La Caisse d'Epargne engagée sur la voie verte

10 juin 2021

Se revendiquer d’être une entreprise engagée pour l’environnement doit se traduire par les actions. La Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté accompagne les grands projets susceptibles de faire de la transition environnementale une réalité mais agit aussi à son échelle.

Avant d’agir, il faut comprendre alors la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté a commencé par s’informer sur les différents projets à dimension environnementale. Parmi les sujets sur lesquels la banque régionale a planché, celui de l’hydrogène. « Cette ressource n’est pas nouvelle mais désormais, on utilise un hydrogène totalement vert. Toutefois la problématique consiste à stocker cette énergie pour la transformer ultérieurement en électricité » détaille Isabelle Brouté, membre du directoire de la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté en charge des entreprises et des institutionnels. Consciente que l’hydrogène peut accompagner le nécessaire virage que la société doit prendre, la banque à l’écureuil se positionne aux côtés de Dijon Métropole dans le cadre de la création d’une station hydrogène destinée à alimenter, dans un premier temps, 45 bennes à ordure et 175 bus du territoire. « Nous partions d’une feuille blanche donc nous avons d’abord apporté nos conseils financiers sur la structuration du projet avant de participer à son financement. » En entrant en parallèle au capital de l’entreprise Mahytec, spécialisée dans le stockage de l’hydrogène, dès 2017 et en faisant le pari des entreprises innovantes sur le sujet comme H2Sys, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté mise sur le vert. « Nous sommes à l’écoute des projets autour de l’hydrogène pour les soutenir. »

A chacun ses objectifs

Isabelle Brouté rappelle que sa banque prévoit de financer 150 millions d’euros de projet consacrés aux énergies renouvelables en 2021. Avec cet objectif en ligne de mire, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté ne se limite pas à l’hydrogène et a par exemple à l’étude un projet de ferme éolienne dans l’Yonne, une ferme photovoltaïque dans le Jura ainsi qu’une usine de méthanisation à Montbéliard ou encore des ombrières sur les parkings des supermarchés. Dans la continuité de ces engagements et de ces valeurs environnementales, la banque à l’écureuil a mis en place un prêt à impact. « Les conditions financières sont adossées à un engagement environnemental ou sociétal de l’emprunteur. Il n’y a pas de pénalités en cas de non-respect mais une bonification du taux pour encourager les actes. »  Réduire ses rejets de gaz à effet de serre, améliorer la performance énergétique ou encore favoriser l’inclusion figurent parmi les engagements qu’un emprunteur peut prendre. « Ce prêt se destine notamment aux constructeurs de logements sociaux ou aux acteurs de la promotion immobilière. »

Petite mais polluante

En plus de soutenir les projets des autres, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté a mis en place des actions au sein de sa propre structure. Devant la problématique générée par les indispensables cartes bancaires, faites de plastique et de composants électroniques, jetées quand elles arrivent à expiration, la banque affiche sa volonté de les recycler. « Chaque année, en Bourgogne-Franche-Comté, nous renouvelons 65 000 cartes bancaires. Nous avons donc proposé de recycler 98% des matériaux mais l’enjeu repose aussi sur l’intérêt de nos clients à nous les ramener » insiste Cédric Mignon, membre du directoire en charge de la banque de détails. Pour l’instant, seul un client sur deux fait cette démarche mais la banque espère que les deux tiers d’entre eux seront concernés d’ici à la fin de 2022. Transformée en poudre, la carte bancaire devient un composant pour les fenêtres en PVC grâce au travail d’une start-up partenaire de la banque. Après les avoir stockées pendant deux ans, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté a déjà pu transformer une tonne de cartes bancaires.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Poste rend accessible à tous la création de son Identité Numérique dans les bureaux de poste
A compter du 7 juin, La Poste propose la création en moins de 4 minutes...
Du nouveau à l'agence Crédit Agricole de Mirebeau-sur-Bèze
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, banque multicanale de...
La Cave des Hautes-Côtes participe Aux « Temps Forts Vignerons Engagés »
Depuis 2010, l’association Vignerons en Développement Durable...
Urgence, Confiance, Relance, Vincent Martin interpelle les candidats aux régionales !
Le Président de la FRTP BFC Vincent MARTIN, a souhaité...
Elections Départementales : Les Conseils Départementaux sont des partenaires essentiels et privilégiés des Travaux Publics de Bourgogne Franche-Comté
A l’approche des Elections Départementales qui se tiendront les 20...
PENNEQUIN garde le cap
Partenaire bien connu des collectivités, l’entreprise PENNEQUIN...
Gare de Nuits St Georges : ouverture d'une Solexerie dans le cadre du projet 1001 gares
Une nouvelle activité s'installe au cœur de la gare de...
Pôle emploi et la Chambre de Métiers de l'Artisanat de Bourgogne-Franche-Comté s'engagent en faveur de l'emploi dans les entreprises artisanales
Dans le  cadre  de  leurs  missions ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.