VNF, à l'eau avec les collectivités

31 août 2022

Dans le cadre de son contrat d’objectifs et de performances signé avec l’Etat, VNF confirme sa mission quant à la logistique fluviale mais s’implique également, par l’intermédiaire des voies d’eau, dans le développement local et l’aménagement du territoire aux côtés des élus et collectivités.

En voyant le canal de Bourgogne et d’autres cours d’eau sillonner la Côte-d’Or, tous les enjeux qu’ils portent avec eux ne sautent pas aux yeux comme un poisson… dans l’eau. Voies Navigables de France, VNF, assurent la responsabilité de différentes missions rattachées à ces cours d’eau. Le contrat d’objectifs et de performances conclut avec l’Etat rappelle, en premier lieu, le rôle fondamental et historique de la structure quant à la logistique fluviale, qu’elle soit touristique ou de fret. Au fil des ans, l’impact des voies d’eau sur les territoires qu’elles traversent s’est accentué. A ce titre, VNF a logiquement commencé à travailler aux côtés des élus locaux concernés par ces tracés. « Les voies d’eau ont des retombées socio-économiques, touristiques et contribuent à l’aménagement des territoires. La voie navigable est structurante pour les collectivités » précise Nicolas Vadrot, responsable du service développement de la voie d’eau au sein de la direction territoriale Centre Bourgogne de VNF. Devant cette prise de conscience, VNF a entamé des discussions avec les collectivités. « Nous ne sommes plus seulement tournés vers la navigation traditionnelle. Les péniches-hôtels représentent 15 millions d’euros de retombées annuelles en Bourgogne-Franche-Comté auxquelles s’ajoutent celles de la location de bateau. » En développement continuel, le tourisme fluvial doit répondre à la nécessaire résilience climatique et s’adapter à la transformation et la gestion parfois conflictuelle des différents usages. Les élus se sentent particulièrement concernés par ces préoccupations. « La voie d’eau reste l’un des derniers services publics sur certains territoires. »

De la réflexion…

Pour Nicolas Vadrot, VNF connait la même profonde transformation que celle qu’a connu l’ONF. « La forêt a dépassé son rôle de production de bois avec de nouveaux enjeux. Il en va de même pour l’eau. » Le responsable est donc allé à la rencontre des communes et des communautés de communes liées aux voies d’eau. « Nous partageons leurs enjeux et nous engageons donc dans un contrat des territoires avec elles, une charte fluviale » insiste Nicolas Vadrot. Une dizaine de contrats de canaux ou chartes fluviales sont d’ailleurs entrées en vigueur ou en cours de signature. Tous les usagers du territoire se réunissent autour de la table pour traiter des problématiques larges que recouvre le sujet. Plus concrètement, VNF et ses interlocuteurs réfléchissent sur des sujets comme les 570 maisons éclusières qui parsèment le territoire. « Elles ont un rôle structurant et les élus sont attachés à ce patrimoine local. Nous réfléchissons à leur avenir. » Parmi les autres problématiques évoquées, celle des haltes et des services disponibles sur le parcours des péniches. « Nous réalisons un diagnostic partagé à l’échelle de la communauté de communes qui peut porter tout aussi bien sur le tourisme, le patrimoine, la culture, l’économie… Il va poser les points forts et les points faibles du territoire pour définir un programme d’actions, toujours en lien avec les acteurs du territoire : associations, habitants, entreprises, offices de tourisme, collectivités, Région, Département… »

… à l’action

Parmi les sujets concernant, celui des plantes aquatiques contre lesquelles les différents acteurs agissent ensemble en mutualisant les opérations de faucardage comme cela a été fait à Saint-Jean-de-Losne. Sur ce territoire, VNF et les acteurs locaux planchent ensemble sur un projet de formation autour des métiers du fluvial. « Dans les projets que nous menons conjointement, nous pouvons aller jusqu’à la contractualisation, la recherche de co-financement… Nous définissons qui sera le maitre d’ouvrage le plus pertinent selon l’action et les compétences. » Parmi les autres projets auquel VNF participe avec les élus et collectivités, figure la véloroute ou encore les maisons éclusières que VNF invite à entrevoir par la lorgnette d’une action sociale départementale mais aussi des investissements liés à l’eau. « VNF se met au service des territoires mais ne peut pas agir seule. Nous construisons conjointement la stratégie pour des investissements partagés quand les enjeux des collectivités rejoignent ceux de VNF. » A côté de ces actions importantes, Voies Navigables de France garde une mission prioritaire, essentielle pour concilier transition énergétique et développement touristique ou encore économique, celle d’une gestion de l’eau toujours plus pertinente avec des équipements de pointe disperser sur le tracé des cours d’eau. Cette mission première participe de la mise à disposition de l’eau sur les territoires afin de répondre aux différents besoins des milieux naturels, des populations, des agriculteurs, des industriels et bien sûr de la navigation. Une telle mission ne va pas sans inclure la sécurité des biens et des personnes.

Nadège Hubert

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Lucie Gras, réélue présidente de la Mutualité Française Bourguignonne dite VYV 3 Bourgogne
L’union mutualiste a tenu sa 72ème Assemblée...
Convention de partenariat EDF et France-Travail en Bourgogne-Franche-Comté
EDF renforce son dispositif partenarial au service de ses besoins en...
Des hommes, des territoires et des valeurs dans la durée
Alors que le groupe Elabor fête ses 35 ans en 2024, l’entreprise...
La transition énergétique des entreprises, une réalité avec le Crédit Agricole
Pour guider ses clients dans la transition énergétique, le...
TotalEnergies, allié des territoires décarbonés
Isabelle Patrier, directrice France du groupe TotalEnergie était le 30...
Rachat des activités nucléaires de General Electric par EDF : Marie-Guite Dufay salue la concrétisation d’une promesse
Communiqué de presse de la Présidente de Région relatif au...
Développement économique des territoires, un rôle majeur pour le tandem Région Intercommunalités
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région...
Inauguration de l'espace de travail partagé de la COVATI
Mardi 28 mai,  l'État, la Région...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *