Pour des communes moins énergivores

Pour des communes moins énergivores

Info+ :

Enedis

Enedis, en Bourgogne, est présent dans toute la région grâce à un maillage territorial fort.

www.enedis.fr/enedis-en-bourgogne


29 juillet 2021

Distributeur public d’électricité exploitant le réseau des collectivités, Enedis collabore avec les territoires en leur apportant des données énergétiques essentielles pour mieux gérer cette énergie. Tiers de confiance pour les élus, l’entreprise apporte des conseils facilitant la prise des décisions et la mise en place de projets pour un avenir plus vert.

Robert Poggi, directeur régional d’Enedis en Bourgogne« Nous sommes conseiller, pas vendeur » rappelle Robert Poggi, directeur régional d’Enedis en Bourgogne.
N’ayant pas l’objectif de vendre une solution, Enedis se positionne comme un partenaire pour expliquer le principe et le fonctionnement quand il s’agit de guider une collectivité dans la mise en place d’une communauté d’énergie. Le concept consiste à réunir des habitants autour d’une production d’énergie verte locale. A partir de la production d’électricité depuis des panneaux photovoltaïques ; installés sur un bâtiment public par exemple, grâce à l’appui de subventions, ou encore sur un site privé ; le producteur va faire profiter ses voisins de cette électricité propre et de proximité. Chacun peut contribuer à l’investissement initial et la communauté fixe ensuite ses règles de répartition en fonction de la consommation de chacun. « Via ses compteurs communicants, Enedis, le distributeur, va pouvoir définir l’énergie injectée et consommée pour informer sur la réalité des flux électriques sur le réseau public. » Les projets de création d’une communauté d’énergie, souvent initiés par la mairie, s’envisagent à l’échelle d’une petite commune. Le rayon maximal de connexion des membres de la communauté ne doit pas excéder 10 kilomètres en zone rurale. « Il n’y a pas de nombre minimum d’habitants mais il faut des personnes qui se connaissent et qui soient motivées par le principe. » A l’heure de la prise de conscience et de la transition énergétique, une collectivité engagée dans la démarche d’une production d’énergie verte peut séduire de nouveaux arrivants partageant cette vision de la société. Et quand le soleil est aux abonnés absents comme ce fut le cas au début de l’été 2021, le réseau public exploité par Enedis pour le maintenir dans la durée, apporte aux clients la garantie assurantielle d’une électricité disponible. « Certains usagers acceptent aussi de réduire leur consommation dans ces périodes, dans l’intérêt général, afin de ne pas solliciter le réseau avec abus. »

Une nouvelle vision de la consommation énergétique

Ce changement des mentalités vers une consommation énergétique plus raisonnée, bien que déjà intégré par une partie de la population, demande à être accompagné, notamment par les collectivités, avec des projets plus ou moins ambitieux. Ainsi, partenaire de Dijon Métropole, Enedis contribue à faire du quartier de la Fontaine d’Ouche un exemple à l’échelle nationale. Le projet européen H2020 va le transformer en une expérimentation unique en France d’autoconsommation énergétique et de quartier à énergie positive. Environ 1 000 habitants répartis dans divers bâtiments profiteront ainsi de l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques sur plusieurs sites. « Pour que l’expérience soit un succès, il faut arriver à concerner les habitants pour mieux consommer. Aujourd’hui, on veut plus d’usages grâce à l’électricité mais moins d’électricité consommée par usage afin que chacun d’entre eux soit moins énergivore. » Robert Poggi invite à ce que la population devienne consomm’actrice à part entière en optimisant la gestion du chauffage ou en pilotant la charge d’un véhicule électrique pour ne pas saturer le réseau. « L’usage du réseau change. Il n’y aura plus seulement le pic de consommation en hiver à 19h. Il faut désormais penser à l’énergie injectée en été à midi qui sollicitera aussi le réseau. » Pour guider les collectivités dans la mise en place de projets à leur échelle, tant autour de la mobilité électrique que de la précarité énergétique entre autres, Enedis apporte son expertise et ses connaissances. « Nous disposons de données qui aident les élus à la décision pour la mise en place de projets en identifiant, par exemple, les quartiers énergivores de la commune. En parallèle, nous sommes un partenaire des opérations d’urbanisme et du développement économique avec des analyses d’impact. » Collectivités et bailleurs sociaux, forts de cette connaissance, peuvent ainsi agir pour inverser la tendance avec des travaux de rénovation énergétique ou évaluer les conséquences d’une nouvelle zone d’activité ou de la construction d’un quartier. Grâce aux conseils d’Enedis, les élus agissent pour faire que la consommation d’énergie ne soit plus subie mais choisie et adaptée à chaque usage.

 

 
Application : Mon éclairage public


Raccordement photovoltaïque

Raccordement borne électrique

 

Contact :

brgne-collectivites@enedis.fr

09.69.32.18.11

nadia.murat-faustin@enedis.fr

cindy.louet@enedis.fr

audrey.zamperetti@enedis.fr

jean-françois.biron@enedis.fr

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ROGER MARTIN, des hommes et des projets pour les territoires
Reconnu de longue date dans le secteur des Travaux Publics, le Groupe familial...
Un nouveau Village by CA inauguré au coeur de la métropole Dijonnaise
Après 24 mois de travaux, le Village by CA Champagne Bourgogne, premier...
La convention "ESSENTIEL" de la CPME de Côte-d'Or
La CPME 21 a réuni au Zénith de Dijon près de 800...
Développement de la filière vrac en région Bourgogne-Franche-Comté : Une première en France
Lundi 11 octobre 2021, l’association Réseau Vrac a organisé...
Comment mettre le marché du ferroviaire à portée des entreprises locales ?
La Fédération Régionale des Travaux Publics et SNCF...
Square Habitat, une nouvelle agence au service de l'immobilier Dijonnais
L’enseigne immobilière dijonnaise dispose désormais de deux...
Une Bourgogne qui flirte avec les records, mais reste prudente face aux incertitudes
Sur la première partie de l’année 2021, la Bourgogne...
VITA Bourgogne, un an déjà ! La Bourgogne viticole recrute
Depuis un an déjà, VITA Bourgogne facilite le recrutement des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.