Elabor, le bras droit de la gestion de l'espace public

29 juillet 2021

Face à la gestion de son espace public, la collectivité peut compter sur le groupe Elabor pour faciliter sa tâche. En prenant en compte les dimensions technique, réglementaire et technologique, le bureau d’étude spécialisé dans l’aménagement du territoire répond au vaste champ des problématiques des élus. Engagé dans le développement de l’entreprise créée par son père Gilles, Clément Bordes, directeur commercial adjoint, détaille le rôle d’Elabor

Comment Elabor se positionne comme un partenaire des collectivités ?

« Au quotidien, nous menons un travail de fond avec les communes. Nous avons d’ailleurs été associé aux rencontres annuelles de l’association nationale des directeurs d’associations de maire, une fierté pour nous et un gage de la qualité de notre travail. Notre accompagnement repose sur un triptyque car nous nous positionnons comme un assistant technique, réglementaire et technologique des collectivités pour tout ce qui est lié à l’espace communal. Reconnu pour notre gestion des cimetières, les élus nous sollicitent aussi quand ils ont besoin d’aide pour gérer d’autres lieux relevant de l’espace communal. Nous avons, par exemple, créer un module pour aider les collectivités à gérer leurs espaces verts tant au niveau du matériel, des sites que des hommes. Ils ont un problème, on cherche et on trouve la réponse adaptée. »

Comment vous différenciez-vous de la concurrence ?

« Nous disposons d’un service de juristes spécialisés en droit public. Notre connaissance des collectivités et notre souci d’un accompagnement global avec une réponse réglementaire complète nous distinguent. Nous comptons aussi sur des développeurs informatiques pour imaginer les logiciels et les outils nécessaires aux collectivités. Sur le terrain, nous nous reposons sur des ingénieurs techniques, tels que des géomètres, qui maitrisent leur métier. »

Quel outil Elabor a mis en place ?

« AGEP, l’assistant à la gestion de l’espace public, est né de notre expérience sur la gestion des cimetières et sur notre réflexion pour transposer cette connaissance et ainsi faciliter la gestion globale pour les élus. Le concept, et par déclinaison AGEP, sont en constante évolution depuis 1992, ce n’est pas un coup d’essai. Le développement de logiciels n’est pas une nouveauté pour le groupe Elabor. »

AGEP, concrètement, c’est quoi ?

« L’assistant à la gestion de l’espace public consiste en un portail dédié aux collectivités afin de les aider, en appui de notre expertise, sur l’ensemble des thématiques liées à leur espace public. Une centaine de communes en France l’ont déjà adopté. Il est gratuitement mis à disposition des élus que nous formons sur une demi-journée à son utilisation. A cette occasion, la collectivité reçoit des codes d’accès qui lui sont propres et elle choisit les thématiques pour lesquelles elle a besoin d’un support réglementaire, technique ou technologique. De la voirie aux aires pour les gens du voyage, des espaces verts à l’affichage public, des réseaux aux salles municipales, … Nous apportons une assistance qui peut se limiter à un conseil juridique. Nous pouvons aussi intervenir sur le terrain pour des relevés topographiques si nécessaire ou mettre en place un nouvel outil adapté. »

Comment se passe la démarche ?

« Une collectivité désireuse d’utiliser AGEP commence par intégrer ses données dans le portail pour centraliser toutes ses informations jusque-là réparties dans les archives municipales, différents ordinateurs ou même dans la tête d’un élu ou d’une secrétaire de mairie afin qu’elles soient géolocalisées et accessibles partout. Si la municipalité exprime un besoin spécifique, nous allons le chiffrer et lui proposer une solution qu’elle pourra accepter ou refuser pour continuer à utiliser le portail en autonomie. Ensuite, nous travaillons au quotidien avec la collectivité pour concevoir l’outil adapté à son besoin. »

Quelles sont les dernières évolutions d’AGEP ?

« En parallèle des nouvelles avancées technologiques, une nouvelle structure se met en place autour d’AGEP car il est de plus en plus plébiscité. Nous avons donc recruté une personne en charge des relations clients et quatre conseillers techniques pour dispenser les formations. En fonction du profil de la collectivité, car elles n’ont pas les mêmes besoins en administrant 200, 3000 ou 10 000 habitants, nos conseillers pourront proposer une solution adaptée. »

Séance de formation d'une secrétaire de mairie et d'un élu

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ROGER MARTIN, des hommes et des projets pour les territoires
Reconnu de longue date dans le secteur des Travaux Publics, le Groupe familial...
Un nouveau Village by CA inauguré au coeur de la métropole Dijonnaise
Après 24 mois de travaux, le Village by CA Champagne Bourgogne, premier...
La convention "ESSENTIEL" de la CPME de Côte-d'Or
La CPME 21 a réuni au Zénith de Dijon près de 800...
Développement de la filière vrac en région Bourgogne-Franche-Comté : Une première en France
Lundi 11 octobre 2021, l’association Réseau Vrac a organisé...
Comment mettre le marché du ferroviaire à portée des entreprises locales ?
La Fédération Régionale des Travaux Publics et SNCF...
Square Habitat, une nouvelle agence au service de l'immobilier Dijonnais
L’enseigne immobilière dijonnaise dispose désormais de deux...
Une Bourgogne qui flirte avec les records, mais reste prudente face aux incertitudes
Sur la première partie de l’année 2021, la Bourgogne...
VITA Bourgogne, un an déjà ! La Bourgogne viticole recrute
Depuis un an déjà, VITA Bourgogne facilite le recrutement des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.