Nexity, aménage et transforme les territoires

30 novembre 2023

Parmi ses nombreuses activités, Nexity dispose d’une entité dédiée à l’aménagement : Nexity, transformation des territoires. Présente en milieu urbain tout autant qu’en milieu rural, l’entreprise propose des terrains à bâtir qui pourront accueillir des maisons individuelles au sein d’un lotissement ou des collectifs mais chaque projet se construit en concertation avec les élus.

De Saint-Appolinaire à Marliens en passant par Ouges ou ailleurs en Côte-d’Or et en Bourgogne Franche-Comté, Nexity entend participer à la transformation des territoires. Dans cet esprit, l’entreprise a ainsi remporté le concours lancé par la mairie de Saint-Appolinaire pour sa zone d’aménagement concerté, ZAC, destinée à accueillir plusieurs centaines de logements, collectifs et individuels. « Les terrains restent généralement propriétés de la ville mais parfois la municipalité confie à un aménageur la tâche de négocier avec les propriétaires privés éventuels pour l’obtention des terrains » explique Quentin Lorenzini, responsable développement foncier conseil. Alors que l’Etat a initié une politique de zéro artificialisation des sols, la raréfaction du foncier devient problématique, aussi bien en ville qu’à la campagne. « Nous accompagnons les collectivités dans la reconversion de friches mais la réalité économique engendrée par la démolition et la dépollution des sites freine les élus. »

Un partenaire étape par étape

Pour donner vie au projet foncier, Nexity, après l’acquisition du terrain, s’occupe de toutes les autorisations nécessaires : permis d’aménager et, selon les caractéristiques de l’opération, les autorisations relevant de la loi sur l’eau. « Nous lançons ensuite la pré-commercialisation des terrains, majoritairement à destination de particuliers, mais parfois aussi pour des bailleurs sociaux et les promoteurs. » En parallèle à la commercialisation, Nexity initie les indispensables travaux de viabilisation des terrains pour les raccorder à l’eau, l’électricité ou encore le tout à l’égout. « Pour les logements, nous collaborons avec un architecte conseil pour garantir l’harmonie de l’ensemble des constructions selon les règles définies par la commune. » Toiture, implantation, stationnement, taille des habitations… sont autant de caractéristiques fixées par les élus que Nexity applique pour son projet. Une fois l’ensemble des logements achevés, collectifs ou individuels, l’aménageur foncier intervient à nouveau pour finaliser le projet avec les trottoirs, enrobés, haies, lampadaires ou encore aire de jeux. « Pour finir, nous rétrocédons les espaces communs à la commune qui aura la charge de les entretenir. » Quentin Lorenzini insiste également sur la certification ISO 1401 sur la protection de l’environnement que Nexity est le seul aménageur à posséder.

Bien définir le projet d’aménagement

D’un bout à l’autre du projet, l’aménageur foncier échange avec les élus locaux. « Nous les rencontrons pour connaitre leurs besoins ; lotissement pour les familles, résidence sénior pour une population vieillissante, collectif pour plus de social ou pour les jeunes… Et nous montons un projet qui correspond. »  En imaginant des lotissements, Nexity, premier aménageur de France, contribue à maintenir la population ou à en attirer une nouvelle sur les territoires. « On retrouve des familles qui s’éloignent à nouveau des villes notamment à cause des prix. Nous avons par exemple un projet en réflexion à Longchamps. » Pour l’expert des terrains à bâtir, les prix oscillent entre 80 et 350 euros le m² sur les différents secteurs du département tandis que les prix de la construction ont augmenté de 30% en deux ans à cause de la hausse des matériaux. Régulièrement, les élus prennent aussi l’attache de Nexity dans le cadre de leurs réflexions en amont de leur PLU. « Nous apportons nos conseils sur le coût, la maitrise du foncier, la taille des parcelles, le secteur… Nous intervenons alors de façon très pragmatique pour garantir la pertinence du projet final grâce à notre retour d’expérience. » La cible, la technicité, les coûts éventuels, la programmation peuvent ainsi être passés au crible pour que le projet soit un succès.

Nadège Hubert

Contact :  Quentin Lorenzini  - qlorenzini@nexity.fr   -  06.29.92.50.48

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'alliance pour le logement en Bourgogne-Franche-Comté dénonce la crise cataclysmique
Unis sous la bannière de l’Alliance pour le logement, les membres...
L’observatoire de l’immobilier d’entreprise en Côte-d’Or
Chaque année depuis neuf ans, IMDEX, l’observatoire de...
Dijon Métropole s’unit aux acteurs économiques en faveur de son territoire
Professionnels de l’économie et élus se sont réunis...
Du parcours d’insertion Pro à l’emploi : quand l’accompagnement prend tout son sens !
Le 8 février s’est tenu un événement...
Nouvelle Direction au GEIQ BTP BFC : une transition prometteuse
Le GEIQ BTP Bourgogne-Franche-Comté dévoile aujourd'hui la...
En 2024, le bas carbone et la jeunesse au coeur des actions du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté
A l’occasion de ses voeux aux acteurs externes, Robert POGGI, Directeur...
Les travaux publics et le bâtiment unissent leur force
Face à la crise que traversent les filières de la construction et...
"Crush sur CACB", une campagne de recrutement qui donne la parole aux alternants
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne recrutera 80 alternants...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *