1er CONCOURS "ENSEIGNE DES CLIMATS"... et le gagnant est...

29 mai 2015

Le 27 mai, au Musée du Vin de Bourgogne, Anne FRACKOWIAK-JACOBS, Sous-Préfète de l’Arrondissement de Beaune et Aubert de VILLAINE, Président de l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial, ont remis le prix de l’enseigne des Climats 2015 à Paul THOMAS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’hôtel et chambres d’hôtes « LES DEUX CHEVRES » à Gevrey-Chambertin de Paul et Jolanta THOMAS.

www.lesdeuxchevres.com

 

Association des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial

 

Anne FRACKOWIAK-JACOBS. «Il y a quelques siècles, la prolifération des enseignes posait déjà de nombreux problèmes à Paris, nécessitant l’intervention régulière de la Maréchaussée, ce jusqu’à la numérotation des rues (ndlr : en 1729). Aujourd’hui les panneaux publicitaires eux aussi prolifèrent, polluant l’environnement et sont devenus tellement nombreux et concentrés qu’ils n’apportent plus d’informations. Depuis 2012 plus de 300 panneaux publicitaires ont ainsi été enlevés afin de mettre en valeur le paysage de la Côte. Les enseignes sont encouragées à participer à cette valorisation avec une réelle démarche de qualité respectueuse de l’environnement architectural et du paysage. Respectueuse du Patrimoine. C’est pourquoi, à l’occasion de ce 1er  Concours le jury a choisi l’établissement les Deux Chèvres car leur enseigne, en fer forgé, est parfaitement intégrée au village et à son patrimoine. Enseigne de qualité, de sobriété et d’authenticité ».

 

Aubert de VILLAINE. « Nous avons beaucoup travaillé avec les services de l’Etat dès que notre dossier fût agréé par l’organisme d’expertise de l’UNESCO. Au départ notre démarche semblait répressive mais, encouragés par cette possibilité d’inscription, nos partenaires et amis ont adhérés à « l’esprit des Climats ». L’élan est formidable avec la suppression de panneaux, la création de nouvelles enseignes, la restauration de cabottes. Deux points mineurs restent à régler : l’environnement de la voie ferrée au sud de Beaune et une démarche plus rapide pour le plan paysage des carrières. Mais l’Etat est garant de la réalité de ces réalisations à venir. Nous avons un très beau dossier et beaucoup d’enthousiasme. Bravo à Paul et Jolanta THOMAS pour leur participation sympathique et la qualité, reconnue par ce Prix, de leur enseigne. Bravo à tous ceux qui participent activement à ce projet ».

 

Ce cocktail sympathique entre « un village Français, un Gallois et son épouse Polonaise, un Belge pour la création du logo et un Polonais pour la réalisation de l’enseigne » s’inscrit parfaitement dans cette volonté d’être inscrits, pour « nos climats », au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Une nouvelle ouverture sur le monde… qui, demain j’espère, nous permettra de redéfinir le fameux concept… « de souche » ou, au minimum, de lui rajouter « de cœur ».

 

Nous avons rencontré Paul et Jolanta THOMAS à Gevrey-Chambertin. Nous vous raconterons très vite cette très agréable, surprenante et enrichissante rencontre.

 

Xavier MULLER

Correspondant de l'Echo des communes
pour Beaune Côte et Sud

06 09 72 56 94

 

 

 Article associé

 

Les suisses, les anglais, les chinois... "ils achètent tout chez nous" !!!

Les suisses, les anglais, les chinois...

Paul THOMAS est Gallois, Jolanta BAKALARZ est Polonaise et tous les deux sont maintenant en charge de leur sympathique, convivial et très élégant hôtel à Gevrey-Chambertin. De vrais Bourguignons de cœur avec un profond respect pour le patrimoine, le vin et la culture locale. Lauréats du 1° Concours des  « Enseignes du Climats » dans le cadre de l’inscription des Climats au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ils nous expliquent leur amour de la Côte-d'or.  Lire+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.