Economie de proximité : de nouvelles mesures pour les petits commerçants

Economie de proximité : de nouvelles mesures pour les petits commerçants

Info+ :

En Côte-d'Or, une cellule d’information du public est activée dès samedi 1er novembre 9h.
Cette cellule d’information sera joignable par téléphone depuis le numéro vert national n° 0 800 130 000 (numéro gratuit) et par mail à l’adresse pref-cip@cote-dor.gouv.fr.
Elle sera exceptionnellement active le samedi 31 octobre 2020 puis ouvrira de 9h à 17h du lundi au vendredi à compter du 2 novembre 2020.

Covid 19

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

TousAntiCovid

TousAntiCovid :  En savoir plus sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

 

CCI Côte-d'Or Dijon Métropole

CRISE SANITAIRE LIÉE AU CORONAVIRUS
La crise sanitaire liée au coronavirus touche toute l’économie, avec des impacts forts sur l’activité des entreprises. Nous vous proposons de retrouver ci-dessous les mesures mises en place pour accompagner les entreprises pendant cette période, ainsi que les coordonnées de la cellule d'appui de la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole
www.cotedor.cci.fr/actualite/crise-sanitaire-liee-au-coronavirus

 


19 novembre 2020

Face à la deuxième vague de COVID-19 et au deuxième confinement décrété par le gouvernement, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, décide de faire évoluer le Pacte régional pour l’économie de proximité. Lors de son Assemblée plénière du 16 novembre, la Région a voté un abondement de 5,6 millions d’euros pour permettre une prise en charge des loyers des TPE-PME de moins de 10 salariés subissant une fermeture administrative.


La prise en charge des loyers pour les petits commerçants :

Les intercommunalités, partenaires de ce pacte, sont invitées à co-financer ce nouveau dispositif à parité avec la Région (1 euro Région pour 1 euro Intercommunalité). Afin de préserver les capacités financières des plus petites collectivités, les communautés de communes
verront quant à elles cette contrepartie abaissée à 2 € Région pour 1 € EPCI.

« Cette mesure vient en complémentarité des dispositifs de l’Etat afin de limiter la faillite des petits commerces, notamment en zone rurale. Un commerce qui disparait c’est dramatique, c’est toute la vitalité d’un territoire qui est remise en question. Ces solutions ont été construites en bonne intelligence avec l’ensemble des intercommunalités de Bourgogne-Franche-Comté », précise Marie-Guite Dufay.

Rappel du pacte régional pour l’économie de proximité :
Voté en juin dernier et en cours de déploiement dans l’ensemble des intercommunalité de la région (92 intercommunalité signataires sur 113 au 10 novembre), ce pacte mobilisait initialement 27 millions d’euros pour accompagner l’économie de proximité et repose sur deux piliers :
• Un fonds régional d’avances remboursables, mutualisé et solidaire, auquel les EPCI contribuent par un versement à la Région à hauteur de 1 € par habitant. 645 demandes ont déjà été déposées et 123 dossiers instruits et payés pour un montant de 1,6 million d’euros, sécurisant ou créant 347 emplois dans la région.
• Un fonds régional des territoires, destiné à accorder des subventions, opéré par les intercommunalités, auquel la Région contribue par un versement à hauteur de 5 € par habitant dans chacun des EPCI.

Une aide à la digitalisation des entreprises :
Fortement fragilisés par la crise économique, les artisans et les petits commerçants peuvent bénéficier, dans le cadre du pacte régional pour l’économie de proximité, d’une accélération de la digitalisation de leurs pratiques : prise en charge d’investissements pour l’achat d’équipements informatiques, de logiciels, la mise en place de plateformes numériques ou encore l’acquisition de véhicules pour les livraisons à domicile.
La mobilisation de l’écosystème local sera accélérée grâce au financement par la Région de deux programmes à destination des TPE :
· le programme « Kapnumerik », porté par les chambres de commerces et d’industrie · le programme « Numeric’artisanat », porté par les chambres de métiers à destination des artisans.
Les programmes consistent en un accompagnement complet et gratuit de l’entreprise, financé par la Région et par les chambres consulaires. Il est suivi d’un diagnostic en fonction du profil de l’entreprise et va jusqu’à l’élaboration d’un plan d’actions et la recherche de solutions concrètes.
Des solutions d’entreprises locales existent comme celle de la plateforme de Teekers, site de vente en ligne disponible sur internet et sur application mobile dont l’objectif est de permettre aux commerçants, dans les villes où l’application est déployée, d’acquérir une visibilité en ligne.
Teekers a été lancée à Pontarlier fin 2018 et fin mai 2019 à Besançon. La Région a soutenu le démarrage de cette start-up par une aide de 200 000 euros : http://teekers.fr
Par ailleurs, la filière numérique régionale fédérée par BFCNum propose un « mapping » des solutions e-commerce en Bourgogne-Franche-Comté, plateforme regroupant les solutions et les compétences permettant aux commerçants et artisans de Bourgogne-Franche-Comté de maintenir une activité en cette période de confinement : https://solutions.ecommerce-bfc.fr/

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ROGER MARTIN, des hommes et des projets pour les territoires
Reconnu de longue date dans le secteur des Travaux Publics, le Groupe familial...
Un nouveau Village by CA inauguré au coeur de la métropole Dijonnaise
Après 24 mois de travaux, le Village by CA Champagne Bourgogne, premier...
La convention "ESSENTIEL" de la CPME de Côte-d'Or
La CPME 21 a réuni au Zénith de Dijon près de 800...
Développement de la filière vrac en région Bourgogne-Franche-Comté : Une première en France
Lundi 11 octobre 2021, l’association Réseau Vrac a organisé...
Comment mettre le marché du ferroviaire à portée des entreprises locales ?
La Fédération Régionale des Travaux Publics et SNCF...
Square Habitat, une nouvelle agence au service de l'immobilier Dijonnais
L’enseigne immobilière dijonnaise dispose désormais de deux...
Une Bourgogne qui flirte avec les records, mais reste prudente face aux incertitudes
Sur la première partie de l’année 2021, la Bourgogne...
VITA Bourgogne, un an déjà ! La Bourgogne viticole recrute
Depuis un an déjà, VITA Bourgogne facilite le recrutement des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.