François Patriat inaugure le centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois.

22 juin 2015

François Patriat a marqué de sa présence tout l'intérêt qu'il porte à ce site, propriété du conseil régional de Bourgogne depuis 2008. La rénovation du Logis des Hôtes ainsi que l'installation du centre d’interprétation concrétise la volonté du conseil régional de faire du château de Châteauneuf un axe prioritaire de sa politique culturelle. Ce fût une inauguration particulièrement riche avec la présence du Chœur ARSYS Bourgogne et le lancement de la saison culturelle nommée "Un été animé". L'occasion aussi de découvrir l'exposition de Cécile Maulini de l'atelier Wortex. Les amoureux du bel art et de la culture ne s'y étaient pas trompés et étaient venus nombreux assister à des moments d'exception.

 

 

 

Allocution de François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne

Sénateur de la Côte-d’Or

 

 

 

centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois.« Ce 19 juin représente une date très importante pour le château de Châteauneuf.

C’est l’aboutissement de plusieurs années de réflexion et de travail qui ont mobilisé les services du conseil régional ainsi qu’un grand nombre d’intervenants qui ont œuvré à la réalisation de ce projet : en premier lieu architectes et scénographe, mais aussi scientifiques, bureaux d’études, bureaux de contrôle, entreprises de travaux publics, spécialistes des nouvelles technologies…

C’est l’occasion de réunir tous les partenaires qui depuis le 1er janvier 2008 (et même avant) qui ont participé à la vie et à la transformation du château : élus, services de l’Etat, artisans, entreprises, guides et accompagnateurs, acteurs de la culture et du tourisme, population de Châteauneuf…

On peut considérer que ce 19 juin concrétise la réalisation la plus importante du conseil régional depuis qu’il est propriétaire du château.

Un premier pas avait été franchi l’an dernier avec la consolidation du mur de contrescarpe, restauré et sécurisé, qui offre un nouvel espace pour accueillir le public.

La restauration du Logis des Hôtes et l’aménagement d’un centre d’interprétation au sein de ce bâtiment est une nouvelle étape décisive, qui vient parachever le programme initial de restauration du monument, inscrit dans le cadre de la convention de transfert du château.

Ces travaux traduisent par ailleurs la volonté du conseil régional de faire du château de Châteauneuf un axe prioritaire de sa politique culturelle.

Destiné d’abord à sauvegarder le bâtiment et à assurer sa conservation, les interventions de la région visent également à développer l’attractivité du site et à augmenter son rayonnement en lui restituant sa beauté initiale.   

 

La création chaque année d’une saison culturelle répond à cet objectif.

 

Nous en reparlerons dans un second temps et vous aurez le privilège, en clôture de cette soirée, d’écouter le Chœur ARSYS Bourgogne, dans sa nouvelle configuration sous la direction de Mihàly Zeke, dont ce sera la première représentation publique. 

 

I - A propos de la restauration du Logis des Hôtes 

 

- Les travaux ont été réalisés par l’Agence Pierre Bortolussi, architecte en chef des Monuments Historiques. Coût : 1 066 870 € TTC

 

Les interventions ont porté sur l’ensemble du bâtiment : façades, ouvertures (portes et fenêtres), escalier à vis, cheminées, sols…

 

L’aménagement intérieur (différencié des 2 pièces) illustre le parti-pris architectural choisi délibérément  par le conseil régional :

 

 

centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois.- la pièce principale entièrement restaurée, avec notamment le rétablissement d’un plafond à la française,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois.

- la deuxième pièce, objet d’une intervention minimale, laissée « en écorché architectural » sur toute sa hauteur afin de mettre en avant et valoriser les modes de construction anciens.

 

Ce bâtiment rénové donne un nouvel éclat au château.

 

Fermé au public depuis plusieurs années pour des raisons de sécurité, il s’ouvre à nouveau aux visiteurs et est accessible, bien évidemment, aux personnes à mobilité réduite.      

 

Concernant l’aménagement d’un centre d’interprétation :

 

L’opération a été réalisée par Guliver design, scénographe et David Lebreton, graphiste. Coût : 277 000 €

 

La scénographie, discrète et élégante, s’intègre parfaitement dans le Logis des Hôtes. Elle a pour but de magnifier le bâtiment, de mettre en valeur sa structure et la richesse de son architecture.

 

Les dispositifs scénographiques retenus permettent au public de revivre 800 ans d’histoire de façon ludique et documentée.

 

Une projection vidéo sur maquette, des écrans tactiles, des cartes et photographies, une visite virtuelle du château, des archives originales sur un support audio offrent aux visiteurs, enfants et adultes une multitude d’informations sur la constitution du château, son architecture, son évolution au cours des siècles

 

Le contenu du Centre d’interprétation, défini par un conservateur du patrimoine du Conseil régional, a été validé par un Comité scientifique et a bénéficié des apports de nombreuses institutions partenaires (Archives départementales de la Côte d’Or, INRAP, Musées nationaux et bibliothèques).

 

Volontairement adaptable, ce contenu pourra être complété et enrichi en fonction des progrès de la recherche et de l’évolution des connaissances sur le site.

 

                                    

Ces 2 opérations achevées et à la veille de l’ouverture au public, c’est pour moi l’occasion de remercier et de féliciter toutes celles et ceux qui ont contribué à cette superbe réalisation :

 

- Pierre BORTOLUSSI, architecte en chef des Monuments Historiques et son adjointe Laure de RAEVE qui ont su concilier restauration, modernisation et respect du bâtiment,

 

- Bruno TAINTURIER (scénographe), de l’Agence GULIVER Design et David LEBRETON (graphiste), qui ont œuvré avec finesse et passion pour conjuguer performance des dispositifs et esthétique,

 

- les entreprises, pour leur savoir- faire et leur professionnalisme : JACQUET – LES CHARPENTIERS DE BOURGOGNE – ADECO – DESCHAMPS – ANAMNESIA – IRELEM – PRELUD.

 

Merci également à l’Etat qui a contribué financièrement à cette opération.

Opération qui a par ailleurs bénéficié du concours de l’Union Européenne (crédits FEDER).

 

Merci enfin au Comité scientifique et aux différents contributeurs que j’ai déjà évoqués.

 

 

 

II - Un site en devenir

 

- Je voudrais poursuivre mon propos en insistant sur le fait que, si l’inauguration de ce jour est un véritable aboutissement et une date marquante depuis le transfert de propriété du château, elle constitue également un nouveau départ.

 

- La fréquentation du site (38 000 à 40 000 visiteurs/an), en augmentation sensible depuis 2008, peut encore être confortée.

La restauration qui vient d’être réalisée, l’ouverture du centre d’interprétation et une communication sur le long terme devraient y contribuer.

 

- Avec le centre d’interprétation, le château dispose d’un nouvel écrin et de ressources supplémentaires qui vont permettre d’enrichir le contenu offert aux visiteurs.

 

- Les travaux réalisés, les études archéologiques menées à cette occasion ont par ailleurs permis de renouveler les connaissances sur le site et de susciter un intérêt nouveau autour du château.

C‘est notamment le cas pour un certain nombre d’étudiants qui ont fait du château leur sujet d’étude.

 

- enfin au-delà du Logis des Hôtes et du centre d’interprétation, la Région a la volonté de poursuivre la restauration de l’ensemble du site.

Un  diagnostic complet du site sera établi afin de définir des priorités et de proposer une programmation pluriannuelle de travaux (sécurité, restauration et mise en valeur du château).

 

- C’est bien pourquoi, j’ai parlé d’étape : le château de Châteauneuf, classé  « Monument Historique » depuis 1894, est un site qui s’inscrit dans la durée.

 

- site majeur en Côte d’Or et en Bourgogne, il doit poursuivre sa transformation pour devenir un  des joyaux de la future grande région Bourgogne – Franche-Comté. 

 

 

 

III - Un lieu culturel vivant

 

Cette soirée est enfin l’occasion de lancer la saison culturelle 2015.

 

centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois.Vous avez pu admirer les œuvres de Cécile Maulini, présentées par les Ateliers VORTEX, avec lesquels la région avait déjà collaboré l’an dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois.Vous allez écouter le Chœur ARSYS Bourgogne dans quelques minutes.

 

Ce week-end marque également le lancement des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins.

 

 

Les rendez-vous vont ensuite se succéder tout au long de l’été :

 

- du théâtre avec les Pierres Vivantes, la Compagnie Célébration 43 (représentation de « la Mouette ») ou AFAG Théâtre ;

 

- de la musique : fado et jazz manouche en partenariat avec la Vapeur.

Jazz, toujours, avec le « Hi Hat Brass Band » proposé par le Centre régional du Jazz en Bourgogne ;

 

- du spectacle vivant avec Les 26 000 Couverts,

 

- sans oublier les visites nocturnes, les visites théâtralisées, les ateliers de savoir-faire  et les activités consacrées aux enfants ;

 

- vous pourrez retrouver ces manifestations, et bien d’autres, dans notre brochure « un été animé » 

centre d'interprétation du château de Châteauneuf en Auxois

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un été animé à Châteauneuf.
Découvrez le programme 2015 de la saison estivale à...
Le château de Châteauneuf-en-Auxois
Cette forteresse dont l'origine date du XIIè siècle,...
Ouverture d'un Centre d'Interprétation dans le Logis des Hôtes du château de Châteauneuf
Le Centre d'Interprétaion fait découvrir au visiteur le...
1,5 millions d'euros pour accélérer la croissance des entreprises de la Côte-d'Or
Fabienne Sombstay, présidente d’Initiative Côte-d’Or,...
La Caisse des Dépôts crée une plateforme numérique au service des territoires
Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des...
Le CNER lance « CNER Expertise » avec le soutien de la Caisse des Dépôts.
Face aux contraintes budgétaires qui conditionnent l’action des...
La Caisse des Dépôts : discrétion et efficacité
La Caisse des Dépôts, késako ? Vénérable...
Lancement du Prix PEPITE - Tremplin pour l'Entrepreneuriat Etudiant 2017
Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.