Mettre du « green » dans les prêts des collectivités

Mettre du « green » dans les prêts des collectivités

Info+ :

 

 

Contact :

Grégory Louchet – gregory.louchet@cebfc.caisse-epargne.fr – 03.80.70.36.26


10 novembre 2022

La Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté apporte une réponse aux besoins en financement des collectivités désireuses de s’engager dans la transition écologique. Que ce soit pour verdir une flotte de véhicules, réduire la facture énergétique d’une commune ou encore construire durablement, la banque à l’écureuil a imaginé un prêt adapté à chaque type de projet, allant jusqu’à reverser une partie des sommes aux bons élèves.

Tout commence avec un diagnostic de performance énergétique. Ce document revêt en effet souvent le rôle de point de départ des projets de rénovation énergétique d’une collectivité. Après examen de son patrimoine, de ses mobilités ou encore de ses charges, elle ne n’a souvent d’autres choix que de constater l’impérieuse nécessité d’entamer des travaux. « 90% des collectivités qui réalisent ce diagnostic énergétique constatent qu’il faut réaliser un investissement » complète Grégory Louchet, directeur du développement Entreprises et Institutionnels de la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté. Pour accompagner cette démarche, la banque a mis en place plusieurs offres de prêt adaptées à commencer par quatre prêts Green. « Le premier porte sur la mobilité verte et concerne une collectivité, ou une entreprise, qui voudrait renouveler sa flotte pour aller vers des véhicules hybrides, électriques ou à l’hydrogène demain. » Autre axe indispensable aux vues des prix qui flambent, la transition énergétique. La Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté accompagne les acteurs publics soucieux de moins consommer et de faire des économies en finançant des travaux de rénovation, d’isolation ou même l’installation d’une chaudière moins énergivore. « Nous encourageons également le développement des énergies renouvelables. Cela peut passer par des panneaux photovoltaïques sur le toit des bâtiments communaux ou pour des projets éoliens ou hydrogène. » Le dernier prêt Green vise quant à lui à financer la transition des activités par l’acquisition de matériel moins énergivore. Une mairie peut ainsi obtenir un prêt pour une tondeuse fonctionnant à l’électricité tandis qu’un centre hospitalier optera pour des équipements de laverie ou de restauration plus efficients.

Tous clients, tous acteurs

« Une collectivité attentive aux valeurs de ses partenaires et fournisseurs partagera les valeurs de la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté tout en profitant d’un taux bonifié. » La banque à l’écureuil va plus loin dans sa démarche. Les clients, particuliers notamment, avec la volonté d’agir pour la planète et leur territoire, peuvent spécifier que leurs placements ne doivent se destiner qu’au financement d’opérations vertueuses pour l’environnement et la transition énergétique. Cette collecte verte, qui représente plusieurs dizaines de millions d’euros, participe du financement d’une économie verte et d’une philosophie portée par la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté depuis plusieurs années.

Et le reste ?

A côté du financement de ces opérations, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté sait que d’autres investissements peuvent recouvrir une dimension environnementale comme la construction d’un gymnase passif voire à énergie positive. « Nos prêts à impact financent des projets supérieurs à un million d’euros, mais le montant peut être amené à diminuer. Ils s’inscrivent dans une démarche plus globale et surtout une stratégie à long terme de la collectivité ou l’entreprise. » Au moment de conclure l’emprunt, la banque va examiner les objectifs que la collectivité se fixe quant à sa politique RSE. Réduction des gaz à effet de serre, inclusion des femmes ou des personnes en situation de handicap, politique auprès des fournisseurs… Tout va être posé sur la table. « Au fur et à mesure de la période d’emprunt, nous allons faire des points d’étape chaque année pour voir si les objectifs sont atteints. Si c’est le cas, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté reversera une bonification du taux à la collectivité ou, si elle le souhaite, à l’une des associations nationales que nous avons identifiées ou qu’elle pourrait nous proposer. » Emmaüs, APF France Handicap, Envie, Terre Agir, la Croix Rouge, Sport dans la ville… Une dizaine de structures retenues pour leur engagement socio-environnemental peuvent bénéficier des fonds. Alors que les promoteurs immobiliers et d’autres entreprises mesurent déjà l’intérêt d’un tel emprunt, les collectivités viennent à leur tour toquer à la porte de la banque à l’écureuil pour trouver le bon financement pour leur projet, acteur de la transition qui s’opère.

Nadège Hubert

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'alliance pour le logement en Bourgogne-Franche-Comté dénonce la crise cataclysmique
Unis sous la bannière de l’Alliance pour le logement, les membres...
L’observatoire de l’immobilier d’entreprise en Côte-d’Or
Chaque année depuis neuf ans, IMDEX, l’observatoire de...
Dijon Métropole s’unit aux acteurs économiques en faveur de son territoire
Professionnels de l’économie et élus se sont réunis...
Du parcours d’insertion Pro à l’emploi : quand l’accompagnement prend tout son sens !
Le 8 février s’est tenu un événement...
Nouvelle Direction au GEIQ BTP BFC : une transition prometteuse
Le GEIQ BTP Bourgogne-Franche-Comté dévoile aujourd'hui la...
En 2024, le bas carbone et la jeunesse au coeur des actions du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté
A l’occasion de ses voeux aux acteurs externes, Robert POGGI, Directeur...
Les travaux publics et le bâtiment unissent leur force
Face à la crise que traversent les filières de la construction et...
"Crush sur CACB", une campagne de recrutement qui donne la parole aux alternants
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne recrutera 80 alternants...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *