Extension du centre de tri à Torcy : un projet ancré dans le territoire

Extension du centre de tri à Torcy : un projet ancré dans le territoire

Info+ :

 

Contact : Guillaume Secula - guillaume-secula@bourgognerecyclage.com - 03.80.26.58.58 / 06.33.88.66.31


02 novembre 2023

Le nouveau centre de tri de Saône-et-Loire à Torcy verra le jour fin 2024, après un début des travaux cette même année. Le projet, lancé par les syndicats de traitement des déchets SMET 71 et SYTRAIVAL, a été remporté par E3R, NEOS, SNCTP et ATELIER 71, tous localisés en Bourgogne. C’est donc dans une véritable dynamique territoriale que s’inscrit ce projet qui permettra d’effectuer le tri des emballages ménagers au standard « extension des consignes de tri », en vigueur depuis le 1er janvier 2023.

Le projet de modernisation du centre de tri à Torcy en Saône-et-Loire est le fruit d’une réflexion territoriale autour de l’organisation du tri, menée depuis 2017 à l’initiative du SMET 71 en partenariat avec l’ADEME. Suite à une étude territoriale déployée jusqu’en 2020, l’emplacement du centre a été acté ainsi que les syndicats de traitement des déchets impliqués : le SMET 71, le SYTRAIVAL et le SMEVOM. Le nouveau centre traitera donc les déchets ménagers recyclables de toute la Saône-et-Loire, du sud de la Côte-d’Or, du nord du Rhône et d’une partie de l’Ain, soit un bassin de population de 680 000 habitants.

Lancé en juillet 2022, l’appel d’offres pour la construction et l’exploitation de cette installation modernisée a été remporté par E3R un an plus tard. L’entreprise familiale et locale aura en charge la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance du centre, en collaboration avec ses co-traitants : NEOS pour le process, SNCTP pour le bâtiment et les VRD, et le cabinet d’architecture ATELIER 71. « Nous sommes très fiers que notre entreprise ait été sélectionnée car c’est atypique qu’une entreprise locale puisse se positionner sur ce type de marchés. » déclare Guillaume Secula, qui co-dirige E3R avec son frère Geoffroy. « Notre projet de centre de sur-tri des emballages ménagers en plastique à Ruffey-lès-Beaune (le premier en France), nous a conféré une expérience notable qui rassure sur nos compétences. »

 

Un outil de territoire

Les travaux débuteront en janvier 2024 pour une mise en service prévue à l’automne 2024 : un timing serré mais optimisé puisque la structure du bâtiment historique sera conservée. L’identité visuelle du bâtiment sera gérée en local là aussi : « Nous allons intégrer sur la façade une fresque qui va être dessinée par les enfants des collèges du coin, selon le cahier des charges soumis, avec l’aide d’une artiste » explique Guillaume Secula. « L’idée c’est de faire du centre un outil de territoire reconnu pour ses performances et que chacun puisse se l’approprier ». Le centre pourra même être visité par les habitants, pour valoriser la démarche de recyclage, que chacun se sente investi et constate l’utilité des gestes de tri.

S’adapter aux nouvelles normes

En plus de faire vivre le territoire, la rénovation du centre va avant tout permettre un recyclage des déchets plus performant et surtout adaptée aux nouvelles consignes de tri qui s’appliquent en France depuis le 1er janvier 2023. « Les process que l’on exploitait historiquement ne permettent pas, par exemple, de trier les films plastiques fins qui ont tendance à se coller un peu partout. Nous nous sommes donc équipés de machines adaptées (des séparateurs aérauliques, des machines de tri optique, des trommels, des séparateurs balistiques…) qui nous permettent de séparer toutes les matières avec une qualité de 97% par matière, avant de les envoyer aux filières de recyclage », précise Guillaume Secula.

Cette extension de bâtiment et l’utilisation de nouvelles machines est aussi synonyme d’emploi : 24 personnes seront recrutées pour rejoindre les 14 déjà en poste. Avec à terme, la capacité de trier 30 000 tonnes de déchets ménagers recyclables par an de près de 680 000 habitants. 

Déborah Vital

 

 

 

 

Qui est E3R ?

Bourgogne Recyclage, Jura Recyclage, Passard…appartiennent à l’entreprise familiale et indépendante E3R (Famille SECULA) spécialisée dans la collecte et le recyclage des déchets depuis 4 générations.

E3R c’est :

700 000 de déchets collectés, triés, recyclés et valorisés pour le compte de ses clients collectivités, particuliers et industriels,
360 collaborateurs essentiellement en Bourgogne Franche-Comté,
100 millions d’euros de chiffres d’affaires annuel,
92% de valorisation pour les déchets collectés auprès de ses clients.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Développez la filière truffe avec le Parc national de forêts
Le marché de la truffe est en pleine croissance : la demande...
La CCI Côte-d’Or · Saône-et-Loire, tiers de confiance des collectivités
Emplois, maintien des commerces de proximité, attractivité des...
La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire signe un partenariat avec les maires ruraux
La CCI Côte-d’Or. Saône-et-Loire et les associations des...
Créadie, le concours qui récompense les grands projets des petits entrepreneurs
CréAdie, concours lancé il y a 15 ans par l’Adie,...
BSB et le Village by CACB partenaires pour soutenir l'esprit d'entreprendre
Le Village by CA Champagne-Bourgogne et BSB ont officialisé leur...
Roger Martin voit vert
A l’heure où la décarbonation s’invite dans tous les...
En juillet formez-vous au numérique avec les CCI
Des ateliers en distanciel dont le coût est pris en charge par le...
Lucie Gras, réélue présidente de la Mutualité Française Bourguignonne dite VYV 3 Bourgogne
L’union mutualiste a tenu sa 72ème Assemblée...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *