Enquête CPME sur le bilan de 2020 et les perspectives de 2021

26 janvier 2021

Situation globale des TPE/PME, perspectives, l'enquête révèle l'état d'esprit des dirigeants après quasiment une année de crise sanitaire.  L'enquête s'est déroulée du 7 au 20 janvier 2021 auprés des dirigeants adhérents de la CPME. Elle présente aussi quelques évolutions résultant directement de la crise.

Sans surprise, il apparaît qu’au cours des deux derniers mois de 2020, les deux tiers des entreprises (65%) ont connu une baisse de chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2019. Cela se traduit logiquement pour la moitié d’entre elles (52%) par une dégradation de leur trésorerie.

Pour 2021, les perspectives sont mitigées mais pas catastrophiques. Si 52% des répondants prévoient une baisse de chiffre d’affaires dans les prochains mois, 48% anticipent un maintien ou même une hausse. De même, si 25% envisagent de réduire leurs effectifs, 66% pensent le maintenir et 9% prévoient de recruter.

Logiquement, le couvre-feu est considéré comme un frein à l’activité pour plus de la moitié des entrepreneurs (53%) qui se disent, à 49%, dans l’incapacité de supporter un troisième confinement. L’absence de visibilité explique sans doute le fait que la majorité d’entre eux (54%) craignent aujourd’hui pour la pérennité de leur entreprise.

A cet égard, au vu des résultats de cette enquête, il apparaît qu’environ 100 000 entreprises (soit 45% des 220 000 entreprises ayant utilisé leur PGE, sur un total de 630 000 entreprises signataires) doutent de leur capacité à rembourser le prêt garanti par l’Etat (PGE).
La sortie de crise s’annonce délicate lorsque 33% des TPE/PME interrogées ont le sentiment que leur entreprise est « sous perfusion de l’Etat » et que seules 3% d’entre elles ont répondu, ou s’apprêtent à le faire, à un appel à projet dans le cadre du plan de relance.
Malgré ce contexte morose, la majorité des dirigeants ne cède pas au pessimisme et ils se déclarent optimistes (23%) ou résignés (42%) à faire face à la situation. Pour ce faire, une très forte majorité d’entre eux (65%) se dit prête à organiser des campagnes de vaccination dans les locaux professionnels.

Au chapitre des bonnes nouvelles, on notera que pour la moitié (49%) des répondants, la crise actuelle a accéléré la transition numérique de leur entreprise. Par ailleurs, si 63% d’entre ceux dont l’activité le permet ont mis en place du télétravail en 2020, ils sont 55% à envisager de conserver un ou plusieurs jours de télétravail à l’issue de la crise sanitaire.

Télécharger l’enquête CPME : Covid-19, bilan 2020 et perspectives 2021 dans les TPE/PME

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Caisse d'Epargne engagée sur la voie verte
Se revendiquer d’être une entreprise engagée pour...
La Poste rend accessible à tous la création de son Identité Numérique dans les bureaux de poste
A compter du 7 juin, La Poste propose la création en moins de 4 minutes...
Du nouveau à l'agence Crédit Agricole de Mirebeau-sur-Bèze
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, banque multicanale de...
La Cave des Hautes-Côtes participe Aux « Temps Forts Vignerons Engagés »
Depuis 2010, l’association Vignerons en Développement Durable...
Urgence, Confiance, Relance, Vincent Martin interpelle les candidats aux régionales !
Le Président de la FRTP BFC Vincent MARTIN, a souhaité...
Elections Départementales : Les Conseils Départementaux sont des partenaires essentiels et privilégiés des Travaux Publics de Bourgogne Franche-Comté
A l’approche des Elections Départementales qui se tiendront les 20...
PENNEQUIN garde le cap
Partenaire bien connu des collectivités, l’entreprise PENNEQUIN...
Gare de Nuits St Georges : ouverture d'une Solexerie dans le cadre du projet 1001 gares
Une nouvelle activité s'installe au cœur de la gare de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.