Orvitis : visite de fin de chantier de 18 logements rue de Mimeure et rue de Larrey à Dijon.

24 juin 2015

A l’heure où les demandes de logements familiaux sont toujours aussi nombreuses sur l’agglomération dijonnaise, Orvitis a saisi l’opportunité de développer son offre au coeur de Dijon. Avant l’arrivée des premiers locataires en juillet, François-Xavier DUGOURD, président d’Orvitis, a assuré une visite de fin de chantier des 3 pavillons rue de Mimeure et des 15 appartements de La résidence Le Castel, rue de Larrey.

 

 



Trois pavillons flambants neufs


Dans le quartier de Jouvence, au 13 rue de Mimeure, Orvitis a acquis une petite maison, sur un terrain de 241 m, destinée à la démolition. Le rOrvitisèglement du PLU permettait la construction d’un petit ensemble de trois logements. Le permis de construire a été délivré en juillet 2013.

Conçu par Eric BEYON, architecte dijonnais, l’ensemble immobilier, aux façades de couleurs neutres avec lambris de couleur pour le niveau supérieur, compte 3 pavillons individuels accolés, implantés en retrait de la rue, pour réserver une place au stationnement d’un véhicule.


Les logements de type 3 ont une surface habitable de 52 à 54 m, sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, l’entrée donne d’une part sur la cuisine ouverte sur un grand séjour (22 m) et d’autre part sur l’escalier qui dessert à l’étage 2 chambres entre 9 et 12 m, et les sanitaires (salle de bains-WC).
A l’arrière, les pièces de vie s’ouvrent sur des terrasses sablées individuelles, séparées par des claustras en bois, et agrémentées de végétaux.
Le chauffage des logements est individuel au gaz, ainsi que la production d’eau chaude sanitaire. De part et d’autre du bâtiment, chacun dispose d’un local de rangement avec porte en bois à claire-voie.


Eléments financiers et délais


Le coût total de la construction s’est élevé à 421 000 euros, financé en majeure partie par Orvitis, principalement par un emprunt contracté auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation.

 

 

 


Des subventions sont versées par l’Etat pour 33 700 euros, le Grand Dijon pour 25 800 euros et par Logéhab pour 15 000 €.
Les loyers sont de l’ordre de 290 euros par mois.


Après la démolition du bâtiment existant, les travaux de construction avaient débuté en septembre 2014.
Les locataires emménageront début juillet 2015.


Les intervenants
Maître d’oeuvre : Eric BEYON – Dijon
Bureau de contrôle : ALPES CONTROLES – Dijon
SPS : COOREN – Couchey
Qualitel: SOCOTEC- Dijon
Entreprise Tous corps d’état : LE CONSTRUCTEUR DE BOURGOGNE – Dijon

 

15 appartements résidence Le Castel


Par le biais du dispositif Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA), Orvitis s’est porté acquéreur d’un immeuble de 15 appartements au 48 - 50, rue de Larrey à Dijon.


Au sein du quartier du Port du Canal, la nouvelle résidence Le Castel, réalisée par PROMOGIM, compte 70 appartements sur deux bâtiments. Cédric LE SAULNIER, du Cabinet Art & Fact de Dijon, est le maître d’oeuvre. Les deux immeubles sont implantés en L. Le bâtiment A est le long de la rue de Larrey.
Propriété d’Orvitis, le bâtiment B est situé à l’arrière, en retrait de la circulation, au coeur d’un espace de stationnement.

 

Orvitis


L’accès se fait depuis le porche situé sous le bâtiment A.


Sur 3 étages desservis par un ascenseur, l’immeuble de 15 appartements comprend 4 types 2 de 48 m, 7 types 3 de 66 m et 4 types 4 de 84 m. La cuisine est ouverte sur une pièce à vivre, qui donne accès à une terrasse pour les 3 appartements en rez-de-chaussée ou à un balcon pour ceux situés en étage.


Coté prestations intérieures, les revêtements de sol sont en PVC. Ceux des salles de bains sont en carrelage. Certaines sont équipées d’une douche à l’italienne pour les personnes à mobilité réduite. Le chauffage est collectif au gaz, ainsi que la production d’eau chaude sanitaire.


Le rez-de-chaussée du bâtiment comprend également un local pour les deux roues, le local poubelles, ainsi que la chaufferie.
Chaque logement disposera d’une place de stationnement matérialisée dans la cour intérieure.

 


Eléments financiers et délais


Le coût total de l’acquisition s’élève à près de 2,2 millions d’euros, financé en majeure partie par un emprunt contracté auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation.
Des subventions sont versées par l’Etat pour 45 000 euros, par le Grand Dijon pour 222 500 euros et par Logéhab pour 30 000 €.
Les loyers mensuels, selon le type et la catégorie, sont compris entre 280 euros et 540 euros. Ils ouvrent droit à l’APL.
Les premières familles de locataires emménageront fin juin.
22 juin 2015. DIJON : visite de fin de chantier de 18 logements rue de Mimeure et rue de Larrey

 

 

DIJON : 233 nouveaux logements en deux ans


OrvitisAvec plus de 6000 demandes de logements en instance dans le Fichier partagé, Orvitis s’attache à saisir toutes les opportunités pour développer l’offre de logements familiaux sur Dijon et l’agglomération.


Ainsi depuis 2 ans, 233 nouveaux logements ont été mis en gestion, dont 82 dans le cadre de l’Anru, à Chenôve et Talant.


Pour cela, l’Office s’appuie sur tous les dispositifs :


- maîtrise d’ouvrage directe : 54 logements, dont les 3 rue de Mimeure. En janvier 2015, c’était un bâtiment de 20 appartements éco-quartier Heudelet,
- Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) : 68 appartements rue de Larrey et Avenue Jean-Jaurès
- Acquisition de patrimoine existant : 29 logements, rues Ernest Lory, Devosge et Berbisey.
Des projets sont en cours et leur mise en gestion est prochaine :
- à Marsannay-la-Côte, rue Eiffel : un ensemble immobilier de 70 appartements sur 3 Bâtiments à Energie Positive (BEPOS). Les locataires emménageront en septembre.
- à Perrigny-lès-Dijon : c’est un ensemble de 19 logement et une résidence accueil Acodège
- à Dijon et Saint-Apollinaire : acquisition en VEFA de 90 logements sur trois programmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORVITISAvec 12 500 appartements, maisons ou pavillons à louer, Orvitis peut s’afficher comme le n° 1 de la location de logements en Côte-d’Or.

Présent aussi bien dans l’agglomération de Dijon ou de Beaune, qu’en secteur rural, comme à Châtillon-sur-Seine, Montbard, Semur-en-Auxois, Saulieu..., son offre de logements est très diversifiée.

Pour répondre aux besoins et attentes de tous, il s’attache non seulement à construire de nouveaux logements, mais aussi à rénover ou améliorer son patrimoine.
Au-delà, pour favoriser l’accession à la propriété, il multiplie les initiatives par une offre de terrains à bâtir, de pavillons neufs en location-accession ou encore de ventes de maison ou appartement de son patrimoine existant. Professionnel de l’immobilier, Orvitis est le référent de l’habitat en Côte-d’Or.

 

ORVITIS L'habitat en Côte-d'Or.

Office Public de l'Habitat de la Côte-d'Or – 17, boulevard Voltaire - Dijon
Orvitis à votre écoute : 0810 021 000

http://www.orvitis.fr

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
ASNIERES-LES-DIJON AMENAGE SON TERRITOIRE.
Aprés deux années de réflexion, la commune...
François-Xavier Dugourd, nouveau président d'ORVITIS.
Elu à l'unanimité des voix, François Xavier Dugourd...
ORVITIS présente ses opérations réalisées en sud Côte-d'Or.
Bailleur social ce n’est pas, loin s’en faut, qu’encaisser...
Un éco-hameau dans un village de 47 habitants, bientôt la réalité !
Longecourt-lès-Culêtre, petit village de Côte-d’Or aux...
Orvitis inaugure 15 logements à Chenôve
Le programme de renouvellement urbain de la ville de Chenôve et...
L'habitat solidaire en Côte-d'Or, 1ère mission d'Orvitis
François Xavier Dugourd, président d'Orvitis a confirmé...
Résidence sociale de Semur, Orvitis renforce son implantation locale
En rachetant au CCAS de la Ville de Semur-en-Auxois, la Résidence...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.