Plus de 200 personnes sont venues dire "au revoir" à Olivier Huisman, sous préfet de Montbard

14 juillet 2015

« Je veux tout d’abord vous remercier très sincèrement d’être venus aussi nombreux pour cette réception de départ qui pour ma famille et pour moi est avant tout un pot de l’amitié. Vu les conditions de mon départ, précipité par le ministère de l’intérieur pour des raisons de gestion du corps préfectoral, nous avons hésité à organiser cette soirée, mais pour ma famille et moi-même il était important de vous revoir pour vous remercier de la qualité de nos rapports durant ces presque 3 années passées en haute Côte d’Or. J’ai eu plaisir à travailler avec chacun d’entre vous et je tiens à saluer tous mes partenaires et en particulier le personnel de la sous-préfecture »

 

 

 

 

C’est donc une assemblée très émue et secouée par ce départ précipité qui assistait à ce moment privilégié élus, chambres consulaires, entrepreneurs, amis, voisins.

Avec humour, Olivier Huisman évoque que lui et  sa famille ne savent pas encore où ils seront à la prochaine rentrée des classes. « Les meubles sont au garde meuble et je pose des candidatures sans savoir ce qui va nous arriver, ni où nos enfants iront à l’école ».

 

Le parcours d’Olivier Huisman est atypique, homme de terrain aux valeurs humaines de proximité incontestables, aimant pécher à la ligne tôt le matin avec son voisin, il fut le plus jeune doyen universitaire à l’âge de 29 ans, Olivier Huisman en dirigeant la partie guyanaise de l’Université des Antilles et de la Guyane.

La construction du Pôle Universitaire Guyanais, grand projet européen de 80 millions d’euros, qu’il a défendu devant la commission européenne à Bruxelles est devenu une université à part entière.

 

La création d’un regroupement d’intérêt scientifique a permis de rassembler tous les organismes de recherche présents en Guyane (CNRS, IRD, IFREMER, ONF, INRAP etc…

Copilote de la Stratégie Régionale de l’innovation, Olivier Huisman a pu la présenter devant la commission européenne.

Rapporteur général des Etats Généraux de l’Outre Mer, il a présenté le projet guyanais en conseil interministériel, son implication et ses résultats furent repérés par plusieurs préfets qui l’ont alors accompagné pour qu’il puisse bénéficier d’un détachement dans le corps préfectoral.

 

 

DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES Nommé en premier poste à Créteil, Olivier Huisman sera nommé en Côte d’Or le 10 septembre 2012.

 

«Dès mon arrivée, ma stratégie a  consisté à faire du terrain, du terrain et encore du terrain. Ce qui n’a pas été un exercice facile puisqu’on s’expose à tous types de situations, sollicité par une multitude de sujets diversifiés.

 

J’ai essayé d’identifier les sujets pour lesquels je pouvais avoir une plus value et j’ai donc refusé d’attendre dans mon bureau qu’ils se présentent à moi.

Un sous préfet n’est pas compétent sur tout, il est alors essentiel de pouvoir s’appuyer sur un réseau de compétences et de partenaires.

 

J’ai essayé de mettre en place la concertation nécessaire pour faire avancer les dossiers et dans cette période d’incertitude, j’ai toujours privilégié les relations humaines.

On parle beaucoup de simplification, mais il semble qu’il est également primordial d’être tout simplement plus à l‘écoute afin de mieux cerner et comprendre les problématiques »

 

 

Olivier Huisman retiendra de ces deux postes de sous préfet deux choses essentielles. En zone urbaine, il existe une attractivité et une dynamique naturelles liées à la présence de grandes infrastructures (hôpital, université, aéroport, préfecture) ainsi qu’à une concentration des services et des commerces.

 

 

DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNESEn milieu rural, c’est plus subtile ! Même si l’attractivité est souvent liée à la présence de la ressource agricole, forestière, minérale ou patrimoniale, la dynamique du territoire dépend par contre beaucoup plus du dynamisme des hommes et des femmes qui l’habitent.

 

 

J’ai rencontré dans l’arrondissement de Montbard des hommes et des femmes qui portaient cette dynamique et j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec es acteurs économiques tels les deux clubs d’entrepreneurs de l’Auxois et du Châtilonnais, la CCI, le monde agricole, les acteurs de l’emploi, Pôle Emploi, la Mission Locale et les acteurs de la formation, les chefs d’établissement, le GRETA, les acteurs du tourisme, Mr et Mme Aynard, Laurent de Froberville, Dominique Loiseau et tous les autres ».

 

                                         

Evoquant les évènements tragiques, les pluies diluviennes de mai 2013 avec un risque de submersion du barrage de Pont et Massène et la tornade du 19 juin 2013, Olvier Huisman saluera l’élan solidaire et l’implacable logique de secours menée par les sapeurs pompiers et les gendarmes.

 

Il évoquera le courage de deus femmes, toutes deux maires, et de leurs adjoints à l’œuvre d’abord toute la nuit puis pendant des mois pour le reconstruction des habitations.

 

 

« J’ai vu la solidarité se mettre en place, bâches pour les toitures amenées dans l’heure par Dijon Céréales, prêt de voiture par une société de location de véhicule,. J’ai vu les viticulteurs touchés  par la grêle s’organiser, l’ONF et les communes impactées par des dégâts en forêt se concerter pour valoriser le mieux possible les arbres abimés. Et j’ai vu un chef d’entreprise (Laurent Perrot) batailler pendant 2 ans pour sauver son activité et ses emplois, qui va bientôt retrouver un bâtiment grâce à un partenariat intelligent entre la commune, le Département, la Région et l’Etat. Je suis fier d’avoir pu contribuer à ce résultat ».

 

 

 DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

                DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

 

Un hommage sincère a été rendu au jeune Arnaud Chauve, décédé dans des conditions tragiques. Olivier Huisman  souhaite que l’abattoir de Châtillon retrouve une deuxième jeunesse, que le débat autour du parc national trouve à s’apaiser. Le bois est une filière d’avenir, le Morvan et le Châtillonnais devront trouver de bons modèles de gestion et de développement.

 

Après avoir remercié individuellement ses collaborateurs, Olivier Huisman a laissé la parole à son fils ainé !

 

DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES« Ces trois années passées à Montbard resteront pour ma sœur, mon frère et moi gravés dans nos mémoires et dans nos cœurs. Nous avons vécu de très belles années à l’école maternelle et élémentaire Diderot.

 

Pour cela je remercie les maîtresses, le personnel et les intervenants de l’école.

 

Nous avons profité des activités extra scolaires et nous remercions Caroline et le club de basket de Montbard, Fred et le club de judo, les maîtres nageurs de la piscine de Montbard et Juliette, Naomi, Gladys de l’école de musique.

On remercie aussi tous les trois Irène pour sa gentillesse et la préparation de nos goûters et Amélie qui nous gardait de temps en temps quand nos parents étaient occupés professionnellement. Merci à tous »

  

 

Eric delzant, Préfet de Région a, comme il est d’usage pour tout départ, proposé de se tourner quelques instants vers le passé professionnel d’Olivier Huisman.

 

« C’est un passé professionnel riche et très divers que le vôtre. Vous effectuez vos études à Toulouse et vous obtenez, en 1998,  l’agrégation en Génie Mécanique. Vous effectuez votre stage au Lycée Polyvalent et Technique de Jolimont et à l’IUFM de Toulouse.

 

Une carrière de professeur et d’administrateur de structures de développement.

 

Pour votre premier poste de professeur titulaire, en 1999, vous êtes affecté à l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG) comme Coordonnateur du DEUG Sciences et Techniques Pour l’Ingénieur (STPI), enseignant en licence et maîtrise de technologie mécanique. Vous vous engagez tout de suite en qualité de président de jury du baccalauréat et jury du concours de professorat des écoles.

 

En 2003, vous êtes élu Directeur de l’Institut d’Enseignement Supérieur de la Guyane (IESG) puis vous y serez réélu en 2008.

 

Au sein de cette structure, vous avez piloté de grandes réformes de l’enseignement telles que la mise en place des diplômes universitaires dite « L.M.D » pour licence, master et doctorat. Ou encore la mise en place de l’Unité Mixte de Recherches Ecologie des Forêts de Guyane (U.M.R. EcoFoG), la préparation du contrat quadriennal 2010-2013, la masterisation des IUFM et la construction du pôle universitaire guyanais, PRES Guyane.

 

DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNESEt comme si cette activité déjà bien fournie ne vous suffisait pas, vous vous êtes engagé, jusqu’en 2010, dans de nombreuses missions transversales qui vous ont parfois un peu éloigné de vos fonctions de professeur.

 

Vous avez en effet été administrateur de l’Observatoire Régional de la Santé de Guyane (ORSG), de l’Office Culturel de la Région Guyane (OCRG) et de Guyane Technopole.

Votre engagement pour la collectivité est tout à fait remarquable.

Vous n’avez d’ailleurs pas hésité à vivre votre profession sous un angle différent.

 

 

C’est ainsi que vous devenez administrateur de l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) de la Guyane et du Groupement d’Intérêt Public (GIP), dont vous avez été un membre du comité de pilotage chargé de sa création.

 

Très attaché à ce territoire guyanais et conscient de la nécessité de préserver sa valeur écologique, économique et touristique,  vous avez été élu, en 2007, Président du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) SILVOLAB coordonnant les actions de recherche et de développement sur la forêt tropicale en Guyane autour des thématiques liées à la « forêt amazonienne » et porteur institutionnel d’un autre projet : le GIS IRISTA.

 

 

Suite à cette expérience particulièrement enrichissante, vous êtes naturellement élu Président de ce nouveau Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) IRISTA regroupant les grands organismes de recherche nationaux autour de la thématique biodiversité, territoire et santé. On pourrait presque parler de cumul des mandats !

 

Plus sérieusement, en 2009, vous serez nommé rapporteur général des Etats généraux de l’Outre Mer pour la Guyane. Après deux mois et demi de travaux vous avez dégagé une synthèse des réflexions menées par les huit ateliers, que vous avez présentée en conseil interministériel. Sans doute un moment qui restera gravé à jamais dans votre mémoire.

 

Une carrière qui se tourne vers un engagement de terrain

 

Toutes ces expériences vous ont donné le goût d’agir au plus près du terrain, et c’est pour ça que vous entrez dans le corps préfectoral en juillet 2010. Vous découvrez alors la fonction dans le Val-de-Marne en qualité de sous-préfet à la politique de la ville et Secrétaire Général Adjoint de la Préfecture.

 

Passer du rural à l’urbain, de l’outre-mer à la métropole ne vous a pas déplu. L'enjeu et le challenge en valaient la peine. C'est un environnement qui vous a permis de regarder la ville différemment. De la vivre de l’intérieur. Au plus près,  au coté de tous les acteurs concernés.

La politique de la ville nécessite une approche transversale des problématiques, et exige de valoriser la cohésion sociale, soutenir l’emploi, développer  les quartiers et lutter contre la délinquance. Voilà quelles ont été  vos missions principales sur ce poste.

 

Puis le 10 septembre 2012, vous êtes nommé sous-préfet de l’arrondissement de Montbard. Nous parlions de changement... Vous êtes tout de même passé de Créteil à la Haute Côte d’Or. Et vous avez su faire preuve de cette exceptionnelle capacité d’adaptation que l’on exigeait de vous.

 

 

Moins d’un an après votre arrivée, les éléments climatiques vous ont donné quelques sueurs froides puisqu’en mai 2013 les inondations ont failli causer la rupture du barrage de Pont et Massène. Ouvrage pour lequel vous avez ensuite piloté la mise en place d’un PPRI approprié et coordonné le suivi des travaux de rénovation.

 

Puis ce fût la tempête du 19 juin de la même année qui a touché  principalement les communes d'Etrochey, de Montliot-et-Courcelles et de Cerilly. Par chance il n’y a pas eu de morts à déplorer mais 150 maisons du secteur ont subi de sérieux dégâts. Vous avez alors très vite compris ce que « permanence de l’État » signifiait...

 

 

DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNESHeureusement les activités d’un sous-préfet d’arrondissement ne sont pas toujours aussi tragiques, il y en même qui vous donnent la satisfaction d’avoir aidé des personnes, d’avoir mis en place des dispositifs locaux et contribué au développement d’un territoire tout entier.

 

Par exemple, dans le cadre de la  politique d'accueil des réfugiés syriens initiée par le gouvernement, vous avez facilité leurs démarches pour l'obtention des droits sociaux et en partenariat étroit avec la commune de Châtillon sur Seine, vous avez œuvré à leur intégration.

 

Dans le domaine de l’emploi, il est à noter, que grâce à votre énergie, le nombre d’emplois d’avenir a dépassé les objectifs prévus sur l’arrondissement de Montbard.

 

 

Dans le domaine de l’intercommunalité vous avez fait en sorte que le schéma départemental de coopération intercommunale couvre intégralement l’arrondissement.

Enfin dans le domaine économique l’arrondissement vous doit quelques belles réussites comme la mise en place du PER de l’écopôle Bois de La Roche-en-Brenil ayant facilité l’implantation d’importantes entreprises qui recrutent et valorisent la filière bois.

 

Le travail relatif au Parc national « Entre Forêts de Bourgogne et Champagne » n’est pas terminé, mais vous avez clairement contribué à son développement avec le Préfet de Haute-Marne. Mettre d’accord tous les acteurs, est sans doute l’une des missions les plus difficiles du métier. Ce projet, j’en suis convaincu, devrait à terme devenir moteur du développement économique dans le nord de l’arrondissement.

 

Vous avez œuvré pour beaucoup d’autres projets, autant qu’un sous-préfet d’arrondissement rural peut mener.

Je tiens à vous remercier Olivier pour votre engagement dans ce territoire, pour avoir représenté l’Etat dans ce vaste arrondissement aux 253 communes (et autant de maires à connaître !).

Vous avez toujours su faire preuve d’écoute, de dynamisme et de volonté, pour accompagner les « territoires » comme vous aimez à le dire.  Je vous en remercie. »

 

      DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

 

François Sauvadet, président du Conseil Départemental, a tenu à être présent à l’occasion de « ce pot de départ » pour exprimer sa gratitude à Olivier Huisman.

 

« Rarement dans ma carrière, comme journaliste, puis comme élu, maire, président de communauté de communes, député et président du Conseil Départemental il m’aura été permis de travailler avec un tel degré de confiance, avec un sous préfet de Montbard, comme nous l’avons fait !

 

J’ai été frappé par la rapidité avec laquelle vous avez su vous imprégner des réalités de ce territoire, en comprendre les attentes, les espérances, les équilibres, les enjeux et les difficultés. Un territoire rural marqué par de fortes disparités.

 

12 cantons, à votre prise de fonction…devenus 3,  253 communes dont beaucoup comptent moins de 500 habitants, 3596 km2 soit 40% de la superficie du département, et plus de 60 000 habitants.

 

Avec l’engagement, votre sens du contact, votre tact, votre capacité d’adaptation et la rigueur qui vous caractérisent, vous avez su admirablement assumer vos fonctions et assurer la mission que la République vous a confiée en loyauté à la fois à vos autorités de tutelles, mais également avec les élus et acteurs locaux dont vous avez su garder la confiance.

 

Vous n’avez pas fui les dossiers difficiles au contraire vous vous en êtes emparés sans jamais vous défiler. Et je pense tout particulièrement à la desserte de la gare de Montbard ou à la présence des services publics et leur continuité.

Nous avons eu en partage un même souci, celui de lutter contre les fractures territoriales, contre le sentiment d’abandon que peuvent ressentir parfois nos concitoyens.

 

Vous avez toujours eu à l’esprit de ne jamais se laisser produire de blocages, de toujours chercher une solution constructive au bénéfice du plus grand nombre.

Je garderai de vous l’image d’un grand serviteur de l’Etat, de sa présence dans les territoires, d’un amoureux de l’Intérêt Général !

 

La République vous appelle aujourd’hui à d’autres fonctions et je le regrette infiniment pour la Haute Côte d’Or qui sait ce qu’elle vous doit. Vous mettez ainsi la barre très haut pour celui qui prendra votre suite ».

 

    DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

                                           DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

 

Par décret du président de la République en date du 8 juillet 2015, M. Joël Bourgeot, directeur académique adjoint des services de l'éducation nationale détaché en qualité de sous-préfet, sous-préfet de Saint-Claude, est nommé sous-préfet de Montbard.

Olivier Huisman vient de quitter son poste de sous-préfet de l’arrondissement de Montbard qu’il occupait depuis le 10 septembre 2012. En attendant l’arrivée de son successeur, c’est Anne Frackowiak-Jacobs, sous-préfète de Beaune et Jacques Brédent, le secrétaire général de la sous-préfecture, qui assureront son intérim. Ce dernier sera lui-même remplacé à ce poste par Marguerite Moindrot à partir du 1er août.

 

                   DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

 

 

 

 

 

 

DEPART OLIVIER HUISMAN SOUS PREFET ECHO DES COMMUNES

 

 

m.quiquemelle@echodescommunes.fr

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Entretien avec Anne FRACKOWIAK-JACOBS, Sous-préfète de Beaune.
Alphonse Daudet, les Lettres de Mon moulin … «  le...
Projet de parc éolien Val de Vingeanne Est. La préfecture communique.
 Permis de construire 4 éoliennes à MONTIGNY-MORNAY-LA...
La ressource en eau, les seuils d'alerte sont franchis.
A l'issue de la réunion de la cellule de veille, le préfet a...
La sécheresse s'aggrave en côte-d'Or : Les mesures de restriction sont renforcées
Eric DELZANT, préfet de la Région Bourgogne, préfet de la...
Les 4 présidents bourguignons de l'AMR ont été reçus par monsieur le préfet de Région
Reçues par le Préfet de Bourgogne, les associations de Maires...
Communes, un patrimoine en danger !
« Faisons cause commune le 19 septembre prochain partout en France...
Anticiper au mieux l'arrivée de demandeurs d'asile.
Dans la continuité de la réunion que le ministre de...
Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015, dépôt des candidatures
Délais et modalités concernant le dépôt des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.