Les TP entre coût de l'énergie et difficulté de recrutement

Les TP entre coût de l'énergie et difficulté de recrutement

Info+ :

Fédération Régionale des Travaux Publics
Bourgogne-Franche-Comté
Siège régional 
3, rue René Char - 21000 DIJON
Tél. : 03.80.41.93.21

www.frtpbfc.fr


27 juillet 2022

Alors que la période estivale s’avère propice aux chantiers des Travaux Publics, le secteur doit faire face à un coût de l’énergie désormais problématique. Un frein à l’activité qui vient s’ajouter aux difficultés de recrutement. Point de situation avec Vincent Martin, Président de la FRTP Bourgogne-Franche-Comté.

Quelle est la principale problématique rencontrée par les travaux publics en cet été 2022 ?

« D’abord, le coût de l’énergie avec une hausse du prix du carburant de 30% et de 50% pour le GNR sans compter que nous avons besoin de gaz et d’électricité pour nos installations et nos outils industriels. Certains marchés privés ne nous permettent pas toujours de répercuter cette hausse. Dans les marchés publics, nous avons un ajustement avec un index de révision des prix mais qui ne se fait qu’en aval. Cela peut entrainer des problèmes de trésorerie dans les entreprises qui supportent le surcoût. Bien que le délai de connaissance des indices soit passé de 80 à 40 jours, ce n’est pas encore assez car le carburant est une dépense colossale qui pèse sur nos entreprises. Pour le GNR, nous profitons encore du maintien de l’avantage fiscal jusqu’en 2024 en espérant qu’il sera finalement maintenu. Les pouvoirs publics doivent être sensibilisés afin que les clients publics, collectivités, prennent rapidement en compte ces augmentations de prix. »

Le secteur rencontre-t-il d’autres difficultés ?

« On ne trouve pas de personnel pour nos chantiers et en particulier pour les fonctions d’encadrement. On constate un changement de mentalité, un véritable phénomène de société qui conduit les gens à ne plus chercher à évoluer ou refusant de se déplacer. Dans les trois ans, nous aurons besoin de 3 000 postes. Déjà abattus par les taxes, les prix de marché et les coûts énergétiques, les dirigeants sont usés par les préoccupations pesant sur le recrutement.  Si on ne sait pas renouveler nos équipes qui partent en retraite, l’avenir va être compliqué à moins d’une adaptation aux exigences des candidats qui dépassent les questions de salaire, portant sur la valeur travail elle-même et la motivation. »

Quelles sont ces attentes ?

« La qualité de vie au travail, le télétravail, les horaires… Le confort personnel prend le pas sur la perception de la notion de travail. Nous devons être attractifs pour attirer et fidéliser mais il faut aussi que les salariés aient envie. Tout cela pompe notre énergie au quotidien. »

Avez-vous des inquiétudes liées à l’activité et aux collectivités ?

« Je suis inquiet du changement de gouvernement et du projet de loi de finance 2023 à venir. J’espère que le nouveau gouvernement ne va pas laisser tomber les collectivités locales car nous avons besoin de maintenir le niveau d’investissement que ce soit à l’échelle du Département, de la Communauté de communes ou des communes quand l’Etat se désengage de plus en plus des routes nationales. J’espère également que le nouveau gouvernement ne va pas « matraquer » les collectivités par des baisses de dotations ou de ressources au risque qu’elles ne puissent plus investir. Au second semestre 2022, je vais donc être attentif au projet de loi de finances 2023 et aux ressources des collectivités. »

Propos recueillis par Nadège Hubert

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Communauté de communes Norge et Tille lance l'annuaire Norge et Tille Commerce
Norge et Tille commerce, le site de promotion des artisans et commercants de la...
Une nouvelle agence Chronopost à la pointe de la technologie ouvre ses portes à Dijon
Chronopost, le leader français de la livraison express de colis de moins...
Mettre du « green » dans les prêts des collectivités
La Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté apporte une...
Le Village by CACB lance son 2ème appel à candidatures
Le deuxième appel à candidatures du Village by CACB est...
Formations, votre Région s'y emploie
Se former, retrouver un emploi, la Région accompagnre les demandeurs...
Economie, ma Région s'investit
La Région est cheffe de file en matière de développement...
900 chefs d'entreprises se sont rassemblés à la convention annuelle de la CPME Côte-d'Or
Rendez-vous emblématique dans la vie économique de la...
Plan de Loi de Finances 2023 : Vives inquiétudes pour les Travaux Publics
L’inquiétude grandit parmi les entreprises de Travaux Publics...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.