Les jeunes et le patrimoine... avec le Pays d'art et d'histoire de l'Auxois

11 août 2015

Pendant toute une semaine, les jeunes de l’école de loisirs de Vitteaux ont pu découvrir le patrimoine de leur commune, de l’environnement du bourg à l’histoire de ses bâtiments, en passant par les anecdotes, les détails ou les ruelles les plus inattendus. Cette semaine patrimoine, co-organisée par l’équipe d’animation du canton de Vitteaux et le service pédagogique du Pays d’Art et d’Histoire, montre à quel point les enfants, malgré leur jeune âge, sont sensibles à leur environnement et curieux d’en découvrir l’histoire.

 

 

Pour Yann Poulain, guide de pays, Milena Secher et Gwendoline Petit, respectivement adjointe et animatrice du Pays d’Art et d’Histoire, ce fut une vraie partie de plaisirs et d’amusements que d’inventer les parcours, les baliser, cacher les énigmes et « mettre les habitants dans le coup ».

Malgré la chaleur, les enfants, les 4 animateurs du centre de loisirs et les accompagnateurs du Pays d’Art et d’Histoire ont crapahuté entre maisons à pans de bois, tourelles mystérieuses et collines riches de faune et de flore.

 

De fait, le mardi l'enquête était orientée sur l'environnement de Vitteaux, ses paysages, plantes et animaux, en allant sur Vesvres…et ça monte, ça monte ! Mais quel bonheur de regarder d’un autre œil les herbes qui se balancent au soleil avec des noms si jolis.

Puis, amenés dans des lieux secrets, chargés du patrimoine vivant de leur village, les enfants ont rencontré de drôles de personnages et ont eu à résoudre, chaque jour, une nouvelle énigme, donnée par une Comtesse imaginaire, la fameuse Gwenola de Guebwiller dans sa belle robe (prêtée par les gueux de Semur-en-Auxois), qui leur conta le Vitteaux du Moyen-Âge.

 

                    CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES

 

Et qui dit patrimoine vivant, dit matériaux de construction que les enfants ont pu voir, toucher, sentir sous la forme d’une présentation des différents matériaux et de leur utilisation.

La pierre, le bois, l’eau, les plantes, des ruelles ou des édifices que les enfants connaissent et sur lesquels ils mettent désormais des noms (on frime un peu) et une histoire et comme ils le disent en large sourire « ça fait du bien de savoir tout ça » !

 

D’ailleurs,  saviez-vous d’où vient l’expression “pour des prunes”?

Connaissez-vous l’histoire tumultueuse de la Brenne ?

Et les richesses de l’église St-Germain, avec ses chapelles peintes et ses sculptures en bois et en pierre ?

Vous trouverez ces réponses dans le portrait de Vitteaux à lire prochainement dans la rubrique «  Au Cœur des Communes »… Merci les enfants !

 

CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNESNTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNE CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES 

 

                                                            Il faut lire et décrypter tous les indices

 

CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES

             

                                      Il faut faire appel aux passants, se concerter en équipe et beaucoup réfléchir

 

CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES

 

                 Pour découvrir un beau lavoir, les toits de Vitteaux, une belle pierre écrite dans une drôle de langue

 

 

Le vendredi, c’était à la fois préparation de la fête et relâche, un temps marqué par la kermesse de fin de centre à laquelle étaient conviées les familles. Les enfants ont, pendant toute cette semaine, rassemblé assez d’indices pour reconstruire en maquette le Vitteaux d’antan et pour créer leur propre blason.  Quelle fierté !

 

Le point d’orgue (c’est le cas de le dire) fut une chorale de petits chanteurs, initiée au patois morvandiau par Gabrielle Morin.

 

La prononciation, le rythme, les mimiques… tout y était ! De quoi enchanter notre équipe de spectateurs dont l’honneur fut sauf grâce à Jean Michel Petreau qui avait (presque) tout compris.

 

Ouf, nous l’avons échappé belle et les enfants ont eu à cœur et à grand renfort d’accent appuyé, de nous expliquer le fond de l’histoire de ce pauvre garçon qui tomba de l’arbre en cueillant des poires et qui, bien blessé, les voyait encore depuis son lit… perfides à le narguer !

