L'achèvement de la structure bois de la construction du futur siège de la CEBFC

L'achèvement de la structure bois de la construction du futur siège de la CEBFC

Info+ :

En Côte-d'Or, une cellule d’information du public est activée dès samedi 1er novembre 9h.
Cette cellule d’information sera joignable par téléphone depuis le numéro vert national n° 0 800 130 000 (numéro gratuit) et par mail à l’adresse pref-cip@cote-dor.gouv.fr.
Elle sera exceptionnellement active le samedi 31 octobre 2020 puis ouvrira de 9h à 17h du lundi au vendredi à compter du 2 novembre 2020.

Covid 19

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

TousAntiCovid

TousAntiCovid :  En savoir plus sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

 

CCI Côte-d'Or Dijon Métropole

CRISE SANITAIRE LIÉE AU CORONAVIRUS
La crise sanitaire liée au coronavirus touche toute l’économie, avec des impacts forts sur l’activité des entreprises. Nous vous proposons de retrouver ci-dessous les mesures mises en place pour accompagner les entreprises pendant cette période, ainsi que les coordonnées de la cellule d'appui de la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole
www.cotedor.cci.fr/actualite/crise-sanitaire-liee-au-coronavirus


12 novembre 2020

Choix de cœur, porté par le Directoire et le Conseil d’Orientation et de Surveillance, le projet ambitieux s’inscrit dans la dynamique de transformation et de modernisation de la Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche-Comté afin d’accroître l’efficacité et l’adaptabilité de l’entreprise et ainsi assurer le meilleur service à ses clients et sociétaires.

CEBFC : Le Valmy

Jean-Pierre DERAMECOURT, Président du Directoire et Eric FOUGÈRE, Président du Conseil d’Orientation et de Surveillance célèbrent aujourd’hui la fin de la première étape de la construction du nouveau siège de la Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche-Comté, avec l’achèvement de la structure bois, en présence de François REBSAMEN, Maire de Dijon, Président de Dijon métropole et ancien ministre.

Première étape symbolique dans la construction du futur siège de la Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche-Comté, « Le Valmy », l’achèvement de la structure bois qui fait l’originalité de ce bâtiment. L’ensemble de la structure de 6 étages est aujourd’hui terminé.

Porté par le Directoire et le Conseil d’Orientation et de Surveillance, sous la présidence d’Antoine-Sylvain BLANC, puis d’Eric FOUGÈRE, ce projet ambitieux s’inscrit dans la dynamique de transformation et de modernisation de la Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche-Comté afin d’accroître l’efficacité et l’adaptabilité de l’entreprise et ainsi assurer le meilleur service à ses clients et sociétaires.

Ce projet est piloté par Forestarius en tant qu’entreprise générale qui s’appuie sur les compétences de LCDP, la SEM ainsi que des entreprises essentiellement régionales et reconnues pour leur savoir-faire.

Le « Valmy » est l’un des outils de cette évolution car il permettra de regrouper l’ensemble des fonctions support, à ce jour réparties sur plusieurs sites.  

Au-delà du cadre de travail, ces nouveaux locaux permettront une plus grande souplesse et adaptabilité des organisations pour favoriser la transversalité et le collaboratif. Véritable projet d’entreprise, l’aménagement intérieur est le fruit d’une concertation avec les collaborateurs.  Au cœur de la réflexion autour de leur futur espace de travail, les collaborateurs ont pensé de manière transverse et participative l’organisation de la vie au sein du bâtiment, les différents espaces bureau et sont intervenus sur le choix du mobilier.

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole.
Pour François Rebsamen, le choix de construire le siège social de la Caisse d'Epargne en bois est un bon choix. "Vous êtes un acteur important au service du développement économique de votre territoire. Le bois est une matière première importante de ce territoire et il existe des compétences locales pour le travailler. Il s'inscrit dans le développement durable défendu dans la politique de la ville et défini en 2015  par les états membres des Nations Unies. Vous avez dit que le choix du bois est un choix du cœur, ce choix me touche particulièrement car cela concerne une filière avec plus de 20 000 salariés. Pour conclure je dirais que c'est une grande chance pour la ville car en construisant un bâtiment exceptionnel comme celui-là vous contribuez énormément à son attractivité. Et en ce moment particulier où l'on se demande comment on va survivre à cette crise économique, vous donnez un double message. Un message d'espoir par l'ampleur du projet et un message d'avenir en utilisant un matériaux noble".

 

Le choix d’un emplacement stratégique

A l’instar de Joffre, construit en 1978 aux portes de Dijon, la CEBFC fait le choix de s’installer au Parc Valmy, nouveau quartier d’affaires de la Métropole. Elle était d’ailleurs l’une des premières entreprises à créer un Centre d’Affaires et une Agence à Valmy en novembre 2008. Aujourd’hui, le nouveau siège social sera au cœur de ce quartier en plein essor, idéalement placé à proximité des grands axes routiers et desservi par le tramway.

CEBFC Le Valmy

Vidéo CEBFC Le Valmy : https://youtu.be/ZKVppgB02X4

Une construction en bois : reflet d’un savoir-faire régional

A travers ce projet et le choix audacieux d’une construction en bois, totalement cohérent avec l’engagement de « développement durable » de l’entreprise, la CEBFC démontre une nouvelle fois qu’elle est une entreprise moderne et novatrice. Ce siège est l’exemple concret de l’ancrage régional de la banque qui participe au dynamisme du territoire en valorisant les filières d’activité comme le bois et en s’appuyant sur les savoir-faire des entreprises régionales.

Ce chantier unique en son genre, utilise le « bon matériau au bon endroit »

Tout d’abord le bois, matière très ancienne et noble qui a su retrouver une place dans nos milieux urbains. Le bois permet une construction innovante tout en offrant des avantages thermiques et énergétiques.

Sur une dalle en béton, cette structure bois et son « exosquelette » sont visibles sur l’ensemble de l’édifice selon un processus constructif à colombages. Une enveloppe de verre agrafé assure un confort thermique et protège le bois grâce à un effet « double peau ».

L'achèvement de la structure bois de la construction du futur siège de la CEBFC

De par sa conception, ce bâtiment, dit passif, est particulièrement performant en matière énergétique puisqu’il ne consommera pas plus de 40 kwh par m² et par an.

Un chantier hors normes de 9 500 m² de surface, 2 500 m3 de bois qui génèrent 2 500 tonnes de CO² stocké, 22 m de haut, 70 m de long, 6 niveaux pour accueillir 400 collaborateurs, érigé dans le respect des valeurs historiques de la CEBFC en matière de RSE. Ces valeurs se traduisent également aujourd’hui à travers des offres commerciales responsables à destination de sa clientèle pour l’inciter à #AGIR MAINTENANT ICI.

A venir …

A ce jour la structure bois est terminée, les habillages intérieurs vont commencer. Le bâtiment devrait être livré fin de l’année 2021. Viendra ensuite la phase finale d’aménagement des bureaux. L’emménagement des collaborateurs devrait intervenir à la fin du 1er semestre 2022.

Chiffres clés

9 500 m²

6 niveaux sur sous-sol

70 mètres de long

22 mètres de haut

2 500 m3 de bois soit 2 500 T de CO² stocké

3 032 m3 de béton

Une consommation inférieure

à 40 kwh par m² et par an

Livraison fin 2021

Emménagement fin 1er semestre 2022

39 entreprises intervenant sur le projet

 


A propos de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté :
La Caisse d'Epargne de Bourgogne-Franche Comté est une banque coopérative régionale au service du développement économique et social de ses territoires. Grâce à une situation financière solide, elle poursuit un développement ambitieux. Ses 1620 collaborateurs, à travers 190 agences et 4 centres d'affaires, mettent chaque jour leurs compétences et leur expertise au service de près de 900 000 de clients et 213 000 sociétaires.

 www.caisse-epargne.fr

Pour aller plus loin sur le processus de construction du bâtiment

©Graam Architecture

 CEBFC : Le Valmy

Un ensemble tertiaire en bois unique en son genre

La spécificité constructive de ce projet de bureaux en fait un bâtiment unique en France.

Ce bâtiment est composé d’une infrastructure en béton et d’une superstructure en construction bois composée :

- Des noyaux structurels en panneaux bois massifs contrecollés (type CLT)

- Une structure primaire poteau-poutre en lamellé collé (LC)

- De planchers structurels en panneaux bois massifs (CLT), de planchers non structurels béton préfabriqué maintenu sur les poutres bois

- Une exo-structure en bois lamellé-collé reprenant le contreventement

- Une double peau bioclimatique en verre suspendue à l’exo-structure bois

Les avantages du bois dans la construction

Le bois est un matériau respectueux de l’environnement, il est naturel, renouvelable, biodégradable, recyclable, luttant contre l’effet de serre et aux faibles impacts écologiques à la mise en œuvre. En effet, la consommation d’énergie à la production d’1kg est 4 fois moins que le béton, 60 fois moins que l’acier, 130 fois moins que l’aluminium.

Les arbres sont des “puits de carbone“. L'exploitation forestière entretient ce cycle qui limite l'effet de serre. Utiliser le bois dans la construction constitue ainsi un stockage du carbone.

