Le Département de la Côte-d'Or et les BTP s'engagent dans un pacte pour répondre aux défis écologiques

05 avril 2023

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or et Vincent Martin, Président de la Fédération Régionale des Travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté ont signé  le nouveau pacte d’engagement pour les infrastructures de mobilité relevant de la compétence du Conseil Départemental. Une signature importante selon François Sauvadet et Vincent Martin pour le développement du territoire, son excellence écologique et la prospérité de son activité économique.

Intervention de François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or.

A travers ce pacte d’engagement, le Département réaffirme son soutien aux acteurs du BTP tout en répondant aux défis écologiques auxquels collectivités et entreprises privées sont confrontées.

Les infrastructures de mobilité jouent un rôle majeur dans la vie économique et sociale de notre pays. Elles l’ont particulièrement montré, pendant la crise de la COVID 19, dans la continuité des services à la population et le maintien des échanges et de l’activité économique, notamment dans l’organisation des chaînes logistiques. Maintenir un bon niveau de service pour le transport et déplacements est un enjeu stratégique crucial pour le bon fonctionnement économique de nos territoires. Le Département de la Côte-d’Or en est bien conscient et n’a pas attendu les crises de ces dernières années pour s’engager pleinement sur cette question.


Un peu d'histoire

Dès 2009 (avant la loi NOTRé de 2015), une 1ère Convention d’Engagement Volontaire a été signé autour d’un ensemble d’objectifs opérationnels en faveur du développement durable. Cette convention a été déclinée d’ailleurs dans 57 Départements.
Ainsi, le CD21, en concertation avec les entreprises du BTP, a accentué ses efforts dans la réutilisation de matériaux recyclés (agrégats d’enrobés) dans les couches de roulement.
Depuis 2013, les tonnages d’agrégats d’enrobés en matériaux recyclés ont été triplé pour représenter en 2021 plus de 22 % des tonnages de matériaux mis en œuvre (de 4.000 t à 15.000 t).
Le Département recourt également dans une large proportion aux enrobés dit « tièdes » nécessitant moins d’énergie pour être fabriqués et émettant moins de gaz à effet de serre pour leur fabrication. Les enrobés tièdes représentaient, en 2021, 45 % des enrobés mis en œuvre.
 

Un nouveau pacte pour répondre aux défis écologiques
Dix ans après cet engagement du CD21, aux résultats positifs, les nouveaux enjeux de la transition climatique / écologique / numérique auxquels doit faire face notre société réinterroge nos pratiques et appellent à un nouvel engagement collectif.
Ce pacte d’engagement à l’horizon 2030, conclu au niveau national le 21 janvier 2021, doit permettre de porter une vision commune de l’avenir des infrastructures de mobilité et d’apporter des réponses concrètes et soutenables aux défis qui sont face à nous tous dans le cadre d’un travail collectif et partenarial.
Il confirme la conviction que les réponses ne pourront se construire qu’avec l’implication de l’ensemble des acteurs à collaborer durablement ensemble.
Les collectivités locales, en particulier les Départements, sont appelées à jouer un rôle de 1er plan dans la mise en œuvre de ce pacte, d’une part en application du principe « agir local » mais également en tant que principaux gestionnaires de réseaux routiers.
 
L’engagement que nous prenons aujourd’hui avec la FRTP se décline en 7 axes :

- développer une infrastructure bas carbone : afin de réduire l’empreinte environnementale des infrastructures existantes et nouvelles en adoptant tant que possible des pratiques techniquement et économiquement soutenables qui préserve les ressources naturelles ;

- intégrer les infrastructures à leur environnement : afin de généraliser les actions de protection de la biodiversité et de la mise en valeur des paysages et des territoires naturels, ruraux, périurbain et urbain tout en réduisant les nuisances généré par les infrastructures ;

- adapter les infrastructures au changement climatique : par la mobilisation de tous les acteurs dans la recherche et la mise en œuvre de nouvelles pratiques en matière de gestion de l’eau, de risques naturels, de sécheresse, d’inondation, de mouvements de sols ou d’îlots de chaleur ;

- développer des infrastructures génératrices de données : qui permettra d’améliorer la connaissance de l’usage des infrastructures et leur usure en les digitalisant et en partageant les données ;

- concevoir des infrastructures adaptables aux diverses formes de mobilité : afin de concevoir des structures multimodales ;

- améliorer les conditions d’acceptabilité des infrastructures par les citoyens : afin d’associer de manière plus large et étroite les citoyens dans la conception de politiques publiques en matière de gestion d’infrastructures ;

- rendre les infrastructures et les chantiers plus sûrs : qui s’inscrit dans les politiques nationales de prévention de l’accidentalité routière afin de réduire au maximum les risques sur les chantiers pour les usagers et les agents.

Autant d’engagements qui réaffirment la mobilisation du Département de la Côte-d’Or, aux côtés des acteurs du BTP, en faveur d’une politique de développement responsable, pragmatique et réaliste, respectueuse de l’environnement.

Vous le savez, je ne crois pas au discours de décroissance, souvent radical qui oppose progrès et transition. Et je pense que nous avons cela en partage avec les acteurs du monde économique et en particulier du BTP.
 
Je remercie une nouvelle fois Vincent MARTIN de sa présence ce soir, ainsi que celle de François MARIEL, pour cette importante signature pour le développement de notre territoire, son excellence écologique et la prospérité de son activité économique.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire signe un partenariat avec les maires ruraux
La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire et les associations des...
Créadie, le concours qui récompense les grands projets des petits entrepreneurs
CréAdie, concours lancé il y a 15 ans par l’Adie,...
BSB et le Village by CACB partenaires pour soutenir l'esprit d'entreprendre
Le Village by CA Champagne-Bourgogne et BSB ont officialisé leur...
Roger Martin voit vert
A l’heure où la décarbonation s’invite dans tous les...
En juillet formez-vous au numérique avec les CCI
Des ateliers en distanciel dont le coût est pris en charge par le...
Lucie Gras, réélue présidente de la Mutualité Française Bourguignonne dite VYV 3 Bourgogne
L’union mutualiste a tenu sa 72ème Assemblée...
Convention de partenariat EDF et France-Travail en Bourgogne-Franche-Comté
EDF renforce son dispositif partenarial au service de ses besoins en...
Des hommes, des territoires et des valeurs dans la durée
Alors que le groupe Elabor fête ses 35 ans en 2024, l’entreprise...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *