L'entreprise Désertot rénove les territoires pour les rendre plus durables

L'entreprise Désertot rénove les territoires pour les rendre plus durables

Info+ :

Desertot

Réseaux – VRD – Travaux en rivières – Canalisations
Viabilisation et aménagement d’espaces urbains et ruraux type industriel, lotissement…

Nous contacter

5 Rue en Clairvot
21850 SAINT-APOLLINAIRE

03 80 72 45 37

Contact :
Vincent MILLERET 
vmilleret@desertot.com


27 juillet 2023

Désertot, entreprise de BTP appartenant au groupe Rougeot, se positionne en tant qu'acteur clé sur les travaux d’aménagement du territoire, les réseaux de chaleur et d’eau. Elle apporte des solutions novatrices aux élus pour résoudre les défis liés à la gestion de l'eau potable et à la préservation de l'environnement tout en préservant la qualité de vie de ses habitants.

Créée en 1979 par Jean-Marie Désertot, l’entreprise de BTP Désertot fait partie intégrante du groupe Rougeot depuis 1999. Spécialisée dans l’aménagement qualitatif, elle a réalisé le dallage en gré et pierres de Comblanchien des cours Grangier et Eudes III à la Cité de la Gastronomie et du Vin, et travaille actuellement sur un chantier de voirie à Auxonne avec pavage et création de bordures naturelles. L’entreprise se démarque aussi pour son expertise en réseaux de chaleur en réseaux humides et assure l’installation et la maintenance du réseau de distribution d'eau potable et d'évacuation des eaux usées.

 

“L’eau potable est le cheval de bataille des élus”

Dans son rapport présenté en novembre 2022, l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse indique que 26% seulement des cours d’eau en Bourgogne-Franche-Comté sont en bon état. “Les réseaux du territoire, parfois vétustes, sont à moderniser” confirme Bertrand Rougeot, directeur de Désertot.

Vétusté, mouvements de sols dûs à la sécheresse, fortes pluies, pollution : les canalisations sont mises à rude épreuve et se fragilisent jusqu’à parfois rompre. Une situation qui entraîne des fuites considérables : selon le rapport de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, 1 milliard de m3 d’eau sont perdus chaque année en France, soit 20% de l’eau potable. En rénovant les réseaux, Désertot permet donc aux élus locaux de “remédier à cette ressource gaspillée”.

 

Rendre les territoires durables

Autres types de travaux en faveur de la préservation de la biodiversité : la restauration des cours d’eau (Désertot a par exemple réalisé une passe à poissons sur l’Ignon au niveau de

Til-Châtel) et la reconstitution des lits de rivières dégradés naturellement au fil des années ou à cause d’aménagements antérieurs inadaptés, dans le but d’éviter les débordements, les crues, l’assèchement.

Plus largement, le groupe Rougeot est engagé dans une démarche RSE et propose aux élus des solutions visant à réduire l'impact environnemental des chantiers, notamment en raccourcissant leur durée. C’est aussi moins de gêne occasionnée pour les riverains. « Ces propositions permettent aux élus de communiquer sur les actions mises en œuvre et de convaincre leurs administrés. Nous nous attachons également à impliquer les associations locales quand cela est possible” assure Bertrand Rougeot.

 

Expertise, précision, formation

Les communes et agglomérations de la région font souvent appel à Désertot sur des chantiers complexes. Sollicitée par le syndicat d’eau de l’est dijonnais, l’entreprise a réalisé des travaux de renouvellement des eaux usées et de l’eau potable à Arc-sur-Tille. Un exercice délicat du fait de la présence de la nappe phréatique notamment.

L’entreprise sait s’adapter aux contraintes des territoires, que ce soit en travaillant en centre-ville de Dijon où les accès sont parfois difficiles, ou dans de petites communes rurales aux rues étroites, comme à Savigny-les-Beaune.

Cette agilité, Désertot la doit à son expérience, à sa démarche de formation et à l’utilisation de matériel de qualité.

L’entreprise travaille avec des apprentis et tient à former ses collaborateurs tout au long de leur parcours en fonction des évolutions du secteur qui sont nombreuses (matériaux innovants, attention à la pollution, au recyclage…).

Elle produit ses propres matériaux, fabrique ses enrobés et peut s’associer à d’autres entités du groupe Rougeot pour compléter ses ressources : l’entreprise a par exemple investi dans des aspiratrices-excavatrices, permettant d’aspirer les gravats de manière délicate autour des canalisations sans les endommager. “Nous sommes agiles sur le terrain grâce à notre expertise et nous bénéficions de la force d’un grand groupe familial” conclut Bertrand Rougeot. Un combo gagnant qui fait leur renommée et la satisfaction de leurs clients.

 

Déborah Vital

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire signe un partenariat avec les maires ruraux
La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire et les associations des...
Créadie, le concours qui récompense les grands projets des petits entrepreneurs
CréAdie, concours lancé il y a 15 ans par l’Adie,...
BSB et le Village by CACB partenaires pour soutenir l'esprit d'entreprendre
Le Village by CA Champagne-Bourgogne et BSB ont officialisé leur...
Roger Martin voit vert
A l’heure où la décarbonation s’invite dans tous les...
En juillet formez-vous au numérique avec les CCI
Des ateliers en distanciel dont le coût est pris en charge par le...
Lucie Gras, réélue présidente de la Mutualité Française Bourguignonne dite VYV 3 Bourgogne
L’union mutualiste a tenu sa 72ème Assemblée...
Convention de partenariat EDF et France-Travail en Bourgogne-Franche-Comté
EDF renforce son dispositif partenarial au service de ses besoins en...
Des hommes, des territoires et des valeurs dans la durée
Alors que le groupe Elabor fête ses 35 ans en 2024, l’entreprise...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *