Les voeux de Geoffroy Sécula aux PME / TPE

20 janvier 2021

Chaque année à l'occasion de la présentation des vœux aux adhérents, le président de la CPME 21 dresse le bilan de l’année passée et donne le ton pour celle qui commence. En cette année spéciale la cérémonie avait lieu en visioconférence en présence de François Rebsamen. Geoffroy Sécula, après avoir nommé 2020 "année de galère sur le plan sanitaire" et "année catastrophique sur le plan économique"  a rappelé la mobilisation de la CPME pour les TPE / PME. Une mobilisation qui a engendré des victoires au bénéfice des entreprises. 1er syndicat patronal de Côte-d'Or avec le franchissement des 700 adhérents en 2020, la CPME en 2021 aura comme principaux objectifs d’accompagner les entreprises et les chefs d’entreprises en grande détresse et lorsque le temps sera venu, elle se mobilisera pour mettre en œuvre le plan de relance dans les territoires.

François Rebsamen, Président de Dijon métropole, Maire de Dijon

En introduction, François Rebsamen, Président de Dijon métropole, Maire de Dijon, a affirmé son soutien aux chefs d'entreprise.

Pour l'élu, dans cette année truffée d'incertitude il faut concentrer les efforts publics sur les TPE/PME qui sont incontestablement le tremplin du redressement économique et le principal vivier des  emplois. "A Dijon, nous avons mis l'entrepreneur au coeur de notre projet économique et devons lui donner les moyens d'entreprendre, avec comme par exemple la mise en place du Small Business Act, il y a 12 ans, une première en France. Pendant cette pandémie Dijon et la métropole aux côtés de la Région appportent une aide importante aux entreprises, 150 millions d'€ ont été alloués en 2020 et 780 000 € ont été utilisés sous forme d'aides comme des subventions, des avances remboursables... qui ont pu compléter les aides nationales. Pour 2021, nous continuerons et budgeterons entre 59 et 67 millions d'euros d'investissement. A Dijon, 37 millions malgré une diminution des recettes d'1 million d'€." 
En conclusion de son allocution, François Rebsamen reste optimiste pour 2021 grace à l'arrivée du vaccin. 

Geoffroy Sécula, Président de la CPME Côte-d'Or

Discours de Geoffroy Sécula, Président de la CPME Côte-d'Or

Monsieur le Maire de Dijon, cher Francois, Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames et Messieurs les représentants des services de l’état, Mesdames et Messieurs les Chefs d’Entreprises, chers Partenaires, chers amis, bonjour à toutes et à tous et merci pour votre présence en nombre aux vœux de la CPME Côte d’Or. Nous sommes environ 250 personnes connectées pour cet évènement sans compter les personnes qui suivront la retransmission en Facebook live.

J’aurai évidemment préféré vous retrouver à Dijon en salle de Flore mais ces vœux seront à l’image de cette année 2020 : contraints, adaptés, digitaux et malheureusement sans la liberté ni la convivialité que nous aimons tant !

Côté sanitaire, 2020 a été une année de galère ! Je pense à tous ceux qui ont perdu des proches et tous ceux qui ont été frappés durement par cette maladie. Il y en a beaucoup dans notre Réseau. Dans les entreprises, les patrons de TPE et PME ont tenu leurs responsabilités de par leur professionnalisme en s’équipant, en investissant et en organisant dans le but de protéger leurs Salariés et leurs Clients. La CPME a informé ses Adhérents au quotidien, relayé les bonnes initiatives pour faciliter l’acquisition de ces équipements qui n’ont pas toujours été aussi accessibles que maintenant.

Sur le plan économique, l’année est catastrophique ! Les confinements répétés, les marche avant –marche arrière du gouvernement, l’impossibilité de travailler pour un certain nombre ont coûté très cher aux chefs d’entreprises qui ont pu tenir grâce à leurs fonds propres souvent constitués depuis de nombreuses années. Malheureusement toutes les entreprises, notamment les plus jeunes, ne peuvent pas compter sur leurs fonds propres et leur avenir est à craindre à très court terme.

Et d’un point de vue social, il y aussi à dire ! Malgré le chômage partiel nécessaire pour soutenir l’emploi, le télétravail et les arrêts pour garde d’enfants ont affaibli les PME et dégradé le moral des équipes. Des situations dramatiques sont également apparues chez des indépendants dont mari et femme ont consacré toute leur vie et leurs économies à leur entreprise.

Dans ce contexte la CPME Côte-d’Or, qui compte désormais plus de 700 adhérents (avec une belle progression de 5% cette année) et qui s’étend sur tout le territoire de la Côte-d’Or, s’est mobilisée sur le plan national et local. J’en profite pour remercier l’ensemble des administrateurs qui m’entourent et toute l’équipe de permanents qui se sont particulièrement impliqués pour protéger nos TPE / PME et maintenir le contact.

Le sujet des dividendes qui ne pouvaient pas être versés a été traité grâce à l’action de la CPME, le versement du CPSTI aux indépendants a été obtenu sur demande de la CPME, de nombreux PGE ont été octroyés localement grâce à l’action de la CPME, les trous dans la raquette sur les aides qui existent ont été comblés sur proposition de la CPME, la délimitation de la responsabilité pénale de l’employeur est une avancée majeure obtenue par la CPME, l’évolution des aides au prorata du CA pour les entreprises fermées a été appuyée par la CPME  et je ne pourrai être exhaustif sur la liste des victoires pour les PME tant elles sont nombreuses.

Je vous assure être le témoin d’un combat d’une efficacité redoutable par la CPME nationale permettant d’aboutir, avec l’écoute de l’Etat, à une boite à outils pour les PME. Mais notre mobilisation ne faiblit pas, car il reste beaucoup à faire.

La CPME Côte-d’Or est à l’initiative de nombreuses informations, négociations, interventions et communications auprès de la Préfecture, du Conseil Régional, du Conseil Départemental, de la Métropole, des intercommunalités, des fédérations professionnelles et auprès de nos mandataires judiciaires (Merci au Président du Tribunal de Commerce, cher Jérôme d’être présent), consulaires (Merci au Président de la CCI, cher Xavier d’être présent), sociaux (Merci au Président de l’URSSAF Bourgogne d’être présent, cher Gilles) sans oublier les mandats liés à l’emploi, la formation et les services fiscaux.

Je remercie très sincèrement l’ensemble des chefs d’entreprises qui donnent de leurs temps précieux dans ces périodes compliquées et également les représentants de l’Etat pour leur bienveillance.

La gestion du Préfet de Côte d’Or Mr Fabien SUDRY dans le cadre des dernières manifestations illustre mes propos et la CPME est particulièrement satisfaite de la protection qui a été apportée les week-ends de décembre aux commerçants Dijonnais. Ils en avaient bien besoin pour pouvoir travailler ! La CPME est, plus que jamais, incontournable et reste le premier syndicat interprofessionnel du Département.

Je remercie le Président de la Métropole, l’ensemble des Elus et les directeurs des services pour leur fidélité témoignée encore ce matin à travers leur présence et pour l’excellent travail que nous avons mené notamment sur les ouvertures des Marché, les ouvertures dominicales, les exonérations des droits de voierie, les extensions de terrasses et dans le cadre du fonds métropolitain qui a permis de bénéficier à plus d’une soixantaine d’entreprises dont plus de 40% d’adhérents de la CPME.

Je souhaite pour 2021 travailler dans ces mêmes conditions avec le conseil régional, le conseil départemental et la métropole pour améliorer notre SBA, cet engagement à faire travailler des entreprises du territoire, qui ne fonctionne pas comme il devrait dans une période où nos entreprises en ont particulièrement le besoin.

La forme des Marchés, la simplification des appels d’offres en utilisant les nouveaux seuils (d’ailleurs demandée par la CPME) et l’instruction des projets immobiliers sont aussi des éléments que nous devrons travailler ensemble.  Nous appelons également toutes les Collectivités à exonérer de la TLPE notamment les restaurants, les petits commerces et toutes les entreprises qui sont fermées.

Nos PME sont aussi des entreprises qui peuvent se différencier par leur agilité. En 2021, la CPME les accompagnera pour qu’elles s’adaptent aux nouveaux modes de consommation et pour qu’elles rattrapent leur retard en matière de digitalisation.

La CPME s’est battue pour la réouverture des commerces et continuera à se mobiliser en 2021 pour réouvrir l’ensemble des entreprises encore fermées.

Je demande à ce que le confinement ne soit pas banalisé. « Confiner », c’est passer l’économie au ralenti et restreindre la liberté d’entreprendre.

Se laisser bercer d’illusions par ceux qui s’abritent derrière les chiffres trompeurs d’un nombre de liquidations en baisse par rapport à l’année dernière, serait une grave erreur. Un grand nombre d’entreprises vivent actuellement sous perfusion. Leur taux d’endettement a explosé et cela ne sera pas sans effet, qu’on le veuille ou non.

Un des enjeux de la CPME sera donc d’accompagner les entreprises et les chefs d’entreprises en grande détresse. Cela passera par nos mandataires engagés pour défendre les PME en prévenant suffisamment tôt, par les relations avec nos partenaires bancaires par la mise en place du projet régional de la CPME à travers le GPA, le groupement de prévention agréé (je remercie le nouveau Président de la CPME régional, Louis DEROIN, d’être présent aujourd’hui et je le remercie pour ce travail ainsi que Jean-Yves Hinterlang, connecté, le commissaire au redressement productif avec lequel nous sommes en contact sur le dossier). 

La CPME Côte-d’Or s’est également structurée en formalisant un accord avec le SASTI, association qui peut proposer un accompagnement psychologique d’un indépendant qui en a le besoin. Merci Eric !

