Tourisme rural et économie locale à Viévy

27 juillet 2022

Tourisme rural peut rimer à la fois avec calme, nature et prestations haut de gamme. Dans le lieu-dit de Thoreille sur la commune de Vievy, l’Ecodomaine la Rêverie s’inscrit pleinement dans son territoire, avec originalité, tout en contribuant à son développement économique.

A peine 350 habitants et un site d’hébergement insolite adossé à un camping intimiste. L’Ecodomaine la Rêverie propose une roulotte, deux tipis, une orangerie sur une île, une cabane flottante sur un étang, une tente inuit et six emplacements de camping au cœur de la campagne Côte-d’Orienne, à deux pas d’Arnay-le-Duc, sur la commune de Vievy.

Les deux propriétaires, Grégory Giroud et Yoann Guincêtre, ont été séduits par le site où ils ont installé leurs hébergements et le cadre environnant. En mai 2021, ils ouvraient le camping suivi en juillet 2021 par les premiers hébergements insolites. « Depuis notre arrivée, outre l’achat du foncier, nous avons investi près de 150 000 euros » précise Grégory Giroud qui a fait appel aux artisans locaux pour les travaux. Depuis un peu plus d’un an, la structure se développe et se fait un nom, attirant des touristes de tous horizons et participant au développement économique du territoire. Ainsi, en 2022, près de 900 personnes devraient séjourner à l’Ecodomaine la Rêverie. « Nous accueillons des parisiens, des lyonnais, des personnes résidant dans les Alpes mais aussi des hollandais, et bientôt même une Taiwannaise ! » sourit Yoann Guincêtre. Pour les accueillir au mieux, la Rêverie a créé ses deux premiers emplois, l’un d’eux provenant de la commune de Vievy, au plus près du site.

 

Rural et durable

Si la Côte-d’Or ne manque pas d’atouts pour séduire les visiteurs, l’Ecodomaine la Rêverie attire par son concept qui allie originalité des hébergements, qualité de service avec des prestations comme le canilodge pour les chiens ou l’espace bien-être avec son sauna et son bain nordique mais aussi par son concept. « Nous voulons limiter au maximum notre empreinte carbone. Sur le site d’hébergement insolite, il n’y a ni eau ni électricité courante. » Pour autant, le confort ne manque pas, les deux propriétaires ayant rivalisé d’ingéniosité pour associer qualité de vie et respect de l’environnement. Par l’intermédiaire de l’ADEME, le site a reçu l’aide de France Relance pour poursuivre sa démarche et investir dans des éclairages solaires, des pommeaux de douche économes ou encore, bientôt, dans des recharges pour vélos électriques. L’autre point fort de l’Ecodomaine concerne la qualité des produits proposés à la boutique située à l’accueil mais aussi dans les petits-déjeuners gargantuesques ou les repas servis sur place. Les deux dirigeants portent une attention particulière au choix des producteurs, tous locaux. Le jus de cassis, la confiture, les yaourts, la pâte à tartiner, tout vient de Côte-d’Or. La structure a d’ailleurs reçu le soutien de Côte-d’Or Tourisme.

Rural et dynamique

La Rêverie participe aussi à dynamiser la vie locale. Le 26 juillet 2022, un premier concert a eu lieu sur la « plage » de l’étang, en pleine nature sur le site des hébergements insolites, encourageant les clients à délaisser le brasero où ils font fondre des chamallows pour écouter la musique. Ouvert aux habitants des environs et aux curieux de passage, l’évènement apporte de la culture sans pour autant bouleverser le calme du village. En parallèle, en juillet 2022 également, les propriétaires ont imaginé un parcours nature, une expérience, véritable son et lumière intimiste, réservé aux clients des hébergements insolites, où l’imaginaire prend le dessus. Après tout, le site invite à la Rêverie.

Nadège Hubert

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Les TP entre coût de l'énergie et difficulté de recrutement
Alors que la période estivale s’avère propice aux chantiers...
AJ3M, nouvelle direction sans changer de cap
Même si les enfants ne connaissent pas le nom d’AJ3M,...
ELABOR se déploie en France
ELABOR a déjà séduit 200 communes de France avec sa...
La Mutualité Française Bourguignonne devient VYV 3 Bourgogne
Depuis le 23 juin 2022, les 155 établissements et services de soins et...
Des entrepreneuses plus nombreuses dans le rural mais moins bien rémunérées
En Bourgogne-Franche-Comté, un tiers des entrepreneurs sont des femmes,...
Un plan commun de l'Etat et de la Région pour la filière automobile en Bourgogne-Franche-Comté se met en place
Mercredi 29 juin, le préfet de région, Fabien Sudry, et la...
AG et Comité Technique du GEIQ BTP Bourgogne, une journée d'échanges et du changement en vue...
Vendredi 24 Juin 2022 s’est tenue l’Assemblée...
Une station de recharge connectée pour plus de services
Plus qu’une borne de recharge pour véhicule électrique,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.