La CCI et l'observatoire de l'immobilier d'entreprise -IMDEX- dressent le bilan 2022

La CCI et l'observatoire de l'immobilier d'entreprise -IMDEX- dressent le bilan 2022

Info+ :

Depuis 8 ans maintenant, la CCI Côte-d’Or · Saône-et-Loire, avec ses partenaires conseils en immobilier d’entreprise, observe et décrypte le marché de l’immobilier d’entreprise en Côte-d’Or, considérant que celui-ci constitue un levier essentiel de l’attractivité et du développement de notre territoire.

Ces analyses font l’objet d’un rapport annuel, IMDEX, qui fait le point sur les tendances des marchés de bureaux, locaux d'activités et entrepôts sur le département, le nombre m² transactés, le niveau des loyers, les secteurs recherchés, la pénurie d’offre etc.

https://www.metropoledebourgogne.cci.fr

Téléchargez le rapport IMDEX

 


06 mars 2023

L’observatoire de l’immobilier d’entreprise dresse chaque année un bilan des transactions réalisées sur le marché des bureaux, des locaux d’activités et des entrepôts. Entre résultats, analyses et perspectives pour 2023, l’organisme porté par la CCI Dijon Métropole de Bourgogne, apporte des éclairages pour mieux appréhender le marché et les attentes des entreprises.

Un marché rassurant et stable pour les bureaux, un marché dynamique mais sous tension pour les locaux d’activité et les entrepôts. Les huit partenaires qui composent l’observatoire de l’immobilier d’entreprise, pilotés par la CCI Dijon Métropole de Bourgogne, partagent leurs informations pour donner une vision objective du marché de l’immobilier d’entreprise. Dijon Métropole réunit la majorité des transactions concernant la vente et la location de bureaux. « En 2022, 30 503 m² ont été transacté sur le territoire, dans la moyenne nationale de 31 000 m². Alors que nous attendions une baisse après le Covid, quatre millions d’euros ont été transacté en 2022 soit plus que la moyenne des dix années écoulées, donc le bureau n’est pas mort » ont précisé Céline Bidault, consultante bureaux CBRE Impact, Damien Voisenet, co-gérant Cushman & Wakefield et Mikael Cretin, directeur associé BNP Paribas Real Estate, les experts présents sur le sujet. Les montants et les surfaces au cœur des transactions placent toutefois Dijon Métropole au 15ème rang national des territoires sur les 17 comparés, situant la capitale des Ducs devant Tours et Orléans mais après Nancy, Metz ou Rouen.

Pas assez de neuf ?

Le marché des bureaux a reposé majoritairement sur les transactions autour du neuf. « Au registre des ventes, deux m² sur trois ont été vendus dans le neuf, une année record. » Sur l’ensemble des échanges effectués autour des 30 503 m² de surface, 67% concernaient cependant la location avec des prix variables entre le centre de la ville et la périphérie mais aussi entre le neuf et la seconde main. Les prix du mètre carré s’échelonnent ainsi de 100 €/m² pour les plus bas à 185 €/m² pour les plus élevés, dans le neuf en centre-ville. « Les prix de ventes oscillent entre 950 €/m² et 2 700 €/m² dans la seconde main et entre 2 400 €/m² et 3 700 €/m² dans le neuf. » Les experts s’accordent à dire que la tendance haussière des coûts devrait se poursuivre en raison de la raréfaction du foncier qui provoque une hausse du prix du terrain mais aussi à cause des surcoûts de construction liés à la mise en œuvre de la RE 2020. Si le bureau n’est pas mort, le stock diminue à Dijon Métropole avec 44 000 m² disponible. « L’offre est éclatée et ne correspond pas à la demande car obsolète ou géographiquement mal située. » Les spécialistes tempèrent leur propos en soulignant le projet d’offre à construire de 48 000 m², en particulier au nord de Dijon.

Trouver du foncier

A côté du dynamisme du marché des bureaux, celui des locaux d’activités et des entrepôts se montrent particulièrement tendu. « C’est une classe d’actifs performants et résilients avec des chiffres assez importants traduisant une belle dynamique » s’accordent à dire Florent Puchot, co-gérant Arthur Loyd, Yannick Cohu, gérant NCBC et Mikael Cretin, directeur associé BNP Paribas Real Estate. Après une année 2021 qui a profité d’un effet de rattrapage post-Covid, 2022 s’est montrée moins riche sur les transactions de ces locaux, passant de 91 000 m² en transaction à 61 000 m² placés. « Nous avons une demande soutenue sans offre en face en l’absence de programmes neufs à commercialiser. Cela enraye tout le marché, même celui de la seconde main. » Les acteurs de l’immobilier d’entreprises regrettent que l’offre décroisse depuis 2017. Seuls 55 000 m² de locaux d’activité restent disponibles en Côte-d’Or dont 38 000 m² sur le territoire de Dijon Métropole. Devant le manque d’offres, les prix s’envolent. A la location, le mètre carré oscille entre 60 et 100 €/m² entre le neuf et l’ancien tandis qu’à la vente, il faut compter entre 700 et 1 300 €/m². La situation n’est pas meilleure pour les entrepôts avec une offre en baisse de 48% de l’offre en Côte-d’Or après une belle opération à Beaune. « Le prix des entrepôts grimpe lui aussi avec des programmes neufs qui peuvent atteindre 57€/m² pour les plus ambitieux. » Pour pallier au manque de terrains et répondre à la demande, les professionnels de l’immobilier en appellent à l’ouverture du foncier public aux promoteurs.

 

Contact IMDEX – Amandine Coiffé : a.coiffe@mdb.cci.fr – 03.80. 65.92.60

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire signe un partenariat avec les maires ruraux
La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire et les associations des...
Créadie, le concours qui récompense les grands projets des petits entrepreneurs
CréAdie, concours lancé il y a 15 ans par l’Adie,...
BSB et le Village by CACB partenaires pour soutenir l'esprit d'entreprendre
Le Village by CA Champagne-Bourgogne et BSB ont officialisé leur...
Roger Martin voit vert
A l’heure où la décarbonation s’invite dans tous les...
En juillet formez-vous au numérique avec les CCI
Des ateliers en distanciel dont le coût est pris en charge par le...
Lucie Gras, réélue présidente de la Mutualité Française Bourguignonne dite VYV 3 Bourgogne
L’union mutualiste a tenu sa 72ème Assemblée...
Convention de partenariat EDF et France-Travail en Bourgogne-Franche-Comté
EDF renforce son dispositif partenarial au service de ses besoins en...
Des hommes, des territoires et des valeurs dans la durée
Alors que le groupe Elabor fête ses 35 ans en 2024, l’entreprise...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *