Citeo et Bourgogne Recyclage inaugurent le 1er centre dédié au surtri des emballages en plastique en France

Citeo et Bourgogne Recyclage inaugurent le 1er centre dédié au surtri des emballages en plastique en France

Info+ :

Pascal Sécula, Président de Bourgogne Recyclage, lors de l'inauguration du centre de surtri de Travoisy  a présenté l'histoire d'une entreprise familiale qui a débuté en 1949 et qui a su s'adapter à l’évolution du marché mais aussi et surtout à l’évolution de la société.

"Tout d’abord, nous sommes heureux de partager avec vous ce moment important, ce moment historique car stratégique pour notre groupe familial E3R que j’ai le plaisir de présider et qui est désormais sous la direction de nos 3 enfants.
En effet, depuis 1949 année de création de l’entreprise par mon grand-père Etienne aidé puis relayé par mon père Georges, notre métier est de collecter, trier, conditionner et traiter les déchets industriels et ménagers afin de recycler la matière valorisable.
D’envergure interrégionale, notre entreprise réalise un chiffre d’affaires de 115 millions d’euros / an et propose à ses partenaires industriels, aux collectivités et aux éco-organismes une gestion globale et sur-mesure des déchets dans une démarche d’économie circulaire. Cela représente 700 000 tonnes de déchets par an collectés à travers nos 12 sites d’exploitation et grâce bien évidemment à nos 360 collaborateurs que je remercie chaleureusement car sans eux rien ne serait possible.
Au-delà de sa croissance géographique, notre entreprise a su s’adapter non seulement à l’évolution du marché mais aussi et surtout à l’évolution de la société dans laquelle on vit. A l’époque de mon grand-père c’étaient les peaux de lapin, 3 générations plus tard ce sont les pots de yahourt ! On a simplement changé d’emballage ! Au fil du temps, certains produits ont disparu, d’autres sont apparus, mais le véritable ADN de l'entreprise est de les recycler afin de diminuer la partie ultime destinée à l’incinération ou à l’enfouissement qui ne font pas partie de nos activités, je vous le rappelle.

Tout cela a généré des remises en question, des reconversions, des investissements et surtout des créations d’emploi.
 
C’est dans cet état d’esprit que nous avons saisi l’opportunité de répondre à l’appel d’offres lancé par CITEO pour prendre en charge les emballages en plastique rigides issus de la simplification du geste de tri. Nous nous sommes efforcés d’apporter la meilleure réponse au cadrage précis et exigeant de CITEO qui nous a fait confiance et qui nous a accompagné pour développer cette activité de surtri alors merci aux décideurs de CITEO !
Le coup d’envoi donné à ce site est une étape majeure, qui permet de créer des débouchés pour nos emballages en plastique qui jusqu’à présent échappaient en partie au recyclage », précise Jean Hornain, Directeur Général de Citeo.
« Avec le développement de cette nouvelle activité de surtri pour lequel l’accompagnement de Citeo a été décisif, le site de Ruffey-lès-Beaune devient un fleuron de l’innovation et de l’industrie verte en France ».


24 janvier 2024

Vendredi 19 janvier, à Ruffey-lès-Beaune (Côte d’Or), Jean Hornain, Directeur Général de Citeo, et Pascal Secula, Président de Bourgogne Recyclage, ont inauguré le 1er centre technologique 100% dédié au surtri des emballages en plastique en France, en présence d’Amelle Ghayou, sous-préfète, secrétaire générale adjointe de la Préfecture et d’Alain Suguenot, maire de Beaune. Fruit d’un investissement global de 26 millions d’euros dont 20 millions d’euros de Citeo et construit dans une logique partenariale avec Bourgogne Recyclage, ce centre amorce un changement d’échelle pour le recyclage des emballages en plastique et leur retour au contact alimentaire.

Les centres de surtri : des relais des centres de tri dédiés aux emballages en plastique
Grâce à la simplification du geste de tri désormais effective sur 98% du territoire, tous les emballages ménagers et les papiers graphiques, sans exception, doivent être triés. Une fois collectés dans le bac jaune, les emballages en plastique sont envoyés vers des centres de tri, et séparés des emballages aujourd’hui recyclables, pour lesquels des filières existent déjà (et qui sont, ensuite, envoyés chez des recycleurs).

En 2022, en France, chaque habitant a trié en moyenne 72 kg d’emballages ménagers et papiers, soient +3kg (tous matériaux et toutes régions).
• 22 kg/habitant d’emballages en papier-carton, acier, aluminium et plastique
• 34,5 kg/habitant d’emballages en verre
• 15,5 kg/habitant de papiers graphiques

Les unités de surtri, financées par Citeo, prennent le relai des centres de tri concernant certains emballages plastiques (PET coloré, barquettes PET, PET opaque, pots et barquettes en PS). Elles réceptionnent ces emballages en mélange, qu’on appelle le flux développement rigide, avant de les séparer par catégorie.
Grâce aux nouvelles technologies de recyclage qui seront déployées d’ici 2025, ces emballages pourront être recyclés dans des boucles fermées, pour refaire notamment des pots de yaourt à partir de pots de yaourt, à partir de 2024/2025.
Un deuxième centre de surtri, basé à Epinal, doit être inauguré prochainement. Un troisième ouvrira à Mende en 2024. Un investissement total de 49 millions d’euros pour Citeo, afin d’atteindre un objectif de 70 000 tonnes d’emballages en plastique sur-triées par an.

Ruffey-Lès-Beaune : des technologies de pointe au service de l’économie circulaire des emballages en plastique
Véritable laboratoire de pointe pour optimiser la qualité des flux de certains emballages en plastique, l’usine Bourgogne Recyclage à Ruffey-Lès-Beaune est dotée de 15 machines de tri optique dernière génération et peut trier sept catégories de plastiques différents.
Premier centre 100% dédié au surtri, le site de Bourgogne Recyclage permet un changement d’échelle majeur avec un niveau de qualité jamais atteint. Sa capacité de surtri atteint 30 000 tonnes par an.

Ses technologies dernier cri permettent de séparer les emballages en plastique selon les résines avec un niveau de précision jamais atteint auparavant. A titre d’exemple, 95% des pots de yaourts qui entrent dans le centre de surtri de Bourgogne Recyclage sont captés puis envoyés au recyclage !


Explications par les experts de Citeo et de Bourgogne Recyclage à retrouver en vidéo ici

"Le centre de surtri des emballages en plastique à ouvert au printemps 2023 à Travoisy en lieu et place de l’ancien centre de tri des emballages ménagers que j’avais construit 25 ans plus tôt.
En seulement 8 mois de travaux nous avons réussi à monter ce nouveau centre d’une capacité de surtri de 30 000 tonnes/an, c'est une incroyable performance grâce notamment :
A l’ensemblier NEOS, entreprise beaunoise représentée par Christophe BERNAD qui a conçu un process unique et sur mesure,
Grâce à toutes les entreprises qui ont participé aux travaux et qui ont tenu les délais et les budgets sous la responsabilité de notre architecte Atelier 71 - Christophe BRISE.
Grâce aux élus de l’agglomération de Beaune qui nous ont accordé les permis de construire dans un délai record et les élus de Ruffey les Beaune qui nous ont permis d’acquérir les parcelles de terrain nécessaires à notre développement. A ce titre, je m’arrête quelques instants pour remercier personnellement Monsieur Gérard GREFFE, Maire de Ruffey les Beaune, qui n’est pas parmi nous aujourd’hui pour des raisons de santé mais qui s’est démené pour rendre ces parcelles compatibles avec notre projet en sollicitant par courrier le Président de la République pour y parvenir.
C’est grâce à tous ces acteurs de notre territoire et grâce au partenariat avec CITEO que nous disposons aujourd’hui d’un fleuron de l’innovation industrielle et d’un outil extrêmement performant aux plans technique, environnemental et social.
 
- Sur le plan technique, ce centre intègre les dernières technologies : une déliteuse pour décompacter les matières qui arrivent en balles, des cribles pour trier les fines, 15 machines de tri optique pour obtenir une séparation poussée de l’ensemble des plastiques rigides.  

Ce dispositif ultra performant nous permet d’optimiser le taux de captage de chaque emballage et d’obtenir une qualité de la matière conforme aux besoins des recycleurs.
 
- Sur le plan environnemental, le site a fait l’objet d’une recherche de consommation d’énergie responsable. Les moteurs de l’installation ont été équipés d’une technologie leur permettant de délivrer uniquement la puissance nécessaire à la machine. La chaleur dégagée par les compresseurs d’air est récupérée pour assurer le chauffage des cabines et les engins utilisés fonctionnent à l’énergie électrique.


 
- Enfin du côté social cet investissement a permis de créer une trentaine d’emploi et l’ergonomie et les conditions de travail de nos opérateurs ont été particulièrement étudiées et intégrées à la conception du centre.

L’objectif de ce site innovant est de répondre aux enjeux majeurs du recyclage en créant un laboratoire de pointe capable de s’adapter aux évolutions des emballages en plastique.
C’est ce qui, nous semble-t-il, a motivé l’ADEME à soutenir notre projet à hauteur de 433 261 € sur un investissement global de 26 millions d’euros porté en grande partie par CITEO alors nous les en remercions ainsi que l’ensemble de nos partenaires financiers qui nous accompagnent avec fidélité.
Avec la fin des travaux d’extension de nos bureaux administratifs, des locaux sociaux et du nouvel atelier mécanique dans lequel nous vous recevons aujourd’hui, le site de Ruffey-lès-Beaune s'étend maintenant sur 12 hectares, c'est une réelle référence nationale en matière d’ingénierie moderne et environnementale.
La création de l’espace pédagogique sera lui aussi bientôt aménagé et les visites guidées du centre de surtri démarreront d’ici quelques semaines. Ce sera l’occasion d’ouvrir les portes aux enfants, aux parents, aux industriels et aux institutionnels afin que chacun puisse comprendre le fonctionnement du centre de surtri des emballages plastiques qui proviennent exclusivement des centres de tri qui eux reçoivent le bac jaune des particuliers. 
D’ailleurs notre entreprise a également remporté la construction et l’exploitation du nouveau centre de tri à Torcy en Saône et Loire qui traitera ces déchets ménagers recyclables d’un bassin de population de 680 000 habitants. Je remercie les élus du SMET, les élus du SYTRAIVAL et de toutes les collectivités adhérentes pour la confiance que vous nous accordez. Il est évidemment prévu que le flux développement du centre de tri de Torcy qui sera opérationnel fin 2024 soit acheminé sur le centre de surtri de Travoisy.
 
Cela démontre la réflexion territoriale autour de l’organisation du tri qui a été menée et surtout la complémentarité qu’il existe entre les acteurs tels que notre entreprise, les industriels tels que Plastipak situé à quelques kilomètres d’ici, les collectivités locales et CITEO." conclut Pascal Sécula, Président de Bourgogne Recyclage.

 
A propos de Citeo
Citeo est une entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers, en leur proposant des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage. Pour répondre à l’urgence écologique et accélérer la transition vers l’économie circulaire, Citeo s’est fixé 5 engagements : réduire l’impact environnemental des produits de ses clients en ancrant l’économie circulaire et l’écoconception dans leurs pratiques et leurs stratégies ; créer les conditions pour construire les solutions d’aujourd’hui et de demain qui conjuguent performances environnementale et économique ; donner les clés aux consommateurs pour réduire l’impact environnemental de leur consommation ; co-construire et promouvoir les solutions et les positions de l’entreprise, de l’échelle locale à l’international ; cultiver l’engagement de ses collaborateurs au service de sa mission. Depuis la création de Citeo, les entreprises de la grande consommation et de la distribution ont investi près de 14 milliards d’euros pour développer l’éco-conception, pour installer et financer la collecte sélective et pour créer des filières de recyclage, avec leurs partenaires collectivités locales, filières et opérateurs. Aujourd’hui, 65,5 % des emballages ménagers et 60 % des papiers sont recyclés grâce au geste de tri des Français devenu premier geste éco-citoyen.

A propos de Bourgogne Recyclage
A l’origine entreprise de récupération industrielle, fondée en 1949, Bourgogne Recyclage s’impose aujourd’hui comme l’acteur majeur du recyclage et de la valorisation des déchets en Bourgogne, Franche-Comté et départements limitrophes. PME familiale et indépendante, son savoir-faire lié à la dynamique d’innovation permanente contribue au développement de l’entreprise soucieuse de l’environnement. Auprès de ses partenaires éco-organismes, collectivités et industriels ; l’entreprise propose une gestion globale et sur-mesure des déchets dans une démarche d’économie circulaire, d’optimisation du taux de recyclage et respectueuse en matière de Responsabilité Sociétale et Environnementale. L’entreprise se distingue notamment par un taux de valorisation de plus de 90% des déchets collectés auprès de ses clients.

 

 

Les matières plastiques arrivent en balles non triées (à droite) puis ressortent en balles de plastiques différents (7 catégories) adaptés au recyclage. A titre d’exemple, 95% des pots de yaourts qui entrent dans le centre de surtri de Bourgogne Recyclage sont captés puis envoyés au recyclage !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'alliance pour le logement en Bourgogne-Franche-Comté dénonce la crise cataclysmique
Unis sous la bannière de l’Alliance pour le logement, les membres...
L’observatoire de l’immobilier d’entreprise en Côte-d’Or
Chaque année depuis neuf ans, IMDEX, l’observatoire de...
Dijon Métropole s’unit aux acteurs économiques en faveur de son territoire
Professionnels de l’économie et élus se sont réunis...
Du parcours d’insertion Pro à l’emploi : quand l’accompagnement prend tout son sens !
Le 8 février s’est tenu un événement...
Nouvelle Direction au GEIQ BTP BFC : une transition prometteuse
Le GEIQ BTP Bourgogne-Franche-Comté dévoile aujourd'hui la...
En 2024, le bas carbone et la jeunesse au coeur des actions du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté
A l’occasion de ses voeux aux acteurs externes, Robert POGGI, Directeur...
Les travaux publics et le bâtiment unissent leur force
Face à la crise que traversent les filières de la construction et...
"Crush sur CACB", une campagne de recrutement qui donne la parole aux alternants
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne recrutera 80 alternants...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *