ECO-PATURAGE A DIJON : UNE 1ERE SUR LE RESEAU SNCF EN MILIEU URBAIN

ECO-PATURAGE A DIJON :  UNE 1ERE SUR LE RESEAU SNCF EN MILIEU URBAIN

Info+ :

Twitter : @SNCFReseauPress
Twitter : @SNCF_infopresse


09 juin 2015

Pour la première fois sur le territoire Bourgogne / Franche-Comté, SNCF Réseau mène une expérimentation d’éco-pâturage aux abords des voies circulées en milieu urbain en plein coeur de Dijon.

Qu’est-ce que l’éco-pâturage ?

 

L’éco-pâturage consiste à mettre à paître des animaux pour entretenir et conserver des espaces naturels en état. Cette technique d’entretien de la végétation est une alternative aux méthodes mécaniques ou chimiques. Elle favorise la préservation de la biodiversité et la maîtrise du développement de la végétation sur les zones visées tout en facilitant l’entretien des zones difficiles d’accès.
Cette méthode écologique d’entretien des emprises ferroviaires s’inscrit totalement dans la politique environnementale de SNCF Réseau, en permettant de préserver la biodiversité, maîtriser la végétation et lutter contre les plantes à développement rapide dites invasives, comme la Renouée du Japon, présente dans les emprises ferroviaires.

 

Une première en milieu urbain

 

SNCF Réseau a fait appel à la société Ecozoone pour assurer cette expérimentation. Cette entreprise, labellisée S’EVE pour ses techniques d’élevage et de pâturage dans le respect de la terre et de la biodiversité, réalise de l’éco-pâturage intensif avec une trentaine de moutons et un poney mini Shetland. Toutes les mesures de sécurité sont mises en place avec la pose de clôtures électrifiées. Un berger est présent 24h/24, 7j/7 afin de sécuriser le site et assurer la protection des animaux.
Dans un premier temps, Ecozoone a réalisé une étude préliminaire des différents sites afin d’adapter au mieux les animaux aux végétaux présents ainsi qu’au relief des terrains, souvent très escarpés à proximité des voies. Les moutons de race mérinos, boulonnaise et ravas, races rustiques locales, sont élevés uniquement pour l’éco-pâturage. Préalablement à leur mise en pâture sur les talus, ils ont été acclimatés à l’environnement bruyant lié au contexte ferroviaire et aux passages des trains. 3 sites sont concernés sur Dijon au mois de juin pour une surface totale de 13 000 m. :

 

- Rue Jean-Baptiste Peincedé, 2 000 m. pendant une semaine à partir du 3 juin

- Dijon Porte Neuve, 2 sites représentant 6 000 m. pendant deux semaines à partir du 10 juin

- Dijon Ville, 4 talus ferroviaires représentant 5 000 m. pendant deux semaines environ, à partir du 24 juin

Les moutons seront ensuite transférés sur 2 sites à Dole (dépôt de Dolet et talus de Rochefort-sur-Nenon) pendant l’été avant de revenir en septembre sur les 3 sites initiaux de Dijon, afin de pouvoir suivre l’évolution de la végétation et de la biodiversité sur les sites concernés.
A l’issue de cette expérimentation, la société spécialisée effectuera un suivi environnemental des emprises pour faire un bilan de l’évolution de la biodiversité.

 

Les autres zones traitées en Bourgogne / Franche-Comté

 

Sur le site de Cluny
Sur les talus de la LGV Est Paris Lyon l’éco-pâturage extensif a été choisi en remplacement des méthodes mécaniques ou phytosanitaires traditionnelles. L’objectif est de mesurer l’efficacité d’une pâture à la belle saison sur la végétation d’un talus envahi par des arbustes et des robiniers faux acacia. La condition de réussite est claire : obtenir un talus enherbé, de la manière la plus écologique et la plus respectueuse de la biodiversité. Pour y parvenir, sur le conseil d’une entreprise spécialisée, le choix s’est porté sur une race de moutons rustique : les «SOLOGNOTES», en voie de disparition. Les suites sont prometteuses. Après deux ans d’expérimentation de ce procédé, on constate, le retour d’une flore diversifiée. Quant aux moutons ils ne sont nullement dérangés par les TGV lancés à plus de 300 km/h !

 

A Vesoul
Changement de décor sur le site de triage de Vesoul. Ici les « Ouessants », sont en totale liberté au milieu des trains circulant à faible vitesse sur le triage. Une superficie de 150 000 km. rien que pour les moutons et les rames en attente de démantèlement. Béliers, brebis et agneaux y ont pris leurs quartiers pour plusieurs mois. Des installations de sécurité innovantes et adaptées au ferroviaires ont été imaginées pour les contenir tout en laissant l’accès au triage pour les trains.


A propos de SNCF Réseau

Au sein du groupe SNCF, l’un des premiers groupes mondiaux de mobilité et de logistique, SNCF Réseau développe, modernise et commercialise l’accès au réseau ferré dans une logique de solidarité du territoire. SNCF Réseau est le garant de la sécurité et de la performance de 30 000 km de lignes, dont 2000 de LGV avec 800 km supplémentaires en 2017. Créé le 1er janvier 2015 suite à la réforme ferroviaire et organisé autour de 4 métiers (accès réseau, circulation, maintenances et travaux, ingénierie et projets), SNCF Réseau réunit SNCF Infra, DCF et RFF au sein du groupe SNCF. Ce rapprochement stratégique vise à améliorer la qualité de service vis-à-vis de ses clients, parvenir à l’équilibre financier de ses activités d’ici 2020 et renforcer la qualité des déplacements de 5 millions de voyageurs et 25 000 tonnes de marchandises par jour.  Deuxième investisseur public français, comptant 52 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires prévisionnel 2015 de de 6.4 milliards d’euros, SNCF Réseau fait de la maintenance et de la modernisation de l’infrastructure existante sa priorité stratégique. SNCF Réseau pilote à cet effet un grand plan de modernisation (+ de 2,5 Mds et 1500 chantiers / an) avec une priorité donné aux trains du quotidien roulant sur le réseau classique.

 

Retrouvez l’actualité du groupe SNCF sur http://www.sncf.com/fr/presse/a-la-une

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Aides au logement des locataires.
La Caf de Côte d’Or et SCIC Habitat Bourgogne innovent pour...
Montbard, Montbard... tout le monde descend et vivez la Bourgogne !
Traversée par le Canal de Bourgogne et par une rivière encore...
Gevrey-Chambertin inaugure sa fresque.
Dans le cadre de travaux de rénovation du quartier autour de la place...
François REBSAMEN lance les travaux de restructuration de la place de Fontaine d'Ouche
Dans le cadre de la politique de renouvellement urbain engagée dans sept...
Dijon Fontaine d'Ouche, une grande fête populaire pour inaugurer la métamorphose d'un quartier
La 35ème édition du festival Jour de fête à...
LE POLE SANTE MUTUALISTE "VALMY".
Premier Pôle sanitaire et médico-social privé de la...
Journée Séniors de la COPAS, un succès confirmé pour l'édition 2015 !
C’est la 8ème édition de la journée Séniors...
Le Vill'Age Bleu de Venarey les Laumes inauguré !
Dix années de travail auront été nécessaires pour...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.