 

Jean Michel Petreau, premier vice président de la Communauté de Communes de Vitteaux a, bien sûr, remercié enfants et équipe éducative, tout en précisant à quel point cette formule est riche et intéressante, confirmant le soutien de l’institution au centre de loisirs de Vitteaux qui accueille de nombreux enfants.

Les familles sont satisfaites des souvenirs partagés avec leurs enfants ou petits-enfants grâce à cette formule originale.

 

Bernard Paut, maire de Vitteaux et Evelyne Monot, maire de Villy-en-Auxois et toujours très présente, ont préféré la pêche à la ligne et une discussion à bâtons rompus à l’ombre des tilleuls, plutôt que de faire de longs discours… l’heure étant à la fête et surtout à surveiller l’état du ciel !

 

CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES  

CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES CENTRE LOISIR VITTEAUX ET PAH ECHO DES COMMUNES

 

Mais quelle est la mission du Pays d’Art et d’Histoire et quel rôle a-t-il joué dans cette semaine ludique à la portée d’enfants âgés de 5 à 17 ans ?

 

« Le PAH a pour mission de rendre accessible patrimoine et culture aux plus jeunes, dans les cadres scolaires et extrascolaires. Voir différemment ce qui nous entoure, donner les clés de lecture pour comprendre la richesse environnementale et le bâti, et sensibiliser les jeunes à l’art, l’histoire, l’architecture ou encore la géographie en s’appuyant sur le patrimoine local : tels sont les objectifs fixés par le label national. Ainsi, le Pays d’art et d’histoire organise, coordonne et anime des activités (visites, ateliers, projets…) en lien avec les équipes pédagogiques et les autres structures culturelles et patrimoniales de l’Auxois Morvan » explique Milena.

 

Épaulé par la DRAC Bourgogne et l’Education Nationale, la PAH est en phase de renouvellement d’un Contrat Local d’Education Artistique, qui lui permettra d’avoir une véritable place au sein de l’Education Artistique et Culturelle des jeunes, tout au long de leur scolarité.

 

Cette année, une cinquantaine de classes ont déjà bénéficié des activités du Pays d’art et d’histoire, à travers une visite thématique sur les animaux dans la ville, des ateliers sur les films tournés en Auxois, des journées autour de l’eau dans le village de Pouillenay ou encore des projets de plus grande ampleur, comme celui rendant hommage à l’artiste Louis Calaferte à Sombernon ou ceux sur la Première Guerre mondiale en Auxois (lycée Anna Judic de Montbard et circonscription de Semur-en-Auxois).

 

L’année prochaine, le fil conducteur des activités “patrimoine” sera l’eau. Du canal de Bourgogne en passant par les nombreuses rivières et les bâtiments, l’histoire ou encore les légendes qui y sont liées.

 

 

Merci aux enfants pour leur entrain et grand bravo à toute l’équipe… qui a eu très chaud !

 

A relire ici  

 

Crédit photos, Milena Secher et Marie Quiquemelle

 

 

Milena SECHER

Adjointe du Pays d'Art et d'Histoire de l'Auxois 

Pays de l'Auxois Morvan

13 rue de l'Hôtel de Ville

21350 Vitteaux

 

Tel: 03 80 33 90 81

 

 

 

 

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

A Bussy Rabutin, Charlette Morel-Sauphar joue avec la lumière...
Le château de Bussy-Rabutin c’est l’harmonie d’une...
La Communauté de communes du Val de Norge, "entre ville et campagne".
A la rencontre de Ludovic Rochette, président de la Communauté de...
La commune de Vielverge sollicite la MiCa
La Mission Conseil et Assistance aux Collectivités (MiCA), accompagne...
Choisir un exploitant pour gérer la distribution de l'eau potable.
La démarche conduisant à choisir un délégataire de...
Visite des installations bois énergie du Pays Seine-et-Tilles.
Dans le cadre du Printemps de l'environnement, François Sauvadet,...
Forêts, Seine et Suzon, une filière Bois-Energie locale
Le territoire se caractérise par un massif forestier important et de...
Journée communautaire : 250 élus pour continuer à faire monter le Grand Dijon !
Deux cent cinquante élus communaux de toute...
Une dictée, cela vous dit ?
« A proximité des sources de la Seine et non loin de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.