La structure bois : excellente propriété physique

Un matériau léger

Le bois lamellé-collé utilisé dans la construction est 5 fois plus léger que le béton armé et 15 fois plus léger que le métal. Le bâtiment est conçu de manière à être 100% filière sèche.

Ce mode constructif se traduit par la préfabrication des éléments composant la façade, le plancher et la toiture, en usine. Ceux-ci sont ensuite acheminés et assemblés directement sur le chantier.

Ceci permet de réduire les délais de montage, de maîtriser la qualité de finition tout en impactant un minimum l’environnement et la pénibilité au travail. Enfin, grâce à la construction bois et la préfabrication, le chantier est propre et peu bruyant.

Un matériau naturellement isolant

Le bois est un bon isolant thermique (en comparaison, le béton est 15 fois moins isolant et l'acier 430 fois moins isolant que le bois) et surtout sa conductivité est faible : son utilisation en structure limite naturellement les ponts thermiques.

Le mur ossature bois, utilisé en remplissage de façade nous permet d’avoir un mur très performant sur l’isolation qui assure un excellent confort l’hiver et en été, limite la propagation de la chaleur par les parois.

Un matériau résistant au feu

Paradoxalement, le bois résiste très bien au feu : c'est un combustible, mais son hygrométrie naturelle lui confère des propriétés de combustion très lente et une résistance parfaitement connue et maîtrisée.

Bâtiment bois : un confort intérieur

Ambiance intérieure

Au-delà des avantages techniques de la structure bois, cette dernière laissée en partie apparente dans les espaces des bureaux apporte une ambiance intérieure inédite et chaleureuse.

Le bois assure une température constante en toute saison (entre 18 et 20°C), un taux d'humidité de 40 à 60% et une différence maximale de température entre l'air intérieur et les parois de 3°C. Cette gestion hygrométrique qu’offre naturellement le bois permet un bien-être à l’intérieur du bâtiment.

La structure bois apporte une plus-value indéniable en termes de qualité d’espace et de vie à l’intérieur du bâtiment grâce à un aspect atypique et chaleureux bénéfique pour les collaborateurs.

Les performances environnementales

Un bâtiment très performant

Le travail de conception mené conjointement sur l’enveloppe du bâtiment et ses organes techniques permet de limiter les besoins pour le chauffage ainsi que pour le refroidissement.

La construction bois permet d’obtenir un niveau d’étanchéité à l’air irréprochable. Deux avantages à cela : économies d’énergie (l’air chauffé à l’intérieur de la zone isolée ne s’échappe pas à l’extérieur), mais surtout optimisation de l’utilisation de la ventilation. Son dimensionnement permet de maîtriser les taux de renouvellement d’air dans chaque pièce.

FICHE TECHNIQUE DU PROJET

MAITRISE D’OUVRAGE :

SCCV Tertiaire Valmy

LCDP (Promoteur)

Société Est métropole (Maitrise d’ouvrage délégué)

CERTIFICATION :

RT 2012 - 50%

MAITRISE D’OEUVRE :

GRAAM architecture (architecte mandataire)

C&E ingénierie (BET structure)

HYDRAECO (BET fluide)

ATEEC (économiste de la construction)

META (acousticien)

Atelier Juno (BIM Manageur)

AMO bois : Athlance

Bureau de contrôle : BTP consultants

SPS : Socotec

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Futur siège de la Caisse d'Epargne BFC et parking silo Valmy ; la construction bois à l'honneur
Thierry Coursin, PDG de la Société Est Métropoles (SEM),...
Rouler propre en faisant des économies et même gagner de l'argent en produisant soi-même son électricité ?
C'est possible, grâce à des solutions innovantes proposées...
La Caisse d'Epargne de Bourgogne Franche-Comté réduit son empreinte énergétique.
Consciente de sa responsabilité au regard de l’environnement, la...
La bécane à Jules lance sa campagne de financement participatif.
Née de la volonté de promouvoir l’usage du vélo en...
Inauguration de l'agence Caisse d'Epargne Dijon Lac.
La Caisse d'Epargne Bourgogne Franche-Comté (CEBFC) investit chaque...
ELISE, le nouveau service pour recycler les papiers
Actuellement, environ 500 000 tonnes de papier ne sont pas recyclés dans...
2015, un véritable tournant pour les véhicules électriques, 2016 prometteur...
Avec 526 voitures électriques (VE) et hybrides rechargeables (VHR)...
Opération Lean & Green : faire des économies en réduisant les gaspillages
La CCI Côte-d'Or invite les entreprises industrielles à participer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.