Développement de la filière vrac en région Bourgogne-Franche-Comté : Une première en France

13 octobre 2021

Lundi 11 octobre 2021, l’association Réseau Vrac a organisé à Dijon une conférence régionale de la filière vrac de Bourgogne-Franche-Comté, pour lancer le programme d’actions qui vise à accroître l’offre et la demande de vrac sur le territoire.

Développé en partenariat avec la Région Bourgogne Franche-Comté et l’ADEME, ce programme s’inscrit dans le cadre de la Loi Anti gaspillage et de la politique Economie circulaire portée par la Région, qui vise à prévenir et réduire la production de déchets.
Le vrac c'est le mode de distribution des produits sans emballages et dont la quantité peut être choisie par le consommateur, dans des contenants réemployables ou réutilisables.
Ce mode de consommation vertueux permet de réduire les déchets d’emballage et le gaspillage alimentaire.
Aujourd'hui, s’il concerne principalement les produits de grande consommation (alimentaires, cosmétiques et ménagers), il est en plein essor et s'ouvre à de nombreux autres marchés comme le jardinage, l'animalerie ou encore le bricolage.
> 550 commerces proposent aujourd’hui un rayon vrac dans la région

Cette journée de lancement du programme de développement du vrac s’est déroulé en 4 temps et a permis de faire découvrir le potentiel du vrac et les opportunités qu'il offre en Bourgogne-Franche-Comté.
Après l’ouverture par Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Blandine Aubert, directrice régionale de l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté et Célia Rennesson, directrice générale et co-fondatrice de Réseau Vrac :
- Une conférence en plénière s’est tenue le matin pour présenter la filière et les actions qui seront déployées dans la région mais également pour mettre en lumière la dynamique du marché ;
- Des témoignages d’acteurs, ont mis en perspectives la diversité des solutions existantes dans la filière et celles en devenir sous l’impulsion du programme d’actions régional :


- L'après-midi plusieurs ateliers se sont déroulés en parallèle pour traiter des thématiques suivantes :

1. Solutionner les problèmes de déchets en amont/ Mise en place d’une expérimentation de réduction des emballages entre fournisseurs et distributeurs en Bourgogne-Franche-Comté
Retour d’expérience du concept Francilien de plateforme mutualisable et modulaire - Hub Vrac - permettant le nettoyage, le reconditionnement ainsi que le réemploi des emballages de conditionnement des produits vrac utilisés en amont de la filière.


Intervenants :
o Chloé LIARD / Réseau Vrac
o Laure DIJON / WeBulk
o Charles ALLART/PETREL

2. Accroître le nombre de produits et points de vente de produits en vrac en Bourgogne-Franche-Comté / Diagnostiquer les besoins et les leviers avec les porteurs de projets, entreprises et collectivités
Un état des lieux par les acteurs de la filière pour mettre en perspectives les dispositifs existants et ceux restant à créer en Bourgogne Franche-Comté afin de développer et soutenir l’offre vrac sur le territoire régional.


Intervenants :
o Célia RENNESSON / Réseau Vrac
o Livia BAILLY / Le P’tit Camion Vrac
o Annette PRIEUR / Nutrianne
o Matthias POTEPA / La Vie Saine
o Charlotte BOURGEOIS / France Active Bourgogne
o Antoine WARET / ADEME

3. Intégrer le vrac dans la commande publique en Bourgogne-Franche-Comté / Identifier les opportunités afin de co-construire un cahier des charges adapté
L’occasion pour tous les institutionnels de mettre en commun leurs idées sur le sujet et de trouver des leviers de prévention et de réduction des déchets pour tous les services et typologies de produits.


Intervenants :
o Cloé COLMET DAÂGE / Réseau Vrac
o Dominique MARIE / Région Bourgogne-Franche-Comté
o Mathilde MOUCHET / Département de la Côte-d’Or
o Claire NEAU / Communauté de commune Rives de Saône
o Thomas MONARCHI COMTE / Ulterïa : WeBulk - Bulk & co
o Frédéric JACQUELIN / Mangez Bio BFC

- Une mise en commun des conclusions des ateliers et des perspectives à venir dans en Bourgogne Franche-Comté a permis de clôturer la journée.

 

1. Bourgogne Franche-Comté : Une des premières régions en France à soutenir le développement de la filière vrac

La Région Bourgogne-Franche-Comté, l’ADEME et Réseau Vrac viennent de finaliser un programme d’actions pour le développement, la structuration et l’animation de la filière vrac en Bourgogne Franche-Comté.

Ce programme d’actions co-construit entre la filière, la Région et l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté est une première et marque une nouvelle étape dans le développement de ce mode de consommation.
D’une durée de 3 ans, il s’inscrit dans le cadre de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (loi AGEC), adoptée par le gouvernement en février 2020, et de la Feuille de route Economie circulaire adoptée le 25 juin 2020 par l’assemblée régionale.

a) Une région engagée qui souhaite aller plus loin

En 30 ans, le volume des déchets d’emballages a été multiplié par cinq. Le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) adopté en novembre 2019, prévoit une diminution des Déchets Ménagers et Assimilés (DMA) de 15% entre 2010 et 2025 et de 20% à l’horizon 2031 et une stabilisation des Déchets d’Activités Économiques (DAE) dans cette même période. La Feuille de route Economie circulaire prévoit une baisse de l’intensité matière de 30% sur la même période.
Afin d’atteindre ces objectifs, la Région Bourgogne-Franche-Comté souhaite faire du développement de la filière vrac une priorité pour réduire la production de déchets et promouvoir d’autres formes de commercialisation.

Il s’agit de renforcer Il s’agit de renforcer Il s’agit de renforcer Il s’agit de renforcer Il s’agit de renforcer Il s’agit de renforcer Il s’agit de renforcer la filière régionale d’emballages éco-conçus et réutilisables » (mesure 30) ainsi que le « développement d’une dynamique régionale sur l régionale sur l régionale sur lrégionale sur lrégionale sur l régionale sur la vente en vracvente en vrac vente en vrac vente en vrac vente en vracvente en vracvente en vrac » (mesure 113). 

La vente en vrac offre la possibilité de réduire de 30 à 95% les emballages et les gaspillages (alimentaires notamment) ainsi qu’une réduction des prix pour le consommateur de 10 à 15% (1 Source : étude d’ADEME – la vente en vrac : pratiques et perspectives).

Elle offre de nouvelles opportunités d’innovation pour le commerce ainsi que le secteur de l’emballage ; et la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour la demande des consommateurs pour cette pratique d’achat est croissante,  prémices d’une consommation plus responsable.

Selon Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté : « La vente en vrac est un levier puissant pour atteindre les objectifs régionaux que la région s’est fixée dans le cadre du Plan de prévention des déchets et dans la Feuille de Route Régionale sur sur sur l’ Economie Circulaire (FREC). La coopération avec Réseau Vrac, association interprofessionnelle représentant l’ensemble de la filière en France, était une évidence pour relever le défi de la création d’un écosystème régional favorable à la filière vrac. »

b) Une dynamique nationale qui s’accélère en région

Le secteur de la vente en vrac connaît une croissance considérable sur le marché des Produits de Grande Consommation en France, avec un chiffre d’affaires d’1,3 milliard d’euros HT en 2020, qui devrait atteinte 3,2 milliards d’euros HT en d’ici 2025. En 2021, on dénombre plus de 700 commerces spécialisés vrac en France, selon les estimations de Réseau Vrac - soit plus du double par rapport à 2019.
En région Bourgogne-Franche-Comté, 550 commerces intègrent un rayon vrac (GMS, magasins spécialisés BIO, pharmacies, drogueries ou encore petits commerces de proximité) et 38 commerces sont entièrement spécialisés vrac.
Il existe également 21 porteurs de projets de commerces spécialisés vrac, 18 fournisseurs/transformateurs de produits vrac, 2 équipementiers et 1 Marketplace spécialisée vrac en région.
Ces chiffres n’intègrent pas tous les maraîchers ou producteurs agricoles qui conditionnent, livrent et vendent leurs produits en vrac.

Ramenée au nombre d’habitant, c’est l’une des 3 régions les plus dynamiques de métropole en termes de commerces spécialisés vrac et ce partenariat tend à développer ce nombre.

Pour Célia Rennesson, directrice générale et co-fondatrice de Réseau Vrac : « Ce partenariat va permettre d’accélérer en région le travail mené nationalement par notre association depuis 5 ans. Nous allons pouvoir ancrer nos actions localement et ainsi développer davantage le vrac auprès de tous les publics : professionnels, citoyens et institutionnels. »

2. Un programme ambitieux de 3 ans

a) Un travail mené collectivement avec les acteurs locaux

Depuis décembre 2019, la Région travaille en partenariat avec l’ADEME et Réseau Vrac au montage d’un programme d’actions pour développer la filière vrac dans la région, professionnaliser et accroître l’offre vrac (produits et points de vente) ainsi que le nombre de consommateurs.
Les enjeux de réduction des déchets et de lutte contre le gaspillage alimentaire portés par la filière vrac rentrent donc tout à fait dans ces objectifs.
C’est par le biais de l’Accélérateur à projets en économie circulaire que la Région Bourgogne Franche-Comté et l’ADEME ont souhaité soutenir la structuration de la filière vrac. Notamment, avec le déploiement de campagnes de sensibilisation du grand public.
Selon Blandine Aubert – directrice régionale de l‘ADEME : « Le vrac initie de nouveaux modes de consommation qui limitent les impacts sur notre environnement. Par l’innovation qu’il suscite, il dynamise également les acteurs économiques : producteurs et distributeurs. C’est un des éléments indispensables de la transition écologique. »

b) Jusqu’à 537 000€ d’investissements envisagés

Le programme d’actions régional vise la « structuration et l’animation d’un écosystème régional favorable au développement de la filière vrac en région Bourgogne Franche-Comté, pour conforter et renforcer la vente en vrac, réduire les déchets d’emballages et les gaspillages de ressources par les ménages, les collectivités et les entreprises ».
Dans un premier temps les efforts seront consacrés à l’animation de la filière avec entre autres : la mise en place de conférences régionales tous les 2 ans et de rencontres territoriales entre professionnels du secteur ainsi que le développement d’un outil web régional dédié aux acteurs du territoire.

La convention a en effet permis le recrutement au sein de Réseau Vrac d’une chargée de mission dédiée : Cloé COLMET DAÂGE. Elle aura la charge de déployer le programme d’actions sur des thématiques très diversifiées pour participer au développement de la filière et favoriser son essor.

L’organisation de groupes de travail sur certaines thématiques métiers et la création de partenariat avec d’autres structures de la région permettront de renforcer la structuration de la filière.

Afin de professionnaliser la filière, des formations seront aussi proposées localement et des expérimentations menées comme pour permettre également la réduction d’emballages entre fournisseurs et distributeurs.
Pour inciter l’offre vrac à grandir (produits et points de vente), les dispositifs d’aide en région seront renforcés, un appel à projets spécifique ciblant les fournisseurs et les commerces sera mis place en 2022 pour accompagner les porteurs dans le développement de solutions vrac dans tous les secteurs.

Enfin, l’augmentation de la consommation en vrac passera aussi par les institutions avec la création d’un réseau public d’ambassadeurs au sein des collectivités et des réseaux d’accompagnement des entreprises/filières ou encore, par des expérimentations au niveau de la commande publique.

La tenue de stands à des évènements grand public en partenariat avec des associations locales, l’incitation au vrac dans l’évènementiel et la mise en place d’une campagne de communication spécifique viendra compléter ces actions de sensibilisation.

Selon Sébastien Becker – acteur de la filière et co-fondateur / co-dirigeant de l’écosystème Ulterïa, impliqué dans le comité de suivi : « Aujourd'hui, la France est le pays le plus engagé au monde dans la démarche vrac et zéro déchet. Cela fait 25 ans qu'Ulterïa et ses entreprises s'impliquent dans ce développement. Vu notre ancrage historique bourguignon, quelle joie de voir la région Bourgogne Franche-Comté être pionnière dans la co-construction d'une filière vrac zéro déchet sur le territoire, au côté de Réseau Vrac et des entreprises locales du secteur. Cette action de groupe est au service d'une consommation plus responsable, plus durable, et donc plus citoyenne. »

Programme d’actions en Bourgogne-Franche-Comté :

Structurer la filière vrac
1 Structurer l’animation
2 Porter l'animation
3 Assurer le fonctionnement et l'animation
4 Travailler au modèle économique du réseau régional vrac
5 Mettre en place un comité de suivi
6 Recenser et fédérer au sein de Réseau Vrac national et régional l’ensemble des acteurs économiques
7 Organiser une conférence de lancement pour présenter le projet aux acteurs et publics concernés
8 Installer une conférence régionale bisannuelle
9 Contractualiser des partenariats régionaux pour faciliter le développement du vrac
10 Adapter l’outil web Réseau Vrac (site web + espace adhérents) pour les adhérents de la Région BFC
11 Organiser les rencontres professionnelles du vrac en Région BFC

Professionnaliser et accroître l’offre vrac (produits et points de vente)
12 Réaliser un catalogue des produits, fournisseurs et magasins vrac région BFC
13 Animer et accompagner les magasins vrac en région BFC
14 Former les futurs épiciers vrac et magasins : monter son projet d’épicerie vrac, hygiène, réglementation
15 Former les magasins en place : hygiène et réglementation
16 Former les fabricants : réglementation
17 Lancer la création d’un titre pro de vendeur vrac
18 Développer un programme formation pour les centres de formation (module en ligne)
19 Organiser un Salon du Vrac (mai 2022) en Région BFC
20 Mettre en valeur et renforcer les dispositifs accompagnement régionaux pour le développement de magasins, de produits et solutions vrac
21 Développer un concours régional R&D et d'innovation pour les équipements vrac en magasins et les contenants fournisseurs consommateurs réemployables et réutilisables (verre, cartons, textiles,…)
22 Développer le vrac dans d’autres secteurs (jardinerie, bricolage, bâtiment, pharmacie, agriculture, etc.)
23 Tester la mise en place d’un HUB VRAC régional pour circulariser les emballages amont entre fournisseurs et magasins
24 Mettre en place des distributeurs de produits vrac

Accroitre le nombre de consommateurs en touchant tous les publics
25 Développer une campagne de communication vrac
26 Mettre en place un réseau public d’ambassadeurs vrac
27 Tisser des partenariats avec le tissu associatif local : groupes ZW, colibris, etc
28 Installer un stand Réseau régional Vrac dans des manifestations clés préalablement identifiées
29 Etudier la faisabilité d'un bus itinérant du vrac
30 Encourager le vrac et la consigne dans l'événementiel
31 Accompagner les porteurs de projets publics par un programme de formation
32 Expérimenter des solutions vrac dans les établissements publics par un dispositif d'accompagnement
33 Nouer des partenariats avec des écoles de commerce & universités pour intervenir ponctuellement dans les cursus des étudiants (marché du vrac, ses acteurs, etc.)
34 Développer des supports de sensibilisation pour les établissements scolaires

Contacts techniques :
Dominique MARIE – dominique.marie@bourgognefranchecomte.fr - Tél : 06 33 70 80 16
Frédéric JAN – frederic.jan@ademe.fr
Cloé COLMET-DAÂGE – cloe.colmet@reseauvrac.org

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ROGER MARTIN, des hommes et des projets pour les territoires
Reconnu de longue date dans le secteur des Travaux Publics, le Groupe familial...
Un nouveau Village by CA inauguré au coeur de la métropole Dijonnaise
Après 24 mois de travaux, le Village by CA Champagne Bourgogne, premier...
La convention "ESSENTIEL" de la CPME de Côte-d'Or
La CPME 21 a réuni au Zénith de Dijon près de 800...
Comment mettre le marché du ferroviaire à portée des entreprises locales ?
La Fédération Régionale des Travaux Publics et SNCF...
Square Habitat, une nouvelle agence au service de l'immobilier Dijonnais
L’enseigne immobilière dijonnaise dispose désormais de deux...
Une Bourgogne qui flirte avec les records, mais reste prudente face aux incertitudes
Sur la première partie de l’année 2021, la Bourgogne...
VITA Bourgogne, un an déjà ! La Bourgogne viticole recrute
Depuis un an déjà, VITA Bourgogne facilite le recrutement des...
Océane Charret-Godard remet les prix régionaux du concours « Je filme le métier qui me plait »
La Région a organisé la déclinaison régionale du...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.