Lorsque le temps sera venu, il faudra mettre en œuvre le plan de relance dans les territoires, à travers un pilotage qui devra permette d’irriguer l’ensemble de nos TPE/PME et en veillant à ce que parallèlement, aucune taxe ou charge assimilée n’augmente pour nos PME.  Ce sont deux enjeux forts de la CPME en 2021 ! J’insiste sur les différents dispositifs de relance et j’adresse un message à tous les acteurs publics qui les portent, communiquez et accompagnez les petites entreprises pour qu’elles puissent aussi s’en saisir, c’est essentiel !

Un certain nombre de propositions qui avaient été formulées par la CPME ont été reprises dans le plan de relance :

- à travers un volet compétitivité des entreprises,
- un volet transition écologique
- et un volet cohésion sociale.

Nous saluons ce plan de soutien à l’investissements et plus particulièrement la baisse des impôts de production, l’allongement de la durée du différé du PGE d’un à deux ans. Sur ce sujet nous comptons sur l’appui des partenaires bancaires !

Nous saluons également le soutien massif à l’apprentissage et aux jeunes et le plan #1jeune #1solution. Nous avons travaillé de concert avec les l’Ecole des Métiers et la BSB et on peut se satisfaire du nombre de contrats d’apprentissage et d’alternance. J’en profite également pour saluer la présence des deux Directeurs : Alain TOMZACK et Stéphane BOURCIEU.

Les chefs d’entreprise sont des combattants dans l’âme. Et c’est bien parce que le rebond ne pourra pas se faire sans ces hommes et ces femmes qui prennent tous les risques, qu’il faut sauver non seulement nos entreprises, mais aussi nos chefs d’entreprises.

Le vaccin doit nous permettre de reprendre une vie normale en 2021. Se faire vacciner doit être simple et efficace. Nous demandons donc à ce que les entreprises qui le peuvent, aient la possibilité de proposer à leurs salariés de se faire vacciner. La médecine du travail pourrait utilement être mise à contribution pour cela.

Nous demandons également à ce que les professionnels libéraux de santé présents partout sur le territoire, aient les moyens d’administrer le vaccin au plus grand nombre. Les pharmaciens d’officine y sont prêts, les infirmières libérales le réclament.

En 2021, la CPME continuera sa dynamique événementielle. De nombreux webinaires et café by CPME sont prévus en janvier et nous reprendrons nos matinales en présentiel dès que nous en aurons le droit.

Au mois de février, le 24, se tiendra notre Assemblée Générale et dans la foulée le lancement de notre Annuaire. Nous organiserons de gros évènements dès que les beaux jours seront là.

Et dès que les restaurateurs seront réouverts, nous tiendrons toutes les semaines des tables ouvertes sur Dijon et en dehors de la métropole. Cela permettra de se retrouver et de partager entre chefs d’entreprises dans une atmosphère simple, conviviale et fédératrice.

Je ne pourrai conclure mes propos sans remercier nos partenaires annuels qui ont tous été présents à nos côtés tout au long de cette année :

- La Caisse d’Epargne BFC, notre partenaire majeur (représentée notamment aujourd’hui par JP DERAMENCOURT, I BROUTET et G LOUCHET)
- La Banque Bopulaire représentée par Laurent BERTHE,
- Catherine MINAUX pour Engie,
- Michelo Nuzzo pour Radiance Mutuelle
- EDF représenté par Rémi Combernoux
- Et UFF.

Ils nous permettent de garder une fédération forte et ambitieuse pour muscler nos PME et les adapter aux défis à venir.

Merci également à nos partenaires de la presse qui nous suivent avec pertinence et fidélité tout au long de l’année.

Je formule trois vœux à chacune et chacun d’entre vous pour entreprendre en 2021 :

- la Santé à vous et à l’ensemble de vos proches,
- la résilience, vous pouvez compter sur votre organisation patronale pour vous accompagner,
- Et la Digital Agilité dont nos PME ont tellement besoin en 2021.

Bonne Année à toutes et à tous !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Caisse d'Epargne engagée sur la voie verte
Se revendiquer d’être une entreprise engagée pour...
La Poste rend accessible à tous la création de son Identité Numérique dans les bureaux de poste
A compter du 7 juin, La Poste propose la création en moins de 4 minutes...
Du nouveau à l'agence Crédit Agricole de Mirebeau-sur-Bèze
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, banque multicanale de...
La Cave des Hautes-Côtes participe Aux « Temps Forts Vignerons Engagés »
Depuis 2010, l’association Vignerons en Développement Durable...
Urgence, Confiance, Relance, Vincent Martin interpelle les candidats aux régionales !
Le Président de la FRTP BFC Vincent MARTIN, a souhaité...
Elections Départementales : Les Conseils Départementaux sont des partenaires essentiels et privilégiés des Travaux Publics de Bourgogne Franche-Comté
A l’approche des Elections Départementales qui se tiendront les 20...
PENNEQUIN garde le cap
Partenaire bien connu des collectivités, l’entreprise PENNEQUIN...
Gare de Nuits St Georges : ouverture d'une Solexerie dans le cadre du projet 1001 gares
Une nouvelle activité s'installe au cœur de la gare de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.