l’eau, les haies limitent la turbidité des eaux de surface et favorisent la dégradation des  polluants.  Elles  améliorent  l’infiltration,  permettant  ainsi  une  meilleure  alimentation  des nappes souterraines.

 

Elle améliorent les sols en freinant le ruissellement de l’eau de pluie, les haies stockent la terre en amont et limitent l’érosion superficielle des sols.

Dans le domaine de la biodiversité animale et végétale, les haies constituent des milieux indispensables pour l’alimentation et l’abri de nombreuses espèces d’oiseaux, de petits mammifères et d’insectes.

 

Reliées  à  des bois, elles jouent le rôle de  corridors biologiques pour le  déplacement  des espèces, et limitent la fragmentation des habitats naturels. Elles participent également à la conservation de la diversité génétique, accueillent la faune auxiliaire qui favorise la pollinisation des fruitiers, et participe à la lutte biologique contre les ravageurs et les maladies.

 

 

Des productions  utiles  à  l’homme ?

 

 

REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGELes  haies apportent des fruits et  des baies. Elles sont également source de plantes médicinales.

La  présence d’espèces mellifères favorise la production de miel.

Les produits de taille offrent la possibilité de production de bois de chauffage et de plaquettes forestières.

Les résidus peuvent être compostés ou permettre la production de B.R.F. (Bois Raméal Fragmenté).

 


 

Quels projets ?

 

 

Pour la plantation d’arbres isolés en prairie, les dossiers devront porter au minimum sur 15 arbres. Il est demandé au porteur d’expliciter son action (approche paysagère …). Une attention particulière sera portée à la protection individuelle contre le bétail.

 

La plantation de nouvelles haies champêtres, la plantation d’alignements d’arbres et de bosquets et la restauration de haies ou bosquets dégradés (présentant plus de 50 % d’arbres manquants).

 

Seront concernés par l’aide régionale, les travaux de préparation du sol, la fourniture de plants, de paillage et de protections individuelles, les travaux de plantation et la pose de paillage.

 

Les bosquets à réimplanter devront être reliés à une trame bocagère ou respecter une logique de corridors écologiques, dans un objectif de restauration et/ou maintien de la circulation d’espèces. Le porteur de projet devra fournir les éléments permettant d’apprécier la réalité de cet objectif.

 

L’acquisition de matériel collectif d’entretien (type lamier) pour les collectivités et leurs groupements (suivant la justification d’un linéaire important de haies replantées sur le territoire concerné).

 

Si votre projet s’inscrit dans le cadre de travaux connexes au remembrement, s’il a une vocation pédagogique d’éducation relative à l’environnement ou s’il accompagne la création d’un « verger conservatoire », prenez contact avec la Direction de l’environnement et du développement durable de la région Bourgogne.

 

  REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGE REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGE  

 

 

Qui peut répondre ?

 

L’appel à projets s’adresse aux porteurs de projets suivants :

Les collectivités et leurs groupements, syndicats  intercommunaux d’aménagement, pays, établissements publics, lycées, agriculteurs, sociétés agricoles, CUMA (Coopérative d’utilisation du matériel agricole), lycées agricoles et fermes d’établissement public, associations foncières de remembrements (hors travaux connexes de remembrement), propriétaires privés, particuliers et associations.

 

Les Sociétés Civiles Immobilières ne sont pas éligibles.

Le projet peut en revanche être porté par un exploitant avec l’accord de la SCI.

 

                                                                    REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGE          

Quels sont les financements ?

 

 

Travaux de plantation d’arbres isolés en prairie : Le taux  d’aide de 60 %  sur la fourniture  des  plants, protections et clôtures individuelles, paillage et les travaux de préparation du sol nécessaires à la plantation (hors arrosage, désherbage et amendements).

Le taux d’aide est bonifié à 80 % pour les projets prévoyant la plantation d’au moins 50 arbres replantés.

 

Travaux de plantation de haies, d’arbres alignés et de bosquets en plein champ : taux d’aide : 60 %.

Le taux d’aide est bonifié à 80 % si le projet de plantation de haies est supérieur à 1000 mètres linéaires ou à 1000 m² de bosquets.

Les travaux sont confiés à une association d’insertion, un chantier ou une entreprise de réinsertion.

 

Le projet est mené dans un cadre collectif (plus de 3 porteurs de projets regroupés) et avec une approche territoriale cohérente.

 

Le projet s’inscrit dans un cadre contractuel : Contrat de Rivière, Contrat de Bassin, SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux), … ou dans le cadre d’une démarche territoriale collective (PAYS, SCOT, PLUI, …).

Le projet s’inscrit dans une démarche locale TVB (Trame Verte et Bleue) affirmée avec reconstitution de la continuité écologique et notion de restauration de corridors biologiques.

 

                                                                  REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGE          

Accompagnement / conseil

 

 

Le « Réseau Bocage de Bourgogne » animé par ALTERRE Bourgogne peut vous accompagner dans le montage des dossiers de candidature. Les porteurs de projets souhaitant bénéficier de l’appui de ce réseau d’acteurs pourront en faire la demande auprès de Didier DALANCON à la région Bourgogne. Ils seront ensuite orientés vers des « correspondants locaux » volontaires, qui pourront vous apporter un appui technique et administratif au montage des dossiers.

 

Pour participer à l’appel à projets « Bocage et paysages » 2015 il convient de constituer un dossier en double exemplaire.

Le dossier de candidature téléchargeable en cliquant sur la photo REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGE

 

 

REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGEContact :

 

Région Bourgogne

Direction de l’environnement et du développement durable

 

Monsieur Didier DALANCON

03 80 44 40 60

 

ddalancon@cr-bourgogne.fr

 

 

 

 

 

Source Conseil Régional de Bourgogne

 

Crédit photos Marie Quiquemelle et Conseil Régional de Bourgogne

 

REGION BOURGOGNE APPEL A PROJET PROTECTION DU BOCAGE

 

  m.quiquemellle@echodescommunes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.