Pennequin / Maggioni, « Une relation en béton »

Pennequin / Maggioni, « Une relation en béton »

Info+ :

 

 


CARRIERES


DEMOLITIONS


RECYCLAGE


RESEAUX


TERRASSEMENT


VOIRIES

www.pennequin.fr


01 décembre 2022

Pennequin, entreprise créée en 1900 et acteur des travaux publics, a fait l’acquisition de l’entreprise Maggioni, une autre entité emblématique locale évoluant dans le secteur de l’industrie pour le bâtiment. Avec cette nouvelle activité, Francis Pennequin entend gagner en autonomie, en apportant un nouveau service à ses clients, tout en respectant le travail engagé depuis plusieurs générations.

260 000 tonnes de granulats « sortent » chaque année de la carrière Pennequin à Prenois. Exploitée depuis 2020 par l’entreprise de travaux publics, 65% de cette production se destinent à ses chantiers. Le reste venait, notamment, compléter les besoins de l’entreprise Maggioni, spécialiste du béton.

« Le schéma départemental des carrières de Côte-d’Or en imposant une diminution des extractions alluvionnaires de 2% par an pendant 12 ans, obligea les frères Maggioni à se fournir au-delà de leurs exploitations » explique Francis Pennequin. Amis depuis 40 ans, les deux dirigeants ont renforcé leur lien par un rapprochement professionnel. « Quand Jean-Louis Maggioni m’a dit qu’il envisageait de céder, la 3ème génération familiale ne souhaitant pas reprendre, je lui ai fait part de mon intérêt »

Inscrire Maggioni dans le temps

En juillet 2022, Francis Pennequin s’est officiellement porté acquéreur des bétons Maggioni avec l’idée de gagner en autonomie et en complémentarité. « Cette entreprise fait de la qualité et du service, ça nous correspond. Nous revenons différemment dans le bâtiment avec l’idée d’agrandir le service pour toujours mieux accompagner les entreprises de gros œuvre. »

En janvier 2023, Jean-Baptiste Pennequin, 5ème génération à évoluer dans l’entreprise, prendra le relais de la famille Maggioni. « Avec leur accord, nous conservons le nom. Nous garderons ce qui fait la qualité et améliorerons ce qui est améliorable. Maggioni fonctionnait bien sans nous, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas avec nous, en douceur et avec la modestie nécessaire. »

Francis Pennequin porte également des projets pour cette activité nouvelle. Il ambitionne ainsi de recycler les bétons et calcaire de démolition pour les concasser afin de les transformer en gravillons. Ils seront ensuite recyclés dans un process industriel pour donner une seconde vie au béton. « A condition que les normes françaises et européennes évoluent pour intégrer les matériaux recyclés. »

Nadège Hubert

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Coup d’envoi officiel du projet de centrale photovoltaïque du Pralanum à Prâlon
Jacques Jacquenet, Président de la Société...
Défi de neutralité carbone des territoires : les 5 700 femmes et hommes du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté s’engagent pour le relever.
Le groupe EDF annonce s’engager à poursuivre en 2024...
Le forum LADYj.Tech pour célébrer les femmes de la Deeptech
Mercredi 27 mars, dans le cadre du Mois de l’égalité, Dijon...
ART botanique sème le printemps
À l’occasion du printemps, ART Botanique,...
Perrbal, toujours au top de la propreté
Chaque année, de nouvelles communes accordent leur confiance à...
Déjeuner avec le Dijon Bourgogne Business Club (DBBC) en compagnie de l'ex-patron du RAID
Ce sont près de 70 décideurs et chefs d'entreprise bourguignons...
« Je partirai quand tout sera carré »
Même si les années passent, Francis Pennequin reste fidèle...
Avec le Guichet vert, l’ARNia accompagne les acheteurs dans l’intégration des considérations environnementales
Ca s’est passé le 27 novembre 2023 : un nouveau service gratuit...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *