Les voeux optimistes de Geoffroy Sécula, président de la CPME Côte-d'Or

11 janvier 2024

C'est dans la Salle de Flore de la ville de Dijon que Geoffroy Sécula, Président de la CPME Côte-d'Or, a présenté ses voeux au monde économique et politique pour cette nouvelle année. Plutôt que de se morfondre dans une position défaitiste compte tenu du ralentissement de l’activité économique, le Président de la 1ère organisation interprofessionnelle de Côte-d'Or a présenté et expliqué les raisons de son optimisme pour la nouvelle année qui se présente. C'était aussi l'occasion de confirmer le rôle du syndicat patronal au service de ses  adhérents.

François Rebsamen, maire de Dijon, Président de Dijon métropole a accueilli les représentants du monde économique, il a pu les rassurer sur la politique des collectivités envers les entreprises pour cette année 2024 rappelant que "Quoi qu’en pense certains esprits chagrins, j’ai voulu dès mon arrivée ici, mettre l'entreprise au coeur de notre projet de territoire... Sachez-le, nous sommes conscients des défis auxquels vous faites face. C’est pourquoi la Métropole continuera à soutenir toutes les entreprises du territoire autant que possible, comme nous l’avons toujours fait et notamment durant la période de crise sanitaire avec le Fonds de relance métropolitain"

Parmi les annonces les plus marquantes, François Rebsamen a confirmé la politique d'investissement des collectivités ainsi que la réalisation de projets de grande ampleur comme la création de la ZAC de Beauregard "pour sécuriser l’avenir et assurer le développement équilibré de notre métropole... J’en veux pour preuve le budget métropolitain 2024 de 417 M€, voté le 21 décembre dernier, qui comprend 104M€ de dépenses d’investissement pour le soutien au développement économique, à l’innovation, à l’enseignement supérieur et à la transition écologique".
Autre annonce importante pour la vie économique du territoire métropolitain, le Président a annoncé la signature le 9 février prochain de l’acte 2 du Small Business Act avec le « pacte territorial de réussite de l’achat public pour les entreprises locales ».
Ce pacte vise à offrir des services harmonisés aux entreprises locales tout en garantissant le respect du cadre juridique lié à la commande publique.

Rester optimiste malgré des indicateurs à la baisse

Malgré le fort ralentissement de l’activité économique qui se traduit par une baisse de la commande publique, des délais de règlement qui se rallongent et un marché de l’immobilier qui s’effondre, "l’année 2024 nous donne des raisons d’être optimistes explique Geoffroy Sécula".

Tout d'abord le président a salué l'action du gouvernement de mener à bien les réformes concernant l’assurance-chômage, la réforme de l’AGIRC-ARRCO, la réforme du statut des indépendants sans oublier la réforme des retraites. "Des mesures qui sont déterminantes pour préserver notre économie" rappelle t-il. 

Autre raison de son optimisme, les investissements nécessaire pour la transition énergétique.  "Les transitions énergétique, écologique et numérique sont porteuses d’espérance et surtout de volume d’activité à moyen et long terme dans tous les secteurs économiques.
Ces transitions sont de véritables opportunités pour les TPE / PME qui peuvent se différencier par leur agilité à condition qu’en matière d’écologie les mesures mises en place soient incitatives et qu’en matière d’énergie un cap fiscal clair soit fixé à horizon 20 ans."

Puis geoffroy Sécula a développé son discours autour de l'économie locale.

"- La signature avec la métropole du pacte territorial prévue en février, cet engagement à faire travailler des entreprises du territoire à travers la commande publique. L’objectif est de prendre en compte l’apprentissage dans les critères de notation, la mise en place d’un contact unique et d’une commission de suivi pour aider à élaborer des critères métiers et mesurer l’efficacité du dispositif.
Une plaquette de communication à destination des entreprises est également en cours d’élaboration et de nombreuses réunions sont
programmées pour former les entreprises de la métropole à répondre aux consultations de marchés publics.
Nous remercions les élus et les techniciens de la métropole pour le travail réalisé. Le Small Business Act existe également avec le conseil départemental et nous souhaitons dupliquer cet accord avec le Conseil Régional en 2024.

-Un groupe de travail avait également été constitué par la métropole pour l’application de la loi relative à la Zone de Faible Emission. Dijon n’est plus concernée par cette obligation règlementaire et je remercie monsieur le maire d’avoir oeuvré pour ne pas se voir imposer des mesures coercitives puisque les résultats concernant la qualité de l’air de la ville sont satisfaisants.
J’espère que j’aurai la même écoute concernant la taxe transport pour les entreprises de plus de 10 salariés mais nous avons déjà eu l’occasion d’en parler ensemble. D’une manière générale nous ne sommes pas favorables à une quelconque hausse de la fiscalité.
J’espère aussi que nous aurons gain de cause sur notre mobilisation commune pour le rétablissement de la ligne Grande Vitesse Dijon - Roissy.

- Enfin le comité de gouvernance économique nous permet entres autres de chercher des solutions pour les PME qui cherchent à acheter des terrains de petites surfaces et qui n’en trouvent pas. C’est un sujet que l’agence de développement économique DBI doit prendre en mains. Nous dupliquerons ces travaux avec d’autres villes du département et nous travaillons actuellement avec une délégation sénatoriale dont le rapport doit être finalisé dans les prochaines semaines. Cela pourrait aussi être un sujet porté par l’Agence Economique Régionale.

- 2024 sera également une année d’élections européennes. Beaucoup de décisions sont prises à Bruxelles et se déclinent ensuite dans notre vie de tous les jours. Comme nous l’avons fait dernièrement pour les élections régionales puis législatives, la CPME Côte-d’Or prendra sa part pour ce moment important pour éclairer de manière impartiale les chefs d’entreprises que j’appelle d’ores et déjà à se mobiliser pour ces élections."

L'union fait la force

"Avec 850 adhérents directs, la CPME Côte-d’Or est de loin la 1ère organisation interprofessionnelle du département et l’évolution de nos positions dans les différents organismes sera renforcée en 2024.

Plus nous sommes nombreux au sein de notre organisation patronale et plus nous sommes efficaces pour défendre les intérêts des entreprises patrimoniales !
Ce ne sera pas une mince affaire en ce qui concerne la lutte contre la hausse d’impôts ou de charges qui vient de reprendre après quelques années de baisse de la fiscalité qui est absolument nécessaire pour renforcer la compétitivité de nos entreprises :

Je veux citer notamment :

- Le décalage de la suppression de la dernière tranche de CVAE,
- La hausse des taxes dans le domaine du vin, de l’automobile,
- La hausse de la fiscalité sur le GNR,
- Les congés payés obtenus sans même travailler (lié à un texte européen mais contre le principe que les CP s’acquiert en fonction des périodes travaillées).
La France est le numéro un mondial pour le ratio dépenses publiques / PIB : plus de 58 % en 2023, alors ne nous trompons pas de cible ! Nous devons diminuer le coût du travail, innover et développer les formations qui en découlent et baisser les dépenses publiques.
C’est un combat que nous porterons avec les branches professionnelles bien représentées ce matin (FNTR, FFB, Ordre des Experts Comptables BFC, UMIH) et je les en remercie. Le renforcement de notre partenariat se traduit très concrètement par une évolution de nos statuts pour permettre une représentation des branches adhérentes dans nos conseils d’administration régionaux en 2024.
De manière plus ludique, la CPME continuera d’organiser en 2024 une centaine d’évènements qui permettront aux adhérents de se rencontrer, de se former, de partager et de se faire travailler

La CPME 21 est également membre du fonds de dotation « Jours de Solidarité » lancé par notre adhérent Pascal DERVILLE à qui nous souhaitons une belle réussite en 2024 pour cette action de solidarité.
Je tiens à remercier nos partenaires annuels :
- La Caisse d’Epargne BFC, notre partenaire majeur représenté par Nathalie RENVOISE ainsi que nos autres partenaires bancaires.
- Radiance Mutuelle représentée par Yohann PROST,
- Engie, également EDF représenté par son DR Robert POGGI et Frédéric MARASCIA parmi nous et sur qui nous comptons cette année encore,
- UFF, Réseau Entreprendre Bourgogne et les jeunes chambres économiques de Côte-d’Or
Tous ces partenaires nous permettent de garder une fédération musclée.
Merci également à la ville de Dijon pour la mise à la disposition de cette salle. Je remercie le Président MIREPOIX et la directrice de l’Ecole des Métiers pour l’implication de l’établissement dans le bon déroulement de cette cérémonie."

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

6 femmes entrepreneuses de Bourgogne Franche-Comté, lauréates de la saison 6 du programme « Femmes Entrepreneuses »
Le programme femmes entrepreneuses est gratuit et ouvert à...
Le Crédit Agricole continue à investir dans les territoires
Dans un contexte économique 2023 instable, le Crédit Agricole...
Signature du Pacte régional d’investissement dans les compétences Bourgogne-Franche-Comté 2024-2027
Le 17 avril 2024, Franck ROBINE, préfet de la région...
Altidrone21 : de nombreuses solutions par drone au service des territoires
L’Echo des Communes vous avait présenté à...
La CCI Côte-d’Or . Saône-et-Loire signe avec la Fédération des commerçants et artisans dijonnais SHOP IN DIJON, la convention de partenariat 2024
Après les années compliquées qui ont suivi la crise COVID,...
Coup d’envoi officiel du projet de centrale photovoltaïque du Pralanum à Prâlon
Jacques Jacquenet, Président de la Société...
Défi de neutralité carbone des territoires : les 5 700 femmes et hommes du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté s’engagent pour le relever.
Le groupe EDF annonce s’engager à poursuivre en 2024...
Le forum LADYj.Tech pour célébrer les femmes de la Deeptech
Mercredi 27 mars, dans le cadre du Mois de l’égalité, Dijon...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *