Géotec, interroger le sol pour construire l'avenir

Géotec, interroger le sol pour construire l'avenir

Info+ :

 

Geotec :

9 Boulevard de l'Europe, 21800 QUETIGNY

www.geotec.fr

03 80 48 93 20


02 septembre 2021

Bureau d'études en ingénierie géotechnique et environnementale, Géotec s’inscrit parmi les experts du territoire pour l’étude des sols préliminaires aux projets de construction. En plus de cette mission essentielle, l’entreprise dispose d’un service environnement au service des élus.

En parallèle d’un projet de construction, un élu peut solliciter l’expertise de Géotec. « Nous pouvons proposer toute sorte d’ouvrages comme la construction d’un bassin d’orage ou d’infiltration afin de restituer l’eau à son milieu naturel de façon progressive et réduire les risques d’inondation » détaille Annabelle Weller, responsable du service environnement de Géotec. Pour assurer le suivi de la gestion des eaux pluviales, une question de plus en plus prégnante pour les collectivités, les équipes Géotec peuvent guider et conseiller les élus. La question de l’eau et de cette ressource se positionne désormais en bonne place parmi les priorités d’un projet de construction. Cela passe notamment par l’aspect réglementaire, notamment si le projet dépasse un hectare, avec la conception d’un dossier de loi sur l’eau. Ainsi, la réalisation d’un lotissement ou d’une petite zone d’activité vont imperméabiliser la surface, augmentant les risques d’inondation. « Géotec va réaliser ce dossier réglementaire pour le compte de l’aménageur afin d’identifier les risques pour le milieu aquatique et définir des mesures compensatoires. » Avec l’aide et l’expertise de Géotec, les élus pourront ainsi réaliser ce qu’il faut mettre en place afin que leur projet soit conforme aux attentes réglementaires. En réalisant à la fois les études de sol et les dossiers de loi sur l’eau, le bureau d’étude intervient en synergie quand les collectivités n’ont pas, en interne, les indispensables connaissances pour les mener. En ce sens, Géotec a mis ses compétences au service de la nouvelle cité des vins de Beaune. « Au bord de la Bouzaize, nous avons fait le dossier loi sur l’eau du projet. Nous nous sommes aussi chargés des études géotechniques préliminaires de ce projet pour le compte de la ville puis, au profit de l’entreprise Rougeot, nous avons été missionnés pour les études de conception et pour la supervision des travaux géotechniques en phase exécution. » Au cœur des préoccupations, Géotec intervient également en hydrogéologie pour définir la présence de l’eau dans les sous-sols avant le lancement d’un projet. « Notre étude de niveau des plus hautes eaux va définir le niveau maximum de montée de la nappe phréatique. Nous pourrons ensuite penser la mise hors d’eau du projet final mais aussi de son chantier. » Cette connaissance du sous-sol peut également guider les élus pour envisager une utilisation potentielle de la ressource : pompage, géothermie, arrosage…

Géotec, interroger le sol pour construire l’avenir

Des sols prêts à l’emploi

Malgré la crise sanitaire, les équipes de Géotec n’ont pas levé le pied. En plus de poursuivre leurs habituelles missions auprès des collectivités et des projets privés, elles ont répondu aux nouvelles obligations imposées aux vendeurs de terrain dans le cadre de la loi Elan de mener une étude géotechnique préalable (de type G1 selon la norme NFP 94-500) afin de mesurer les risques éventuels, liés à la sécheresse en particulier. Là encore, les collectivités se tournent vers le bureau d’étude afin d’anticiper les éventuelles reconnaissances de catastrophe naturelle pour leur territoire. Asnière-les-Dijon, Tart-le-Haut, Pontailler-sur-Saône ont pu faire évaluer des terrains qu’elles destinaient à la vente auprès de particuliers ou de promoteurs. Par ailleurs, de plus en plus de notaires incitent à réaliser un diagnostic de pollution pour lever le doute sur l’état des sols et anticiper des coûts supplémentaires liés à la présence d’une éventuelle pollution. « Cette démarche est obligatoire pour certains sites classés ICPE. Un propriétaire de terrain est responsable de la pollution au droit de son site même si elle n’est pas de son fait. » Une commune qui hérite d’une parcelle où était avant un garage ou encore un centre technique doit s’assurer de la pollution avant d’initier un nouveau projet. A Selongey, un diagnostic pollution préalable à l’achat d’une parcelle a été réalisé par le bureau d’étude. Pour établir ce type de diagnostic, Géotec mène une véritable enquête sur l’histoire du terrain et réalise des prélèvements afin d’émettre ensuite des recommandations sur la compatibilité entre les usages envisagés et l’état des sols. A Echenon, Géotec s’est intéressée au projet du Syndicat Mixte Tille Vouge Ouche dans le cadre du projet de reconnexion d’anciens méandres de l’Ouche. Avant de refaire le lit du cours d’eau, le syndicat s’est interrogé sur la destination de la terre à évacuer, sollicitant l’entreprise en ce sens. Géotec intervient également sur des projets immobiliers comme la future tour Elithis dans le quartier Arsenal où, en plus d’avoir réalisé les études géotechniques de conception, elle s’est chargée du diagnostic de pollution des sols ainsi que de la caractérisation des déblais des travaux. Dans une société soucieuse de préserver les sols, Géotec se positionne comme un interlocuteur privilégié.

Géotec, interroger le sol pour construire l’avenir

Diagnostic de pollution pour la mairie de Selongey

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ROGER MARTIN, des hommes et des projets pour les territoires
Reconnu de longue date dans le secteur des Travaux Publics, le Groupe familial...
Un nouveau Village by CA inauguré au coeur de la métropole Dijonnaise
Après 24 mois de travaux, le Village by CA Champagne Bourgogne, premier...
La convention "ESSENTIEL" de la CPME de Côte-d'Or
La CPME 21 a réuni au Zénith de Dijon près de 800...
Développement de la filière vrac en région Bourgogne-Franche-Comté : Une première en France
Lundi 11 octobre 2021, l’association Réseau Vrac a organisé...
Comment mettre le marché du ferroviaire à portée des entreprises locales ?
La Fédération Régionale des Travaux Publics et SNCF...
Square Habitat, une nouvelle agence au service de l'immobilier Dijonnais
L’enseigne immobilière dijonnaise dispose désormais de deux...
Une Bourgogne qui flirte avec les records, mais reste prudente face aux incertitudes
Sur la première partie de l’année 2021, la Bourgogne...
VITA Bourgogne, un an déjà ! La Bourgogne viticole recrute
Depuis un an déjà, VITA Bourgogne facilite le recrutement des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.