Succès retentissant pour la Ferme de JAnne ... 75 000 visiteurs !

09 juin 2015

Quand la campagne s’invite en ville ! C’est que Les paysans investissent le Cours du Parc et le Parc de la Colombière pour aller à la rencontre des citadins. Une idée portée par le syndicat des Jeunes Agriculteurs, soutenu par le Conseil Départemental, le Grand Dijon, Dijon Céréales et de nombreux partenaires institutionnels ou du monde de l’entreprise. L’objectif de la ferme de JAnne est deprésenter durant deux jours la richesse du monde agricole de la Côte-d’Or en communiquant sur les métiers qui la composent. 

 

 

 

La Ferme Janne, événement spectaculaire et pédagogique s’est étendue sur plus de 300m² de plantations (colza, maïs, avoine, etc.) qui ont reverdi le Cours du Parc. Dix engins agricoles impressionnants ont été exposés et différentes races d’animaux présentées au Parc de la Colombière. A chaque halte, des panneaux ponctuait la visite du public pour l’informer tant sur les cultures exposées que sur les animaux présents. Des agriculteurs étaient également disponibles pour répondre aux questions de chacun. Lors des  animations proposées au cours de ces deux jours, le visiteur a pu mettre la main à la pâte.

 

Coup de projecteur sur les circuits-courts !

 

FERME JANNE 2015 ECHO DES COMMUNESSur place, les points de restauration ont fait «les choux gras»…euh non pardon… la part belle aux produits terroir de Côte-d'Or.

 

Le Burger des Ducs©… hummm…est  un burger 100% Côte-d’Or réalisé sur place à partir de denrées fraîches et locales.

 

Toujours dans cet esprit de promouvoir le locavore, les visiteurs ont découvert  un marché du terroir Bourgogne Franche-Comté au Parc de la Colombière.

 

 

 

Graines d’Ecolier … ou quand les enfants se mettent dans la peau d'un cultivateur !

 

Graines d’Ecolier est un projet mené avec plus de 60 écoles primaires et maternelles et accueils péri-scolaires de Côte-d’Or depuis fin 2014.

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNESAfin de sensibiliser les plus jeunes au monde agricole, les Jeunes Agriculteurs leur ont proposé de semer et d’entretenir des cultures de blé et d’orge de printemps dans des pots afin d’étudier et de comprendre la croissance des céréales.

 

Durant la durée du projet, chaque école a bénéficié d’un suivi par un agriculteur et un kit pédagogique aura permis aux enseignants d’animer des séances en classes.

 

La Ferme de JAnne a permis de présenter le travail des enfants.

 

 

Pas de grandes manifestations sans de nombreux partenariats effcients.

La Côte d’Or est attachée à ses terroirs, à ses paysages et son agriculture riche et réputée.

Le partenariat actif et présent des entreprises,  du Conseil Départemental, de la Communauté Urbaine du Grand Dijon a permis à cette initiative inovante des Jeunes Agriculuteurs de déployer de nouvelles ailes et un autre regard sur le monde d'une agriculture vivante et, au plus près, respectueuse de l'environnement.

 

La Ferme JAnne a joué la séduction, le pédagogique, le ludique et le gourmand... Pari réussi !

 

Alain Millot, maire de Dijon, président dde la Communauté Urbaine du Grand Dijon a remercié les organisateurs de ces deux journées, notamment Lucien Rocault Président de l'association La Ferme de Janne, dont l'engagement au service du monde agricole n'est plus à démontrer, sans oublier son parrain, un choix judicieux, Stéphane Derbord.

 
« La campagne s'invite à Dijon. Il s'agit de la première édition d'une manifestation d'envergure qui a nécessité plus d'un an de travail pour la mettre sur pied.

Je voudrais féliciter le président François -Xavier Levêque et le réseau des jeunes agriculteurs de Côte d'Or, soit environ 200 personnes, qui ont organisé sur ce poumon vert de Dijon un parcours de presque 1 km qui dévoile les richesses du monde agricole de notre département….

 

En valorisant les ressources locales et son patrimoine agricole, la ferme de JAnne est porteuse de cohésion sociale et de solidarité.

 

Elle participe d'une démarche foncièrement humaniste qui place l'Homme au coeur des richesses à promouvoir. Elle participe du renouveau de l'image du monde agricole sous des aspects de proximité et d'authenticité. Autant de valeurs auxquelles je suis extrêmement attaché.

J'y suis pour ma part particulièrement sensible.

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNESC'est l'intérêt de ce genre de manifestation que de permettre aux agriculteurs non seulement d'éveiller l'intérêt des citoyens aux réalités économiques, environnementales et sociales qui touchent l'agriculture, mais aussi de renouveler leur image auprès d'eux et de nourrir avec eux une relation de qualité.

 

A quelques kilomètres de Dijon, la campagne côte d'orienne offre une diversité qui ne demande qu'à être partagée.

 

Je voudrais à cet égard rappeler l'engagement très fort, au-delà de ses compétences, du Grand Dijon en faveur d'une agglomération « plus verte » grâce à la préservation des terres agricoles qui entourent la ville.

 

Les documents d'urbanisme notifient la nécessité de maintenir une activité agricole et viticole aux portes de l'agglomération, plutôt que d'étendre sans cesse les zones urbanisées.

 

C'est dans le cadre de cette stratégie volontariste que le Grand Dijon a acquis le domaine de la Cras, une étendue de 160 hectares située sur les hauteurs de la ville dont 8 hectares sont plantés de vignes et produisent les « coteaux de Dijon ». Son beau programme est réalisé en partenariat avec la chambre d'agriculture de Côte d'Or qui s'est vue confier sa gestion globale.

 

Je pourrais citer bien des projets comme ceux des plantations de truffières, d'herbes et de plantes médicinales, d'élevages de chèvres ou de moutons, de l'installation d'une soixante de ruches et de l'implantation d'un conservatoire de Pinot noir en relation avec le monde viticole et la chambre d'agriculture, sans oublier « le réseau bienvenue à la ferme » avec ses marchés de producteurs locaux...

 

Encore un grand merci aux jeunes agriculteurs de notre département qui ont le talent et l’envie pour relever les défis qui s’annoncent et maintenir une agriculture dynamique et compétitive. Je sais qu'ils ont à cœur de nous faire découvrir ou faire redécouvrir leur profession ainsi que la passion qui anime chaque agriculteur de notre département. »

 

Si Alain Millot a immédiatement répondu favorablement à l'appel des organisateurs qui sont venus lui présenter le projet, il a tenu à  associer étroitement les différents services de la Ville et du Grand Dijon qui se sont beaucoup investis dans la préparation et même dans l'opérationnel de cet événement hors norme, où les agriculteurs montrent qu'ils sont les vrais ambassadeurs d'une agriculture durable et responsable, enracinée dans notre territoire et ouverte sur le monde extérieur.

 

De belles convictions partagées cœur et sincérité par un maire profondément attaché à sa ville, à son espace de vie, à la solidarité entre ses concitoyens et administrés.

 

Accompagner la campagne à la ville, c’est la meilleure façon d’unir la Côte- d’Or des villes et la Côte-d’Or des champs !

La découverte par les habitants de Dijon et de son agglomération de la vie dans les  espaces  ruraux  est  un  facteur    de compréhension et d’enrichissement mutuel.

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

Cette fête intervient, cette année, en même temps que le « printemps de l’environnement » du Conseil Départemental.

 

Fin mai 2015, plusieurs rendez-vous nationaux et internationaux donnent l’occasion de promouvoir les politiques départementales en faveur de l’environnement comme La Fête de la nature organisée du 20 au 24 mai, la Semaine Européenne du développement durable décalée du 30 mai au 5 juin 2015 et La Journée Mondiale    de l’environnement traditionnellement ancrée le 5 juin.

 

Pour François Sauvadet, président du Conseil Départemental de Côte d’Or « Cette fête de l’agriculture est l’occasion de le rappeler haut et fort. Donc bravo à vous, M. Le Président de l’Association « la Ferme de JAnne » et bravo à vous M. le Président  de  la JA21 !

 

Le Conseil Départemental a voulu être à vos côtés pour cet évènement comme il est aux côtés de la profession de manière quotidienne durant l’année.

Loin de vouloir opposer ville et campagne, notre volonté, au Conseil Départemental, est de faire jouer les solidarités territoriales pour une Côte- d’Or équilibrée et épanouie.

 

Plus de la moitié du territoire de la Côte- d’Or est constitué de surfaces agricoles. Notre agriculture modèle nos paysages mais a aussi un impact très direct sur la vie des Côte-d’Oriens. Ce sont 10 000 actifs qui travaillent dans ce domaine dans le Département pour un chiffre d’affaires généré d’un milliard d’euros !

 

Nous devons également à notre agriculture notre patrimoine viticole et notre gastronomie : l’ensemble des médailles que nous avons remportées au Salon de l’Agriculture en sont la preuve.

 

Le Conseil Départemental et la fête de JAnne ou l’environnement au cœur... C’est donc un secteur essentiel qu’il faut soutenir et accompagner.

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNESLe Conseil Départemental de la Côte- d’Or  est  un  partenaire  déjà  ancien des fêtes de l’agriculture, nous l’avons confirmé encore cette année.

 

A ces « événements » s’ajoutent des manifestations purement côte- d’oriennes, inscrites sur la même période, en lien avec nos politiques environnementales et permettant d’y associer nos politiques agricoles.

 

Je pense aux Assises nationales de la biodiversité qui font étape en 2015 à Dijon du 10 au 12 juin et, bien sûr, à cet évènement qui nous réunit aujourd’hui.

 

Au-delà de la présentation des savoir- faire et des productions agricoles, la Ferme  de  JAnne  a  vocation  à  être un éco-évènement au cours duquel un effort sera porté à la réduction et  la valorisation des déchets.

 

Le Conseil Départemental s’inscrit pleinement dans cette démarche comme vous pourrez le constater en vous rendant sur notre stand 100% éco- responsable.

 

Vous y retrouvrez :

-une présentation des circuits locaux avec des animations faisant appel aux 5 sens organisées par nos partenaires des associations « Eveil O  Goût »  et  «  Pirouette Cacahuète ».

-des ateliers de sensibilisation à la prévention du  gaspillage alimentaire mettant en avant de nouvelles façons de consommer, également avec le soutien de « Pirouette Cacahuète » ou mettant en avant le « Retour à la terre » notamment par le bais du lombricompostage.

-un espace restauration dont l’intitulé est assez parlant : « 100 % Côte-d’Or, on consomme local ».

 

Au cours de cette ferme de JAnne, nous remettrons  également  les  prix  « graine d’écolier ».

Chaque école  participante a reçu un kit de culture de céréales (blé ou orge de printemps) ainsi qu’un guide pédagogique présentant l’histoire de l’agriculture et les céréales utilisées dans le projet.

Les écoliers ont dû veiller au bon développement des céréales et un agriculteur a suivi l’évolution des cultures sur la durée du projet. La préoccupation  environnementale est au cœur des priorités de l’accord cadre.

 

 FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

 

Nous avons eu ces préoccupations au cœur du contrat cadre qui a unit, avec succès, l’ancien Conseil Général de la Côte-d’Or avec la chambre d’agriculture de 2009 à 2014 et pour lequel nous avons accordé plus de 18 M€ d’aides pour des résultats probants.

-    Une    centaine    de    créations    ou    de    reprises d’exploitation   par   an   dont   plus   de   80   % soutenues par le Conseil Départemental.

-  57    installations    supplémentaires    hors    cadre familial.

-  127 créations d’emplois

-  302 bâtiments d’élevage soutenus.

- 130 000  animaux  contrôlés  par  le  Laboratoire Départemental

 

De cette relation fructueuse et  fondée sur une confiance réciproque est né le nouvel accord-cadre 2015-2019, pour lequel nous consacrerons, au Conseil Départemental, et malgré une situation budgétaire difficile, 15 M€ sur 5 ans.  Cet accord-cadre a précisément été signé avec le Président Vincent LAVIER lors du salon de l’agriculture sur le stand 100% Côte-d’Or et je  le  redis ici :    les engagements que nous avons pris seront tenus. Il intègre trois aspects complémentaires : les dimensions sociales, économiques et environnementales de notre agriculture.

 

Sur le plan social, nous faisons d’importants efforts pour faciliter la transmission des exploitations et l’installation de nouvelles générations d’agriculteurs. Le renouvellement des générations permettra de maintenir en Côte-d’Or une agriculture performante et diversifiée.

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNESNous voulons aussi faciliter l’accès aux nouvelles technologies et ainsi favoriser la création d’emplois au sein des exploitations.

 

Sur le plan économique, nous apportons notre soutien aux outils de production et aux filières économiques de proximité.

 

L’enjeu est d’améliorer la rentabilité des exploitations dans un contexte de diversification de l’activité.

 

 

Je  pense notamment à l’accompagnement à la création d’un atelier  de    transformation    dans    les exploitations, afin de développer une activité de vente directe,  permettant ainsi de dégager un revenu complémentaire non négligeable et de générer des emplois.

 

Nous cherchons aussi à valoriser les filières de proximité – notamment dans nos collèges – et les circuits courts (vente à la ferme).

Nous soutiendrons également de nouvelles  initiatives  comme  le  « drive fermier » dont le nouvel accord-cadre est à l’origine.

Dans un premier temps, le client se connecte sur le site web. 

Il  choisit  ensuite  parmi  les  produits  disponibles cette  semaine-là  pour  remplir  son  panier.  Le  paiement s’effectue  en  ligne,  au  prix  producteur.  Le  jour  du retrait,  fixé  un  après-midi  par  semaine,  le  client  vient retirer  sa  commande  en  moins  de  dix  minutes  sur  un point de retrait situé dans l’agglomération dijonnaise

 

Enfin, concilier l’agriculture avec les impératifs de développement durable est un enjeu majeur !

 

C’est pourquoi nous réaliserons un effort significatif de préservation des ressources et l’accompagnement des exploitations dans tous les domaines intéressant l’environnement.

 

Il s’agit notamment d’aider les exploitants agricoles à relever les défis d’une production durable, ce qui demande d’innover au quotidien et d’optimiser leurs systèmes de production.

 

Parmi les actions  concrètes,  on peut citer :

-   l’aide à la réalisation d’études de faisabilité pour initier des  projets de méthanisation à la ferme

-   le soutien aux Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (Cuma) pour l’utilisation de composteurs en bout de champ -   la mise en place d’un réseau de surveillance et d’alerte du développement de l’Ambroisie en partenariat avec la Chambre  d’Agriculture et l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

 

L’objectif est aussi bien de préserver les milieux naturels que de généraliser les pratiques durables au sein des exploitations.

L’ensemble de ces actions tiendra naturellement compte des objectifs de la nouvelle PAC.

De plus, l’accord-cadre prévoit un volet de valorisation de l’agriculture en Côte- d’Or.

Je pense à cet évènement qui nous réunit aujourd’hui, à la « Ferme  Côte-d’Or » en marge de la Foire Gastronomique, aux différents comices agricoles, mais également, hors de ses frontières, comme au Salon de l’Agriculture. »

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

 

On  attendait 50 000 visiteurs sur deux jours. Finalement ce sont environ 75 000 personnes qui se sont rendues dans les Allées du parc et à la Colombière samedi et dimanche. « Mission remplie. Nous sommes ravis, commente Lucien Rocault, vice-président du syndicat, car nous sommes clairement parvenus à communiquer efficacement autour de nos métiers et de nos produits. »

 

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

    FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

 

 

A relire sous les photos 

 

La Ferme de JAnne s'invite à Dijon  FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

 

La Ferme de JAnne amène la campagne à la ville   FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

 

Dijon Céréales partenaire bien présent FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES 

 

 

Graines d'écoliers  FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES 

 

 

Un nouvel accord cadre 2015/2019 FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES 

 

 

 

Crédit photos Echo des Communes , Dijon Cérérales

Rédaction Marie Quiquemelle

 

FERME DE JANE ECHO DES COMMUNES

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La filière agricole de Côte-d'Or, entre optimisme et pessimisme.
A l'occasion de l'inauguration de la ferme Côte-d'Or, vendredi 6...
Un soutien sans faille à l'ensemble du monde agricole
En cette période difficile pour le monde de l'agriculture...
Ce weekend, tous à la Ferme Côte d'Or à la foire de Dijon.
Pour les parents et les enfants... entrez dans le monde des agriculteurs,...
Aidez Frédéric Marcouyoux de Vernot, lauréat "Fermes d'avenir de France", à réaliser ses projets
Envie d'une agriculture qui donne du goût, qui prend soin de la nature et...
Aline de Bast, ou la reconversion heureuse
Elle était vendeuse d’électroménager mais...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
A Soirans, un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis.
Samedi matin, dans la commune de Soirans avait lieu l'inauguration...
Quel avenir pour la ruralité ?
Lutte contre la désertification des campagnes, dynamisation...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.